Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 46

Questions diverses sexualité masculine



  1. #1
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine


    ------

    Bonsoir, voilà je suis un ados de 16 ans et je me pose des questions, chose normale à mon âge ... Bref, voilà, la question de la précossité me tracasse pas mal... J'ai peur de l'être... Pourquoi? bah j'ai lu des truc et je me connais! Je vais plus en profondeur : Je lis partout que en moyenne quand les gens se masturbent, ils durent en moyenne 10 minutes si ce n'est pas un minimum. Moi ? Bin pour avoir une idée de grandeur, je tiens 3 minutes devant un film porno, sans film porno 3 minutes aussi. Alors pourquoi ils sont tous là à tenir 10-15 minutes alors que moi, je ne tiens que 3 minutes... Peut-être qu'il faut prendre en compte la façon de le faire ? C'est vrai que je ne suis qu'un branleur causual ( une tous les trois jours ) Mais même si je le fais deux jours de suite, encore je ne tiendrai que 3 minutes la deuxième fois. Ensuite quand je prend connaissance de mon corp (= branlette) je m'y met sérieusement, je ne fixe pas une image de l'outre, mais bien ma belle prof d'angl... oups . Parallèlement je veux aussi préciser que après les trois minutes, si je ne fais pas de pallier, bin héhé ça vien... Bref moi aussi je tiens 10 minutes mais en faisant quelques pauses, en allant moins vite ou en fixant une connerie. Pensez-vous que tous ceux qui tiennent 10 minutes même 45 minutes font des pauses? Imaginent leur gardienne en string? Bref voilà...

    Merci, kilakos

    PS : pardon de raconter my life

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    benjy_star

    Questions diverses sexualité masculine

    Salut !

    La moyenne est sur la population totale. A l'adolescence, on est plus sensible que par la suite. Je ne pense donc pas que comparer sa moyenne en masturbation à 16 ans par rapport au reste de la population soit parlant.
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h45.

  4. #3
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Oui mais à 16 ans je pense que j'ai fait une bonne partie de ma croissance et notemment tout ce qui touche sex, muer, développement du corps, éjaculation précosse, si il y a ...

    Mais quand même il y a un différence entre tenir 45 minutes et 10 minutes, à un moment on fait à peine 2-3 vas et viens et puis il faut arrêter si l'on ne veut pas venir... C'est un peu de la triche
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h46.

  5. #4
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    Le problème de l’éjaculation précoce se pose en termes différents quand on est seul ou à deux. Une fille risque d’être déçue si tu vas plus vite qu’elle et trois minutes c’est vraiment trop rapide pour la majorité. Mais dans la branlette l’essentiel est que tu prennes ton pied et, c’est bien connu, ce qui compte vraiment c’est l’éjaculation.
    Mon conseil est de continuer les travaux pratiques en essayant de jouer sur la durée car l’intensité de l’orgasme est souvent proportionnelle au temps qu’il a fallu pour y arriver.
    Un truc consisterait à en expédier une vite fait et remettre le couvert aussitôt que possible. C’est fonction de ta période réfractaire mais à ton âge ça devrait être assez rapide. C’est bon entrainement donc, non seulement c’est sérieux mais ça fait du bien

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h46.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  6. #5
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Oui donc c'est vraiment trop rapide 3 minutes? Je veux préciser que c'est à partir des 3 minutes que je sents que ça comence à monter serieusement. Au final j'aurai tenu 6-7 minutes... Après les 6-7 minutes, c'est un peu l'implosion . Si je veux durer plus longtemps faut que je fasse des pauses... Est-ce la même chause où même là je suis un peu précosse tjrs? Sinon, oui en effet, je peux remettre le couvercle... Je me souviens d'une fois où j'ai remis le couvercle, devant un film de boule et à grande vitesse, j'avais tenu dans les 10 minutes et donc bien plus si je ne serai pas allé aussi vite ...

    Avec les nouveautés que j'ai apporté suis toujours un peu trop rapide ?

    Sinon est-ce que le fait que je ne le fasse pas beaucoup (une fois tous les 2-3 jours) peut jouer un rôle?
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h46.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    La notion de précocité est toute relative. Comme je te l’ai dit l’essentiel est le plaisir que tu éprouves et, si vous êtes à deux, celui de ta copine. Il est clair qu’en trois minutes tu n’as guère de chance de l’envoyer au septième ciel. Nous, les mecs, avons une lourde responsabilité sur nos épaules alors que le contrôle nous échappe en grande partie.
    Donc, oui, il faut faire des pauses si nécessaire. C’est d’ailleurs à ça que sert la masturbation : outre prendre du bon temps, apprendre à gérer son excitation et la montée du plaisir. Ça demande une certaine discipline au début mais après ça devient naturel. Mais tu verras que faire durer augmente le plaisir final.

    Il y a eu déjà des discussions sur ce thème : Problèmes du pénis ADO, Première fois.

    Comme je vois que tu stresses un peu à l’avance, comme tout le monde d’ailleurs, je voudrais ajouter un point mal connu. Je me permets de me copier-coller :

    Un homme est assez naturellement dans une logique de performance sur le plan sexuel. En cas d’éjaculation précoce ou d’érection en berne, le rouge au front, il se confond en excuses tout en désirant disparaitre sous la descente de lit, tandis que la femme lui répète que ce n'est pas grave, ce qui rend la chose encore plus mortifiante…
    Il faut garder à l'esprit que c'est parfaitement sincère de la part de la femme : ce que l'homme vit comme un enjeu suprême est tout à fait relatif pour elle. Par contre ce qui n'est pas relatif à ses yeux c'est que tu continues à t'occuper d'elle. L’important ce sont les jeux amoureux où on partage surtout un moment de plaisir et d'amour. Bref, un homme inventif et surtout amoureux n'a pas que son sexe pour donner du bonheur : il a ses lèvres, sa langue, ses mains et son attention… surtout son attention.
    On n’insistera jamais assez sur l’énormité de la différence dans la façon dont elle et lui abordent la sexualité, d’où forcément les idées erronées que chacun des deux se fait sur l’attitude et les intentions de l’autre.
    Il est par nature focalisé sur l’objectif de conclure, se montrant par là même le docile instrument de la nature qui a pour objectif, elle, de perpétuer l’espèce coute que coute. Il faut dire les choses comme elles sont, il est donc plutôt l’esclave de ses déterminants et il a tendance à penser que sa partenaire est sur la même longueur d'onde que lui.
    Quant à elle, c’est plutôt le côté relationnel et émotionnel qui la motive et c’est sur ce plan qu’elle peut être heureuse ou frustrée plus que sur le plaisir proprement sexuel. D’où l’inanité de la fameuse question du macho sûr d’avoir accompli un exploit : « Alors ? Heureuse ? »
    D’où mon conseil à tous les garçons : vous n’avez pas que votre sexe à lui offrir et donc en cas de défaillance de celui-ci ce n’est vraiment pas grave car vous avez encore tout le reste à commencer par votre attention pour elle.

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h46.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  9. Publicité
  10. #7
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Le sujet que tu m'as envoyés n'est pas vraiment en rapport avec le mien je trouve, niveau taille je suis satisfait, aucun problème... Moi c'est, comme dit plus, juste cette rapidité qui me gène... C'est vrai je me disais ça aussi bouhaaa c'est pas grave, tu peux remettre une deuxième couche, ou bien la faire patienter avec tes mins langue et tout le reste (penser aux préliminaires) ... Mais bon une femme ne préfère t-elle pas quand il y a coït? Sinon deux-trois petits trucs : est-ce que ce que je lis (sondage ou sur les forum) est vrai, à savoir qu'il viennent tous quasiment au bout de 10-15 minutes en se branlant où bien ils veulent tous faire leur ranger? Ensuite est-ce que le faite que je ne le fasse que une fois tous les 2-3 jours environ peu être la cause d'une précocité? En combien de temps une femme peut avoir un orgasme et comment vois-ton qu'elle en a eu un? Et dernier truc suis-je "atteint" de lourde précocité et est-ce que le fait d'y penser peut aggraver mon cas?

    Merci, kilakos
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h47.

  11. #8
    mh34

    Questions diverses sexualité masculine

    une femme ne préfère t-elle pas quand il y a coït?
    Pas forcément, tout dépend des circonstances. C'est à vous deux de les créer, selon l'état émotionnel dans lequel vous serez à ce moment.

    En combien de temps une femme peut avoir un orgasme et comment vois-ton qu'elle en a eu un?
    Il n'y a pas de standards. Seule l'intimité de la relation, la confiance indispensable entre les deux partenaires, et le développement sur la durée ( pas de l'acte en lui-même mais bien de la relation affective!) pourra répondre à ces questions, et sache que d'une partenaire à l'autre il y a peu de chances que tu retrouves le même schéma, chaque histoire étant différente.

    D'après ce que tu décris, je ne vois aucune raison de penser que tu as une quelconque "précocité" ; essaie de ne pas te poser autant de questions, la plupart d'entre elles trouveront une réponse spontanément le jour où tu seras en situation.

    Ou pour être plus directe ; il n'y a pas de "recettes".
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h47.

  12. #9
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    Comme je t’ai dit, le point sur lequel les relations entre les hommes et les femmes achoppe souvent tient à leur approche du sexe assez différente. Si tu fais sentir à ta compagne que tu es sincèrement content d’être avec elle, que tu as envie de partager avec elle un moment de plaisir et d’amour, en bref qu’elle compte vraiment pour toi, tu as déjà fait un grand pas. La technique sexuelle et les performances sont relativement secondaires ou plutôt elles doivent se faire oublier au profit de l’aspect relationnel.

    Il ne faut pas accorder d’importance à ce que racontent les mecs car il y a de fortes présomptions qu’ils en rajoutent. Ils ont une tendance lourde à se la jouer performance et compétition et donc ça fausse tout.

    Sur la durée : il n’y a pas de norme. Certains hommes, surtout quand ils sont jeunes, ont une éjaculation pratiquement dès que leur pénis est en contact. C’est ce qui arrive en général en rêve (les « wet dreams » que je n’ai plus eu depuis mon adolescence à mon grand regret ). Si ce n’est pas le cas, il est tout de même relativement facile à ma connaissance de moduler les mouvements pour faire baisser l’excitation et prolonger. D’où la nécessité des travaux pratiques intensifs

    Petite parenthèse. Il ne faut pas perdre de vue l’objectif poursuivi par la nature : que le mâle transmette ses gènes. De ce point de vue un mec précoce est un mec efficace. Si tu regardes les documentaires animaliers, c’est bien souvent sous la minute. Ce que nous faisons pour le plaisir consiste donc à détourner le sexe de sa fonction « naturelle ».

    Sur la répétition. Sur le deuxième coup, on en est général nettement plus long (1). Si on le fait plus souvent également. Mais ce n’est pas tellement une corvée, si ?.

    S’il n’y a guère de norme en ce qui concerne le temps qu’un homme met pour parvenir à l’orgasme c’est encore plus vrai pour les femmes. D’autant qu’un homme, sauf dysfonctionnement, y arrive pratiquement à tout coup alors que ce n’est pas gagné pour toutes les femmes à chaque coup. Injustice flagrante. Ceci impose aux hommes une responsabilité supplémentaire. Cela dit une femme peut prendre du plaisir à faire l’amour sans orgasme à la condition ci-dessus : qu’elle soit contente d’être avec toi.

    Cela nous amène à la délicate question : comment savoir si elle en a un ? Il y a toujours le soupçon de la simulation.
    Comme tu le dis, le cunnilingus est d’un grand secours :
    a) c’est un plaisir formidable pour le mec (certains n’aiment pas ça, les idiots) ;
    b) c’est un plaisir formidable pour la femme, ce qu’elle reçoit en général comme un cadeau ;
    c) ça permet pour le mec de faire baisser la pression ;
    d) ça la fait monter pour la femme ;
    e) si elle parvient à l’orgasme à ce moment il n’y a pas de simulation possible .

    ND

    1) Détail un peu sordide : certains michetons se masturbent juste avant de monter avec une prostituée justement pour faire durer, ce qu’elles détestent naturellement. Comme ils font ça dans un hall d’immeuble dans les quartiers chauds elles essaient parfois de leur faire la chasse.
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h47.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  13. #10
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Ok mais, juste pour être sure, tenir 5 minutes devant un film porno (bon je peux faire 10 minutes mais sans triche je tiens 5 minutes) est VRAIMENT trop rapide ? Pensez pas que je n'ai pas retenu ce que vous avez dit plus haut, soit : cunni, préliminaires, je suis encore jeune etc... Mais je veux juste savoir si, par rapport aux autres jeunes de 16 ans, j'ai des signes de futurs précosse? Par exemple, si vous vous en rappelez et si ce n'est pas trop indiscret, vous, à 16 ans devant des films pornos, en cmb de temps l'éjaculation vennait? (sans tricher : pas faire pallier ...)
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h48.

  14. #11
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    J’ai 66 ans. Quand j’avais 16 ans mes parents venaient d’acheter leur première télévision, un meuble en bois énorme, muni d’une clé. Il n’y avait qu’une seule chaine en noir et blanc qui émettait de 20h à 24h. Le magnétoscope n’est arrivé qu’une quinzaine d’années plus tard. Pour l’ordinateur c’est environ 25 ans. Même au cinéma il n’y avait pratiquement pas de porno. Bref, on en était à l’âge de pierre.
    Je ne me rappelle pas m’être soucié de ce problème. On n’avait personne à qui en parler.
    Tu me sembles te faire du mouron pour rien.
    À ma connaissance un homme pour qui c’est vraiment problématique est celui qui éjacule dès que son pénis entre en contact sans qu’il puisse se retenir. Il faut dire aussi que pas mal de type s’en foutent.
    Tu arrives à tenir 5 ou 10 minutes, autrement dit tu es capable d’un certain contrôle et donc tout n’est pas perdu Il n’y a pas durée absolue, l’essentiel est de ne pas se laisser surprendre.
    Qu’est-ce que signifie « sans triche » ? Ce n’est pas un examen. Tu fais ce que tu veux, comme ça te plait, du moins quand tu es seul.
    Il est clair que pour arriver à durer il faut moduler l’excitation. C’est à toi de trouver comment te caresser pour que l’excitation monte progressivement sans hâte. D’ailleurs c’est d’autant meilleur quand on a su doser plus finement et plus régulièrement.
    Pas de précipitation, pas de brusquerie, le pénis est un organe fragile et délicat, malgré les apparences, qui réagit d’autant mieux qu’on le prend par la douceur avec la fermeté juste nécessaire.

    Je voulais ajouter à propos du cunnilingus : les mecs ne sont pas forcément très habiles pour caresser la foufoune des femmes. Elles s’en plaignent régulièrement. Le mieux est d’ailleurs de demander comment faire. Mais en tout cas avec ta langue et tes lèvres tu es pratiquement assuré de faire plaisir surtout en ce qui concerne le clitoris.

    Puisque tu regardes du porno étudie attentivement comment une femme se caresse elle-même et tâche par la suite de faire pareil.

    Mais revenons toujours aux fondamentaux. Avec une femme l’essentiel est de partager des moments de plaisir, de tendresse et d’amour. C’est sur elle que tu dois concentrer toute ton attention et qu’elle sente qu’elle compte vraiment pour toi. Sur ce plan les hommes ont tout à apprendre des femmes.

    Enfin, voilà les conseils d’un vieux de la vieille.

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h48.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  15. #12
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Okay. Merci, tu as donné de précieux conseilles pour moi et pour tous les autres ados qui se poseront des questions et qui tomberont par hasard sur ce sujet en faisant une recherche google Bref il n'y a plus qu'a travailler le poignet...
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h48.

  16. Publicité
  17. #13
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    Au boulot et je ne veux pas entendre un soupir...

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h49.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  18. #14
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Pardon de relancer la discussion, mais il s'est passé des choses depuis ...

    - Je suis depuis peu avec une petite amie, environs trois jours. Aujourd'hui je suis allé chez elle et il n'y avait personne. Nous n'avons pas encore fait l'amour. Mais voilà, bon comme tout le monde on s'embrasse, caresse etc... Et aujourd'hui pour la première fois, arpès un bon trois quarts d'heure, je lui ai foutu des doigts. A la fin, quand je suis parti, je marchais un touuuut petit peu en crabe, parce que j'avais une sorte de douleur aux testicules. C'est pas vraiment une douleur qui nous plie en quatre mais c'est un peu gênant... Alors qu'était-ce cette pseudo douleur, qui quand je m'assoie normalement ne me fait rien? Etait-ce une grande envie de "pénétration" ? Bref voilà j'ai cette question et je voudrai reformuler un peu ma question de départ. Bon comme conseillé j'ai travaillé mon revert droit Maintenant, je ne branle pas moins de 10 minutes environ, j'essaie de dépasser le cap des 10 minutes. J'y arrive, mais je sens toujours l'éjaculation qui peut arriver si je force trop au bout de 4-5 minutes... Alors je voudrai savoir tout ceux qui ont une endurance normale en branlette ( bien que je sache qu'il n'y ai pas de durée absolue ) ne peuvent vraiment pas éjaculer avant les dix minutes ou font-ils tous comme moi, dès tout petits paliers, aller moins vite ... Je pense qu'est là la nuance à apporter à la question.

    Merci, kilakos
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h49.

  19. #15
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    A la fin, quand je suis parti, je marchais un touuuut petit peu en crabe, parce que j'avais une sorte de douleur aux testicules. C'est pas vraiment une douleur qui nous plie en quatre mais c'est un peu gênant...
    Ce n’est pas clair si c’est ton cas mais ce que tu décris est la punition pour une érection prolongée qui ne va pas à sa conclusion. J’ai déjà donné.

    Il y a là un paradoxe. D’un côté il faut savoir durer un minimum et de l’autre le pénis n’est pas fait du tout pour rester en érection trop longtemps et surtout sans éjaculation. Ça peut d’ailleurs être une maladie, le priapisme : le pénis reste en érection continue. C’est potentiellement très dangereux.

    Autant les filles peuvent trouver du plaisir à ces jeux que les Américains appellent stincky fingers, autant ça peut devenir une torture pour les mecs. Pour nous c’est un peu tout ou rien : une fois qu’on a commencé il faut parvenir à conclure.
    Il faut comprendre la Nature : tout est fait pour que le mâle transmette ses gênes. Elle nous offre la carotte, avec à la clé le plaisir sensoriel certainement le plus intense qui soit. Et elle a le bâton : si tu t’arrêtes en chemin tu dégustes. Et d’ailleurs ça marche… Bien que le mâle humain soit plutôt un marathonien par rapport à bien d’autres espèces, tout est fait pour qu’on ne perde pas son temps en vaines galipettes : croissez et multipliez !

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    font-ils tous comme moi, de tout petits paliers, aller moins vite ...
    Tu as tout compris de la vie…
    Tu as sans doute remarqué qu’il y a un point de non retour : passé ce stade on ne peut plus du tout retenir l’éjaculation. Il y a donc une stratégie en deux temps.
    Premier temps : doser, faire des pauses, revenir en arrière pour retarder le moment où l’on parvient à ce point de non retour, quitte à carrément arrêter. Pendant cette période débander n’est normalement pas un problème, l’érection revient d’elle-même.
    Deuxième temps : ça demande plus de doigté, si je puis dire. De toutes façons les carottes sont cuites, il n’est plus question de revenir en arrière, l’éjaculation arrivera quoi qu’il en soit. Ça devient donc un super jeu : faire durer le plus longtemps possible. C’est vraiment la cerise sur le gâteau, le meilleur. C’est du fine tuning.

    À travailler… mais encore une fois, il ne faut se focaliser sur la technique mais sur elle !

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h49.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  20. #16
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    FAITES L'IMPASE SUR LE MESSAGE 16 ET LISEZ CELUI-CI, JE N'AI PAS PU EDITER MON MESSAGE CAR LE SITE NE ME LE PREMETAIT PAS, SI UN MODO PEUT REGLER CA...

    problème réglé.


    Mmmmm tes réponses sont toujours satisfaisantes La douleur que j'ai eu aux testicules était en effet parce que j'avais bander un bon gros trois quarts d'heure/1 heure... Je ne pense pas que je sois atteint de la maladie dont tu parles, car cette douleure ne m'est venue que quand j'ai doigté et fait des priliminaires avec ma petite amie, pendant longtemps, sans éjaculer. Je me trompe ? Ensuite ta (ou la) stratégie qui se passe en deux étapes m'est familière en effet ... C'est exactement ce que je fais. En plus de ça je rajouterai qu'après éjaculation, nous pouvons après une petite attente de 2-3 minutes ( ça vous le fait ça, vous ne pouvez pas vous rebranler tout de suite après? ) qui peut être comblé par des caresses corporelles comme clitoridiennes ( si ça se dit comme ça ) et pleins d'autres choses. Puis une fois ready, bin c'est parti pour un deuxième tour... Bref j'espère que je vais la satisfaire. Ah petite question qui me vient à l'esprit : Si je "m'acharne" je peux faire en sorte que ma compagne ai toujours un orgasme, ou bien non j'aurai bien beau l'exciter 1 heure ... 2 heures ... sans qu'orgasme ne vienne? (je ne sais pas d'ailleur si je tiendrai 2 heures, en passant...) Et pour finir, car à chaque fois impasse est fait sur cette question : est-ce que les paliers, ralentissements... vous viennent assez rapidement? Par exemple, après 3-4 minutes il faut commencer à tirer un peu moins fort sur le haricot? Je demande à tout le monde.

    Sur ce, à plus tard, et Daume, merci pour tes réponses qui esquissent un petit sourire sur mes lèvres ...
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h50.

  21. #17
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    La douleur que j'ai eu aux testicules était en effet parce que j'avais bander un bon gros trois quarts d'heure/1 heure... Je ne pense pas que je sois atteint de la maladie dont tu parles, car cette douleur ne m'est venue que quand j'ai doigté et fait des préliminaires avec ma petite amie, pendant longtemps, sans éjaculer.
    Très juste. Le priapisme est une maladie qui consiste à avoir une érection sans excitation particulière. Bander pendant tout le temps où ou fait des mamours avec sa petite amie est tout à fait normal. Mais rester comme ça pendant trois quarts d'heure/1 heure est peut-être un peu beaucoup, surtout si l’on reste habillé.

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    En plus de ça je rajouterai qu'après éjaculation, nous pouvons après une petite attente de 2-3 minutes ( ça vous le fait ça, vous ne pouvez pas vous rebranler tout de suite après? ) qui peut être comblé par des caresses corporelles comme clitoridiennes ( si ça se dit comme ça ) et pleins d'autres choses. Puis une fois ready, bin c'est parti pour un deuxième tour...
    Ça s’appelle la période réfractaire. C’est le fait pour des nerfs sensoriels, après une excitation, de ne pas répondre à une nouvelle excitation. Le pénis, après l’éjaculation, ne peut plus avoir d’érection pendant une période extrêmement variable selon les individus (surtout chez les hommes ) et selon les moments et qui peut aller d’une dizaine de minutes à plusieurs jours. C’est un des gros points noirs pour les mecs… sauf pour toi si tu peux remettre le couvert après deux ou trois minutes. Dans Sade, les héros sont régulièrement en train de « reprendre des forces ».

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    Si je "m'acharne" je peux faire en sorte que ma compagne ai toujours un orgasme, ou bien non j'aurai bien beau l'exciter 1 heure ... 2 heures ... sans qu'orgasme ne vienne?
    Tu avances ici sur un terrain miné.
    Tu as là typiquement un point de vue de mec. Les femmes sont en général beaucoup plus orientées sur l’aspect relationnel et émotionnel du sexe que sur l’aspect sensoriel qui est plutôt le souci des hommes… et que tu développes là. Si tu es à l’aise avec elle, le mieux est d’en parler plutôt que de t’acharner peut-être dans la mauvaise direction.

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    est-ce que les paliers, ralentissements... vous viennent assez rapidement?
    C’est toi qui voit. Il n’y a pas de recette générique. C’est pour ça que je te recommandais de faire des travaux pratiques : ça te permets de te connaitre et de développer ce genre de savoir-faire. Le problème est naturellement très différent quand on est seul et quand on est à deux.

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h50.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  22. #18
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Mmmm encore des réponses satisfaisantes Juste j'ai une dernière petite question et je pense que je serai prêt pour la grande aventure qui m'attend

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Les femmes sont en général beaucoup plus orientées sur l’aspect relationnel et émotionnel du sexe que sur l’aspect sensoriel
    Je ne comprends pas trop, du moins je ne suis pas sure d'avoir compris dans le bon sens. Aspect relationnel et émotionnel du sexe, c'est à dire si j'arrive à faire tout pour qu'elle soit en pleine confiance, qu'elle se plaise là où elle est ? Explique moi un petit peu. Ensuite tu dis que les femmes sont moins orienté aspect sensoriel, elle n'aime pas trop avoir d'orgasme? Je pense avoir mal saisi ce bout de phrase. Si des femmes peuvent aussi témoigner... Et juste dernier truc bon remettre le couvercle au bout de 2-3 minutes quand même pas pour être franc je me mets à rebander au bout de 10-12 minutes... Toujours bonne performance? ( bien que je sais il y a d'autres choses qui passent avant la performance, mais ... )

    Merci, kilakos
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h50.

  23. Publicité
  24. #19
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    Je ne comprends pas trop, du moins je ne suis pas sure d'avoir compris dans le bon sens. Aspect relationnel et émotionnel du sexe, c'est à dire si j'arrive à faire tout pour qu'elle soit en pleine confiance, qu'elle se plaise là où elle est ? Explique moi un petit peu.
    C’est une bonne illustration de la difficulté des relations entre les hommes et les femmes : tu as du mal à comprendre parce que ça ne t’es guère naturel.
    Pour ton propre plaisir et pour avoir une relation durable, je ne peux que te conseiller, une fois que tu auras maitrisé les points techniques dont nous discutons ici, de ne plus y penser et de te focaliser sur ta relation avec la personne avec qui tu te trouves. Sur ce plan je n’ai guère de conseils à te donner. Laisse-toi guider par elle, elle saura te conduire sur ce terrain.
    Pour les mecs c’est un acquired taste. Pour les filles c’est d’instinct.

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    Ensuite tu dis que les femmes sont moins orienté aspect sensoriel, elle n'aime pas trop avoir d'orgasme?
    Si mais ce n’est pas forcément sa première priorité.

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    Je pense avoir mal saisi ce bout de phrase. Si des femmes peuvent aussi témoigner... Et juste dernier truc bon remettre le couvercle au bout de 2-3 minutes quand même pas pour être franc je me mets à rebander au bout de 10-12 minutes... Toujours bonne performance? ( bien que je sais il y a d'autres choses qui passent avant la performance, mais ... )
    C’est bien, tu as appris ta leçon
    Je n’ai pas dit « remettre le couvercle » mais « remettre le couvert », expression imagée pour dire « recommencer ». On dit aussi « repasser le plat ».
    10-12 minutes me parait plus dans la fourchette, et plutôt dans le bas de la fourchette. Autrement tout va bien pour toi de ce côté.

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h51.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  25. #20
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Bon pour avoir une idée de ce que je pense : L'amour avec sa partenaire est un acte qui se fait à deux, donc l'idée de me faire plaisir qu'à moi, en gros faire ma petite éjaculation et laisser ma partenaire en cour de route est impensable, du moins difficilement acceptable. C'est pour ça que tout est bon pour que moi et ma partenaire finissions notre chemin tous les deux ( utilisation des mains, langues, du pénis, caresses et embrassade.). Mais tu ne peux pas nier le fait que si je ne dure que 3 minutes, la femme sera un peu déçue ... Car le coït est aussi des sensations, accompagnés de caresses qui ne peuvent pas être ressenties par d'autres pratiques que le coït lui même, nan ? ( Ne pense pas que j'ai oublié tes précieux conseilles qui sont qu'il n'y pas que la bite, il y a les autres parties du corps et la vie que je mène avec ma partenaire au jour le jour, qui paraît très important pour le bon fonctionnement d'un couple.) Bref, j'ai aussi vite fait parlé avec des potes et l'un me disait, que quand il se masturbait, il tenant dans les 30 minutes. Donc moi avec mes pauvres 3 minutes j'ai bien quoi me faire du mourron ... Peut-il mentire?
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h51.

  26. #21
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    J'ai bien peur que tout ce que se dit entre potes soit à prendre avec précaution, surtout quand ils parlent de leurs "performances".
    Il te reste du boulot pour tenir plus longtemps mais si j'en crois ce que tu dis, tu as une période réfractaire relativement courte, donc tu peux repasser les plats rapidement.

    Pour conclure, il me semble que tu n'as pas trop de raison de te mettre la pression. À 16 ans on est tout juste sorti de la puberté. Avec la maturité la sensibilité du pénis s'émousse légèrement, heureusement ou malheureusement, et donc ça devrait s'arranger.

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h51.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  27. #22
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Okay merci de tous tes conseilles. Je donnerai des nouvelles le jour où le jour J sera venu
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h51.

  28. #23
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Pardon pour le double post

    Juste, je peux être une de ces autres "créatures" (pardon pas trouvé d'autre mot ) qui peut-être viennent un peu vite la première fois mais qui peuvent remettre le couvert assez rapidement et là tenir plus longtemps ? Cette façon de faire l'amour est-elle apréciée des femmes ( sachant que pendant la période réfractaire, nous avons nos autres parties du corps et notre imagination)?

    Si quelques femmes peuvent me dire comment voient-elles la chose, ça serai cool.

    Merci, Kilakos
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h52.

  29. #24
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    Je ne sais pas si vous avez la même pub sur la page :
    Ejaculation Précoce - [ MenHealthInfo ]
    http://cb.men-health-info.info/fr/index.php
    C’est bien sûr le genre de site qu’il ne faut visiter que si l’on est bien protégé : antivirus et antiscript.
    Je n’ai pas bien compris ce qu’ils ont à vendre mais il y a quelques points intéressants.

    D’abord une idée reçue :
    « Qu'est ce que l'Ejaculation Précoce?
    l'éjaculation précoce (EP) est un dysfonctionnement sexuel qui a lieu quand un homme éjacule avant qu'il le souhaite, et ne satisfait pas son partenaire sexuel pendant les rapports. »
    Il faut le répéter, il n’y a ici aucun dysfonctionnement. Je dirais même au contraire : un éjaculateur précoce est un éjaculateur efficace. Mère Nature se contrefiche de la satisfaction de la partenaire sexuel. Le but ultime de ce jeu est la transmission de ses gènes à la génération suivante. C’est elle et elle seule qui est responsable de l’envie profondément enracinée chez les mâles de tirer leur coup le plus souvent possible et plus rapidement possible. Le chevreuil ne fait pas autrement. Il passe beaucoup plus de temps à se fritter avec ses rivaux qu’à « taper dans la motte » pour parler comme Bigard.
    L’éjaculation différée est ce que les Américains appellent un acquired taste. Il se trouve que ça a un certain charme aussi mais n’a-t-on pas aussi envie de conclure au plus vite ?
    Là où il y a dysfonctionnement c’est de durer indéfiniment comme ça m’est arrivé.

    Ensuite il y a un point auquel j’avais déjà pensé :
    « Quelles sont les causes de l'Ejaculation Précoce et comment les controler?
    Suivant ce niveau, l'EP peut etre causée par:
    NIVEAU 1: Mauvaises habitudes de masturbation »
    En lisant ton témoignage et celui d’autres mecs je me demandais si tu n’y allais pas un peu fort. Contrairement à l’image inconsciente qu’en ont souvent aussi bien les hommes que les femmes, le zizi est un organe extrêmement délicat et sensible, à manier avec précaution. Je ne dis pas qu’une certaine énergie ne procure pas certains plaisir aux deux parties mais une manipulation douce et intelligente procure des délices bien supérieurs et bien plus « durables ».

    Enfin il y a un truc qui me parait être du pipeau :
    « Est il possible de regagner le controle de ce reflexe éjaculatoire?
    Le controle du reflex éjaculatoire peut etre complétement regagné de maniéres simples et juste comme n'importe quel simple traitement pour rééduquer un muscle. Un chronogramme d'exercices précis doit etre suivi de façon à accomplir l'opération correcte du muscle PC. »
    Tout ce qu’on contrôler, à la rigueur, c’est l’excitation qui conduit à la mise en jeu de ce réflexe, mais le réflexe lui-même, en tant que bon réflexe, est hors de tout contrôle.

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h52.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  30. Publicité
  31. #25
    mh34

    Questions diverses sexualité masculine

    Si quelques femmes peuvent me dire comment voient-elles la chose, ça serai cool.
    Je me demande si tu ne te poses pas trop de questions...laisse-toi guider par ton "instinct" et les sentiments que tu éprouves pour ta partenaire. Fais-toi confiance et fais-lui confiance.
    Un petit conseil..."l'après" est très important, surtout si c'est aussi la première fois pour elle ; je dirais même presque plus important que le "pendant". A soigner tout particulièrement.
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h52.

  32. #26
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Je pense que tu as raison, le fait que l'envie d'éjaculer me vienne un peu vite, vient du fait que j'ai eu des mauvaises habitudes de masturbation petit. Ayant commencé fin sixième à me masturber, je me souvient qui j'allais très vite à ce moment là et qui je ne cherchais que le plaisir final ... J'ai fait ça pendant pas mal de temps ... Donc je pense que je dois m'habituer de nouveau à une masturbation lente et bien maitrisé et faire tout ça avec sagesse ... Aaaah les crampes au poignet me manquent ... Et sinon Est-ce tôt de commencer à se masturber fin 6eme ? Cela peut-il avoir un effet sur ma masturbation, du genre j'aurai utilisé l'engin trop tôt et je ne l'aurai pas l'aissé se développer ... ?

    Merci, kilakos
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h53.

  33. #27
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Pardon, erreur. Un modérateur peut supprimé ce dernier post reply ( ooooh quel accent )

    Je pense que tu as raison, le fait que l'envie d'éjaculer me vienne un peu vite, vient du fait que j'ai eu des mauvaises habitudes de masturbation petit. Ayant commencé fin sixième à me masturber, je me souvient qui j'allais très vite à ce moment là et qui je ne cherchais que le plaisir final ... J'ai fait ça pendant pas mal de temps ... Donc je pense que je dois m'habituer de nouveau à une masturbation lente et bien maitrisé et faire tout ça avec sagesse ... Aaaah les crampes au poignet me manquent ... Et sinon Est-ce tôt de commencer à se masturber fin 6eme ? Cela peut-il avoir un effet sur ma masturbation, du genre j'aurai utilisé l'engin trop tôt et je ne l'aurai pas l'aissé se développer ... ?

    Merci, kilakos
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h53.

  34. #28
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    Citation Envoyé par krokrette Voir le message
    Je pense que tu as raison, le fait que l'envie d'éjaculer me vienne un peu vite, vient du fait que j'ai eu des mauvaises habitudes de masturbation petit.
    […]
    Et sinon Est-ce tôt de commencer à se masturber fin 6eme ? Cela peut-il avoir un effet sur ma masturbation, du genre j'aurai utilisé l'engin trop tôt et je ne l'aurai pas l'aissé se développer
    Quand tu t’es débarrassé d’un souci il faut que tu t’en trouves un autre
    Il n’y a pas de « mauvaises habitudes » et on ne risque rien à se masturber à quelque âge que ce soit. Ça n’a aucune incidence sur le développement des organes génitaux non plus. À ma connaissance la seule « pratique » qui aurait (au conditionnel) des conséquences négatives serait l’abstinence complète. Je ne sais plus exactement pourquoi mais le système a besoin de fonctionner de temps en temps
    Le système est en quelque sorte autorégulé. Tu ne peux pas le faire trop marcher parce qu’il ne répond plus du tout quand il en a trop fait.

    Je ne parle pas bien entendu de certaines pratiques masochistes qui peuvent occasionner de vraies blessures, ni de l’absorption de substances aphrodisiaques dont le seul effet possible est l’intoxication, ni de sextoys et autres « pompes » pour booster son engin.

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h53.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  35. #29
    krokrette

    Questions diverses sexualité masculine

    Re bonjour tout le monde, je viens pour donner des nouvelles et poser une toute petite question. Bon niveau branlette , en le faisant tous les deux jours environ, je suis plutôt satisfait de moi, j'arrive à tenir 10 minutes devant un film de boule, c'est cool mais bon après ce que ça donnera en réalité, ça on sait pas encore ... Bref franchement, suivez tous les conseilles dis plus haut, apprenez vous, votre corps, votre queue, gérez votre excitation et au fur et à mesure on remarque que l'excitation vient de plus en plus tard... Bref voilà maintenant je viens pour une petite question. Voilà, je voudrai savoir si le fait d'essayer de garder son érection après avoir éjaculé, sans vouloir se branler par la suite, juste bander encore ou à nouveau, peut-être un bonne exercice dans le sens ou l'on se prépare pour des situations ou l'on veut re baiser une deuxième fois ( au cas où si l'on se foire, on a une carte en main : un second tour ) ou si au contraire, je ne sais pour quelles raisons, ça peut-être nocif ?

    Merci, krokrette
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h53.

  36. #30
    Saint-Sandouz

    Questions diverses sexualité masculine

    Non seulement le système fonctionne en grande partie en mode automatique (hélas, comme chacun sait ) mais il est assez bien autorégulé. Je t’ai déjà parlé de la fameuse (et infâme) période réfractaire : après une éjaculation les nerfs sont réfractaires à toute excitation et partant toute érection est exclue. Sa durée est extrêmement variable d’un homme à l’autre et, pour un même homme, d’une époque à l’autre. Cela peut aller d’une dizaine de minutes à une semaine. Sauf exception, pour la majorité des hommes c’est la débandaison obligatoire rapidement après l’orgasme.

    Contrairement aux exercices physiques, comme la muscu, où un excès peut entrainer des dommages aux tendons par exemple, le pénis cesse totalement de répondre quand il en a sa claque. Tu peux donc essayer, tu verras bien l’effet que ça aura. Il est inutile d’insister si tu n’obtiens aucun résultat
    De plus tu as éprouvé toi-même les douleurs pour avoir bandé pendant longtemps sans conclure par une éjaculation : le système te fait payer comptant toute mauvaise utilisation.

    Par conséquent tu es tenu informé en temps réel ou presque du contentement ou du mécontentement de ton pénis. S’il répond c’est que tout va bien pour lui.

    ND
    Dernière modification par mh34 ; 21/03/2010 à 13h54.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Questions diverses
    Par Sonosaki dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/09/2009, 23h41
  2. questions diverses
    Par Sjlc dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/09/2008, 20h25
  3. Questions diverses
    Par ptittueur dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/02/2008, 18h50
  4. Questions diverses
    Par lila23 dans le forum Archives
    Réponses: 19
    Dernier message: 23/03/2006, 13h32
  5. Questions diverses.
    Par Sylvestre666 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/05/2005, 17h00