Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Grossesse et consanguinité



  1. #1
    5in1

    Grossesse et consanguinité


    ------

    Bonsoir à tous,
    Je désirerais savoir s'il existe des moyens très concrets de savoir quels sont les risques exacts encourrus pour le futur bébé lors d'une procréation entre deux cousins germain?
    Peut-on effectuer des examens avant de se lancer dans cette aventure et si oui à qui s'adresser?

    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mh34

    Re : Grossesse et consanguinité

    Bonsoir.
    Oui il existe des moyens concrets, ; la première démarche est de demander à votre médecin traitant de prendre un rendez-vous auprès d'un généticien dans le centre hospitalo-universitaire le plus proche de chez vous et de vous y rendre avec votre conjoint.
    Cette consultation répondra à toutes vos questions.

  4. #3
    Marie_Eve

    Re : Grossesse et consanguinité

    Citation Envoyé par 5in1 Voir le message
    Bonsoir à tous,
    Je désirerais savoir s'il existe des moyens très concrets de savoir quels sont les risques exacts encourrus pour le futur bébé lors d'une procréation entre deux cousins germain?
    Peut-on effectuer des examens avant de se lancer dans cette aventure et si oui à qui s'adresser?

    merci
    Bonjour

    A priori on ne passe pas au criblage toutes les mutations génétiques possibles et immaginables : ca demanderait un temps et un budget fou !

    Mais s'il y a dans la famille des futurs parents une maladie génétique déjà connue alors oui on peut faire des tests de séquençage pour cette maladie là car si les deux parents portent la même mutation le risque pour le futur bébé d'avoir une anomalie génétique recessive est élevé (25%)

    Il faut alors prélever des cellules (dans la bouche ou sur le bulbe d'un cheveux je suppose) puis extraire l'ADN et l'analyser ca ne prend pas très longtemps (même pas une journée pour des souris ;p)

    A mon avis le plus souvent les enfants issus de parents cousins germains n'ont aucun problème sauf s'il y a consanguinité sur des générations avec des maladies qui trainent dans les familles.

  5. #4
    Effie

    Re : Grossesse et consanguinité

    Pas besoins de générations de consanguinité pour que cela pose problème! la question à se poser est: existe-t-il dans la famille une maladie génétique? Si oui la consultation auprès d'un généticien peut répondre aux questions de risque, sinon cela n'apportera pas grand chose. Mais rien n'empêche de consulter son généraliste (le médecin de famille c'est encore mieux, s'il connaît un peu les antécédents) pour poser des questions.

  6. #5
    Marie_Eve

    Re : Grossesse et consanguinité

    Citation Envoyé par Effie Voir le message
    Pas besoins de générations de consanguinité pour que cela pose problème!
    C'est vrai mais il me semble que ca facilite l'accumulations de mutations dans la famille, des générations de mariage consanguins, non ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoyo

    Re : Grossesse et consanguinité

    Citation Envoyé par Effie Voir le message
    Pas besoins de générations de consanguinité pour que cela pose problème! la question à se poser est: existe-t-il dans la famille une maladie génétique?
    je voudrais préciser que meme s'il n'y a pas d'antécedants de maladie génétique dans la famille, le risque d'avoir des complications génétique est tres loin d'etre negligeable entre deux cousins germains. Mais en effet, il n'existe aucun moyen d'en etre certains.

    Yoyo

  9. Publicité
  10. #7
    mh34

    Re : Grossesse et consanguinité

    Bonjour à tous.
    Pour toutes les maladies, non on ne peut pas être certain.
    Mais pour les plus fréquentes ( je pense à la mucoviscidose) une recherche des genes de prédisposition les plus fréquents peut être faite ; je rappelle qu'il y a quand même une personne sur 25 qui est porteuse d'au moins un de ces gènes, et que c'est une maladie récessive ; d'où le risque ++ d'une consanguinité.
    Je pense quand même vraiment, pour avoir vu plusieurs fois ce genre de couac (si on peut appeler ça comme ça...) qu'une consultation de génétique est utile.

  11. #8
    Ulyssesourd

    Re : Grossesse et consanguinité

    Hello à tous et à toutes!
    Je suis le fruit de 2 cousins germains et je vais bien! Mais ce n'est rien à voir avec ma surdité, ce n'est pas genetique car mes parents ont fait le test (caryotype(?)). Mon handicap est due à mon manque d'oxygène pendent qq minutes après ma naissance.
    Les gènes c'est le hasard et il y a des millions de possibilités de croissement alors ne vous en faites pas si la chance vous porte, n'y pensez même pas !
    Faire un enfant génétiquement malade, c'est aussi difficile comme si l'on jouait au loto et 1 chance sur des millions d'empocher le gros lot !
    Bref, ma femme est génétiquement sourde et on a 2 enfants entendants...
    Mais je sais que mes enfants ont une chance sur 2 d'être porteurs des gènes défaillants (de la surdité). Idem pour mes 10 neveux et nièces (dont 1 seul est sourd car leur parents sont tous les 2, porteurs du gène deffaillant).
    A+

  12. #9
    _Mayou_

    Re : Grossesse et consanguinité

    Encore une fois, l'expérience personnelle ne fait pas la science. Vous avez eu de la chance, c'est tout. Vous seriez aujourd'hui dans un fauteuil roulant, vous penseriez autrement.

    Si c'était des "1 chance sur un million", on ne parlerai jamais de problèmes de consanguinité. Je vous conseille d'aller suivre un cours de génétique avant d'avancer de telles choses.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  13. #10
    Effie

    Re : Grossesse et consanguinité

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    je voudrais préciser que meme s'il n'y a pas d'antécedants de maladie génétique dans la famille, le risque d'avoir des complications génétique est tres loin d'etre negligeable entre deux cousins germains. Mais en effet, il n'existe aucun moyen d'en etre certains.

    Yoyo
    Attention, je n'ai effectivement pas dit que le fait de ne pas trouver de maladies génétiques dans les antécédents indiquait qu'il n'y avait pas de problème! Simplement, on calcule un risque (et on fait éventuellement un test de dépistage prénatal) quand on connaît une maladie précise dans la famille (par exemple la mucoviscidose).

    Ulyssesourd, je rejoins _Mayou_ sur le fait qu'un cas particulier n'est pas très instructif dans le débat... la consanguinité augmente les risques de transmettre une maladie à ses enfants, c'est un fait. 5in1 souhaite connaître le risque, et c'est dans ce sens que nous tentons de répondre. Après, décider ou non de prendre le risque lui appartiendra!

  14. #11
    Ulyssesourd

    Re : Grossesse et consanguinité

    Salut Mayou,
    Ah je ne pense peut etre pas comme vous c'est que je suis quelqu'un de positif bien que je sois un handicapé et la vie que je mène, n'est pas toujours facile. Et le terme "fauteuil roulant" ne me plait pas de tout. Et la différence entre un fauteuil roulant et pas d'oreille, y en a pas. Oui, j'ai eu la chance, et non je n'ai pas eu la chance, je ne suis ni l'un ni l'autre...Pas besoin de cours de genetique, reffechissez que sur la Terre on est bientot 7 milliards, alors 1 chance sur un million ... (je parle là des genes de consanguinité et que de ça), et il y a bien d'autres problemes genetiques NON consanguins...
    Cordialement.

    A+

  15. #12
    Yoyo

    Re : Grossesse et consanguinité

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Salut Mayou,
    Ah je ne pense peut etre pas comme vous c'est que je suis quelqu'un de positif bien que je sois un handicapé et la vie que je mène, n'est pas toujours facile. Et le terme "fauteuil roulant" ne me plait pas de tout. Et la différence entre un fauteuil roulant et pas d'oreille, y en a pas. Oui, j'ai eu la chance, et non je n'ai pas eu la chance, je ne suis ni l'un ni l'autre...Pas besoin de cours de genetique, reffechissez que sur la Terre on est bientot 7 milliards, alors 1 chance sur un million ... (je parle là des genes de consanguinité et que de ça), et il y a bien d'autres problemes genetiques NON consanguins...
    Cordialement.

    A+
    Ce n'est pas une question d'etre ou non optimiste. Il s'agit simplement d'etre réaliste. Les consanguinité augmente le risque d'apparition de maladies génétiques qui ne sont pas si rare que ca meme quand les parents n'ont pas de liens de parentés!
    Dans le cas de la mucoviscidose, 1 européen sur 30 est porteur sain! (soit un cas sur 2500 naissances, soit environ 500 enfants malades par an!) un couple avec deux porteurs sains a 1 chance sur 4 d'avoir un enfant malade! tu crois vraiment que c'est négligeable ??
    autre maladie, La myopathie de Duchenne avec une frequence evaluée a 1 cas pour 3500 naissances...

    donc c'est super d'etre optimiste mais pour prendre une decision, il est important d'avoir une idée réaliste de la situation! et ce n'est pas parcequ'il y a bien d'autres problemes qu'on doit négliger ceux la.

    YOyo

  16. Publicité
  17. #13
    flo1885

    Re : Grossesse et consanguinité

    Hello,

    ça ne sert à rien de s'énerver, tout d'abord.

    Que Ulysse prenne moyennement le "fauteuil roulant", je comprends et je trouve que c'est une formulation bien maladroite, au mieux.

    Bien sûr que statistiquement les risques de maladies génétiques sont plus élevées, mais comme tout en médecine, ce sont que des statistiques et chaque cas est particulier. Pour faire un conseil, on va faire un arbre généalogique, plus ou moins rechercher des maladies très frèquentes dans certaines populations (thalassémies drépano etc.). Mais surtout le conseil c'est adapté à chaque patient en écoutant sa demande et le en respectant en tant que personne adulte à qui on n'impose rien. Principes de base en médecine.

    Il faut quand même comprendre que du point de vue des patients on ne parle pas de chiffres de statistiques ou de matériel génétique mais d'eux-même. Qu'un enfant de couple germains veuille affirmer que lui va bien, c'est une manière de revendiquer son droit à l'existence, handicap ou pas, envers ces calculs statistiques présentés froidement par écrans interposés.


  18. #14
    kinette

    Re : Grossesse et consanguinité

    Bonjour,

    La décision d'avoir un enfant est une décision personnelle... qui avant était bien peu réfléchie (pas de contraception, peu d'information...).

    Actuellement ça devient plus compliqué, et les parents se retrouvent bien plus dans des choix complexes: évaluation du risque en fonction de l'âge de la mère, de l'apparentement des parents, de la présence de maladies répertoriées dans la généalogie...

    Il me semble bon que les parents prennent de décisions en connaissance de cause.
    Ensuite le problème est aussi que la décision n'engage pas que les parents, mais aussi l'enfant, et c'est là qu'on peut avoir conflit... et on a déjà eu quelques cas d'enfants considérant leur parents comme responsables de leurs difficultés liées à une maladie...

    Pas simple du tout...

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  19. #15
    Yoyo

    Re : Grossesse et consanguinité

    Citation Envoyé par flo1885 Voir le message
    Il faut quand même comprendre que du point de vue des patients on ne parle pas de chiffres de statistiques ou de matériel génétique mais d'eux-même. Qu'un enfant de couple germains veuille affirmer que lui va bien, c'est une manière de revendiquer son droit à l'existence, handicap ou pas, envers ces calculs statistiques présentés froidement par écrans interposés.

    Je suis completement d'accord avec toi, mais la ou je dis qu'il faut faire attention, c'est lorsque l'on cherche a généraliser a partir de son propre cas. Cela serait problématique car pourrait induire en erreur les personnes qui cherchent a se renseigner.

    YOyo

  20. #16
    Ulyssesourd

    Re : Grossesse et consanguinité

    @flo merci pour ta reflexion...
    @à tous
    Ma reflexion va plus loin : les futurs parents, ont tendance à choisir le futur enfant par selection génétique, de sorte qu'ils soient "compatibles" à concevoir des enfants sans défaut... c'est trop désolant ...Je m'explique : ils oublient qu'ils viennent de très lointains ancètres (on ne peut pas dresser un arbre geneologie avec toutes les maladies genetiques, bien evidemment !). On ne sait donc pas si un ou nos ancètre avait un grave défaut de morphologie...car les gènes se transmettent sans cesse de generation à generation et peut etre le futur enfant aura un gene defaillant d'un ancetre de 10 ou 20 generation en arriere...Et pourquoi dans le monde, il a de plus en plus de cas de maladies genetiques ? Eh bien c'est très simple: il y a des millions d'années nous étions 10.000 individus et aujourd'hui presque 7 milliards et imaginez le nombre de croissements depuis... Mon voisin ou ma femme ou Yoyo ou kinette ou mon chef pourrait avoir le même ancêtre que le mien ... et qu'est qu'on va faire ? Eh bien pour moi rien, la vie continue.
    A+

  21. #17
    _Mayou_

    Re : Grossesse et consanguinité

    Excuse moi pour le mot "fauteuil roulant" qui n'avait rien de négatif. Si on a même plus le droit d'appeler les choses par leur nom... c'est pas moi qui vais faire des détours pour rendre les choses plus jolies qu'elles ne le sont.

    Ensuite je le redis, va dans un amphi suivre un cours de génétique parce que là tu racontes vraiment n'importe quoi. On peut pas laisser passer de pareilles sotises, je suis désolée.
    Je vais en rester là sinon je vais m'ennerver tellement ce que tu racontes est une absurdité sans nom.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  22. #18
    Alegs

    Re : Grossesse et consanguinité

    Hum, faut voir qu'il y a eu un sacré éloignement et diversification surtout, depuis! ^^
    Enfin je veux dire, l'humanité s'est croisé déjà avec des singes alors qu'elle commençait à s'en distinguer, donnant naissance aux bonobos (à vérifier, ça me surprend tellement moi-même que je suis obligé de le dire au moins une fois).

    Je parle plus ou moins en direct des fameux amphis (non je plaisante, j'ai pas encore de génétique à proprement parlé dans mon programme, mais j'en ai déjà vu et pas plus tard que sur les bancs du lycée... et sur ma chaise de collégien de 3ème ^^)

    Bon, sérieusement, ça m'étonnerait qu'on puisse avoir même 10 générations de récessivité et que ce soit transmis inlassablement ainsi. Donc c'est un peu exagéré. Autant ça arrive forcément je pense quand ce sont les parents directs (et encore ça dépend de la situation du gène considéré), autant avec les grands parents ça commence déjà à se raréfier, autant quand ça remonte aux arrières-grands parents, bon...

    Déjà la statistique ça repose sur les pourcentages de chances qu'un tel événement ce produise, et plus les générations passent, et avec la diversification, plus on multiplie les pourcentages au fil des générations et plus le pourcentage, le risque, diminuera.

    Et pourquoi dans le monde, il a de plus en plus de cas de maladies genetiques ?
    Parce que:
    *On a une vitesse et un flux d'arrivée des informations considérablement augmenté, et donc ça prend une dimension considérable...
    *Avant on savait pas ce que c'était, des gènes ^^. Non mais et puis franchement, on a par exemple une forme d'hyperthyroïdie congénitale qui a nettement régressé, mais qui était super courante autrefois!


    J'tiens quand même à dire qu'y a pas de raisons de s'énerver ou d'être sarcastique: la personne ne sait pas, est mal informée, ou fait partie du grand public qui de toute façon est mal informée, et euh... Bah on l'informe quoi! Y a pas de mal!
    Et puis garde ton optimisme Ulyssesourd, ça fait plaisir de voir des gens qui gardent la patate malgré des soucis plus gros que les autres

  23. Publicité
  24. #19
    Marie_Eve

    Re : Grossesse et consanguinité

    Je suis d'accord avec Ulysse pour dire que de toute façon des maladies génétiques y'en a à la pelle et qu'on ne pourrait que se pourrir la vie et le moral à vouloir des humains sur mesure avec un génotype parfait.

    Maintenant, c'est sur qu'avoir des enfants entre cousins germains ca peut augmenter le risque d'apparition de maladies récessives. Mais ca ne fait pas des monstres, ni des enfants dénaturés. Seul un médecin généticien pourra évaluer les risques et faire les éventuels génotypages qui s'imposeront. Dans le cas d'une anomalie et d'un risque important il reste l'adoption, l'insémination avec don de sperme...

    Oui il y a des maladies graves et difficiles, oui ca serait bien d'en être débarassés, mais c'est la maladie qu'il faut rejeter et chercher à vaincre, pas les malades. On a quand même pas mal d'exemples de personnes handicapées décapantes, heureuses de vivre et aussi "utiles" que les autres à l'humanité. Je comprend qu'Ulysse puisse se sentir blessé. Fais attention à ta manière d'exprimer les choses, Mayou, la distance et le froid des écrans peuvent te faire apparaitre bien plus agressive que tu ne veux l'être en réalité.

  25. #20
    Yoyo

    Re : Grossesse et consanguinité

    Citation Envoyé par Marie_Eve Voir le message
    Mais ca ne fait pas des monstres, ni des enfants dénaturés.
    En effet, ca donne juste des enfants malades... dont certains ont une espérance de vie inférieure a 30 ans... génial...

    Tout le reste de ton message est hors-sujet, il n'est pas question de faire des bébés exempt de maladies génétique, il est question de savoir si avoir un enfant entre cousins germains augmente le risque. la reponse est clairement OUI! c'est pas plus compliqué que ca.


    Yoyo

  26. #21
    kinette

    Re : Grossesse et consanguinité

    Bonjour,

    Je pense qu'il faut bien faire la différence entre deux choses:
    - l'information: oui, plus deux personnes sont étroitement apparentées, plus le risque est grand. Ce risque est connu, tant en théorie que "dans la réalité". Pour ceux qui sont curieux, on doit trouver pas trop difficilement des chiffres.

    - le fait de culpabiliser ou non les gens: ça ne sert absolument à rien à mon avis, et c'est aussi stupide d'essayer de rassurer à tout prix quelqu'un que de lui faire peur.

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  27. #22
    5in1

    Re : Grossesse et consanguinité

    Je ne pensais pas que ma question déclencherait autant d'avis différents...
    Nous n'avons à priori pas d'ascendants atteinds de maladies génétique (à moins que la maladie d'Alzeimer en soit une?)
    Nous irons cependant voir un généticien au plus tôt pour faire des test...
    un averti en vaut deux non?

    Grand merci à tous...

  28. #23
    Effie

    Re : Grossesse et consanguinité

    La maladie d'alzheimer ne répond pas à la définition de maladie génétique (maladie due à la présence d'un allèle muté dans le génome) car elle est multifactorielle: si une prédisposition génétique semble exister, d'autres facteurs sont environnementaux. Je parle ici de la forme la plus fréquente, qui se manifeste chez les personnes âgées, et non de la forme présénile (10% des patients, la maladie débute entre 30 et 60 ans; cette forme particulière semble au contraire génétique).

    Des infos sur alzheimer et hérédité:
    http://www.maladiealzheimer.fr/uploa...1006113244.pdf

    En tous cas je vous souhaite plein d'enfants en bonne santé!

  29. #24
    nougloi

    Re : Grossesse et consanguinité

    Bonsoir j'ai un serieux problème. j'ai ma copine que j'aime depuis 5 ans mais il c'est fait que noucs sommes consanguin et elle pense que le mieux c'est de se separé. moi je veux pas la perdre. comment allons nous faire? quelles sont les solutions possibles ? doit on nécessairement se quitter?

  30. Publicité
  31. #25
    JPL

    Re : Grossesse et consanguinité

    Consanguin est un terme vague. Peux-tu être plus précis ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    nougloi

    Question Re : Grossesse et consanguinité

    BONJOUR AU FAIT APRES LE TEST D4ELECTROPHORESE MA COPINE ET MOI SOMMES As. ELLE PENSE QU'ON DOIT SE QUITTER CAR DEUX INDIVIDUS CONSANGUINS SELON ELLE PEUVENT PAS SE MARRIER. je doit convaincre car je l'aime.

  33. #27
    mh34

    Re : Grossesse et consanguinité

    Drépanocytose ou thalassémie? Vous êtes tous les deux "porteurs sains", c'est ça? Vos enfants ont effectivement un risque sur 4 d'être homozygotes, et de prendre la maladie "plein pot". Et c'est une maladie grave.
    Néanmoins il existe une possibilité de diagnostic prénatal. Il faut voir un généticien.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  34. #28
    minushabens

    Re : Grossesse et consanguinité

    @nougloi : le fait que vous ayez tous les deux le génotype HbAS (je suppose qu'il s'agit de la drépanocytose?) ne signifie pas que vous soyez apparentés. C'est un génotype très courant dans certaines populations (autour de 20% en Afrique centrale par exemple).

Discussions similaires

  1. [Génétique] question sur la consanguinité
    Par Bourkanieche dans le forum Biologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 09/03/2008, 20h26
  2. [Génétique] Procréation et Consanguinité...
    Par Eklerion dans le forum Biologie
    Réponses: 20
    Dernier message: 19/11/2007, 17h07
  3. [Génétique] Problèmes de consanguinité
    Par delirium539 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/08/2007, 10h53
  4. Consanguinité
    Par Amon GAIA dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/05/2007, 20h54
  5. consanguinité
    Par Lampyris dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/12/2006, 10h24