Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Interrupteur à extinction automatique



  1. #1
    Steve2310

    Question Interrupteur à extinction automatique


    ------

    Bonjour,

    Je m'apprête à installer un interrupteur à extinction automatique (capteur IR) d'une grande marque française (Réf. Leg..... 099501) et je vois qu'il ne marche qu'avec des lampes d'une certaine puissance.

    Nom : Legrand_099501_Céliane_Pmin.jpg
Affichages : 167
Taille : 44,4 Ko

    C'est un peu gênant avec les lampes à LED qui consomment très peu.

    Par curiosité scientifique je m'interroge sur ctte caractéristique.
    Comment fonctionne ce dispositif ?
    Il est en série sur le fil de phase ?
    Pourquoi une intensité minimale est requise dans la lampe ?

    Pouvez-vous SVP m'éclairer sur le sujet ?
    Un petit schema simple pour comprendre ?

    Merci.

    NB: j'ai testé avec une lame LED à filaments de 6W (800 lumens!), 45mA, apparemment ça marche bien que traversée par une intensité < 50 mA préconisés.

    Steve

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Jeryko

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Bonjour,

    Pas vraiment nécessaire de faire un schéma pour comprendre.

    - Il est en série sur le fil de phase. (Je te cite)
    - Il faut alimenter une temporisation et notamment commander un triac (je suppose) pour allumer une lampe.

    C'est pour cette raison que le courant principal ne doit pas descendre sous une certaine valeur.
    En deçà de cette valeur recommandée, le triac n'est plus commandé suffisamment (gâchette).

    Est-ce clair ?
    Dernière modification par Jeryko ; 14/09/2021 à 12h41.
    Problème résolu : N'oubliez pas de préciser ce que vous avez trouvé et les mesures prises. Merci

  4. #3
    Steve2310

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Merci Jeryko pour ce 1er élément de réponse.

    Un petit exemple de calcul numérique m'aiderait à mieux comprendre.
    Bon, mes souvenirs d'électricté datent de plus de 30 ans, mais on doit s'en sortir avec des formules simples du genre P = U . I . cos Phi et U = R . I ?

    En série, I est la même sur un même fil.
    U va se "répartir" sur les 2 "composants" (lampe + capteur IR/minuteur).
    U sera la plus forte aux bornes du composant ayant la plus forte impédance, c'est ça ?

    L'interrupteur automatique (capteur IR, minuteur...) a une certaine résistance (impédance?) R qui est fixe et va s'accomoder de n'importe quelle intensité dictée par la lampe en série ?
    Son branchement en série ne doit pas perturber le fonctionnement de lampes LED fonctionnant sous 50mA à 650mA.

    Avec mes connaissances très poussiéreuses, j'ai du mal à comprendre.
    Il me faudrait un petit exemple numérique en posant des hypothèses sur l'interrupteur.

    Pour la lampe, les données sont connues:
    U = 230V
    P = 6W (puissance active)
    I = 45mA
    (d'où cos Phi = 0.58)
    P apparente = P active / cos Phi = 6 / 0.58 = 10.3 VA
    C'est < 12 VA préconisés par le fabricant et lampe s'éteint bien automatiquement au bout de 10 min.
    (avec une lampe LED à filaments de 4W, ça ne marche plus, elle reste toujours allumée)

    Pour l'interrupteur automatique, mystère sur ses spécifications techniques à part qu'il lui faut 50mA minimum.

    @+

    Steve.

  5. #4
    Piefra

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Bjr,

    Le principe de ce genre d'inter est d'utiliser un bouton pousoir a impulsion pour fermer le circuit lampe et faire passer le courant
    Apres il y a un r en serie qui cree un ddp en fonction du courant et permet de creer une tension pour alimenter le maintier sous tension en // du bouton
    Et la tempo avec un triac ou relais et un circuit de tempo
    Cette tension necessaire a un seuil mini est fonction du courant consome ( loi d'ohm )
    Quand la tempo est ecoulee , le maintien est ouvert et le systeme en situation de repos
    En attendant un nouvel appui

    Cdlt

    Cdlt

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Jeryko

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Re

    P = 6W (puissance active)
    I = 45mA
    (d'où cos Phi = 0.58)
    P apparente = P active / cos Phi = 6 / 0.58 = 10.3 VA
    C'est < 12 VA préconisés par le fabricant et lampe s'éteint bien automatiquement au bout de 10 min.
    10,3 VA, tu es en dessous du seuil mini 12VA, donc hors limite. ça ne devrait plus fonctionner !
    Tu es à la limite car 12VA = limite garantie je suppose.
    Problème résolu : N'oubliez pas de préciser ce que vous avez trouvé et les mesures prises. Merci

  8. #6
    Steve2310

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    @Jeryko

    Et pourtant, à ma grande surprise et satisfaction, ça fonctionne !
    J'ai fait un montage sur table et 5 ou 6 tests, à chaque fois, en masquant le capteur IR, la lampe s'est bien éteinte au bout de 10 min.
    (une lampe LED 4W, 35mA reste toujours allumée)

    Il doit y avoir une tolérance de -10% ...

    @Piefra

    C'est un interrupteur à bascule, pas un poussoir.
    L'allumage/extinction est manuel, seule l'extinction est automatique si personne ne passe devant le détecteur IR durant 10 min.
    C'est utile si on oublie d'éteindre la lumière.

    D'après la notice, cet inter fonctionne avec des lampes LED de 50mA à 650mA.
    Comment le TRIAC, en série avec la lampe sur le fil de phase (si je comprends bien?) peut encaisser une telle plage d'intensités ?
    Pourquoi une igt=50mA à l'ère de l'éclairage à LED, très peu gourmant en courant ?!?
    C'est curieux de la part d'un grand fabricant, non ?

    Steve.

  9. Publicité
  10. #7
    Steve2310

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    L'interrupteur est bien monté en série sur le fil de phase.

    Nom : Legrand_099501_Céliane_schema_install.jpg
Affichages : 105
Taille : 34,6 Ko

    Pas besoin de fil de neutre.

    Je l'ai testé sur table, sans problème.

  11. #8
    Piefra

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Re,

    Quelque soit le bouton reste le principe reste le meme , seul le triac n'est plus en // mais en serie

    Question : quand tu l'a laisse allume et qu'il seteint , est ce qu'il faut une seule maneuvre du bouton ou deux pour rallumer ?

    Selon les modeles , un triac peux commuter plusieurs Amperes , il faut adapter le refroidissement en fonction des specifications

    Le courant mini est fonction du besoin de l'electronique de gestion qui est auto alimentee pas des tendances de ventes des ampoules
    Une autoalimentation avec moins de courant necessite des composants moins gourmants en tension et en courant et doivent etre plus cher
    Que le seuil de rentabilite

    Cdlt

  12. #9
    Steve2310

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Une fois la lampe éteinte automatiquement, il suffit de basculer l'interrupteur, en un seul mouvement, comme un inter classique à bascule.

    On peut aussi éteindre manuellement.

    Vidéo purement illustrative d'un revendeur: https://www.youtube.com/watch?v=8DqXnsKzdrY
    (je n'ai aucun lien avec cette boutique et suis plutôt critique sur ce dispositif, séduisant au 1er abord, du fait de l'intensité minimale requise)


    Puisque tout est en série:

    - c'est la lampe qui impose l'intensité dans le fil de phase et c'est donc le TRIAC qui s'adapte ?
    - la résistance (R) de l'électronique dans l'inter doit être < celle de la lampe pour ne pas perturber son fonctionnement ?
    pour une lampe de 650mA, R = 230 / 0.65 = 354 Ohms, c'est très faible, non ?

    Steve.

  13. #10
    Jeryko

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Bonsoir à tous,

    " c'est la lampe qui impose l'intensité dans le fil de phase et c'est donc le TRIAC qui s'adapte ?"
    Cette phrase ne me plait pas.

    Considérer que le triac est un interrupteur.
    Sur une minuterie, il est commandé par une temporisation en TOR, (2 états possibles tout ou rien).

    C'est la lampe qui impose l'intensité dans le fil de phase : Oui

    Et c'est donc le TRIAC qui s'adapte ? NON
    Le triac ne s'adapte pas dans ce cas.
    Il a 2 états, c'est binaire. Il est soit passant soit ouvert, comme un interrupteur !
    On pourrait d'ailleurs le remplacer par un relais électromécanique.

    On joue sur les mots mais c'est plus clair ainsi. Ce n'est que mon avis.
    Problème résolu : N'oubliez pas de préciser ce que vous avez trouvé et les mesures prises. Merci

  14. #11
    Jeryko

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Suite.

    On pourrait d'ailleurs le remplacer par un relais électromécanique. (c'est une image)

    Pas tout à fait vrai car la tension aux bornes du contact est alors nulle si l'allumage est commandé.
    Il ne reste donc plus rien pour alimenter l'électronique de temporisation et le relais !
    NOTA : sachant qu'il n'y a pas de batterie ( réserve d'énergie) dans "l'interrupteur".
    Dernière modification par Jeryko ; 14/09/2021 à 21h08.
    Problème résolu : N'oubliez pas de préciser ce que vous avez trouvé et les mesures prises. Merci

  15. #12
    JeanYves56

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Bonjour Jeryko ,

    Pas qu'une image :=) ,
    je viens de démonter un capteur IR de lampe d'eclairage exterieur avec tempos et c'est le contact d'un petit relais 24 v qui commande la lampe
    Dernière modification par JeanYves56 ; 15/09/2021 à 09h17.
    Cordialement

  16. Publicité
  17. #13
    Jeryko

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Bonjour Steve2310,

    1) J'ai essayé de t'expliquer le plus simplement possible mais je vois que cela ne suffit pas.
    2) Ce n'est pas un problème de calcul de puissance ni de loi d'Ohm. (Ton post #1)
    3) On ne peut donc réaliser un schéma électrique pour expliquer le calcul.
    4) Pour un schéma, il faudrait entrer dans le détail du fonctionnement du triac et du temporisateur de commande de gâchette que je ne connais pas.

    Je vais encore essayé une fois, toujours simplement, sans grandes théories mais en étant plus précis.

    Le problème est le suivant sur un montage triac série avec temporisation et Bouton Poussoir ou détecteur :

    a) le triac joue le rôle d'un interrupteur pour la lampe.
    b) lorsque le triac n'est pas commandé, la tension à ses bornes est de 230V AC.
    Le temporisateur est alimenté et attend une commande du BP ou du détecteur IR.

    c) Un triac a besoin d'un courant minimum pour rester amorcé après l'impulsion de commande sinon il s'éteint.
    ça c'est le point principal pour répondre à ta question.


    d) le triac doit laisser passer le courant demandé par la lampe lorsqu'il est commandé,
    mais dans ce cas, la tension à ses bornes n'est plus de 230V ! (moyenne proche de 0V)
    Question : Comment fait-on pour continuer à alimenter le temporisateur de commande et la gâchette ?

    Il faut donc récupérer un peu d'énergie entre chaque1/2 alternance pour alimenter le temporisateur de commande.
    Durant la conduction du triac, le temporisateur de commande n'est plus alimenté soit de l'ordre de 99% du temps.
    Entre chaque1/2 alternance, le temporisateur de commande reçoit un peu d'énergie car il doit continuer à fonctionner soit de l'ordre de 1% du temps.
    Plus ce temps en grand, plus la chute de tension moyenne sur le triac est importante.

    Dans le détail il faudrait étudier le fonctionnement sur les schémas réels, il y a surement des variantes ?

    Voilà comment j'explique simplement mais je peux aussi me tromper ?
    D'autres feront peut-être mieux ?



    PS : Oui, dans les détecteurs simples et indépendants c'est un relais. mais là c'est un triac série.
    Dernière modification par Jeryko ; 15/09/2021 à 09h22.
    Problème résolu : N'oubliez pas de préciser ce que vous avez trouvé et les mesures prises. Merci

  18. #14
    Jeryko

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    suite :

    Oui, dans les détecteurs simples et indépendants c'est un relais qui allume la lampe.

    Mais là, c'est un triac série dans le circuit de la lampe, montage impossible avec un relais car la tension aux bornes du contact devient 0V et
    Il faut trouver un astuce pour alimenter le triac ou le relais.

    L'astuce la plus simple, c'est le montage parallèle.
    Problème résolu : N'oubliez pas de préciser ce que vous avez trouvé et les mesures prises. Merci

  19. #15
    Steve2310

    Re : Interrupteur à extinction automatique

    Merci Jeryko !
    Il va me falloir un peu de temps pour "digérer" tout ça...

    @+
    Steve

Discussions similaires

  1. Mise sous tension par interrupteur et extinction par logiciel
    Par charlesgg dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 01/02/2014, 12h47
  2. Supprimer l'extinction automatique d'une balance
    Par Ovisgmelini dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/09/2011, 17h06
  3. Extinction automatique de Neon
    Par rom1gro dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 16/03/2010, 18h05
  4. extinction automatique d'un système sur batterie
    Par alban77 dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 17/12/2009, 17h28
  5. variateur automatique allumage/extinction
    Par gdaniel28 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/01/2007, 21h27
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...