Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

chaudière et pression



  1. #1
    leon1789

    chaudière et pression

    Bonjour

    Considérons un installation de chauffage utilisant de l'eau chauffée par une chaudière. A chaque fois que la chaudière chauffe, cela fait remonter la température (à l'intérieur de la chaudière) et surtout la pression (dans le réseau de chauffage). On comprend très bien les soucis arrivant s'il y avait une surpression, donc pour maintenir une pression constante (disons 1.5 bars), le système est équipé d'un vase d'expansion.

    Mais je me demandais :
    (1) quelles sont les conséquences d'une pression trop basse ?
    (2) quelles sont les conséquences d'une pression variant en permanence (entre 0.5 et 2 bars par exemple) ?

    Si quelqu'un veut bien m'éclairer, merci d'avance !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ericd60

    Re : chaudière et pression

    Bonjour Leon. La pression d'un systeme de chauffage dit en "vase ferme" augmente avec la temperature. Un systeme en bon fonctionnement partira a froid de 1 bar pour monter jusqu'a 2 bars.
    Pas de montee en pression, une circulation d'eau dans tes radiateurs qui se fera mal.
    Trop haute pression (certainement plus haut que 2 bars) et ton systeme de securite se declenchera afin de laisser partir le surplus dans la nature.

    Une variation de pression de 1 a 2 bars en mode chauffage ....????..... voir si tu n'a pas d'air dans ton systeme.

  4. #3
    leon1789

    Re : chaudière et pression

    Merci pour vos réponses.

    Citation Envoyé par ericd60 Voir le message
    Pas de montee en pression, une circulation d'eau dans tes radiateurs qui se fera mal.
    D'accord. Ce qui implique un mauvais rendement ? Cela peut provoquer des bouchons dans les radiateurs ? Mettre de l'air dans le système ?

    Citation Envoyé par ericd60 Voir le message
    Une variation de pression de 1 a 2 bars en mode chauffage ....????.... voir si tu n'a pas d'air dans ton systeme.
    Quelles sont les conséquences de la présence d'air dans le système ? (mise à part des variations de pression)
    De plus, sans présence d'air, la pression varie en l'absence de vase d'expansion. Ma question porte non pas sur les causes possibles de la variation de pression (vase HS, présence d'air, etc.), mais sur les conséquences.

    Citation Envoyé par ericd60 Voir le message
    Un systeme en bon fonctionnement partira a froid de 1 bar pour monter jusqu'a 2 bars.
    1 bar, c'est la pression d'une colonne d'eau de 10 mètres, et 2 bars correspondent à 20 mètres, c'est bien cela ?
    Pourquoi régler le système sur 2 bars pour des maisons plain pied ou avec un seul étage ? 1 bar ne suffit pas ?
    Dernière modification par leon1789 ; 24/02/2014 à 09h55.

  5. #4
    Cram 64

    Re : chaudière et pression

    Bonjour à toutes et à tous,

    0.5 b à froid est une pression limite, les chaudières sont généralement équipées d'un dispositif de manque d'eau qui l'empêche de fonctonner souvent à 0.8 b. C'est pour cela qu'il est conseillé de remplir à froid circulateur à l'arrêt à +/- 1.5 b.

    La montée en pression est fonction de la quantité d'eau chauffage, du volume vase et de sa pression de gonflage laquelle doit se contrôler chaudière vidangée et robinet ouvert afin de rester à la pression atmosphérique.

    De l'air dans le circuit chauffage se traduit par des bruits de circulation et la possibilité de blocage de tout ou partie des radiateurs.

    1 bar, c'est la pression d'une colonne d'eau de 10 mètres, et 2 bars correspondent à 20 mètres, c'est bien cela ?
    Pourquoi régler le système sur 2 bars pour des maisons plain pied ou avec un seul étage ? 1 bar ne suffit pas ?
    pour les raisons données en paragraphe 1, la pression maximale critique est de +/- 3 b tarage de la soupape de sécurité, de plus le circulateur fonctionne sur sa propre courbe débit / HMT (hauteur manométrique totale) à ne pas confondre avec la hauteur géométrique.

    Cordialement,

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

  6. #5
    barda

    Re : chaudière et pression

    La pression à l'intérieur d'un circuit de chauffage ne sert qu'à une chose: amener l'eau jusqu'au point le plus élevé du réseau; sinon, elle n'a aucun rôle, ni aucun intérêt; d'ailleurs, naguère, les circuit "ouverts" avec vase d'expansion limitaient cette pression à quelques dizaines de cm de colonne d'eau au dessus du radiateur le plus élevé (soit souvent moins de 0,25 bar)... le circulateur n'est absolument pas concerné par cette pression (qui existe d'ailleurs à l'entrée comme à la sortie de ce circulateur, donc ne le sollicite pas ); sont rôle est de contrer la résistance du circuit à la circulation de l'eau (c'est cela qui constitue la hauteur manométrique totale), pas de fournir 1 ou 2 bars, ce dont il serait d'ailleurs bien incapable...

    Pour un pavillon plain-pied, avec réseau de radiateurs alimentés par le bas, une pression de 0,1 bar suffit en théorie; par prudence, et parce que cela ne coûte rien, on met 0,5 bar (ou plus de 0,8 si la chaudière dispose d'une sécurité automatique). Pour une maison à un étage, 0,5 bars sont trop justes, on met 1 bar au moins...

    Le vase d'expansion ne sert qu'à compenser la dilatation du liquide du réseau sans entrainer de variation de pression importante...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cram 64

    Re : chaudière et pression

    Re,

    Barda, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de parler de thermosiphon où le moteur est la différence de gradient simplement dit la différence de température entre le départ et le retour.

    Tu fais fi du dispositif de manque d'eau des chaudières.

    Je te laisses avec tes certitudes.

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

  9. Publicité
  10. #7
    barda

    Re : chaudière et pression

    Citation Envoyé par Cram 64 Voir le message
    Re,

    Barda, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de parler de thermosiphon où le moteur est la différence de gradient simplement dit la différence de température entre le départ et le retour.

    Tu fais fi du dispositif de manque d'eau des chaudières.

    Je te laisses avec tes certitudes.

    Marc.
    Cool, Cram, ce n'est qu'un fil...

    où je n'ai d'ailleurs ni abordé le thermosiphon, ni oublié la sécu des chaudières "(ou plus de 0,8 si la chaudière dispose d'une sécurité automatique)". Il n'y a pas de quoi se fâcher...

  11. #8
    leon1789

    Re : chaudière et pression

    Je vous remercie pour vos réponses (sur l'air dans le circuit, du manque d'eau dans la chaudière, la pression minimale, etc.)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. problème de pression sur chaudiere fioul ( pression tombe à zéro, mais en marche remonte)
    Par alewword dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2014, 08h20
  2. [Thermique] pression chaudiere
    Par lafermeauxmesanges dans le forum Dépannage
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/12/2013, 14h25
  3. [Thermique] pression chaudiere
    Par dad63360 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/11/2010, 19h44
  4. [Thermique] Pression chaudiere
    Par Dreamylady dans le forum Dépannage
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/03/2008, 16h03
  5. Pression chaudière
    Par philou07 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/01/2006, 20h16