Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

DBO (demande biochimique en oxygène)



  1. #1
    haloa

    DBO (demande biochimique en oxygène)

    Bonjour à tous

    J'ai une petite question concernant la DBO

    La DCO( demande chimique en oxygène) représente la quantité d'oxygène pour oxyder les matière organique (biodégradable ou non)
    LDBO (demande biochimique en oxygène) représente la quantité d'oxygène utilisé par les bactéries pour détruire les matière organiques biodégradables. Donc en faite pendant 5 jours les bactéries utilisent l'oxygène pour dégrader les matière organique biodégradables.

    Et je me demande: pourquoi dans cette analyse les matières organique qui sont pas biodégradable ne se dégradent pas aussi, vu qu'il y a de l'oxygène? (sans utilisé les bactéries)

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : DBO (demande biochimique en oxygène)

    La dégradation biologique est l'oeuvre des bactéries et autres microorganismes.
    Le goudron, le charbon, la plupart des matières plastiques font partie de la catégorie des substances non biodégradables. Les bactéries ne savent pas qu'en faire, et comment les attaquer. Même après 5 jours en présence de bactéries, ces substances restent inaltérées.
    Ceci dit, toutes les matières organiques, portées dans la flamme au contact de l'air, se dégradent en gaz carbonique. A froid la même réaction est infiniment lente.

  4. #3
    haloa

    Re : DBO (demande biochimique en oxygène)

    Oui mais pourtant la DCO représente la quantité d'oxygène qui est consommé par les matières organiques (biodégradables et non biodégradables). Du coup les matières organiques non biodégradables consomment l'oxygène aussi. Donc pourquoi elle le consommerai pas aussi dans l'échantillon (en même temps que les bactéries font leur travail avec les matière organique biodégradable). Non?

    Et j'ai une autre question. Pour la DBO y'a un ajout de ATU pour éviter la nitrification qui pourrait avoir lieu. Je voulais savoir comment agit l'ATU. Il tue les bactéries nitrifiantes?

  5. #4
    moco

    Re : DBO (demande biochimique en oxygène)

    Pour déterminer la DCO on utilise des réactifs qui attaquent indifféremment tout ce qui est organique. C'est par exemple l'eau oxygénée, ou le bichromate, ou le réactif de Fenton. Ces réactifs se comportent comme O2 à haute température. Ils transforment tout en CO2.
    Je ne sais pas ce que signifie ATU.

  6. #5
    Eisinut

    Re : DBO (demande biochimique en oxygène)

    Bonjour haloa,

    La déterminer la DCO repose sur la mesure de la quantité d’un oxydant chimique fort consommé par les substances réductrices contenues dans l’échantillon examiné.
    La DCO intéresse indifféremment les substances minérales et organiques.
    Il y a principalement deux méthodes soit en utilisant l'oxydant bichromate de potassium ; K2Cr2O7 + H2SO4 + eau usée = 3/2 O2 + Cr2O3 + H2O + K2SO4
    soit la méthode où l’oxydant est le permanganate de potassium ; 2 KMnO4 + H2C2O4 + H2SO4 = K2SO4 + 2 MnO + 6 H2O

    concernant la DBO, on effet on y ajoute l'ATU: l’Allyl Thio Urée. C'est simple la méthode de mesure de la DBO5 consiste en l’incubation de l’échantillon d’eau en présence de solutions salines, d’une solution de phosphate et d’ATU pendant 5 jours, à l’obscurité à 20°C. L'ATU sert pour empêcher l'azote de consommer l'oxygène.

    J'espère que ça répond à tes question
    Bon courage

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : DBO (demande biochimique en oxygène)

    L'équation citée par Eisinut fait dans la fantaisie. Je la recopie en italique :
    2 KMnO4 + H2C2O4 + H2SO4 = K2SO4 + 2 MnO + 6 H2O
    En effet il suppose d'abord que la matière organique à dégrader est l'acide oxalique H2C2O4. Pourquoi faire ce choix ? Pourquoi ne pas imaginer que KMnO4 libère de l'oxygène, comme l'a fait K2Cr2O7 indiqué deux lignes plus haut ? D'autre part, les atomes de carbone disparaissent à droite de son équation. L'équation n'est pas équilibrée. Et enfin il apparaît un oxyde inédit MnO qui, si vraiment il était formé en présence d'acide sulfurique, se transformerait aussitôt en sulfate de manganèse MnSO4.
    L'équation citée par Eisinut, une fois corrigée et équilibrée, devrait donc être réécrite ainsi :
    2 KMnO4 + 5 H2C2O4 + 3 H2SO4 --> 2 MnSO4 + K2SO4 + 8 H2O + 10 CO2

    Mais si on suivait le même schéma que proposé par Eisinut, on pourrait fort bien imaginer que le permanganate libère de l'oxygène en présence d'acide et d'eau usée, selon :
    2 KMnO4 + 3 H2SO4 --> K2SO4 + 2 MnSO4 + 3 H2O + 5/2 O2
    On verrait mieux apparaître le concept de demande chimique en oxygène.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La DCO (Demande chimique en oxygène)
    Par haloa dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/08/2013, 19h10
  2. Demande Chimique en Oxygène ( DCO)
    Par kevin.kevin dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/04/2013, 18h37
  3. Demande chimique en oxygene
    Par lololac dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/07/2010, 18h27
  4. la demande biologique en oxygene
    Par tirasmusyo dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/03/2009, 11h51
  5. [Microbiologie] demande en oxygene
    Par boubou6 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/01/2008, 10h20