Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Technique de fabrication de l'hydrogène fin XVIIIème, début XIXème



  1. #1
    Fustigator

    Technique de fabrication de l'hydrogène fin XVIIIème, début XIXème


    ------

    Bonjour

    Question simple : comment fabriquait-on l'hydrogène à la fin du XVIIIème et au début du XIXème ? Je parle bien de l'hydrogène, pas du gaz d'éclairage (CO + H2).

    En effet, je m'interrogeais sur la manière dont on remplissait les ballons à gaz ("Charliére") à l'époque.

    Je sais que Charles fabriquait son hydrogène par réaction du vitriol (pour utiliser le nom d'époque) sur le fer mais il semble qu'un autre procédé utilisait apparemment un four : il semble qu'une des raisons qui ont poussé à la dissolution des compagnies d’aérostation sous le premier empire étant le temps qu'il fallait pour fabriquer les fours, temps qui s’accommodait mal d'une armée en mouvement, caractéristique des armées napoléoniennes.

    Merci par avance aux connaisseurs de l'histoire des technologies qui pourront me répondre.

    message d'une discussion initialement démarrée en technologie, déplacée en chimie, et fusionnée avec une discussion démarrée en chimie, mach3, pour la modération

    -----
    Dernière modification par mach3 ; 05/09/2019 à 08h52.

  2. Publicité
  3. #2
    Fustigator

    Re : Technique de fabrication de l'hydrogène fin XVIIIème, début XIXème

    Ma question ne semble pas remuer les foules; peut être la transférer en chimie si un modérateur passe par là ?

    message d'une discussion initialement démarrée en technologie, déplacée en chimie, et fusionnée avec une discussion démarrée en chimie, mach3, pour la modération
    Dernière modification par mach3 ; 05/09/2019 à 08h52.

  4. #3
    Fustigator

    Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    Bonjour

    J'ai ouvert un sujet sur le forum "technologies" qui me semblait initialement adapté, mais ce sujet ne remue visiblement pas les foules; comme la question relève quand même de la chimie (historique, mais chimie quand même), je poste le lien ici en espérant avoir un peu plus de réponses :
    https://forums.futura-sciences.com/t...ut-xixeme.html

    Merci par avance.

  5. #4
    moco

    Re : Technique de fabrication de l'hydrogène fin XVIIIème, début XIXème

    Bonjour,

    D'après le Cours de chimie de M. Colin, 1831, on peut préparer l'Hydrogène de plusieurs façons :
    - par action du vitriol (acide sulfurique) sur un métal, comme le fer ou le zinc
    - par électrolyse de solutions aqueuses
    - en faisant bouillir de l'eau d'une cornue. On fait ensuite passer la vapeur d'eau, sans air, sur des fils de fer disposés dans un tube de porcelaine placé horizontalement sur un brasier qui porte le tube à incandescence : la vapeur d'eau réagit avec le fer en dégageant du gaz H2 et en laissant un résidu d'oxyde de fer. Il y a toutes sortes de précautions à prendre pour assurer l'étanchéité des jonctions, et pour protéger le tube de porcelaine des chocs thermiques qui pourrait le casser. L'auteur précise que la réaction n'est pas complète, que le gaz sortant contient beaucoup de vapeur d'eau qui n'a pas réagi, qu'il faut donc condenser avant d'utiliser le gaz H2.

    message d'une discussion initialement démarrée en technologie, déplacée en chimie, et fusionnée avec une discussion démarrée en chimie, mach3, pour la modération
    Dernière modification par mach3 ; 05/09/2019 à 08h52.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    moco

    Re : Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    Bonjour,

    D'après le Cours de chimie de M. Colin, 1831, on peut préparer l'Hydrogène de plusieurs façons :
    - par action du vitriol (acide sulfurique) sur un métal, comme le fer ou le zinc
    - par électrolyse de solutions aqueuses
    - en faisant bouillir de l'eau d'une cornue. On fait ensuite passer la vapeur d'eau, sans air, sur des fils de fer disposés dans un tube de porcelaine placé horizontalement sur un brasier qui porte le tube à incandescence : la vapeur d'eau réagit avec le fer en dégageant du gaz H2 et en laissant un résidu d'oxyde de fer. Il y a toutes sortes de précautions à prendre pour assurer l'étanchéité des jonctions, et pour protéger le tube de porcelaine des chocs thermiques qui pourrait le casser. L'auteur précise que la réaction n'est pas complète, que le gaz sortant contient beaucoup de vapeur d'eau qui n'a pas réagi, qu'il faut donc condenser avant d'utiliser le gaz H2.

  8. #6
    Fustigator

    Re : Technique de fabrication de l'hydrogène fin XVIIIème, début XIXème

    Merci pour cette réponse.
    Ici l’électrolyse est exclue; il reste donc le système de cornue, mais j'ai un peu de mal à imaginer ce procédé utilisé en campagne militaire. Il faut donc que je regarde de plus près, mais ce sera plus facile une fois nanti du procédé.

    message d'une discussion initialement démarrée en technologie, déplacée en chimie, et fusionnée avec une discussion démarrée en chimie, mach3, pour la modération
    Dernière modification par mach3 ; 05/09/2019 à 08h52.

  9. Publicité
  10. #7
    simondelateam

    Re : Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    oui , il s'agit vraisemblablement de la reaction vapeur d'eau/fer qui etait utilisé sous napoleon.
    "En effet, Napoléon ne retient pas cette innovation, en raison de sa mobilité réduite, incompatible avec le rythme avec lequel il mène ses opérations. Son refus de s'intéresser aux ballons captifs est aussi dû à la difficulté de fabriquer de l'hydrogène dans une armée extrêmement mobile. Il faut en effet construire un four en maçonnerie, le laisser sécher, puis commencer la réaction de la vapeur d'eau sur la limaille ou de la tournure de fer." source : http://aerohistory.org/ballons-capti...nt-guerre.html

  11. #8
    Fustigator

    Re : Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    Citation Envoyé par simondelateam Voir le message
    oui , il s'agit vraisemblablement de la reaction vapeur d'eau/fer qui etait utilisé sous napoleon.
    "En effet, Napoléon ne retient pas cette innovation, en raison de sa mobilité réduite, incompatible avec le rythme avec lequel il mène ses opérations. Son refus de s'intéresser aux ballons captifs est aussi dû à la difficulté de fabriquer de l'hydrogène dans une armée extrêmement mobile. Il faut en effet construire un four en maçonnerie, le laisser sécher, puis commencer la réaction de la vapeur d'eau sur la limaille ou de la tournure de fer." source : http://aerohistory.org/ballons-capti...nt-guerre.html
    Super ! Merci.

  12. #9
    ecolami

    Re : Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    Bonsoir,
    Pratiquer une électrolyse de l'eau pour obtenir de l'hydrogène en 1831 n'était guère judicieux. Les dynamo n'existaient pas encore, seules les piles étaient connues. Alors autant employer l'hydrogène formé par la réaction métal+acide. Cette réaction donne un gaz impur.

  13. #10
    Fustigator

    Re : Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    Pratiquer une électrolyse de l'eau pour obtenir de l'hydrogène en 1831 n'était guère judicieux. Les dynamo n'existaient pas encore, seules les piles étaient connues. Alors autant employer l'hydrogène formé par la réaction métal+acide. Cette réaction donne un gaz impur.
    Bizarre de répondre sans lire la question.

  14. #11
    ecolami

    Re : Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    Citation Envoyé par moco Voir le message
    Bonjour,

    D'après le Cours de chimie de M. Colin, 1831, on peut préparer l'Hydrogène de plusieurs façons :
    - par action du vitriol (acide sulfurique) sur un métal, comme le fer ou le zinc
    - par électrolyse de solutions aqueuses
    - en faisant bouillir de l'eau d'une cornue. On fait ensuite passer la vapeur d'eau, sans air, sur des fils de fer disposés dans un tube de porcelaine placé horizontalement sur un brasier qui porte le tube à incandescence : la vapeur d'eau réagit avec le fer en dégageant du gaz H2 et en laissant un résidu d'oxyde de fer. Il y a toutes sortes de précautions à prendre pour assurer l'étanchéité des jonctions, et pour protéger le tube de porcelaine des chocs thermiques qui pourrait le casser. L'auteur précise que la réaction n'est pas complète, que le gaz sortant contient beaucoup de vapeur d'eau qui n'a pas réagi, qu'il faut donc condenser avant d'utiliser le gaz H2.
    Bonjour Fustigator,
    J'ai répondu a ce qu'écrivais Moco.

  15. #12
    RomVi

    Re : Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    Bonjour

    Aux techniques mentionnées par Moco il était également d'usage de produire de l'hydrogène en plongeant des morceaux de charbons incandescents dans l'eau.

  16. Publicité
  17. #13
    moco

    Re : Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    Bonsoir,
    En complément à ce que dit RomVi, il faut préciser que la réaction du charbon et de l'eau se fait avec de la vapeur d'eau surchauffée, et pas avec de l'eau liquide. C'est la réaction dite du gaz à l'eau, qui a permis à fabriquer du gaz d'éclairage public, selon l'équation : C + H2O --> CO + H2. Elle présente l'avantage de former deux gaz combustibles. Mais elle a l'inconvénient de former un mélange de gaz dont l'un d'entre eux est toxique, l'oxyde de carbone CO.

  18. #14
    Fustigator

    Re : Techniques "historiques" de fabrication d'hydrogène

    Bonjour

    Merci, ce que vous (Rombi et moco) décrivez est en effet la technique utilisée pour la fabrication de ce qu'on appelait le gaz d'éclairage, qui a aussi été utilisé en aérostation(car, même si moins performant que l'H2, il était beaucoup moins couteux), mais plus tard (vers 1830-1840 sans doute) donc au delà de la période considérée.

  19. #15
    mach3
    Modérateur

    Re : Technique de fabrication de l'hydrogène fin XVIIIème, début XIXème

    J'ai fusionné les deux discussions, le résultat n'est pas très joli car le forum met les messages dans un ordre chronologique non modifiable. A l'avenir, demander le déplacement de la discussion originale plutôt que de créer un doublon dans une autre section (je rappelle au passage que les doublons sont interdits).

    mach3, pour la modération
    Never feed the troll after midnight!

  20. #16
    Fustigator

    Re : Technique de fabrication de l'hydrogène fin XVIIIème, début XIXème

    Merci & désolé pour le surcroit de travail. (même si je n'avais pas créé de doublon a proprement parler, juste posté un lien mais qui a entrainé des réponses dans les deux sections).

Discussions similaires

  1. [Vente] Lunette astronomique fin XIXème siècle.
    Par rlestien dans le forum Petites annonces : astronomie
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/12/2016, 16h32
  2. Fabrication d'hydrogène
    Par nanard dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/07/2012, 18h11
  3. fabrication d'hydrogène
    Par nanard dans le forum Technologies
    Réponses: 77
    Dernier message: 26/03/2010, 07h22
  4. fabrication d'hydrogène
    Par mieussy dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/05/2008, 18h03
  5. fabrication hydrogène
    Par hugocox dans le forum Chimie
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/03/2007, 11h50