Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Ouvrir une trémie dans un plancher bois



  1. #1
    PierrotN

    Ouvrir une trémie dans un plancher bois


    ------

    Bonjour,

    Je viens tout juste de m'inscrire, alors n'hésitez pas à me faire savoir si je ne respecte pas les us et coutumes Ca fait un moment que je consulte ces forums en visiteur et sur différents sujets, aujourd'hui c'est mon premier post !

    Ces temps ci je m'intéresse aux trémies d'escalier dans un plancher bois. Je souhaite aménager des combles, et pour y grimper un escalier c'est mieux. J'ai d'abord contacté un pro, mais son devis et le délai de réalisation m'ont un peu refroidi. Du coup j'évalue la possibilité de le faire moi même, c'est peut être un peu naif mais bon... L'essentiel c'est que je puisse me dire c'est trop compliqué/dangereux je fais faire, ou ça mérite de creuser le sujet.

    Ma future trémie ressemble furieusement à la pièce jointe n°1 (source charpentes françaises), à ceci près qu'il n'y a pas de muralière en 4 mais les solives sont encastrées dans la maconnerie (un mur porteur).

    J'ai déjà vu pas mal de posts sur le calcul des charges, il faut encore que je digère tout ça. Sur l'assemblage je reste pas mal dans le flou. Déjà je me demande comment fixer les solives de renfort dans le mur ? Si j'encastre il faut pratiquer des trous dans les parpaings, avec une hauteur assez conséquente pour venir y glisser la solive ( +/- en arc de cercle car le mur se poursuit au dessus). Est-ce faisable ? J'avoue qu'entamer un parpaing me semble à première vue difficile et je ne sais pas si ça a des conséquences. Une autre solution serait de fixer un demi sabot et de faire reposer la solive dedans à côté de la solive existante, mais intuitivement ça me parait léger. Une dernière possibilité est d'utiliser un sabot inversé (pièce jointe n°2, source: grand magasin connu de bricolage) qui ne mange pas de place mais j'imagine que les boulons vont prendre un peu de place sur le bout de la solive, à moins que je fasse une encoche ?

    Et enfin je n'ai pas vraiment trouvé de réponse sur le meilleur moyen de solidariser les solives entre elles, est-ce que des tirefond avec un pré-perçage conviendraient ?

    Bon désolé pour le post un peu long, merci d'avoir pris le temps de le lire

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    ossau

    Re : Ouvrir une trémie dans un plancher bois

    aucun risque de faire des réservations dans des parpaings pour encastrer vos solives. surtout que vous n'avez pas à les percer de part en part.

    les sabots ne sont pas tres beau.... et réservés à la charpente ou aux assemblages qui ne sont pas visibles
    Dernière modification par ossau ; 27/01/2014 à 10h10.

  4. #3
    PierrotN

    Re : Ouvrir une trémie dans un plancher bois

    Merci ossau ! Ca fait un point de plus pour la solution encastrement alors, car si je peux faire mes réservations proprement j'imagine que c'est aussi la solution la plus solide.

    Très juste pour les sabots ! Heureusement mes solives ne seront pas visibles (il y a un plafond en briques platrières).

  5. #4
    PierrotN

    Re : Ouvrir une trémie dans un plancher bois

    Salut,

    Voilà, ça fait plus d'un mois que la discussion est ouverte, et entre temps j'ai bien avançé sur le sujet ! Pour ceux que le sujet intéresserait, voici la solution que j'ai retenue (et mise en oeuvre) : au lieu de découper les parpaings, ce qui est quand même un travail bien difficile, j'ai fixé des sections de solive sur les parpaings, un peu comme une "mini" muralière. Cette muralière de 40cm est fixée dans le parpaing qui se trouve entre deux solives, au moyen de 4 tiges filetées (scellement chimique). Le gros avantage c'est que percer 4 trous est nettement plus facile et l'alignement du sabot de solive, qui porte donc sur cette "muralière", est un jeu d'enfant. Dans le parpaing je n'aurais jamais réussi à faire les trous au millimètre près. Au niveau des tiges filetées, celles ci traversent 2 alvéoles, j'ai pris du 10x160. Au niveau des étapes, voici comment j'ai procédé:
    - préparation des muralières: découpe d'un madrier, percage de 4 trous de diamètre 10mm, de telle sorte qu'ils tombent dans les alvéoles du parpaing.
    - calage provisoire de la muralière entre les solives, et plaquée sur le parpaing
    - percage du parpaing diamètre 10mm (la muralière déjà pré percée fait office de guide pour bien aligner les trous dans le béton)
    - dépose de la muralière
    - augmentation du diamètre des trous dans le parpaing à 16mm (pour les tamis du scellement chimique)
    - scellement des tiges filetées, pose de la muralière, serrage
    - ensuite j'ai posé les sabots en l'alignant grace à une chute de solive... et du double face !

    Et voilà, ouf !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    toto121

    Re : Ouvrir une trémie dans un plancher bois

    Salut PierrotN,
    Je suis tombé ici en cherchant des formules pour calculs de trémies alors je déterre car je ne procéderai pas de la sorte... je peux me tromper, je ne suis que bricolo..
    Cela a dû prendre un temps fou : couper des morceaux de madrier ok, mais percer 4 trous dans chaque, les tiges filetées... après cela a dû coûter un bras en scellement chimique, non ?

    Si pose d'une muralière, c'est le plus simple, mais je poserai une muralière complète, pas des bouts pour ou entre chaque solive.
    Après je poserai une muralière sur une ceinture béton, oui, mais sur du parpaing creux... non.

    Pour les réservations dans les parpaings, je pense faire :
    → Tracer au cordeau la ligne basse.
    → Découpe à la disqueuse de rectangles plus larges que les solives, en faisant attention à être plus précis sur la ligne basse (le reste peu importe, on fait plus grand pour que la solive rentre). Une fois le rectangle découpé propre, 4 coups de marteau pour sortir les gravats.
    → Mise en place des solives.
    → Calage des hauteurs des solives : à la règle ou au laser (avec des cales bois ou avec ce qu'on trouve sous la main mais incompressible)
    → Scellement des solives ou mortier ou au map (intérieur = map pas de problème).
    Lors de la rencontre d'un poteau béton, je vais poser un sabot metallique avec perçage en diam8 et 4 goujons d'ancrage en 8*10cm.
    Enfin, je vais poser une ligne ou deux d'entretoises (dépend de la longueur) et aussi le plancher bois rapide (osb, parquet) pour que les solives travaillent moins que plus.

    Toutes remarques bienvenues également...

Discussions similaires

  1. Decoupe trémie d'escalier dans plancher bois
    Par lululabricol dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 44
    Dernier message: 16/03/2017, 13h27
  2. Trémie dans plancher bois ? [résolu]
    Par hirondelles dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 31
    Dernier message: 07/04/2013, 20h41
  3. doublage solives tremie plancher
    Par micke18ans dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 15
    Dernier message: 09/11/2012, 13h09
  4. Création trémie d'escalier sur plancher bois
    Par darkno59 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 12
    Dernier message: 07/01/2012, 17h02
  5. Ouverture trémie dans plancher / plafond bois
    Par doudou2rennes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/10/2011, 08h15
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...