Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Doit-on faire un 4ième rappel?



  1. #1
    CM63

    Doit-on faire un 4ième rappel?


    ------

    Bonjour,

    J'ai eu les 3 piqures de Pfizer, la dernière en novembre 2021, dois-je faire un 4ième rappel? Je n'ai jamais été atteint, ou en tout cas eu de symptôme. J'ai été 3 fois cas contact, le dernier il y a un mois.

    -----
    Déjà de base.

  2. #2
    yves95210

    Re : Doit-on faire un 4ième rappel?

    Bonjour,

    Pour le moment il n'y a rien de décidé sur le sujet en France (à part pour la petite minorité de personnes très immunodéprimées qui a déjà reçu une quatrième dose de vaccin), et on ne sait pas à qui s'adresserait une éventuelle quatrième dose si les autorités scientifiques finissent par la préconiser (et si le gouvernement suit leur avis). Donc aujourd'hui ta question est sans objet, à moins que tu sois immunodéprimé.

    D'ailleurs l'Agence Européenne du Médicament a exprimé des doutes sur la validité d'une stratégie basée sur des rappels à répétition pour toute la population, surtout maintenant qu'on entre probablement dans une phase où le virus sera devenu endémique, avec une grande partie de la population (vaccinée ou pas) qui aura été infectée ou réinfectée par le variant Omicron.

    "Personne ne sait exactement quand nous serons au bout du tunnel, mais nous y arriverons", a déclaré mardi 11 janvier Marco Cavaleri, chef de la stratégie vaccinale de l'Agence européenne des médicaments (EMA). Selon cet organisme, bien que la maladie soit toujours en phase pandémique, la propagation du variant Omicron va transformer le Covid-19 en une maladie endémique, avec laquelle l'humanité peut apprendre à vivre. Concernant l'administration d'un quatrième vaccin à la population, l'EMA a exprimé des doutes, affirmant que l'injection de doses répétées n'était pas une stratégie "durable". Un avis partagé par l'OMS un peu plus tôt mardi.
    (source)

    D'autre part, même après 3 ou 4 mois, la 3e dose continue de bien protéger contre les formes graves de Covid même si elle est moins efficace pour prévenir l'infection, surtout par Omicron. Et on ne sait pas encore si l'efficacité d'une 4e dose sera plus durable.

    Si plusieurs études scientifiques montrent la perte d'efficacité des doses de vaccin contre le Covid-19 au fil du temps, les bénéfices octroyés par une quatrième injection seraient-ils réels ? Une première étude a été menée en Israël début janvier, dans un centre hospitalier, auprès de 150 soignants. Tous avaient reçu leur troisième dose il y a au moins quatre mois. Mardi 4 janvier 2022, les premiers résultats ont été annoncés : "les anticorps ont été multipliés par cinq, ce qui indique que le vaccin fonctionne et offre une protection contre les complications graves". Des premières données encourageantes qui, pour l'heure, n'indiquent en rien la durée de vie de ces anticorps.

    Car de nouveaux résultats, rapportés par la chaîne de télévision i24News jeudi 6 janvier, évoquent une efficacité "décevante", avançant par ailleurs que le gouvernement israélien attend encore avant d'ouvrir ce second rappel à toute la population. L'étude doit encore être menée durant six mois.
    (source)

    Tant qu'on n'en sait pas plus, ni sur la durée de la protection apporté ni sur la probabilité de l'émergence d'un nouveau variant plus dangereux qu'Omicron, il semble donc plus raisonnable d'attendre l'automne pour administrer un nouveau rappel aux personnes vulnérables en prévision d'une prochaine épidémie hivernale, en tablant sur une durée de protection contre les formes graves du Covid similaire à celle de la 3e dose. Comme on le fait pour la grippe, et avec l'avantage que ça laisse le temps d'adapter les vaccins aux variants qui circuleront dans 6 mois.

    Enfin, si une anecdote peut te rassurer, la seule personne que je connais ayant été infectée après avoir reçu son rappel (depuis plus de 3 mois) a 85 ans, plusieurs comorbidités, et n'a eu aucun symptôme - contrairement aux participants au même évènement, adultes et ados vaccinés depuis 4 à 5 mois mais sans rappel et enfants non vaccinés, tous infectés et la plupart avec des symptômes pseudo-grippaux. Les trois autres vaccinés avec rappel (dont une depuis plus de 3 mois) n'ont pas été contaminés.

  3. #3
    CM63

    Re : Doit-on faire un 4ième rappel?

    Merci pour ces infos.
    Déjà de base.

Discussions similaires

  1. Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire !
    Par Rivendell dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 30
    Dernier message: 20/12/2006, 11h00
  2. qu'est ce qu'on doit faire et qu'est ce qu'on ne doit pas faire
    Par ABN84 dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/08/2006, 21h17
  3. Ne dites pas a Dieu ce qu'il doit faire.
    Par Dordon dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 13
    Dernier message: 04/09/2004, 14h18