Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Masse molaire...



  1. #1
    Gallylove

    Masse molaire...


    ------

    J'ai de la difficulté a calculer la masse molaire expérimentale du soluté A4B3. Qui est un électrolyte fort.

    Suite a une experience de cryosopie visant a determiner la masse molaire d'un soluté, on a noté ces données :
    masse du soluté A4B3 = 1.0022 +-0.0001g
    Masse du solvant X = 19.8690 +- 0.0001g
    Température de congélation du solvant x : 25.60 +-0.05*C
    Température de congélation de la solution x-A4B3 = 14.40+-0.05*C
    Pour le solvant x : Kcongélation vaut 9.18*CKg/mol +-0.01

    Voici comment j'ai débuté :
    L'équation : MM = (i x msoluté(g) x K) / (msolvant (Kg)x Delta T)
    MM = Inconnue
    i = 7.00
    k =9.18
    msoluté = 1.0022g
    m solvant = 0.0199 kg
    Mais, le Delta T, je ne sais pas quoi indiquer dans l'équation.

    Merci de m'aider!

    -----

  2. #2
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Si je fais : MM= (7 x 1.0022 x 9.18)/(0.0199 x 11.20) = 288.9509 g/mol ??
    Est-ce que c'est la réponse ?

  3. #3
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Est-ce que j'ai bien calculé et la masse molaire donne bien 289 (S'il ne faut pas que je garde de décimal.)
    Puis, quelqu'un peut me dire l'incertitude associée a cette masse molaire?
    +- 2, 3 ,5 ,7 ou 8 g/mol ? Et comment vous avez fait pour la trouver?

    Puis, en réalité la masse molaire du composé A4b3 vaut 260 g/mol.
    Donc, quel est le pourcentage de différence entre les masses réelle et expérimentale du soluté?

    Selon mes calculs, j'ai trouvé : Environs 11%.

  4. #4
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Quelqu'un peut me dire les erreurs svp ??

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    moco

    Re : Masse molaire...

    Ce problème est un bon exemple de calculs qui n'a pas de sens. Primo, il existe peu de composés de formule A4B3. Ensuite il n'existe pas de composé de formule A4B3 qui soient des électrolytes forts. Toutes les molécules connues de ce type sont comme Al4C3 insolubles dans tous les milieux connus. Dans l'eau, Al4C3 se décompose avec formation de méthane CH4 et d'alumine Al2O3. D'autres composés existent, mais ils sont insolubles.
    Mais ici le solvant n'est pas l'eau. C'est un solvant organique non indiqué. Peu importe. Les électrolytes forts ne se dissolvent jamais dans les solvants organiques. A plus forte raison les rares molécules de formule A4B3.

    Mais bien sûr on peut faire tous les calculs qu'on veut, même s'ils sont stupides. On peut par exemple fort bien calculer le temps que mettrait un escargot pour faire le tour de la Terre, en avançant à 1 cm par minute. Réponse : 7610 ans ! Et voilà ! On est bien content de le savoir !
    Donc on ne peut pas faire d'expérience de cryoscopie avec A4B3.

  7. #6
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Je comprend votre point, mais mise à part que c'est un problème ridicule, je dois quand même le résoudre. Pouvez-vous m'indiquer si j'ai la bonne raison et m'indiquer l'incertitude qui vient avec la réponse svp...

    J'ai trouvé une masse molaire de 289, lors quand réalité, elle est de 260g/mol. Je dois aussi trouver le pourcentage d'ecord entre les deux. J'ai trouvé que ça donnait environs 11%. Mais je n'ai pas été capable de trouver l'incertitude de la masse molaire..

  8. #7
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Comme vous avez dit, c'est un probleme stupids, mais je dois quand même le compléter.
    Avec la formule que j'ai mentionné et avec les données.
    Même si cela ne donne pas de résultat qui ont du sens.

    --->masse molaire calculer 289
    ----> masse molaire réelle : 260,
    ---> incertitude de la masse molaire, j'en ai besoin, mais je ne sais pas comment.
    ---> l'écart en pourcentage que j'ai trouvé EST de 11%..,

    Est-ce qu'il y a des erreurs ?
    Pourquoi?
    Que suggérez vous.?

  9. #8
    moco

    Re : Masse molaire...

    Cette notion de masse molaire réelle (260) est fantaisiste, comme le sont toutes les données de ce problème. Tu peux faire tous les calculs d'erreur que tu veux. Cela ne correspondra à rien de réel.

    Si on s'en tient aux valeurs numériques folles données, on voit qu'il y a une incertitude de 0.1 °C sur la variation de température de 11°, c'est-à-dire de 1% du delta T. Donc la masse molaire finale a une incertitude de 1%. C'est de loin inférieur à l'écart de 10% entre les deux valeurs dites réelles (260) et calculées (289).

  10. #9
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Comme vous avez dit, c'est un probleme stupids, mais je dois quand même le compléter.
    Avec la formule que j'ai mentionné et avec les données.
    Même si cela ne donne pas de résultat qui ont du sens.

    --->masse molaire calculer 289
    ----> masse molaire réelle : 260,
    ---> incertitude de la masse molaire, j'en ai besoin, mais je ne sais pas comment.
    ---> l'écart en pourcentage que j'ai trouvé EST de 11% entre les deux.

    Même si, comme vous dites, c'est fantaisiste, je veux savoir, si, avec les calculs que j'ai fais, j'arrive au bon résultat, même si celui-ci n'existe pas en tant que telle.
    Et si je cherche l'écart entre les deux, ça ne donne 11% de différence entre la valeur "soit disant réelle" et celle que j'ai troivé avec mes calculs,

  11. #10
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Si on perd une fractipon du solvant x par évaporation, alors le Delta T de congélation entre le solvant X et de la solution X-A4B3 sera (Plus grande, plus petite ou équivalent a 11.20 degré CElsius?

    De ce fait, la masse molaire expérimentale du soluté a4b3 sera plus grande, inférieur ou la meme que la valeur calculé dans le numéro prédédent.
    (289)

  12. #11
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Bon, pour résumer ce que je cherche et pour faire simple, on me donne, oui, un soluté qui n'existe pas. Je l'ai bien compris.
    Mais dans mon devoir, c'est bien celui-ci.
    La première question est de calculer la massse molaire expérimentale en notant que c'Est un électrolyte fort.
    C'est noté dans mon devoir que A4b3---> 4A3+ + 3B4-.
    Donc, dans la formule donnée dans mon devoir, pour trouver la masse molaire,
    on fait ceci : MM= (i x msoluté(g) x K)/(msolvant(Kg) x Delta T.
    Donc, MM= (7 x 1.0022 x 9.18)/(0.01989 x 11.20)
    MM=289 g/mol.
    Deuxième question : Déterminer l'incertitude associé a cette masse molaire.
    Les choix sont : 2, 3, 5, 7 ou 8 g/mol.
    Pour cette question, selon mes données (Oui, même si théoriquement ce soluté n'existe pas) je n'arrive pas a déterminer l'incertitude qui vient avec la masse molaire. Pouvez-vous me l'indiquez svp?

    Troisième question : En réalité, la masse molaire est de 260 g/mol. (C'est fictif comme vous avez mentionnez que cela n'existe pas) Quel est le pourcentage de différence entre les masses
    molaires réelle et expérimentales du soluté.
    Donc, les choix offerts sont : moins de 2%, Environs 6%, environs 11%, environs 15%, plus de 18%.
    Je suis arrivée a une réponse de 11% en faisant : 260 ----100
    29 ------ x
    Environs 11%.
    (29 étant l'écart entre les deux en g/mol)

    Si, malgré que vous insister sur le fait que rien est réaliste dans ce numéro, est-ce que vous jugez que mes réponses sont bonnes.
    ---------------------------------------------------------

    Poursuivons maintenant avec les questions plus théorique,

    Si le soluté A4B3 avait été un non électrolyte, alors la température de congélation de la solution X-A4B3 aurait été :

    Supérieure à 14,40oC.-----Supérieure à 25,60oC. -------Celle du solvant, soit 25,60oC.----- Inférieure à 14,40oC. ------ La même, soit 14,40oC.

    Sachant que lorsqu'un soluté est dissous dans un solvant, le point de congélation de la solution est inférieur a celui du solvant pur.
    Donc, quelqu'un peut m'indiquer la réponse ?
    Sachant que la T.Congé solvant est de 25.60 et la T.Congé solution x-A4B3 est de 14.40.
    Est-ce qu'un électrolyte ou non fait varié la température de congélation de la solution?
    A mon avis, elle serait supérieur a 14.40 ou la même... Je ne sais pas comment savoir...

    Et pour finir, Si on perd une fraction de solvant X par évaporation alors :

    Le ΔT de congélation entre le solvant X et la solution X-A4B3 sera (plus grand que, plus petit que, équivalent à) 11,20oC. De ce fait la masse molaire expérimentale du soluté A4B3 sera (supérieure à, inférieure à, la même que) la valeur calculée au numéro (289)


    a. plus petit que - inférieure à
    b. équivalent à - la même que
    c. plus petit que - supérieure à
    d. plus grand que - inférieure à
    e. plus grand que - supérieure à


    si des particules de diverse nature contaminent la solution X-A4B3 alors :
    Le ΔT de congélation entre le solvant X et la solution X-A4B3 sera (plus grand que, plus petit que, équivalent à) 11,20oC. De ce fait la masse molaire expérimentale du soluté A4B3 sera (supérieure à, inférieure à, la même que) la valeur calculée (289)

    a. équivalent à - la même que
    b. plus petit que - inférieure à
    c. plus grand que - inférieure à
    d. plus grand que - supérieure à
    e. plus petit que - supérieure à

    Je ne vous demande pas nécéssairement les réponses, juste de m'expliquer qu'est-ce qui arrive et pouruqoi. Merci1

  13. #12
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Votre avis ?

  14. #13
    Gallylove

    Re : Masse molaire...

    Personne ??

Discussions similaires

  1. Mole, volume molaire, masse molaire... comment?
    Par Maddy_Sciences dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/02/2016, 19h52
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 11/02/2015, 09h26
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2015, 13h27
  4. Lois des gazs parfaits, Masse molaire et volume molaire
    Par Thederbiin84 dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 03/11/2010, 22h40
  5. Masse molaire apportée / Masse molaire effective
    Par Lily-lou dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/09/2007, 20h07