Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Hydrolyse de bois - essai



  1. #1
    alopex

    Hydrolyse de bois - essai


    ------

    Je souhaite faire une expérience ludique d’hydrolyse de bois. N’étant pas d’un naturel inconscient, je cherche au préalable à verifier certaines choses. Le procédé consiste à faire cuire le bois dans de l’acide pour décomposer la cellulose en sucre. A température ambiante, ca fonctionne mais il faut bien 8 jours avec de l’HCl à 30%. Je voudrais essayer un procédé type Scholler avec de l’acide sulfurique dilué. Je pensais cuire mon échantillon dans un récipient placé dans un autocuiseur. Le récipient serait un bocal en verre avec couvercle vissé. La question que je me pose est de savoir si le récipient risque d’éclater.

    A priori, le verre peut résister à des températures de cet ordre (120-130°C). Par ailleurs, il ne devrait pas souffrir de la pression puisque celle-ci va s’équilibrer entre l’intérieur et l’extérieur. Pour de l’acide dilué je suis presque sur de ce que je dis. Par contre, si j’essaie avec de l’acide concentré HCl, j’ai un gros doute. En effet, la solubilité de l’HCl baisse vite avec la température, mais à l’inverse augmente avec la pression. Est ce que le dégazage de l’HCl risque de générer une pression interne au récipient de nature à provoquer l’éclatement ? Merci de vos avis et conseils…

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    chung

    Re : Hydrolyse de bois - essai

    Citation Envoyé par alopex Voir le message
    Je pensais cuire mon échantillon dans un récipient placé dans un autocuiseur. Le récipient serait un bocal en verre avec couvercle vissé. (...)
    A priori, le verre (...) ne devrait pas souffrir de la pression puisque celle-ci va s’équilibrer entre l’intérieur et l’extérieur.
    Bonjour,
    En quoi la pression dans ton bocal (fermé) s'équilibre avec celle à l'intérieur de l'autocuiseur ?
    ... ou alors je t'ai mal compris.

  4. #3
    alopex

    Re : Hydrolyse de bois - essai

    Hello,

    Je pense que les pressions sont les mêmes en première approximation dans le cas d'acide sulfurique dilué. En effet, l'autocuiseur et le bocal sont chacun un récipient fermé contenant de l'eau et portés à la même température. Du coup, je ne vois pas de raison pour que la pression dans les récipients soit différente, ou je me trompe?
    Par contre, pour de l'HCl concentré, la pression doit pouvoir être sensiblement différente puisque l'HCl va dégazer (dans quelle proportion?) et augmenter la pression. Je n'ai pas d'éléments pour quantifier la chose donc si quelqu'un a des valeurs numériques (solubilité de l'HCl à 120°C, influence de la pression sur la solubilité...)

  5. #4
    alopex

    Re : Hydrolyse de bois - essai

    Hello,

    Pffff, pas un chimiste pour calmer mes angoisses alors? Je suis sur le point de me faire exploser à la g... une cocote seb pleine d'acide bouillant et vous restez la sans rien faire, c'est du joli
    Je vais tenter ma chance sur "Technologies", en général ca bouge pas mal...@+

  6. #5
    ecolami

    Re : Hydrolyse de bois - essai

    Eviter l'emploi d'acide chlorhydrique: il fera monter dangereusement la pression et il est fortement corrosif sur l'aluminium (attaque trés violente!) et sur l'inox (corrosion par piquage). Autant dire que l'autocuiseur sera inutilisable en cas de dispersion de l'acide.
    L'acide phosphorique dissout plus efficacement la cellulose mais forme des ester aussi.
    En fait si on n'emploie pas le bois mais l'amidon c'est pour des raisons de rentabilité: cela se fait bien mieux.

    Personnellement j'avais tenté de faire de l'acétate de cellulose avec de l'anhydride acétique et du bois en sciure. Mais impossible de dissoudre l'acétate de cellulose pour mettre à nu la lignine.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : Hydrolyse de bois - essai

    Pourquoi t'acharnes-tu à utiliser de l'acide chlorhydrique ? Tu vas empoisonner ton labo et le voisinage avec tes vapeurs d'acide ? Sans compter que tu prends des risques de recevoir de la vapeur d'acide chaud dans le visage !
    S'il n'y avait pas d'autres possibilités, je comprendrais. Mais il y a une autre possibilité. Il y a l'acide sulfurique. L'acide sulfurique dilué, tel qu'on l'utilise pour les batteries de voiture, est inodore, incolore. Au point de vue prix, cela doit être équivalent. Il supporte 100°C sans émettre de vapeurs. Et il doit être aussi efficace que l'acide chlorhydrique.
    Je ne te comprends pas !

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. hydrolyse
    Par Droledenom dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/04/2007, 15h42
  2. résistance au roulement Bois/Bois/Bois
    Par bébert59 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2007, 18h41
  3. Hydrolyse
    Par Coucougnous dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/12/2006, 02h06
  4. hydrolyse de 2 RX
    Par julia dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/01/2006, 14h35
  5. Hydrolyse
    Par Blub dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/11/2005, 22h16