Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse de ré



  1. #1
    gloria10

    Question pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse de ré


    ------

    bonjour ;
    j'ai une expérience à préparer sur la vitesse de réaction dans le laboratoire mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse de réaction, pourtant sa présence est essentielle pour l’analyse de la vitesse de réaction. Comment expliquer ceci?
    j'ai essayer d'y répondre en disant :
    la molécule qui a été dissout dans un solvant ne contient pas d’amidon c’est pourquoi elle se dissocie en donnant des équations chimiques sans présence d’amidon.
    La solution d’amidon est utilisé ici comme indicateur qui réagi avec l’iode produit à la fin de la réaction d’un mélange pour donner une coloration bleutée pour signifier que la rection est finie.IL est simplement ajouter au mélange qu’on désire déterminer la vitesse de réaction

    mais je crois que ça fait aucun sens. quelqu'un pour m’éclaircir là dessus s'il vous plait?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Kemiste

    Re : pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse

    Bonjour.

    J'imagine qu'il s'agit d'une réaction de dosage et que tu utilises l'amidon comme indicateur coloré. Quelle est la réaction de dosage ? L'amidon intervient-il ? Avec quelle espèce l'amidon réagit-il ? Cette espèce est-elle produite en début ou fin de dosage ? Cette réaction avec l'amidon a-t-elle une influence sur le dosage ?

  4. #3
    moco

    Re : pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse

    L'amidon n'intervient pas dans les équations du titrage, car il ne réagit pas chimiquement avec l'iode qu'il aide à doser.

    On ajoute de l'amidon pour doser la quantité d'iode I2 ou I- présente dans une solution que l'on titre avec une solution de thiosulfate titrée à l'aide d'une burette. A mesure que la solution de thiosulfate est ajoutée, la solution d'iode se décolore. Le titrage est achevé quand la solution devient incolore. Mais, sans amidon, on ne parviendrait pas à déterminer ce point avec précision, car la solution est très pâle, même avant la fin du titrage. Par compte si on ajoute de l'amidon en fin de titrage, le peu d'iode résiduel provoque une très intense coloration bleue avec l'iode. Et on peut estimer à une demi-goutte près l'instant de la décoloration finale.

    Mais cette action de l'amidon sur l'iode n'est pas une réaction chimique. Pour la comprendre, il faut savoir que l'amidon est une très longue chaîne de centaines de molécules de glucose formant comme un long filament. Or ce filament est enroulé sur lui-même en hélice, comme un escalier hélicoïdal, ou le fil d'une vis ou d'un écrou. Et l'espace central de cette hélice a juste la bonne dimension pour accueillir une molécule I2 qui viendrait s'y glisser. Pourquoi l'ensemble prend une couleur bleue intense reste un mystère. Mais il faut savoir que l'iode I2 qui s'y est installé n'y es pas fixé. Il est l'objet d'un équilibre entre le I2 resté en solution et l'iode inclus dans l'hélice. Si on détruit la partie de l'iode qui est restée en solution, la fraction qui est incluse dans l'amidon en ressort immédiatement. La disparition de la couleur bleue correspond donc aussi à la disparition de l'iode en solution.

    C'est même pour cela qu'il faut ajouter de l'amidon tout en fin de titrage, quand la solution d'iode est très pâle. Si on ajoutait de l'amidon en début de titrage, l'iode aurait le temps de s'enfiler profondément à l'intérieur de l'hélice d'amidon, et il aurait de la peine à en sortir. On aurait de la peine à déterminer la fin du titrage.

  5. #4
    gloria10

    Re : pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse

    C est pas une réaction de dosage c’est juste qu’on fait réagir les solutions pour pouvoir estimer la vitesse de réaction de l’équation chimique formée.
    La méthode c est qu’on prend une éprouvette contenant une solution de KIO3+H2SO4concentrée+amidon et une autre éprouvette contenant une solution de Na2SO3. On chauffe les 2 éprouvettes à une température dans un bain d’eau chaude de 50degré Celsius et on mélange les deux éprouvettes tout en activant le chrono pour pouvoir combien de temps ça fera pour donner la coloration bleu et ainsi estimer la vitesse de cette réaction chimique .

  6. #5
    gloria10

    Re : pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse

    C est pas une réaction de dosage c’est juste qu’on fait réagir les solutions pour pouvoir estimer la vitesse de réaction de l’équation chimique formée.
    La méthode c est qu’on prend une éprouvette contenant une solution de KIO3+H2SO4concentrée+amidon et une autre éprouvette contenant une solution de Na2SO3. On chauffe les 2 éprouvettes à une température dans un bain d’eau chaude de 50degré Celsius et on mélange les deux éprouvettes tout en activant le chrono pour pouvoir combien de temps ça fera pour donner la coloration bleu et ainsi estimer la vitesse de cette réaction chimique .

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gloria10

    Re : pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse

    Merci moco
    J’ai eu à comprendre mais peut être c est moi qui ai mal utilisé le mot en disant indicateur !
    Mais c’est pas du tout un titrage .. on utilise juste des mélanges contenant de l’iode pour pouvoir mesurer la vitesse de la réaction produite avec l’amidon .

  9. Publicité
  10. #7
    RandoNymus

    Re : pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse

    Salutation,

    La réaction qui nous intéresse est celle entre le KIO3 et le Na2SO3, avec un acide fort concentré. On peut écrire cette réaction avec une seule flèche réactionnelle, mais en réalité ce n'est pas ce qu'il se passe, les réactions faisant intervenir 3 molécules ou plus sont anecdotiques. Il y a donc une succession de réactions chimiques faisant intervenir 2 molécules afin d'arriver à l'état final. Ces réactions n'auront pas toutes les même vitesses, par exemple les transferts de protons acide/base sont quasi instantanés. Pour la réaction colorimétrique avec l'amidon on considère sa vitesse bien plus grande que celle de la réaction d'intérêt, et en plus la concentration en amidon sera bien supérieure à celle du diiode en fin de réaction, donc on tient pas compte de la concentration en amidon.

  11. #8
    moco

    Re : pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse

    Quoi que vous en disiez, et même si vous n'avez pas effectué le dosage dont je parlais, vous avez commencé par former de l'iode et vous avez effectué presque la même réaction chimique. Vous avez déterminé avec précision le moment ou l'iode formé n'avait plus disparu par l'action de Na2SO3 en utilisant comme indicateur de l'amidon. Et l'amidon n'intervient pas dans cette réaction. Il permet de déterminer avec une grande précision le moment où la réaction de disparition de l'iode est arrivé à son terme. Vous n'avez pas déterminé la vitesse de la réaction de l'iode avec l'amidon, comme vous le croyez, car l'iode ne réagit pas chimiquement avec l'amidon. Ce que vous avez déterminé c'est la fin de la réaction de Na2SO3 avec l'iode I2.

    De toute façon, il manque une donnée à votre explication. Il manque l'adjonction de iodure de potassium KI ou de sodium NaI votre solution de Na2SO3. Sans cette adjonction, il ne se passe rien du tout.

    J'ai bien peur que vous n'avez pas vraiment compris ce que vous avez fait. Je vais vous l'expliquer, car je l'ai effectuée très souvent en classe. Dans cette expérience, on mélange une solution acide de KIO[SUB]3[SUB] et une de KI + Na2SO3. La réaction produit I2, selon l'équation :

    IO3- + 5 I- + 6 H+ --> 3 I2 + 3 H2O

    La réaction n'est pas très rapide. Mais cet iode I2 est détruit aussitôt formé, par la présence de sulfite Na2SO3, selon l'équation :

    I2 + SO32- + H2O ---> 2 I- + SO42- + 2 H+

    Donc cette réaction régénère les ions iodure I- consommés au début. En conséquence, dans cette phase, il se passe deux réactions chimiques simultanées. Mais on ne s'en rend pas compte. On ne voit rien de visible. Toute la solution reste incolore.

    Mais le mélange a été conçu pour que le sulfite Na2SO3 soit présent en très petite quantité. Il arrive un moment où la quantité de ce sulfite est épuisée. A ce moment, le iode qui continue à se former ne peut plus être détruit. Donc il se forme en solution, et la solution devient aussitôt bleue. Et la connaissance de ce moment permet de calculer la vitesse de la réaction, ou la quantité de sulfite en solution, selon les données fournies par le professeur.
    Dernière modification par moco ; 25/01/2020 à 21h29.

  12. #9
    gloria10

    Re : pourquoi L’amidon n’apparaît pas dans les équations chimiques dont on veut analyser la vitesse

    Merciiii beaucoup ����
    C’est plus clair maintenant !!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biotechnologie] DSC Amidon-comment analyser?
    Par merins dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/09/2013, 21h06
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 09/12/2011, 10h50
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 26/11/2011, 17h17
  4. L'introduction de la vitesse de la lumière dans les équations de physique
    Par adhalam dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 20
    Dernier message: 20/06/2010, 10h53