Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Hydrolyse de l'eau et radicaux hydroxyles



  1. #1
    morton

    Hydrolyse de l'eau et radicaux hydroxyles


    ------

    l'hydrolyse de l'eau avec des électrodes de titane produit des ions OH-,mais produit elle des radicaux hydroxyles OH° ou d'autre agents désinfectants comme indiqué sur la notice de ce système de traitement des eaux (www.staraqua.com/PDF/fr/L%60HIDROLYSE.pdf )
    J'ai installé ce procédé pour ma piscine ou des très jeunes enfants se baignent et je voudrai connaitre l'efficacité réelle
    Je ferai des analyse de l'eau dans quelques jours
    Merci de vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Hydrolyse de l'eau et radicaux hydroxyles

    L'article que tu cites est un petit chef d'oeuvre d'imprécision, d'erreurs et de confusion.

    Je m'en vais en administrer la preuve, en le citant en italique, et en intercalant mes remarques en caractères ordinaires. Le texte commence ainsi :
    L'hydrolyse est un processus par lequel une molécule d'eau se dissocie en diverses espèces ...
    Non. L'hydrolyse est une réaction chimique due à l'action de l'eau sur une autre molécule. L'auteur confond avec l'autoprotolyse, qui, elle, est un processus par lequel une molécule d'eau se dissocie ...

    Je continue la phrase précédente : .. se dissocie en diverses espèces grâce à l'application d'un courant sur ces dernières.
    Non. Ni l'hydrolyse ni l'autoprotolyse ne se produisent grâce à un courant. Ce sont des phénomènes spontanés. C'est l'électrolyse qui se produit grâce à un courant.

    La réaction principale du processus d'électrolyse ...
    Tiens, l'auteur introduit maintenant l'électrolyse. Cela ne semble pas avoir été mentionné plus haut ! Mais poursuivons le texte :

    La réaction principale du processus d'électrolyse est la suivante
    2 H2O ? OH- + H3O+

    Admettons que le point d'interrogation soit une flèche horizontale qui ait été mal imprimée. Mais même si c'était le cas, l'équation n'est pas celle de l'électrolyse, mais c'est l'autoprotolyse de l'eau qui est décrite ici.
    La dissociation de la molécule d'eau implique un potentiel de 1.8 V
    Non. La dissociation de l'eau est tout d'abord un phénomène qui n'existe pas. L'eau ne se dissocie pratiquement pas. L'électrolyse de solution aqueuse seule demande un certain potentiel. Mais en aucun cas, il ne s'agit de 1,8 V.

    On pourrait continuer longtemps ainsi. Je commence à fatiguer. Je vais me borner à citer les erreurs les plus flagrantes de la suite. Chaque phrase contient soit une erreur, soit un terme mal adapté.
    Plus loin on dit que les réactions secondaires produisent de l'oxygène monoatomique. C'est faux. L'oxygène monoatomique ne se produit ni par électrolyse, ni par hydrolyse, ni par aucune réaction primaire ou secondaire.

    On dit aussi que OH- est le radical hydroxyle. C'est faux, le radical hydroxyle est OH·. OH- un ion hydroxyde.

    On dit aussi qu'on utilise des électrodes en titane, composées d'un alliage de métaux nobles. L'auteur ne sait donc pas que le titane est un métal pur, que ce n'est pas un alliage, et en aucun cas un alliage de métaux nobles. Le titane non plus, n'est pas un métal noble.

    On dit aussi que le permanganate potassique est KMn2O7. C'est faux. Le permanganate de potassium a pour formule KMnO4.

    Un chef d'oeuvre, que je disais ! Un chef d'oeuvre !

  4. #3
    morton

    Re : Hydrolyse de l'eau et radicaux hydroxyles

    Citation Envoyé par moco Voir le message
    L'article que tu cites est un petit chef d'oeuvre d'imprécision, d'erreurs et de confusion.

    Je m'en vais en administrer la preuve, en le citant en italique, et en intercalant mes remarques en caractères ordinaires. Le texte commence ainsi :
    L'hydrolyse est un processus par lequel une molécule d'eau se dissocie en diverses espèces ...
    Non. L'hydrolyse est une réaction chimique due à l'action de l'eau sur une autre molécule. L'auteur confond avec l'autoprotolyse, qui, elle, est un processus par lequel une molécule d'eau se dissocie ...

    Je continue la phrase précédente : .. se dissocie en diverses espèces grâce à l'application d'un courant sur ces dernières.
    Non. Ni l'hydrolyse ni l'autoprotolyse ne se produisent grâce à un courant. Ce sont des phénomènes spontanés. C'est l'électrolyse qui se produit grâce à un courant.

    La réaction principale du processus d'électrolyse ...
    Tiens, l'auteur introduit maintenant l'électrolyse. Cela ne semble pas avoir été mentionné plus haut ! Mais poursuivons le texte :

    La réaction principale du processus d'électrolyse est la suivante
    2 H2O ? OH- + H3O+

    Admettons que le point d'interrogation soit une flèche horizontale qui ait été mal imprimée. Mais même si c'était le cas, l'équation n'est pas celle de l'électrolyse, mais c'est l'autoprotolyse de l'eau qui est décrite ici.
    La dissociation de la molécule d'eau implique un potentiel de 1.8 V
    Non. La dissociation de l'eau est tout d'abord un phénomène qui n'existe pas. L'eau ne se dissocie pratiquement pas. L'électrolyse de solution aqueuse seule demande un certain potentiel. Mais en aucun cas, il ne s'agit de 1,8 V.

    On pourrait continuer longtemps ainsi. Je commence à fatiguer. Je vais me borner à citer les erreurs les plus flagrantes de la suite. Chaque phrase contient soit une erreur, soit un terme mal adapté.
    Plus loin on dit que les réactions secondaires produisent de l'oxygène monoatomique. C'est faux. L'oxygène monoatomique ne se produit ni par électrolyse, ni par hydrolyse, ni par aucune réaction primaire ou secondaire.

    On dit aussi que OH- est le radical hydroxyle. C'est faux, le radical hydroxyle est OH·. OH- un ion hydroxyde.

    On dit aussi qu'on utilise des électrodes en titane, composées d'un alliage de métaux nobles. L'auteur ne sait donc pas que le titane est un métal pur, que ce n'est pas un alliage, et en aucun cas un alliage de métaux nobles. Le titane non plus, n'est pas un métal noble.

    On dit aussi que le permanganate potassique est KMn2O7. C'est faux. Le permanganate de potassium a pour formule KMnO4.

    Un chef d'oeuvre, que je disais ! Un chef d'oeuvre !
    Merci de ta réponse si rapide!
    Je préssentais effectivement beaucoup d'imprécisions
    Apparemment ce système équipe 2500 piscines privées et municipales en Espagne et à travers le monde,ainsi que des puits et forages pour rendre l'eau potable.
    En dehors des maladresses et confusions contenues dans l'article cité, ce procédé peut il réellement produire des radicaux hydroxyles OH° et a-t- il une efficacité pour désinfecter de l'eau?
    Merci

  5. #4
    shaddock91

    Re : Hydrolyse de l'eau et radicaux hydroxyles

    Bonjour. Je pensais bien que Moco allait se déchaîner sur le sujet. Comme il l'écrit si bien, c'est un vrai chef d'oeuvre...

    Pour qu'il y ait électrolyse, il faut une solution saline. Si l'eau de la piscine contient déjà des ions Cl- et ClO-, l'anode en cuivre va être attaquée, il y aura libération d'ions Cu++ dont l'action fongicide et bactéricide est bien connue.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Scherif51

    Re : Hydrolyse de l'eau et radicaux hydroxyles

    Tres cher monsieur je sais tout ferai bien de metttre a jour ses
    Connaissances chimiques et physiques avant
    De se lancer dans une series de commentaires
    Qui auraient pu etre vrais il y a 15ans. La je n'ai le temps mais nous allons donner
    Reponse. Simple evidence! Mais savez vous que la
    Science evolue.
    Pourquoi nous desinfectons l'eau sans ce fameux sel ajouté
    A leau et auquel cas cela produit du chlore!
    A mais peut etre que monsieur je sais tout fait
    Parti de la concurence ?? A bientot

Discussions similaires

  1. Protection des hydroxyles
    Par rdd348 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/03/2009, 20h07
  2. Tripeptides et radicaux
    Par lorelai83 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/10/2008, 08h17
  3. Hydrolyse de l'eau
    Par herman dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/03/2007, 17h18
  4. Radicaux et charges
    Par dentistefou dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/11/2006, 23h10
  5. radicaux
    Par ockako dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/11/2004, 20h34