Mécanisme complexe [Ru(dmbpy)3](BF4)2
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Mécanisme complexe [Ru(dmbpy)3](BF4)2



  1. #1
    Yomy99

    Mécanisme complexe [Ru(dmbpy)3](BF4)2


    ------

    En tp on a formé le complexe [Ru(dmbpy)3](BF4)2 , on a ajouté du chlorure de ruthénium avec de la 5,5’-diméthyl-2,2’-bipyridine (3,5 éq) et de l'acide ascorbique (1 éq) dans un mélange d'heptan-1-ol et d'eau en chauffant le mélange sous reflux et du NaBH4 a été ajouté à la fin. J'ai rédigé le mécanisme suivant. Je voudrai savoir si j'ai commis une erreur ou c'est bon. Je vous remercie d'avance pour votre retour.

    Nom : Mécanisme bipy.PNG
Affichages : 79
Taille : 22,6 Ko

    -----

  2. #2
    Baal149

    Re : Mécanisme complexe [Ru(dmbpy)3](BF4)2

    Bonjour,

    Quelques remarques :
    - Le terme addition oxydante est faux dans ton cas de figure. Les ligands azotés sont des ligands de types L, ça à dire qu'il ne modifie pas le degré d'oxydation du métal lorsqu'ils se lient. L'addition ne peut donc pas être "oxydante".
    - A la fin, il n'y a pas substitution de ligands, mais plutôt de contre-ions (le métal étant fortement encombré, il parait difficile d'envisagé que ses contre-ions soient liés au métal).
    - Dans la mesure où la réaction opère en milieu biphasique, il peut être intéressant de préciser où chaque étape opère

    Pour le reste ça semble correcte.

  3. #3
    Yomy99

    Re : Mécanisme complexe [Ru(dmbpy)3](BF4)2

    Bonjour,

    je vous remercie pour votre retour. J'ai bien réalisé mes erreurs.

  4. #4
    Yomy99

    Re : Mécanisme complexe [Ru(dmbpy)3](BF4)2

    Bonjour,
    En fait j'ai une autre question concernant le mécanisme. Cl- n'est pas un ligand dans ce mécanisme mais toujours un contre ion, vu que le sel de départ sera dissocié dans l'eau, c'est bien ça ?

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Baal149

    Re : Mécanisme complexe [Ru(dmbpy)3](BF4)2

    Les anions (surtout halogénures) peuvent à la fois être contre-ions (c'est à dire peu lié au métal) ou ligand de type X (c'est à dire fortement lié au métal). Au départ, ça importe peu de savoir si ils sont liés ou pas (dans l'eau probablement que les deux sont déjà dissocié oui).
    Ce qui est important c'est surtout à la fin de la réaction. Ton métal étant encombré par les bipyridines, nécessairement le chlorure est dissocié du métal. Il n'a que le rôle de contre-ion.

Discussions similaires

  1. arcsin complexe, Integrale elliptique complexe
    Par ordage dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/08/2016, 15h08
  2. Impédance complexe et tension complexe
    Par invite998a4cce dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/01/2016, 08h04
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 01/11/2014, 09h04
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 30/10/2012, 09h49
  5. question mecanisme complexe
    Par invite94adbc01 dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/05/2009, 16h30