Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Les acides gras (corrigé)



  1. #1
    koza

    Exclamation Les acides gras (corrigé)

    J'ai le projet pour demain. Est'ce qu'il y a qqn qui puisse corriger des fautes dans ce texte que j'ai traduisé? Parce'que je ne suis pas parfait en francais, mais ma chimiste est tres exigeante . Qqn a essayé de le coriger mais ce n'est pas ca, et je cherche l'aide ici.

    ----------
    Les acides carboxyliques à longue chaîne(?) sont des acides possédant plus de 10 carbones dans la chaîne carbonée et un groupement fonctionnel COOH (monocarboxylique). Du fait de leur présence dans de nombreuses graisses végétales et animales, on les appelle également acides gras. Ces acides gras se séparent en deux groupes : les acides gras saturés et insaturés. Les acides insaturés sont des acides gras possédant une ou plusieurs double(s) liaison(s) entre atomes de carbone.

    Voici des exemples d'acide carboxylique insaturé :
    - L'acide oléique (C17H33COOH), possédant une double liaison entre le neuvième et le dixième atome de carbone, présent fréquemment dans les produits alimentaires tels que l'huile, ou l'huile de foie de morue.
    - L'acide érucique (C21H41COOH), le principal composant de l'huile de colza.

    Voici des exemples d'acide carboxylique mono-insaturé (c'est-à-dire avec une seule double liaison C=C).
    - L’acide palmitique (C15H31COOH)
    - L’acide stéarique (C17H35COOH)
    - L’acide arachidique (C19H39COOH)

    Certains acides gras possèdent plus d'une double liaison C=C.

    1. Propriétés physiques.

    Certains acides se présentent sous forme d'un solide blanc (l'acide palmitique ou stéarique, par exemple), alors que d'autres sont des liquides jaune pâle, ou jaune brunâtre (l'acide oléique ou érucique). Ces deux formes sont insolubles dans l'eau et ont pour pH 7,0, parce qu'ils ne cèdent pas à la dissociation.

    2. Propriétés chimiques
    a) Combustion
    L’acide stéarique (acide octadécanoïque):
    C17H35COOH + 26 O2 → 18 CO2 + 18 H2O

    L’acide palmitique (acide hexadécanoïque):
    C15H31COOH + 23 O2 → 16 CO2 + 16 H2O

    L'acide oléique (acide cis-9-octadécénoïque):
    2 C17H33COOH + 51 O2 → 36 CO2 + 34 H2O

    La combustion de ces acides s'accompagne d'une flamme jaune clair.

    b) La saponification

    En présence de soude (hydroxyde de sodium) et de quelques gouttes de phénolphtaléïne, on ajoute dans l'évaporateur (? http://pl.wikipedia.org/wiki/Parowniczka) l'acide stéarique. On laisse reposer jusqu'à obtenir une solution limpide et décolorée. On chauffe la solution contenue dans l'évaporateur et on mélange avec la tige en verre. Après refroidissement, on recueillit la substance huileuse blanche, soluble dans l'eau et mousseuse.

    Conclusion : le solide obtenu est le savon (de sodium), universellement utilisé dans tous les ménages.

    NaOH + C17H35COOH → C17H35COONa + H2O (stéarinate(?) de sodium

    3. Les savons.
    Les savons sont des sels d'acides carboxyliques...
    Les savons usuels, solubles dans l'eau, sont des sels de sodium, de potassium ou des acides cités.
    Les savons gris se caractérisent par leur couleur grise et leur consistance onctueuse. Les savons de sodium sont blancs et durs. Les savons de toilette sont des savons de sodium de bonne qualité, qui contiennent aussi de l'huile de coco, des substances éthérées et des colorants.


    4. Mécanisme de lavage.

    Par un trempage dans l'eau, on peut séparer des matières hydrophiles (qui aiment l'eau), comme le bois ou la craie (???).
    Certaines matières, dites hydrophobes (qui n'aiment pas l'eau), comme l'essence ou des matières plastiques, ne se font pas mouiller par l'eau.
    La saleté (???) est un mélange de suie, de sels minéraux, de substances poudreuses (?) et de silice, qui sont collés par des graisses et des protéines (les composants de la sueur). Cette "saleté" adhère à la peau et aux matières, et il est difficile de l'éliminer par des procédés mécaniques, mais sa teneur en graisse lui donne le statut d'hydrophobe.
    Pour éliminer de manière efficace la saleté, il faut ajouter à l'eau des substances actives à sa surface, pour que baisse sa tension superficielle et que le trempage des graisses soit facilité. Des exemples de ces substances sont des détergents, comme les savons et produits de vaisselle. Grâce à eux, l'eau s'infiltre dans les fentes les plus profondes et produit une émulsion durable avec la saleté. Le frottement et un mélange intensif accroissent le processus.
    Les molécules "nouent" la saleté par la réunion du groupe d'hydrocarbones hydrophobes et du groupe hydrophile. La molécule de saleté est entourée par les molécules de savon, par la partie hydrophobe que cause la coupure de cette molécule avec la surface de l'eau. En même temps, la mousse produite augmente la difficulté de contact avec la surface à laver.

    -----


  2. #2
    koza

    Re : Les acides grases (corrigé)

    je suis polonais et votre aide est important pour moi.


  3. #3
    allias_moi

    Re : Les acides grases (corrigé)

    [Alors je te fais juste un petit corrigé et je te donne quelques conseils de rédaction...
    Dans ton introduction:
    "Les acides carboxyliques à longue chaîne(?) sont des acides possédant plus de 10 carbones dans la chaîne carbonée et un groupement fonctionnel COOH (monocarboxylique). Du fait de leur présence dans de nombreuses graisses végétales et animales, on les appelle également acides gras. Ces acides gras se séparent en deux groupes : les acides gras saturés et insaturés. Les acides insaturés sont des acides gras possédant une ou plusieurs double(s) liaison(s) entre atomes de carbone."
    écrit directement: Les acides gras sont des acides carboxyliques ayant une chaîne carbonnée de plus de 10 carbones. Ils sont appelés ainsi du fait de leur présence dans de nombreuses...

    Ensuite tu écris:
    "- L'acide oléique (C17H33COOH), possédant une double liaison entre le neuvième et le dixième atome de carbone, présent fréquemment dans les produits alimentaires tels que l'huile, ou l'huile de foie de morue."
    précise plutot que l'acide oléique est le constituant principal de l'huile d'olive (car juste l'huile c'est très vague)


    Dans le paragraphe propriétés physique, je comprends pas ce que tu veux dire quand tu écris:
    "ils ne cèdent pas à la dissociation"


    Dans le paragraphe sur la saponification, précise que la phenolphtaléine sert d'indicateur coloré. De plus, quand on parle de saponification on ne parle pas de cette réaction, alors fais attention!!! La saponification se fait entre un ester et une base (comme la soude par exemple), elle produit effectivement des sels constitués d'un acide gras (R-COO-) et d'un cation (comme Na+ si la réaction se fait avec la soude) on parle donc de sels d'acides gras (et non pas des sels d'acides carboxyliques car ils faut un certain nombre de C dans la chaîne carbonnée pour pouvoir parler de savon)



    Dans ton paragraphe sur les mécanismes de lavage ca va pas du tout.Je ne sais pas si ton professeur t'a parlé de la polarité des molécules, si c'est le cas, les molécules hydrophiles sont des molécules polaires, et les molécules hydrophobes sont les molécules apolaires.
    Attention tu ne peux pas dire que le bois ou la craie sont hydrophiles car l'hydrophilie se place au niveau moléculaire!!! De même tu ne peux pas parler de la saleté car ce n'est pas un concept chimique.

    En fait, le caractère nettoyant des savons vient du fait qu'ils sont constitués d'une "tête hydrophile" COO- et d'un "corps hydrophobe" la chaîne carbonnée. La partie hydrophobe va se lier aux molécules hydrophobes et la tête hydrophile à l'eau ce qui va entraîner l'élimination de la matière déposée quand tu te rinces les mains après te les être savonnées. L'explication du caractère moussant est la même, en fait quand tu mélanges de l'eau et du savon, les molécules de savon vont s'orienter de facon à ce que seul les têtes hydrophiles soient en contact avec l'eau. Si tu agites, les molécules de savon vont former des bulles avec leurs têtes à l'exterieur et leurs corps à l'intérieur ce qui donne la mousse.
    J'espere que ca t'aidera

  4. #4
    koza

    Re : Les acides grases (corrigé)

    merci beaucoup pour ton travail! c'etait pas facile de le coriger mais ca va m'aider beaucoup .

    Merci

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 07/07/2018, 11h44
  2. acides gras
    Par samara dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2007, 22h31
  3. Acides gras volatiles
    Par GE for ever dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/10/2007, 09h25
  4. glucose et acides gras
    Par mexica dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/12/2006, 22h54
  5. acides gras
    Par tinoudiet dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/05/2006, 18h11