Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

solubilité du diiode et couleur



  1. #1
    mujef

    solubilité du diiode et couleur

    Bonjour,

    le diiode est soluble dans l'eau (un peu ... ) et lui donne une couleur jaune.

    Il est par contre très soluble dans le cyclohexane .... mais pourquoi la couleur est violette ?

    Lors d'une extraction du diiode présent en solution aqueuse par du cyclohexane, les couleurs différentes sont bien visibles, mais comment interprétrer ces différences ?

    merci.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    vulture

    Re : solubilité du diiode et couleur

    hello,
    il nous faudrait ton niveau d'étude en chimie je pense pour pouvoir t'aider au mieux (pour qu'on ne te parle pas de choses totalement hors programme, et que tu ne pourrais pas comprendre, ou inversement, qu'on ne te serve pas des banalités alors que tu attendais mieux).

  4. #3
    mujef

    Re : solubilité du diiode et couleur

    On va dire un CAPES de Physique Chimie ....

  5. #4
    moco

    Re : solubilité du diiode et couleur

    La couleur naturelle du iode I2 est le violet. C'est la couleur de sa vapeur et de ses solutions dans les solvants apolaires.
    L'origine de la couleur brune est mal comprise. Les solutions brunes sont conductrices, signe qu'il se forme des ions à partir de I2. L'ouvrage de Duval consacré à cet élément laisse un point d'interrogation à ce sujet. Il est vrai que cet ouvrage date de 1969 !
    Je me rappelle avoir vu une hypothèse (mais je ne me rappelle plus où) disant que, dans les solvants polaires comme l'eau et l'alcool, une des molécules de I2 se "dissocie" en I+ et I-, et que chacun de ces ions se fixe sur un I2 voisins, pour former deux nouveaux ions un peu exotiques, à savoir : I3- et I3+. Or on sait que le ion I3- est brun et qu'il se forme quand on dissout du iode I2 dans une solution de KI. L'existence de I3+ me paraît plus problématique. Quelqu'un a-t-il de meilleures informations que moi ?

  6. #5
    vulture

    Re : solubilité du diiode et couleur

    j'avais cru lire que la dismutation en milieu basique de I2 conduisait à des ions jusqu'au penta-iodure I5-, voire même hexa (et leurs cations jumeau).

    Donc pour résumer : on a deux couleurs différentes qui proviennent des deux intéractions différentes avec le solvant.
    I2 reste sous sa forme I2 dans le cyclohexane d'où la couleur violette identique à celle du diiode pur.
    Pour la couleur brune, bah faudrait étudier les transitions électroniques, la structure et les orbitales des ions issus du diiode... yeah

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : solubilité du diiode et couleur

    J'ai un peu peur que Vulture s'exprime mal. Pour former les ions I5- dont il parle, il n'y a pas besoin de dismutation.
    Et quand il parle de transition électronique dans les ions issus du iode, c'est si évident que je ne suis pas sûr qu'il ne cherche pas à jeter de la poudre aux yeux du lecteur...

  9. Publicité
  10. #7
    chung

    Re : solubilité du diiode et couleur

    Bonjour,

    J'avais étudié ce phénomène il y a deux ans en cours de chimie inorganique. Ne me souvenant plus exactement de la raison exacte, j'ai reposé la question à mon professeur de l'époque, qui m'a répondu ceci :

    "Le diiode gaz et solide sont violets. Ainsi, dans le cyclohexane, qui n'est pas un solvant donneur, il n'y a que très peu d'interactions avec les molécules de diiode. Leur couleur reste la même.

    Même si I2 est faiblement soluble dans l'eau, la couleur devrait rester violette (ou alors violet clair mais pas marron). Le diiode dans l'eau est marron, il se passe alors quelque chose au niveau de la liaison I-I.
    En effet, l'un des doublets non liants de l'eau est transféré à l'orbitale antiliante σ* de I2, affaiblissant (et allongeant) la liaison. Les niveaux d'énergie de la molécule sont modifiés, mais également le
    λmax (longueur d'onde maximale d'absorption). D'où le changement de couleur en milieu donneur."

  11. #8
    moco

    Re : solubilité du diiode et couleur

    Et comment ton prof explique que la solution de l'iode dans l'eau est conductrice ? Il faut bien admettre qu'il se forme des ions positifs et des négatifs ! Le transfert de doblets non lilants de l'eau vers l'orbitale antiliante de I2 ne suffit pas à expliquer ce phénomène.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Ion iodure et diiode
    Par Magnetika dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/12/2007, 12h38
  2. Spectre d'absorption du diiode
    Par bboop8 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/10/2007, 21h05
  3. Produit de solubilité et constante de solubilité
    Par LicenceXP dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/02/2007, 23h25
  4. solubilité du diiode
    Par qin dans le forum Chimie
    Réponses: 19
    Dernier message: 14/10/2005, 18h53
  5. conservation du diiode
    Par acx01b dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/10/2004, 20h57