Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Conservation des solutions



  1. #1
    lepreparateurdelabo

    Conservation des solutions


    ------

    Bonjour à tous,
    je suis préparateur de laboratoires dans plusieurs écoles secondaires et je ne suis pas présent tous les jours au même endroit. De ce fait, j'essaie donc de trouver des moyens pour conserver certaines solutions qui ne se tiennent pas longtemps dans le temps et/ou qui vont être utilisés seulement 3-4 semaines plus tard (voir plus). Mon but est d'essayer de me faire gagner du temps en rallongent au maximum le temps de maintien de ces solutions.
    Et aussi, je ne suis pas équipé comme dans un laboratoire de recherche, donc je fais avec les moyens du bord (j'ai quand même un frigo).

    Voici la liste des solutions que je souhaiteraient conserver (les concentrations sont approximatives) :
    - KMnO4 0,1M, 0,01M, 0,0005M
    - KI/NaI 0,1 à 1M
    - H2O2 1% à 10%
    - Fe2+ (sel de Mohr) 0,1 à 1M
    - sucres (ribose, albumine, vitamine C, ...) 0,1 à 0,3M
    - réactif de Molisch, Bial, Biuret
    - Na2S2O3 0,1 à 1M
    - acide citrique 0,1M
    - CH3-COONa 0,1 à 0,5M


    Je suppose que le frigo, les flacons ambrés et l'obscurité sont de bonnes entrée en matière.



    Merci beaucoup d'avance à ceux qui me répondront.


    Bien à vous


    lepreparateurdelabo

    -----

  2. #2
    moco

    Re : Conservation des solutions

    Le problème avec KMnO4 est que s'il y a la moindre impureté organique (poussière, bactérie), il se forme un dépôt de MnO2, et MnO2 est un catalyseur de décomposition spontanée de KMnO4. Rien que le transvasage d'une solution de KMnO4 d'un flacon dans un autre amène de la poussière involontairement. D'autre part, pour faire uns solution de KMnO4, on dissout de la poudre dans de l'eau déminéralisée. Et l'eau déminéralisée ne contient plus de substances minérales. Mais elle contient des bactéries, parfois mortes. Je ne vois donc pas bien comment assurer la concentration à plusieurs semaines d'une solution de KMnO4, surtout 0.0005 M.
    Pour H2O2, KI, l'acide citrique et CH3COONa, leurs solutions devraient tenir leur concentration à plusieurs semaines.
    Pour le sel de Mohr et le thiosulfate, il faudrait absolument éviter tout contact avec l'atmosphère, car ces substances sont très facilement oxydées à l'air. Si on veut les conserver, il faut le faire dans un flacon complètement plein.
    Quant aux autres substances organiques et réactifs, je n'ai pas d'opinion, ne les ayant jamais manipulés.

  3. #3
    lepreparateurdelabo

    Re : Conservation des solutions

    Bonjour moco,
    merci beaucoup pour ta réponse.

    Pour le KMnO4, je savais pour MnO2 (d'où la question) mais pas pour le reste.

    Pour l'acide citrique et le CH3COONa, peut-être que mon eau démi n'était plus assez bonne (j'avais des sortes "d'algues qui poussaient" dans mes flacons).

    Pour l'H2O2 (~3%), après ~1-1,5 semaine, mon flacon plastique à commencé à gonfler. L'H2O2 tiendrait-il mieux dans un flacon en verre ?

    Pour le KI, d'après des tests que j'ai effectués, du 0,1M tiendrait plusieurs semaines mais du 1M, après 2-3 jours, devient un peu jaune. Une solution ? (sans vilain jeu de mot)


    Pour les sucres et réactifs biochimiques, quelqu'un d'autre aurait-il une solution ?



    Merci beaucoup d'avance


    lepreparateurdelabo

  4. #4
    Flyingbike
    Modérateur*

    Re : Conservation des solutions

    Bonjour
    L'acide citrique et le CH2COONa peuvent être autoclavées ou filtrées sur 0.22µm

    Les sucres, acides aminés et albumine risquent de "pousser". L'albumine en solution doit être stérile ou congelée. Les sucres, au frigo, selon la concentration.

    les solutions H2O2 commerciales sont vendues dans un bouchon ventilé. C'est un dégagement gazeux, le verre n'y changera rien.
    La vie trouve toujours un chemin

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    lepreparateurdelabo

    Re : Conservation des solutions

    Bonjour Flyingbike,
    merci pour ta réponse.

    Comme dit dans mon 1er post, je fais avec les moyens du bord (donc pas d'autoclave, ni de filtration super poussée ; mais j'ai une étuve).

    Pour les sucres, je les mets déjà au frigo, ce qui me fait déjà gagner du temps. Sauf pour l'albumine et le ribose (max 3 semaines au frigo). Est-ce que, en les conservant dans une bouteille en verre avec bouchon en verre, cela pourrait tenir plus longtemps ?

    Donc pour l'H2O2 c'est mort alors ?


    Pour le KI et réactifs biochimiques, quelqu'un aurait-il une solution ?



    Merci beaucoup d'avance


    lepreparateurdelabo

  7. #6
    Flyingbike
    Modérateur*

    Re : Conservation des solutions

    Pour les sucres, peut être que porter à ébullition dans une bouteille en verre et fermer juste après pourrait suffire à produire une certaine stérilité.

    Pour l'albumine, je ne vois pas d'autre solution que la congélation ou la filtration. Le plan B, c'est de pré-peser la poudre et de rajouter le solvant qsp au dernier moment.

    Pour l'H2O2, le titre va diminuer progressivement, dans tous les cas. Le bouchon ventilé sert juste à éviter une surpression. Vous pouvez le réaliser avec un coton cardé par exemple.
    La vie trouve toujours un chemin

  8. #7
    lepreparateurdelabo

    Re : Conservation des solutions

    Pour les sucres, peut être que porter à ébullition dans une bouteille en verre et fermer juste après pourrait suffire à produire une certaine stérilité.
    C'est ce que je me dit (avec de l'amidon en tout cas ça fonctionne). J'essaierai la prochaine fois.


    Pour l'albumine, je ne vois pas d'autre solution que la congélation ou la filtration. Le plan B, c'est de pré-peser la poudre et de rajouter le solvant qsp au dernier moment.
    C'est vrai que je n'ai pas précisé : la question du temps de conservation des solutions, c'est parce que je prépare des séries d'inconnues pour les élèves. Je voudrais pourvoir préparer ces séries au minimum 4 semaines à l'avance (cela me prends environs 3h00 de tout préparer (faire les solutions, remplir les pots, répartir par séries)). Alors si je pouvais gagner du temps, ce serai formidable.

    Du coup, congeler la solution ne va pas m'aider.
    Pré-peser, je fais déjà ça pour plusieurs solutions mais comme je dois chauffer pour dissoudre l'albumine, l'intérêt est limité.


    Vous pouvez le réaliser avec un coton cardé par exemple.
    Ça, je ne connais pas.

  9. #8
    moco

    Re : Conservation des solutions

    L'eau potable qui coule dans les robinets vient des sources et rivières après traitement pour la rendre potable. A l'origine, elle contient des minéraux, de l'argile, des bactéries, des germes et des impuretés organiques genre pollen. On commence par la filtrer pour enlever l'argile et les particules en suspension. Ensuite on la traite par le chlore ou l'ozone pour tuer les bactéries. On obtient de l'eau potable qui contient donc des minéraux, de l'urée et des bactéries mortes. Pour faire de l'eau déminéralisée, on fait passer cette eau sur des résines échangeurs d'ions qui retient les minéraux dissous comme le calcaire. L'eau qui en sort est dite déminéralisée. Elle convient fort bien pour les solutions de titrage acide-base. Mais elle contient encore des résidus organiques (bactéries mortes, urée, etc.) qui peuvent réagir avec les solutions comme KMnO4, l'albumine, les sucres, etc. C'est pour cette raison qu'on n'utilise jamais de l'eau déminéralisée pour préparer des solutions injectables en médecine. Pour les emplois médicaux on n'utilise que de l'eau distillée, c'est-à-dire de l'eau qui a été chauffée à 100°C, et dont la vapeur a été refroidie et condensée. Cette eau-là est la plus pure qui soit. La seule impureté qu'elle contient est d'un peu de gaz carbonique tiré de l'air. Si on l'utilise pour faire des solutions d'acide citrique, d'acétate de sodium, d'albumine, etc., cette solution se gardera longtemps. Pa éternellement, car il ne faut pas oublier les germes et autres microorganismes qui existent dans l'air et qui finissent par tomber dans de telles solutions dès qu'on les ouvre à l'air. C'est ce qu'a démontré Pasteur à la fin du 19ème siècle. Donc dans ton cas, moi je prendrai de l'eau distillée, et pas déminéralisée, pour faire tes solutions. C'est un peu plus cher, et cela implique l'emploi d'un appareil à distiller. Mais cela vaut la peine.

  10. #9
    Kemiste
    Responsable technique

    Re : Conservation des solutions

    En général au labo on ne distille pas notre eau pour préparer nos solutions. On utilise des système de purification d'eau (comme Milli-Q) afin d'obtenir de l'eau ultra-pure.

  11. #10
    lepreparateurdelabo

    Re : Conservation des solutions

    Merci pour ces réponses. C'est très intéressant.

    Après, pour les solutions de sucres, je n'en prépare que quelques fois par an. Si je distille de l'eau démi avec un montage à distiller en verre, est-ce que l'eau récupérée pourrait convenir pour préparer des solutions de sucres, KMnO4 etc... et pourrait-elle faire tenir mes solutions plus longtemps ?

    On utilise des système de purification d'eau (comme Milli-Q) afin d'obtenir de l'eau ultra-pure.
    Pendant mes études, les sections biochimie et technologues avaient ce genre d'appareil (qui coûte un bras au passage).

    Question au passage : le croyait que la pureté d'une eau était, par odre croissant : eau démi, eau distillée, eau osmosée, eau pure, eau ultra pure ?

  12. #11
    lepreparateurdelabo

    Re : Conservation des solutions

    Une réponse ?

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 14/11/2019, 09h34
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2018, 20h30
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 15/01/2013, 18h50
  4. [Microbiologie] Conservation de solutions d'acides aminés
    Par Dizaall dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/05/2010, 17h43
  5. Loi de conservation - solutions faibles
    Par Rouliane dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 31
    Dernier message: 10/10/2007, 17h05