Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Niveau energetique de l'electron



  1. #1
    wari

    Niveau energetique de l'electron

    Bonjour,
    On dit que les électrons se trouvant sur le même orbite ont le même niveau énergétique, que ceux d'un orbite inférieur ont un niveau énergétique supérieur par rapport à ceux d'un orbite superficiel. Résultat : pour qu'un électron passe dans un orbite supérieur il faut qu'il perd de l'énergie et pour que celui de l'orbite superficiel passe dans un orbite inférieur il faut qu'il gagne de l'énergie.

    Ma question : les orbites contiennent un nombre précis d'électrons, par exemple si un orbite contient que deux électrons son maximum et que l'orbite qui se trouve juste après contient quatre et c'est son maximum, le premier ne peut rien perdre car l'électron n'a pas ou aller, et le deuxième aussi ne peut pas perdre car le premier a déjà deux électrons il est saturé.

    Merci beaucoup pour votre aide.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : niveau energetique de l'electron

    Les "on dit" que tu cites ne sont pas à prendre en considération, car ils disent le contraire de la vérité.
    Quand un électron est près du noyau, c'est là qu'il est le plus stable. C'est là que son énergie est minimum (et pas maximum). Quand on lui fournit de l'énergie, cela lui permet de s'affranchir un peu de l'attraction du noyau. Il peut aller se balader un peu au dehors de la zone du noyau. Quand on lui fournit beaucoup d'énergie, il peut même quitter l'atome, qui devient alors un ion.

    Cci dit, on ne parle pas d'orbite, mais d'orbitale. Le terme d'orbite est réservé à un objet qui tourne sur un cercle ou sur une ellipse. Or l'électron ne tourne pas. Il n'est pas non plus au repos. Il n'a pas de vitesse. Il n'a pas non plus une vitesse nulle. Il n'a pas de vitesse, comme il n'a pas de religion.

    Néanmoins les électrons sont sur des couches (ou orbitales) qu'on numérote à partir du noyau. On peut mettre 2 électrons sur la 1ère couche, 8 sur la suivante, 18 sur la 3ème, et de manière générale, on peut mettre le double du carré du numéro de la couche. Ainsi 18 est le double du carré de 3.

  4. #3
    curieuxdenature

    Re : niveau energetique de l'electron

    Citation Envoyé par wari Voir le message
    Ma question : les orbites contiennent un nombre précis d'électrons, par exemple si un orbite contient que deux électrons son maximum et que l'orbite qui se trouve juste après contient quatre et c'est son maximum, le premier ne peut rien perdre car l'électron n'a pas ou aller, et le deuxième aussi ne peut pas perdre car le premier a déjà deux électrons il est saturé.
    Bonjour Wari

    là, tu affirmes, donc je n'ai pas compris quelle était la question ?
    Petite précision, 4 électrons ne saturent aucune orbitale, tu peux en avoir 2, 6, 10, 14, etc, et dans ce cas précis les 2 é peuvent tout-à-fait "monter" sur l'orbitale qui a 2 places vacantes.

    De plus, et cela doit être ta question, pour "monter" au dessus, pas de problème non plus, ce n'est pas parce qu'une orbitale n'est pas occupée qu'elle n'existe pas, si tu prends le cas de l'atome de calcium qui a 2é sur sa couche externe 's' et aucun sur la 'p', une excitation le/les fait grimper sur l'orbitale 'p' immédiatement supérieure. En vidant la précédente.
    Regarde ça comme des places d'un parking, voitures ou pas les places existent.
    L'electronique, c'est fantastique.

  5. #4
    wari

    Re : niveau energetique de l'electron

    Merci beaucoup pour la réponse.
    [QUOTE= On peut mettre 2 électrons sur la 1ère couche, 8 sur la suivante, 18 sur la 3ème, et de manière générale, on peut mettre le double du carré du numéro de la couche. Ainsi 18 est le double du carré de 3.[/QUOTE] Je croyais que c'est le modèle de Bohr qui dit ça !
    Est ce que vous pouvez m'orienter vers un site qui explique bien le modèle orbitale ?
    Merci infiniment.

  6. #5
    moco

    Re : niveau energetique de l'electron

    Le modèle de Bohr et la théorie quantique ont beaucoup de choses en commun. Le calcul de l'énergie des niveaux électroniques dans l'atome H donne le même résultat dans les deux théories (mais seulement dans l'atome H). Le calcul du double du carré du numéro de la couche ne se trouve pas dans la théorie de Bohr. Par contre, on peut le prouver dans la théorie quantique.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. spin de l'électron
    Par merou dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/05/2010, 17h49
  2. Flux énergétique et intensité énergétique
    Par Treshouille dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/03/2008, 17h16
  3. L'électron
    Par CASA13 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 31/01/2007, 17h51