Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Pression chaudière Frisquet chute rapidement




  1. #1
    pasteur60

    Pression chaudière Frisquet chute rapidement

    Bonjour
    J'ai récemment fait effectuer par un plombier un nettoyage/rinçage manuel de 6 radiateurs (sur 13 au total), car certains chauffaient mal. Démontage des radiateurs et nettoyage individuel à l'aide d'un jet d'eau. A cela s'est ajouté, sur proposition du plombier, un désembouage complet, justifié selon lui par l'état du circuit, .
    Il a effectué le désembouage à l'aide d'une pompe virax, laquelle envoie (si j'ai bien compris) de l'eau et de l'air dans le circuit de chauffage, globalement d'abord, puis radiateur par radiateur.
    Mes radiateurs sont reliés à la chaudière (Hydroconfort de Frisquet) par du PER.
    L'opération s'est bien passée, les radiateur chauffent bien, mais rapidement la galère a commencé.
    D'abord je me suis rendu compte que j'avais après coup, plusieurs radiateurs qui fuyaient aux raccords ouverture/fermeture, avec des baisses importantes de pression sur la chaudière (de 1,5 bar à 0,6/0,8 bar, voire moins, en une après midi).
    Ce qui a nécessité un retour du plombier, lequel a revissé les écrous des raccords jusqu'à suppression des fuites. Depuis les fuites sur les raccords ont été supprimées, mais j'ai toujours des baisses de pression du même ordre que celles constatées avant le retour du plombier. Je dois dire qu'il m'avait dit que les fuites sur les raccords ne justifiaient pas, selon lui, une telle perte de pression dans la chaudière.
    Bref, se pose maintenant la question suivante, est-ce un problème imputable à la chaudière ou à une fuite sur le circuit de chauffage ?
    Depuis, j'ai testé le circuit en l'isolant de la chaudière (vanne départ/retour circuit fermées). Il en a résulté une légère perte de pression sur la chaudière de 1,1 bar à 1,0 bar. J'en donc ai tiré la conclusion que le problème devait venir du circuit. Sauf que logiquement, quand j'ai réouvert les vannes départ/retour, la pression aurait du chuter fortement, ce qui ne s'est pas produit (pression passée de 1,0 bar à seulement 0,9 bar). Comprenne qui pourra !
    Je précise aussi que mes tubes PER sont encastré dans la dalle du RDC et de l'étage et qu'ils sont d'un seul tenant allant de la chaudière aux radiateurs, sans aucun raccord. De plus aucune trace d'humidité, ni sur les murs ni sur la dalle et plafond (RDC et étage), ce qui est surprenant vu le nombre de fois que j'ai remis de l'eau dans la chaudière depuis quinze jours.
    J'ajoute enfin, qu'il n'y a aucun signe d'humidité au niveau des fourreaux qui ramènent les tuyaux de chauffage au niveau des nourrices départ/retour à proximité de la chaudière, dans mon sous sol.
    Finalement, je suis bien embêté.
    Frisquet passe la semaine prochaine pour voir si le problème est imputable à la chaudière, mais, après avoir isolé le circuit de chauffage, j'ai des doutes. Si vous avez un avis sur la question je suis preneur.
    Si toutefois les problèmes sont liés au circuit de chauffage, il me restera à voir avec mon plombier, ce qu'on peut faire. En tout état de cause, je commence à me dire que je n'aurais pas du l'écouter lorsqu'il m'a proposé le désembouage, et me contenter du nettoyage des radiateurs pour lequel je l'avais fait venir. Outre la facture plus salée qui en a résulté, il s'est bien gardé de me dire que l'opération comportait des risques de fuite importants.

    Pouvez vous me dire ce que vous en pensez.
    Merci infiniment.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    JeanYves56

    Re : Pression chaudière Frisquet chute rapidement

    Bsr ,

    A t'il verifié le vase d'expansion ??
    Cordialement

  4. #3
    passelaigue

    Re : Pression chaudière Frisquet chute rapidement

    bonjour
    voir aussi la soupape de sécurité 3bars
    cdlt


  5. #4
    pasteur60

    Re : Pression chaudière Frisquet chute rapidement

    Bonjour
    Ne cherchez plus, après avoir mis la chaudière pendant une heure à 80 degrés hier soir (suite à fausse manip de ma femme), j'ai de l'eau qui sort par les gaines qui partent des nourrices à proximité de la chaudière. La fuite ne fais donc plus aucun doute.

    A priori, de l'eau sort des gaines de départ et de retour d'un seul radiateur (mais ça reste à confirmer).
    J'ai appelé le plombier, pour je pense dans l'immédiat, isoler le radiateur en cause du circuit de chauffage (après avoir vidangé toute l'installation, vu que les départs/retours sur les nourrices n'ont pas de robinet individuels) le temps de remédier au problème.
    La question est quoi faire après, car repasser un tuyau dans la gaine, je le sens mal.
    Je suis preneur de vos avis.

  6. #5
    JD_Lyon

    Re : Pression chaudière Frisquet chute rapidement

    Bonjour @pasteur60,

    A titre d'information (au besoin en cas d'expertise par exemple), avec des centaines d'interventions avec ce procédé (qui existe d'ailleurs depuis + de 30 ans) à notre actif, un désembouage hydrodynamique ne peut endommager de la tuyauterie PER. Le fabricant de la machine serait éventuellement convoqué serait d'ailleurs automatiquement dédouané !

    La seule possibilité serait que l'intervenant est raccordé par exemple la machine sur l'arrivée d'eau avant réducteur de pression (ou que ce dernier ne joue plus son rôle) et que vous ayez par malchance un distributeur qui vous délivre une pression très très importante pour arriver à faire "péter" des tubes PER, peut-être eux aussi "fatigués". Sachant que l'on est aussi sur un circuit "ouvert" lors du nettoyage, mais qu'une fausse manipulation (fermeture de toutes les vannes trop longtemps par exemple), peut alors faire monter en pression le réseau, les tubes.

    Les tubes PER sont généralement censés supporter autour de 6 bars de pression (10 bars pour des applications spécifiques) en continu. Il peut y avoir on va dire un éventuel pic qui rentre encore dans le coefficient de sécurité (certains fabricants avant d'emballer leurs produits éprouvent d'ailleurs chaque couronne de tube à un test hydraulique avec une pression d'eau autour de 20 bars). Donc si votre distributeur vous délivre 16 bars (ce n'est pas si rare), ou que vous réducteur (si vous en êtes équipé) est défectueux ou déréglé, je vous laisse imaginer que le tube PER ne va pas bien aimer au bout de quelques années de service ...

    Sachant qu'il existe aussi différentes qualités de PER avec plusieurs classes en termes de résistance à la température. Alors si le plombier de l'époque qui a réalisé la distribution de chauffage a pris du tube chez "Le Roi des Pépins" ! Est-ce d'ailleurs vos tubes PER sont marqués CSTB avec une classe ?

    • Classe 2 : 6 bar – Alimentation en eau chaude (et en froide sanitaire 20°C/10bar) : attention on parle bien d'eau froide pour 10 bars !
    • Classe 4 : 6 bar – Radiateurs basse température, chauffage par le sol
    • Classe 5 : 6 bar – Radiateurs haute température
    • Classe « Eau glacée » : 10 bar (installations de conditionnement d'air et de rafraîchissement dont la température minimale est de 5°C)



    Ainsi si parfois/souvent (dans tous les cas depuis quelques années si votre chauffage/isolation/émetteurs nécessitent des températures plutôt hautes) il vous arrive d'envoyer de l'eau plus à 70°C qu'à 50°C et ce sur des tubes plutôt censés encaisser moins sur la durée (à nouveau en étant certifiés et pas "made in" de je ne sais où !), le vieillissement et la fragilisation du tube sera plus importante et on peut donc imaginer qu'au premier "coup de pression" au bout de quelques années, ça "pète" !

    Cependant à nouveau, je touche du bois, ça ne nous est jamais arrivé (on essaye de ne pas dépasser les 3-5 bar lors de l'intervention), et pourtant on ne doit pas être loin du millier de désembouages réalisés en hydrodynamique depuis quelques années ...

    Enfin pour répondre à votre question, si la gaine (et son PER) ne fait pas des boucles trop "raides", justement le gainage présente aussi l'avantage de pouvoir retirer un autre tube en cas de soucis (ex. une vis mal placée ). Il faut essayer, si possible en liant nouveau et ancien tube afin de s'aider de celui-ci pour tirer.

    Bien cordialement,
    Jean
    Images attachées Images attachées
    Economisez l'énergie, pas la Qualité !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    pasteur60

    gros probème suite désembouage circuit de chauffage

    Bonjour
    Sur les conseils de mon plombier venu pour nettoyer certains de mes radiateurs, je lui ai fait désembouer mon installation de chauffage, car certains chauffaient mal.
    Il a effectué le désembouage à l'aide d'une pompe, laquelle envoie (si j'ai bien compris) de l'eau et de l'air dans le circuit de chauffage, globalement d'abord, puis radiateur par radiateur, à 1,5 bar de pression.
    Mes 13 radiateurs sont reliés à la chaudière par du PER encastré dans la dalle du RDC et de l'étage.

    Dès la fin de l'opération la galère a commencé, avec une pression de la chaudière en chute libre et l'apparition d'une fuite importante dans mon sous-sol, entre les gaines et les tuyaux de deux radiateurs, au niveau des nourrices départ/arrivée à côté de la chaudière.
    Le plombier est revenu et a réglé provisoirement le problème, en condamnant les départs/retours des deux radiateurs sur les nourrices.

    Outre le fait que j'ai deux radiateurs qui ne fonctionnement plus, se pose maintenant la question de la responsabilité de ce fiasco.
    J'ai clairement l'impression que celle du plombier est grandement engagée, mais il réfute catégoriquement, au motif que sa machine fonctionne, me dit il, à 1,5 bar de pression, largement supportable par du PER. Pour lui l'explication est que les fuites existaient déjà* et que c'est le fait d'avoir enlevé la boue dans les tuyaux, qui a eu pour effet de les aggraver.
    En clair il me dit que ce n'est pas son problème, que je lui dois la réparation provisoire qu'il a faite, sans compter le cout des travaux à entreprendre pour remettre ça d'aplomb.

    En tout état de cause, il est clair que je n'aurais pas du l'écouter lorsqu'il m'a proposé le désembouage. De plus a aucun moment il ne m'a parlé des risques de fuite, il ne veut rien savoir.
    Quel est votre avis sur la question ?


    * je ne suis pas d'accord avec lui sur ce point, car s'il est vrai que j'avais des fuites m'obligeant à remettre de l'eau dans ma chaudière auparavant, elle ne se trouvaient pas au niveau des tuyaux dans les gaines, mais au niveau des robinets de radiateurs. C'est d'ailleurs lui qui me les a réparées il y a environ 3 mois.

  9. #7
    Ulyssesourd

    Re : gros probème suite désembouage circuit de chauffage

    Bonjour
    Du PER pour du chauffage, en ben...les fuites sont au niveau des raccords ?
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  10. Publicité
  11. #8
    gienas

    Re : gros probème suite désembouage circuit de chauffage

    Bonsoir pasteur60 et tout le groupe

    Les deux sujets, ouverts pour la même installation, ont été fusionnés, pour éviter la notion de doublon, non permise par la charte.

Discussions similaires

  1. [Thermique] Chaudière Radson pression augmente rapidement ?
    Par jacques35000 dans le forum Dépannage
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/11/2014, 13h16
  2. Réponses: 22
    Dernier message: 03/01/2013, 19h07
  3. [Thermique] Chaudière à Gaz Frisquet Bi-Cérame : pression chute !
    Par PierreClaude dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/11/2010, 13h28
  4. [Thermique] Chaudière (?) : pression baisse rapidement !
    Par mitchou1000 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/01/2010, 19h20
  5. Réponses: 17
    Dernier message: 27/01/2009, 17h53