Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

spectrometrie de flamme et disque chopper



  1. #1
    dop44

    spectrometrie de flamme et disque chopper


    ------

    Bonjour, je cherche à comprendre le fonctionnement d'un appareil de detection chimique. On aspire l'air ambiant qui est brulé dans un bruleur, à partir de ce moment je ne comprends pas très bien si c'est la couleur de la flamme qui est annalysé par le spectrometre. De plus comment fonctionne un dique chopper. Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lft123

    Re : spectrometrie de flamme et disque chopper

    Bonjour,

    Pour le focntionnement d'un spectro de flamme :

    http://www.emse.fr/fr/transfert/spin...f/specatom.pdf

    Pour ton disque... S'agit il d'un appareil Schopper-Riegler pour les indices de raffinage ???

    @+

  4. #3
    lft123

    Re : spectrometrie de flamme et disque chopper

    Voilà j'ai trouvé ça :


    Un chopper est un disque équipé de plusieurs fenêtres. Il permet de pulser dans le temps un faisceau de neutrons polychromatiques. Le matériau composite étant transparent pour les neutrons thermiques, il est nécessaire d’assurer l’absorption des neutrons dans les parties pleines du disque. Ceci est réalisé soit par un revêtement de surface, soit en introduisant un adjuvant neutrophage dans le volume du disque.

    Un peu plus ici :

    http://www.ill.fr/YellowBook/IN5/welcome.html


    @+

  5. #4
    Serjounet

    Re : spectrometrie de flamme et disque chopper

    Pour ce qui est du chopper, vu qu'il est associé à un spectro de flamme, je pense que tu veux parler d'un chopper optique, commun à beaucoup de spectromètres qui doivent travailler dans lumière ambiante.
    Il s'agit d'un disque avec des secteurs pleins qui permettent tantôt de laisser passer la lumière du faisceau mesuré (on dértecte alors la lumière mesurée plus la lumière ambiante) et tantôt de la bloquer (on ne mesure alors plus que la lumière ambiante seule).
    Il suffit alors de faire la différence des deux (une détection synchrone, le "lock-in amplifier", s'en charge) et le tour est joué : On n'a mesuré uniquement le faisceau lumineux d'intérêt, bien qu'il y ait de la lumière ambiante, -donc à priori parasite- autour.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Serjounet

    Re : spectrometrie de flamme et disque chopper

    Pour complèter ma réponse, basée sur le lien recommandé par Ift123:

    Sur ce lien, la technique est très bien décrite. Le chopper se trouve sur les pages 31 et 32. Dans cet article le chopper est baptisé de manière plus française (donc sans doute plus académique) "modulateur" et ce que j'ai appelé "lock-in amplifier" dans ma réponse est nommé "amplificateur synchrone".

  8. #6
    ta7founa

    Smile Re : spectrometrie de flamme et disque chopper

    d'après mon cours sur la spectro d'absorption si on n'a pas de chopper, on risque de mesurer non seulement l'intensité transmise mais aussi l'intensité émise provenant des atomes excités. c'est 1 disque tournant divisé en secteurs alternatifs transparents et opaques. Il va transformer les faisceaux lumineux d'intensité constante en un faisceau alternatif. ce modulateur est placé entre la source et la flamme

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. spectrométrie de flamme
    Par mymy27 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/05/2014, 18h18
  2. [Biotechnologie] spectrometrie de masse
    Par imenely dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/11/2007, 19h23
  3. Réponses: 13
    Dernier message: 01/09/2006, 17h43
  4. spectrométrie UV vis
    Par mymy27 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/11/2005, 15h27
  5. spectrometrie
    Par julia dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 10/02/2005, 17h46