Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

isolation du sol d'un grenier+création d'un plancher au dessus :calcul chevronnage



  1. #1
    yves35

    isolation du sol d'un grenier+création d'un plancher au dessus :calcul chevronnage


    ------

    bonjour,

    j'ai en projet l'isolation d'un grenier que je veux conserver en surface de stockage (un grenier ,quoi!!!) . Du plancher bois existant (pluricentenaire) ,je pose un pare vapeur, ensuite je crée un réseau d'entretoise comme ce que propose isocell sous le nom de woodyfix:
    http://www.les-materiaux-verts.com/m...e_woodyfix.pdf
    ces entretoises supportent un chevronnage en 63X44,sur lequel reposent des dalles en OSB3 de 18 mm . Ensuite insuflation soit de laine de roche soit de ouate de cellulose.

    Mon souci vient de l'écartement des entretoises ,sur le document isocell elles sont écartées de 833 mm ,mais c'est pour un plancher "praticable" or je veux pouvoir continuer à l'utiliser en stockage éventuel. Grâce au travail d'AMATY sur ce lien:
    http://forums.futura-sciences.com/br...-solivage.html
    j'ai pu voir que l’entraxe entre chevron doit être de 52 cm avec de l'OSB3 pour respecter mon projet d'usage . J'ai un doute sur l'écartement des entretoises soutenant les chevrons . La distance entre le bord de 2 entretoises est de 833-250=583 mm (je vais couper les entretoises dans une feuille dOSB 3 de 22 mm et elles feront près de 250 de large (au trait de scie près) ).

    Ma question précise est: un chevron de 63X44 avec une portée libre de 583 mm a t il la résistance requise pour le travail envisagé ?, (sinon quelle(s) section(s) ?

    Merci d'avance a qui se penchera sur mon souci

    Question subsidiaire;y a t il des systèmes plus futés?

    yves

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    yves35

    Re : isolation du sol d'un grenier+création d'un plancher au dessus :calcul chevronnage

    un lien vers une vidéo:
    https://youtu.be/qmZuIqGqCMs

    yves

  4. #3
    invite58706596

    Re : isolation du sol d'un grenier+création d'un plancher au dessus :calcul chevronnage

    Bonjour Yves,

    sur le document isocell elles sont écartées de 833 mm ,mais c'est pour un plancher "praticable" or je veux pouvoir
    Praticable, tout à fait, et vu la grosseur des chevrons, la charge doit être assez faible 50 kg/m²

    Ma question précise est: un chevron de 63 X 44 avec une portée libre de 583 mm a t il la résistance requise pour le travail envisagé ?
    Mes questions seront précises également :
    1) D'abord quelle est la capacité du plancher et solives existants à recevoir ce surplus de charges (permanentes et d'exploitation)
    2) Il faut que tu détermines la charge de stockage envisagée : Pour idée : 1 machine à laver (MAL) par m² = 50 kg/m² pour 80 cm de haut et surface occupée 1/3 de m²

    Une fois la capacité de ton plancher existant définie, tu pourras à coup sûr déterminer ton nouveau platelage, en fonction de tes charges au m². OSB 3 en 18 mm d'épais et 520 mm d'entre-axes donnent une charge "habitable" de 200 kg/m². Si tu passes à 100 kg/m² (2 MAL au m²), alors tu peux envisager un entre-axes de ~60 cm (charge ponctuelle dynamique)...

    (sinon quelle(s) section(s) ?
    Avec les hypothèses envisagées et déduites :
    Portée 0,583 m x entre-axes 0,52 m = ~0,3 m² de charges surfaciques x 200 kg/m² = 60 kg de charges sur le chevron... Flèche admissible L/500 > 583 mm / 500 = ~1,2 mm
    Sans tenir compte de l'effet hyperstatique des multi-appuis, tu dois approcher une flèche de 0,1 à 0,2 mm avec position de la section dans ce sens > 63 (HAUTEUR) x 44 (largeur)...
    A+

  5. #4
    yves35

    Re : isolation du sol d'un grenier+création d'un plancher au dessus :calcul chevronnage

    bonjour,

    1) D'abord quelle est la capacité du plancher et solives existants à recevoir ce surplus de charges (permanentes et d'exploitation)
    c'est un bâtiment du 16 eme siècle (environ) ,le solivage n'est pas visible (sous un vaigrage) . Lorsque que je vais y retourner je ferais sauter qq un sur le plancher du grenier et je tenterais de voir si ça bouge dessous ,voire de mesurer sans trop casser.

    . Si tu passes à 100 kg/m² (2 MAL au m²), alors tu peux envisager un entre-axes de ~60 cm (charge ponctuelle dynamique)...
    en fait un entraxe de 50 cm m'arrangerais bien puisque les plaques font 2500 mm de long et les appuis tomberaient sur un chevron. Est il mieux de coller les plaques d'OSB sur les tranches ? avec quelle colle?

    Avec les hypothèses envisagées et déduites :
    Portée 0,583 m x entre-axes 0,52 m = ~0,3 m² de charges surfaciques x 200 kg/m² = 60 kg de charges sur le chevron... Flèche admissible L/500 > 583 mm / 500 = ~1,2 mm
    Sans tenir compte de l'effet hyperstatique des multi-appuis, tu dois approcher une flèche de 0,1 à 0,2 mm avec position de la section dans ce sens > 63 (HAUTEUR) x 44 (largeur)...
    Il semble que la distance entre appui pour le chevron soit largement suffisante ? C'est ce que je dois comprendre?

    encore merci , je tacherais de revenir si j'ai d'autre données ou interrogations

    yves

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite58706596

    Re : isolation du sol d'un grenier+création d'un plancher au dessus :calcul chevronnage

    Il semble que la distance entre appui pour le chevron soit largement suffisante ? C'est ce que je dois comprendre?
    Tout à fait...
    La législation définit que la flèche d'un plancher habitable ne doit pas être inférieur à Portée solive/500 = 583/500= 1,2 mm... Or ton plancher accusera entre 0,1 et 0,2 mm, ce qui est très faible...et même ~10 fois plus faible...
    A la vidéo, les chevrons m'apparaissait bien plus faible en section d'où ma 1ère remarque un peu frileuse...

    en fait un entraxe de 50 cm m'arrangerait bien puisque les plaques font 2500 mm de long
    Qui peut le plus soit 52 cm, peut forcément le moins soit 50 cm...
    Il faudra démarrer le long des parois (et peut-être terminer) le platelage avec des bandes de largeur = à 44 mm de largeur chevron /2 = 22 mm... Fatal... Donc faire un calepinage (position des plaques) pour ne pas se planter et de gagner parfois quelques m²...

    Lorsque que je vais y retourner, je ferais sauter qq un sur le plancher du grenier
    Epaisseur de ces planches, entre-axes et sections des solives seraient les infos nécessaires...

    Est il mieux de coller les plaques d'OSB sur les tranches ? avec quelle colle?
    Tu peux faire un platelage flottant en collant rainure et languette effectivement... Ne pas oublier de mettre un produit souple en périphérie pouvant s'écraser et mettre une sous-couche résiliente pour faciliter le glissement du plancher...
    Tu trouves de la colle à bois vinylique blanche traditionnelle et aussi voir ce lien pour exemple > http://www.resoltech.com/marches.php?id_mot=173
    Le fait de faire un surface étanche à l'eau n'est pas négligeable en cas de fuite (il ne faut pas que l'eau stagne une éternité)
    A+
    Dernière modification par AMATY ; 26/11/2015 à 13h42.

  8. #6
    ManuTaden

    Re : isolation du sol d'un grenier+création d'un plancher au dessus :calcul chevronnage

    Bonjour
    voici quelques infos complémentaires :
    Concernant le frein vapeur, avec la cellulose, en combles ce n'est pas forcément nécessaire, on considère que la couche d'air supérieure rend son utilisation souvent inutile.
    C'est surtout vrai en combles ouverts
    mais c'est aussi le cas si l'épaisseur est importante et que le dallage est perméable à la vapeur, c'est le cas du bois brut, un peu moins de l'osb et beaucoup moins des médium et agglomérés.
    Donc si la surface est constituée de plaques d'OSB, ça devrait être bon, surtout avec 38 cm d'isolant
    Dans mon cas, avec, environ 20 cm d'isolant, comme j'ai déjà quelques rouleaux de pare poussière Proclima RB pour protéger la cellulose, c'est décidé.

    Attention, les OSB n'ont pas tous la même résistance à la flexion, certains étant plus rigides : cas réels, de mémoire : panneaux de 16 mm en 2000x900, entraxe 400 sur des 220x80 -> 300 ou 400 kg/m2, chez le concurrent, en 2500x597, il fallait 18 mm pour la même résistance (peut être même 22 mm)
    Le type de fixation utilisée fait aussi varier la résistance des dalles. c'est surtout vrai en contreventement, mais c'est aussi le cas pour les dalles de sol.

    Les woodyfix font 18 mm d'épaisseur, pourquoi utiliser de l'OSB 22 mm ?
    sur certaines photos, je ne reconnais pas l'OSB je trouve que ça ressemble plutôt au Livingboard ?

    qui est d'ailleurs un super panneaux très rigide et très dur, mais un peu compliqué à se procurer, sauf qu'il y a un vendeur à coté de Rennes et l'ancien importateur est en Vendée, et un peu plus cher que l'OSB.

    Avez vous avancé sur votre projet ? mise au point du plan de coupe ? fabrication d'une maquette ?
    cdlt

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. isolation extérieure, isolation sous plancher grenier
    Par JANNOT45 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/09/2011, 10h49
  2. Création d'un plancher pour grenier
    Par Tomdunord dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/01/2011, 17h39
  3. Isolation phonique plancher d'un grenier
    Par CHEVRIER dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/11/2009, 22h36
  4. isolation d'un plancher d'un grenier
    Par kiti dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/02/2008, 09h39
  5. isolation d'un plancher d'un grenier
    Par kiti dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/01/2008, 09h47
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...