Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Emission Moléculaire & Atomique



  1. #1
    Kisswert

    Emission Moléculaire & Atomique


    ------

    Bonjour,

    Après plusieurs recherches infructueuses, j'ai choisi de me tourner vers ce forum.

    En fait, grâce au modèle de Bohr, on sait qu'au cours d'une excitation d'un atome, certains de ses électrons qui tournaient autour du noyau sur une couche electronique bien définie, sont amenés à absorber cette énergie et à sauter sur une couche electronique plus energétique.
    Seulement, cette situation est instable, donc il perd cette énergie et se rapproche du noyau en changeant de couche. Cette énérgie perdue est restitué sous forme d'énergie lumineuse.

    Maintenant ceci est le cas générale, et j'ai besoin de cas particulier, ou du moins d'aide :

    Combien d'électrons concernés par ce phénomène dans un atome bien précis ?
    Avez vous des exemples (comme le Strontium, Cuivre, Baryum on encore le Sodium) ?
    Comment trouver une relation entre l'énergie reçue, le nombre d'éléctrons concernés, le type d'atome, et la longueur d'onde de la lumière émise ?

    Merci, beaucoup !
    Kisswert

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Thrr-Gilag

    Re : Emission Moléculaire & Atomique

    En ce qui concerne le nombre d'électrons concernés, je dirai tous, suivant les niveaux d'énergies considérés. Le principal exemple étant la ionisation d'un élément, qui est un exemple extrême d'électron qui "saute une couche^" ^^

    La longeur d'onde de la lumière émise correspond à la différence d'énergie entre l'orbitale électronique de départ de l'électron, et celle de son orbitale d'arrivée.

    Enfin il faut suivre les règles de transitions électroniques, pour savoir quelles transitions se feront ou pas.

  4. #3
    swagelok

    Re : Emission Moléculaire & Atomique

    C'est en effet juste une question d'énergie... Il y a en effet des transitions qui sont permises ou pas. Dans le cas d'un atome, on parle d'énergie de premiere, deuxième, etc... ionisation, c'est à dire l'énergie pour arracher le premier électron à l'atome, puis le second, etc... Elle se calcule facilement en passant par l'effet de Slater ou d'écran (je sais plus... ça remonte à loin ! ).

    Petite remarque : la première énergie d'ionisation n'est pas forcement la plus faible...

  5. #4
    Kisswert

    Re : Emission Moléculaire & Atomique

    Bonsoir,

    Je me rend compte de l'erreur que j'ai fait en indiquant un âge au pif, ici 26 ans, car en réalité j'ai 16 ans et ce que vous m'indiquez est... ...assez dur à comprendre...

    Donc si je résume :

    - Tout les électrons de n'importe qu'elle couche est concerné par le phénomène d'émission atomique lors de l'excitation dudit atome.

    - La longeur d'onde de la lumière émise correspond à la différence d'énergie entre l'orbitale électronique de départ de l'électron, et celle de son orbitale d'arrivée.

    D'accord mais quesque "l'orbitale éléctronique" ? Je connais seulement l'orbitale atomique (C.f. wikipédia).

    En quoi y-a-t-il une "énergie" à certaines orbitales ?

    - Enfin il faut suivre les règles de transitions électroniques, pour savoir quelles transitions se feront ou pas.

    Je me réfère à cet article : http://fr.wikipedia.org/wiki/Transit...%A9lectronique

    Si j'ai bien compris ces règles peuvent autoriser ou non le passage d'un éléctron d'une couche à une autre ?
    Sont-elles celles qui régissent les énergies d'orbitales ?

    -Dans le cas d'un atome, on parle d'énergie de premiere, deuxième, etc... ionisation, c'est à dire l'énergie pour arracher le premier électron à l'atome, puis le second, etc...

    Désolé je ne vois définitivement pas le rapport entre l'arrachage d'éléctrons (ce qui se passe dans une ionisation si j'ai bien compris, et le changement de couche).

    Merci...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mach3
    Modérateur

    Re : Emission Moléculaire & Atomique

    D'accord mais quesque "l'orbitale éléctronique" ? Je connais seulement l'orbitale atomique
    l'orbitale atomique est une orbitale électronique

    En quoi y-a-t-il une "énergie" à certaines orbitales ?
    il s'agit en gros des énergies cinétiques et potentielles du ou des deux electrons qui sont dedans. Les electrons étant dans un champ de potentiel electrostatique, causé par le noyau, mais aussi par les autres electrons. Plus un electron est proche du noyau, plus il est lié à celui ci et plus il faudra fournir d'energie pour l'arracher à l'atome.

    -Dans le cas d'un atome, on parle d'énergie de premiere, deuxième, etc... ionisation, c'est à dire l'énergie pour arracher le premier électron à l'atome, puis le second, etc...

    Désolé je ne vois définitivement pas le rapport entre l'arrachage d'éléctrons (ce qui se passe dans une ionisation si j'ai bien compris, et le changement de couche).
    un electron est caractérisé par un nombre quantique n, qui défini à quel couche il appartient. On considère que quand n tend vers l'infini, l'electron est arraché, donc une ionisation correspond au passage d'une couche n vers une couche "infinie" (il faut noté les energies de chaque couche sont de plus en plus rapprochées avec n croissant jusqu'a se confondre).

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  8. #6
    Kisswert

    Re : Emission Moléculaire & Atomique

    Je vais méditer tout ça tranquillement et je reviendrais sûrement, Merci !

    Au fait ceci est dans le cadre des TPE (j'avais choisi les feux d'artifices).

    Bonne soirée.

  9. Publicité
  10. #7
    swagelok

    Re : Emission Moléculaire & Atomique

    Les couleurs dans les feux d'artifice... ça c'est de la chimie !!! (que j'ai toujours rêvé de faire d'ailleurs !!)

    Désolé pour les explications alambiqués !

    Pour recentrer sur ton TPE, j'imagine que l'objet de ta recherche (ou ta demande) est l'origine des couleurs...

    Les phénomènes de saut d'énergie sont en effet à l'origine de l'émission de lumière... Il y a une relation simple entre cette énergie et la "longueur d'onde" de l'émission lumineuse. elle est donnée par :

    E=h*mu (mu est la lettre grec, h est la constante de Planck).

    avec mu=c/lambda (c : vitesse de la lumière et lambda : la longeur d'onde).

    Tu dois savoir que les spectre de la lumière visible peut s'exprimer en longueur d'onde (le rouge c'est : 700 nm, le vert : 550 nm, etc...). Donc à une couleur correspond une énergie E.

    Comme les atomes sont tous différents, ils ont tous une énergie différente pour faire sauter leur électron d'une couche à une autre... Et donc l'émission de lumière sera de couleurs différentes qu'il s'agit d'un atome de fer, de lithium, de cuivre, etc...

    C'est sur ce principe que repose la couleur dans les feux d'artifice. En chimie, on appelle le test de flamme le fait de plonger une tige de platine trempé préalablement dans une solution inconnue dans une flamme. La couleur de la flamme révèle la nature des atomes présent dans la solution inconnue...

  11. #8
    Thrr-Gilag

    Re : Emission Moléculaire & Atomique

    D'ailleur un test de la présence de Na+ dans l'eau est de passé de l'eau dans une flamme.

    Prend de l'eau salée, mets en sur une cuillère et passe le dans la flamme de ta cuisinière, tu verras une belle flamme orange au lieu du bleu habituelle.

    Si ça peut te permettre d'illustrer ton TPE

Discussions similaires

  1. Emission/absorption atomique de flamme
    Par w3s dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/06/2007, 17h31
  2. orbitale atomique et moléculaire
    Par bueno dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/04/2007, 17h54
  3. Vibration moléculaire/atomique, température.
    Par Jackyzgood dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/01/2007, 15h47
  4. La Recherche en Physico-Chimie Moléculaire & Modélisation
    Par batman dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/12/2005, 04h36
  5. Absorption/émission atomique/moleculaire
    Par Xavi dans le forum Chimie
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/02/2005, 11h40