Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Spontanéité d'une pile?



  1. #1
    Fajan

    Spontanéité d'une pile?


    ------

    Bonjour à tous.

    En fait j'ai une petite question : est ce qu'une pile apparente peut devenir une électrolyse?

    je m'explique.

    Prenons une redox qui se fait naturellement de facon spontanée, on en fait une pile.

    Exemple :
    Hg2Cl2 +2e- --> 2 HgCl2 (cathode) (+)
    Ag --> AgI +e- (anode) (-)
    (concentration des espèces = 1M)
    Nous avons une différence de potentiel théoriquement positive.

    Epille=E0 Hg2C2/HgCl2 - E0 AgI/Ag

    Toutefois, en pratique le courant ne circule pas :
    - Car il faut compenser la résistance de la solution
    - Il faut y ajouter des surtensions.

    Peut on envisager de surmonter la résistance par exemple, en se plaçant en électrolyse?

    Hg2Cl2 +2e- --> 2 HgCl2 (cathode) (-)
    Ag --> AgI +e- (anode) (+)

    Nous aurions donc ici :

    Eappliqué = E0 AgI/Ag - E0 Hg2C2/HgCl2 + RI (sans prendre en compte les surtensions)

    En résumé :
    Peut on dans certains cas, devoir réaliser une réaction d'électrolyse pour réaliser une réaction qui semble etre spontanée de prime abord?





    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    .:Spip:.

    Re : Spontanéité d'une pile?

    Citation Envoyé par Fajan

    En résumé :
    Peut on dans certains cas, devoir réaliser une réaction d'électrolyse pour réaliser une réaction qui semble etre spontanée de prime abord?





    Merci
    euh, cela ne s'apelle t il pas accumulateur, ou vulgairement pile rechargeable, ou accu pour les intimes ????
    Soyez libre, utilisez Linux.

  4. #3
    Fajan

    Re : Spontanéité d'une pile?

    Bhen non!

    Prenons la réaction suivante en pile :

    Hg2Cl2 + 2Ag + 2I- --> 2AgI + 2HgCl2

    Elle est thermodynamiquement spontanée et sans rien faire la pile devrait débiter du courant.

    Mais si on prend en compte la résistance de la solution, alors pour que cette réaction se produise, j'en arrive à dire que la réaction n'est plus spontanée, et qu'il faudra procéder à une électrolyse pour effectuer la même réaction (Anode d'argent et cathode de calomel). Est ce possible?

  5. #4
    .:Spip:.

    Re : Spontanéité d'une pile?

    la resistance de la solution (et autre) n'influencerait elle pas la cinetique en laisant unchangé le bilan.
    la quotient de reaction et toujours le meme quelque soit la resisatnace, mais la cinétique non, car le mouvement des electrons sera plus ou moins facilité (cf conductimetrie)

    pas besoin d'electrolyse ...
    Soyez libre, utilisez Linux.

  6. #5
    Fajan

    Re : Spontanéité d'une pile?

    Mais bizarrement quand on regarde les formules de potentiel à appliquer pour une électrolyse c'est :

    Eappliqué = Eanode-Ecathode + RI + Surtension anodique - Surtension cathodique.

    En fait le fait qu'il y ait un + RI dans la formule fait que même si mon Eanode-Ecathode est négatif, si la résistance de la solution augmente, je me retrouve avec un potentiel à appliquer positif et donc en situation d'électrolyse possible

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. charge d'une pile
    Par mumumoi dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/04/2010, 14h17
  2. spontanéité d'une réaction
    Par MagicFalco dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/10/2007, 20h51
  3. principe d'une pile
    Par adrien_au_carre dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/02/2007, 19h16
  4. Symbolisation d'une pile
    Par mattveil dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/02/2007, 06h49
  5. Etude d'une pile
    Par audreys18 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/01/2007, 13h20