Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Réflexions sur l'évolution du style de questions posées ici et ailleurs



  1. #1
    Sethy

    Réflexions sur l'évolution du style de questions posées ici et ailleurs


    ------

    Bonjour à tous,

    Je m'adresse principalement aux contributeurs récurrents de ce forum, mais tout le monde est le bienvenu dans la discussion.

    Cela fait quelques temps que je suis étonné par un certain type de question posée, et qui me semble revenir de plus en plus souvent.

    Je veux parler non pas de la question de l'étudiant (studieux ou fainéant) ou du "privé" qui se renseigne pour un problème particulier (maison, ...), ni du bricoleur fou (j'exclus aussi le gars qui croit avoir l'idée du siècle sur un business auquel personne n'aurait pensé avant lui), mais bien de ce qui semble être des questions professionnelles à gros enjeu.

    Ma première question est simple : partagez vous ce constat ?

    Si on s'attache à ces questions, j'ai souvent l'impression qu'on se trouve en face de deux types d'individus :

    1) ceux ayant une méconnaissance de la chimie de base alors qu'on sent qu'il y a une formation de base (j'exclus la personne qui se présente et qui explique pourquoi depuis x années, elle ne fait plus ce type de chimie)
    2) un nombre important de personnes dont on pressent qu'elles n'ont pas de base. Ce qui entraine de-facto une nouvelle interrogation : comment se fait-il que ces personnes ont été engagées ?

    Je voudrais écarter du débat principal d'autres dérives "de formes", qui si elles sont très présentes n'apportent pas grand chose sur le fond, je pense entre autre à :
    1) Le sujet est soumis dans sa totalité, brut, sans aucun début de démarche
    2) le manque de politesse, de mise en forme, de remerciements

    Je voudrais tout de suite préciser, qu'il n'y a aucune démarche "corporatiste" dans mon propos et que je ne cherche pas à influencer sur les réponses que vous apportez, ou pas à ces questions. J'essaie de comprendre, pourquoi et comment on en est arrivé la.

    Sethy

    -----
    Dernière modification par Sethy ; 09/10/2014 à 22h57.

  2. #2
    Kemiste

    Re : Réflexions sur l'évolution du style de questions posées ici et ailleurs

    Citation Envoyé par Sethy Voir le message
    1) ceux ayant une méconnaissance de la chimie de base alors qu'on sent qu'il y a une formation de base (j'exclus la personne qui se présente et qui explique pourquoi depuis x années, elle ne fait plus ce type de chimie)
    2) un nombre important de personnes dont on pressent qu'elles n'ont pas de base. Ce qui entraine de-facto une nouvelle interrogation : comment se fait-il que ces personnes ont été engagées ?
    Bonsoir,

    Juste pour clarifier les choses,

    Pour le point 1) parles-tu d'étudiants/d'anciens étudiants qui suivent/ont suivi une formation de chimie mais qui malgré ça ont une certaines lacune dans le domaine ?
    Pour le point 2) parles-tu de personnes qui ont un emploi dans le domaine de la chimie mais qui malgré ça ne maîtrisent pas forcement les techniques liées à leurs emplois ? (Je pense notamment à certaines questions posées par des techniciens qui demandent des explications notamment sur des analyses qu'ils doivent effectuer).

  3. #3
    Sethy

    Re : Réflexions sur l'évolution du style de questions posées ici et ailleurs

    Je vais clarifier mon propos. J'aimerais juste préciser, si l'une des personnes concernées me lit, que je n'ai rien contre elle, simplement qu'il s'agit d'exemple :
    - de la question ouverte sur le rejet des cheminées,
    - la filtration des huiles de moteur
    - le nettoyage de Lithium métallique : http://forums.futura-sciences.com/ch...6-lithium.html
    - ou celle-ci, basé sur la mise en place de tout un protocole d'utilisation : http://forums.futura-sciences.com/ch...-appareil.html

  4. #4
    Kemiste

    Re : Réflexions sur l'évolution du style de questions posées ici et ailleurs

    Les exemples que tu donnes se rapprochent de ce que j'avais pensé comprendre (c'est pour ça que j'ai voulu éclaircir certains points). Là dessus j'ai fait le même constat. Je suis des fois "étonné" de certaines questions de personnes exerçant dans la chimie pour lesquelles ils manquent quelque fois certaines "bases". (Je précise juste que moi non plus je n'ai rien contre ces personnes).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. FAQ: Questions souvent posées en électronique
    Par monnoliv dans le forum Électronique
    Réponses: 35
    Dernier message: 01/08/2017, 16h26
  2. FAQ : Questions souvent posées en astrophysique
    Par deep_turtle dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 27/03/2017, 06h46
  3. Questions posées par/sur un physicien !!!
    Par nanocer dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/09/2011, 15h48