Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Séquencement boitier Satronic TF 8xx, spécifications photo résistance Satronic MZ 7xx S et avis




  1. #1
    arboric

    Question Séquencement boitier Satronic TF 8xx, spécifications photo résistance Satronic MZ 7xx S et avis

    Bonjour à tous,

    Un brûleur fioul italien (conception et commercialisation années 2000-2005), avec des composants très standards à l'époque, d'une ancienne chaudière est tombé en panne.
    Cette très ancienne chaudière est sous contrat de maintenance auprès d'une société spécialisée. J'ai précédemment constaté que les pièces détachées nécessaires (même standard) ne sont pas forcément disponibles au pied levé dans la journée, avec cet ancien brûleur italien, d'une société n'existant plus.

    Compte tenu de plusieurs symptômes pas forcément évidents avec mon niveau de connaissance, en première approche, sans trop me poser de questions, après l'épisode récent du condensateur HS de déphasage moteur asynchrone brûleur, j'ai installé un brûleur de secours (entrée de gamme italien) disponible à la maison, en urgence, compte tenu de la période hivernale.

    Compte tenu de précédentes pannes (transformateur HT changé 2 fois sur une dizaine d'années), c'est la méthode mise en place l'an dernier, pour se prémunir des pannes brûleur en hiver, sauf à avoir les principales pièces détachées disponibles et sous la main, d'un brûleur, ce qui n'est pas très économique, compte tenu des tarifs anormalement élevés, pratiqués sur les principales pièces détachées, en maintenance (et non en première monte).

    Il n'existe donc aucune urgence, ni aucune interruption de service sur la chaudière de la maison qui ne s'est pas transformée en frigidaire, avec ce mode de fonctionnement. C'est le principal, conserver la chaleur de la maison, condition indispensable pour que ses membres n'enfilent pas à leurs tours, des gilets jaunes, avec toutes les conséquences qu'on pourrait deviner

    Reste maintenant à comprendre la panne brûleur, qui cette fois, semble un peu plus complexe que les fois précédentes.

    Le transformateur HT, Satronic série ZT9xx pour sa troisième fois, semble avoir rendu l'âme (peut-être). 3 fois en un peu moins d'une quinzaine d'années, ça semble beaucoup, mais c'est peut-être normal. D'après la personne spécialiste et expérimentée venant effectuer habituellement les entretiens de la chaudière et à qui j'avais posé la question fin 2017, il ne s'agirait pas d'une panne courante. Les tranfos HT grillent, mais pas tant que cela. Ce qui me gêne cette fois, c'est que le transfo en question a grillé fin 2017 et que le Satronic ZT9xx, modèle neuf a juste un peu plus d'une année. Bon, on dira que c'est pas de chance et que le destin de ce brûleur est de griller à répétition des transfo HT.

    S'il n'y avait que cela, les choses seraient simples et il suffirait de changer le transfo, comme les deux autres fois précédentes, même si cela semble bizarre qu'il grille aussi souvent.

    Ce qui est gênant, c'est que lors du constat de la panne, le brûleur se mettait en sécurité normalement, après avoir tenté de réaliser sa séquence d'allumage et qu'après plusieurs essais, il ne se met plus en sécurité et que le moteur ventilation + mise sous pression pompe Suntec tourne comme si tout allait bien, alors qu'il n'y a pas eu d'allumage sur les électrodes, que le fioul ne sort pas du gicleur et que la photorésistance est bien dans le noir (pas d'éclairage intempestif pouvant faire croire à la présence d'une flamme).

    Ce qui est important à préciser, c'est que lors de cette panne, le circuit monotube d'alimentation fioul s'est désamorcé pour des motifs que je ne connais pas. J'ai eu un mal de chien à le réamorcer lors de la mise en service du brûleur de secours qui n'a pas démarré au premier coup et pour cause. J'ai dû purger l'air, longtemps, en insistant sur la pompe Suntec du brûleur de secours (vis hexagonale V pompe), pour faire remonter la colonne de fioul dans le monotube venant de la cuve.

    Pour faire la part des choses et essayer de comprendre, j'ai connecté sur un bidon de fioul, l'arrivé et départ fioul du brûleur en panne, pour le tester et s'affranchir de l'installation monotube avec le fioul qui arriverait ou pas.
    Le résultat est que le brûleur réalise sa séquence de démarrage, ne produit pas d'étincelles au niveau des électrodes, que le fioul ne sort pas sous pression du gicleur (mais bien sur la sortie V de la pompe Suntec AS quand on dévisse pour purger) et que le brûleur ne se met pas en sécurité, en continuant à tourner quand même.

    Un tel constat laisse place à plusieurs hypothèses. Existe t-il plusieurs pannes simultanées ? Difficile à croire et pourtant. Je suis sans doute passé à côté de quelque chose ou je ne vois pas quelque chose d'évident.

    Pas de HT sur les électrodes pourrait signifier le transfo HT Satronic ZT est à nouveau en panne, sauf si le boitier de commande Satronic TF ne l'alimente pas correctement, au moment où il le doit.

    Pas de mise en sécurité du brûleur pourrait signifier que la photo résistance MZ 770S ne joue pas son rôle de détection de flamme ou que le boitier de commande Satronic TF874 serait peut-être en cause dans cette mise en sécurité qu'il ne fait pas.

    Concernant l'électrovanne, quel rôle pourrait-elle jouer dans un tel constat, si dysfonctionnement de sa part ou mauvaise commande du boitier TF ?

    Bien franchement, si quelqu'un connaît le séquencement exact du boitier de commande TF et surtout, les conditions requises pour lesquelles, il excite le tranfo HT, commande l'électrovanne pompe et traite, interprète les informations venant de la photo résistance et provoque la mise en sécurité du brûleur, cela pourrait m'aider à y voir plus clair.

    Précision, il n'existe pas de réchauffeur sur ce brûleur tout simple.

    D'avance, merci de vos avis et bonne journée à tous.

    -----

    Dernière modification par arboric ; 12/01/2019 à 12h29.
    Un équipement réparé, c'est souvent un petit bout de planète préservée

  2. Publicité
  3. #2
    invite94973239

    Re : Séquencement boitier Satronic TF 8xx, spécifications photo résistance Satronic MZ 7xx S et avis

    Bonjour.

    Quel exposé......

    Pour pouvoir répondre, il nous faut le type exact de coffret de sécurité, chaque types ayant ses propres caractéristiques.

    Idem pour la cellule.

  4. #3
    richard 31

    Re : Séquencement boitier Satronic TF 8xx, spécifications photo résistance Satronic MZ 7xx S et avis

    Bonjour,
    en temps normal
    vous n'avez pas noté une fonction démarrage
    puis allumage particulièrement longue
    du moins le chauffagiste
    qui lui a plus de recul comparatif que vous ????
    cela pourrait expliquer le fait que le transfo grille souvent
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)


  5. #4
    invite94973239

    Re : Séquencement boitier Satronic TF 8xx, spécifications photo résistance Satronic MZ 7xx S et avis

    De fortes chance que le coffret alimente trop longtemps le transfo et vu que généralement ce ne sont pas des transfos de type permanents....

    Mais la pour le coup, 99% de chance que le coffret sois HS, en profiter pour remplacer la cellule, leurs durée de vie n'est pas sans limite.

    Plus simple: https://www.leboncoin.fr/recherche/?...rice&order=asc

  6. #5
    arboric

    Post Re : Séquencement boitier Satronic TF 8xx, spécifications photo résistance Satronic MZ 7xx S et avis

    Merci à vous de vos réponses.

    D'origine constructeur et toujours en place, la cellule photo résistance est une MZ 770S, le boitier de commande est le Satronic TF874. Le transformateur HT est le Satronic ZT 980 (sortie à 8 Kv) ou ZT 930 (sortie à 7 Kv). Tous ces éléments semblent être des composants classiques des brûleurs de cette génération.

    Concernant les 2 précédents transfos HT grillés, le premier (celui d'origine, première monte) a été victime d'une opération de maintenance, moins d'une semaine après, d'un réglage du brûleur (volet d'air) imparfait. Le brûleur fonctionnait depuis environ 5 années. Après le départ de l'agent technique, je constatais que le brûleur repartait à chaque chauffe, difficilement, en répétant plusieurs cycle d'allumages extinctions, avec une flamme qui avait du mal à se maintenir. A cette époque, je ne savais pas comment tout cela fonctionnait, de façon précise. Je me suis juste dit que cela n'était pas normal que le brûleur ait autant de mal à initier les nouvelles séquences de chauffe, avec toutes ces hésitations et répétitions.

    Ce qui devait arriver, arriva. Le transfo a grillé quelques jours après, le début du week-end à suivre. J'ai dû m'y mettre le samedi en cherchant à comprendre ce qui se passait, pourquoi cela s'était passé et ait changé le transfo le mardi suivant (dispo sur commande uniquement), en modifiant légèrement le réglage du volet d'air. Cela nous a coûté presque 4 journées, sans chauffage et sans eau chaude en plein hiver. J'ai compris qu'on ne pouvait pas se reposer complètement sur un contrat de maintenance et qu'il était souhaitable d'avoir un minimum de connaissance pour ne plus revivre cela.

    Quant le transfo a grillé une seconde fois, 6 ou 7 années plus tard, c'était la veille d'un jour férié avec week-end à suivre, en fin d'automne, avec des enfants en bas âge à la maison. J'ai tout de suite compris la panne et pas d'autre choix que d'acheter en urgence un deuxième brûleur, sachant parfaitement que le transfo du brûleur en panne ne serait pas disponible localement, mais sur commande, donc avec un délai.
    Voilà pourquoi un deuxième brûleur est dispo à la maison, sachant qu'il ne tourne que le temps de réparation nécessaire du brûleur normal.

    Cela semble recommencer aujourd'hui, bien que dans la situation présente, le problème semble un peu différent, voir plus grave. C'est pourquoi je n'ai pas hésité à mettre en place le brûleur de secours.

    Vos avis sont que le transfo pourrait être "excité" longtemps, à chaque séquence démarrage et que cela pourrait le fragiliser. C'est bien possible. C'est le boitier de commande TF Satronic qui pilote le transfo de même marque et fixe sa durée d'excitation, en début de cycle. Cette durée de pilotage du boitier de commande pourrait-elle être en défaut et cela, depuis longtemps ?

    Ce dernier transfo a fait à peine plus d'une année. C'est pas beaucoup. Il est pourtant estampillé de cette grande marque, sauf s'il s'agissait d'une copie et donc, d'une contrefaçon. Cela pourrait être une autre piste.

    Votre autre avis est que le boitier de commande serait impliqué à 99%. Cela m'a traversé l'esprit, sans oser y croire.
    C'est pas une bonne nouvelle, le boitier de commande TF coûtant environ le 1/3 du prix neuf d'un brûleur entrée de gamme. Pourtant, les 2 constats d'absence de tension sur les électrodes et d'absence de mise en sécurité du brûleur obligent à y penser un peu.
    Reste aussi l'absence de fioul sous pression sur le gicleur. C'est peut-être la mauvaise commande de l'électro vanne qui expliquerait cette absence de fioul gicleur, la commande électro vanne étant pilotée aussi par le boitier de commande TF.

    Tout s'expliquerait alors et le boitier de commande serait le point commun à l'ensemble des dysfonctionnements.

    Je comprends que la photo résistance (d'origine) MZ L770S serait à changer, par précaution. C'est un élément de sécurité. C'est elle qui communique l'information "flamme présente" au boitier de commande et permet au brûleur de ne pas se mettre en sécurité.

    Reste à savoir si un brûleur de cette génération, ayant fonctionné 13 années de mémoire, peut encore continuer à fonctionner plusieurs années sans trop de soucis, sachant que le moteur, la pompe et l'électro vanne sont également d'origine.

    D'avance, merci de vos interventions et avis.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    richard 31

    Re : Séquencement boitier Satronic TF 8xx, spécifications photo résistance Satronic MZ 7xx S et avis

    Re,
    bien trop d'éléments semblent en cause de manière on va dire simultanée
    a mon avis vu le contexte,
    ce bruleur n'est plus a utiliser
    reste ceci qui est a réfléchir sérieusement
    faut-il investir dans un nouveau bruleur sachant que ce mode de chauffage est a présent contesté
    l'ennui est que cela vous laisse donc sans réserve de secours
    cela peut toutefois se résoudre a moindre coût via un bruleur complet d'occasion(comme bruleur de secours)
    a condition que l'origine de cette occasion soit connue ,
    suite a mise a jour par un autre mode de chauffage consécutif a une grosse rénovation par exemple
    certains bruleurs bien connus si compatibles seraient les bienvenus pour cela
    et a présent se vendent a faible prix
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  9. #7
    arboric

    Post Re : Séquencement boitier Satronic TF 8xx, spécifications photo résistance Satronic MZ 7xx S et avis

    Merci de votre réponse et avis sur ce qui est raisonnable à faire ou non.

    Même si j'ai cette tendance à toujours chercher à faire durer les choses, à maintenir autant que possible, le fonctionnement des objets, il y a un moment où il n'est pas forcément raisonnable de transformer une conviction déterminée en obstination.

    Ce brûleur, (entrée de gamme), acquis juste avant le passage à l'euro a coûté un peu moins de 2000 francs et n'a été mis en service qu'en 2005 environ. Il a donc environ 13 années de fonctionnement. C'est déjà honorable pour un modèle entrée de gamme.
    Ses seules pannes sur cette période sont 3 transfos HT, 1 condensateur de déphasage moteur asynchrone et 1 électrode double très récemment, lors de la dernière opération de maintenance annuelle. A cela, on peut retrancher la panne de l'un des transfos HT, grillé suite à erreur humaine, lié à un mauvais réglage, lors d'une opération de maintenance. C'est globalement positif, sur une si longue période.
    Mais là, si le boitier de commande est bien HS, ce qui semble bien être le cas, compte tenu du coût d'une telle pièce neuve, il est raisonnable de se poser la question du bien fondé de réparer ou non et cela pour tout un tas de bonnes raisons.
    Non seulement, le principe du chauffage au fioul vient d'être mis en cause (annonce politique), en plus, il n'est pas forcément bienvenu de continuer à brûler du fioul pour se chauffer (impact planète et pour le vivant) et pour finir, la chaudière se trouve être très ancienne (plusieurs décennies), avec un brûleur qui commence à donner de sérieux signaux de fatigue.
    Donc oui, il n'est pas trop tôt pour réfléchir à une alternative, à une autre façon de se chauffer.
    De façon pratique, décider que le brûleur de secours (quasiment neuf) devienne le brûleur principal et acquérir sur le marché d'occasion, un brûleur compatible, pour servir en secours, à prix raisonnable est une alternative possible à envisager.
    Reste à décider entre réparation du brûleur en panne ou son démantèlement, en faisant l'acquisition d'un autre brûleur d'occasion ou pas, pour servir de secours.
    C'est devenu maintenant l'autre sujet. Merci pour votre avis et bonne soirée.
    Un équipement réparé, c'est souvent un petit bout de planète préservée

  10. Publicité
  11. #8
    arboric

    Post Re : Séquencement boitier Satronic TF 8xx, spécifications photo résistance Satronic MZ 7xx S et avis

    Bonjour à vous,

    Décision finale prise après une ultime investigation sur le boitier de commande Satronic TF xxx et une dernière séquence d'essais du brûleur, hors contexte chaudière, pour mieux observer son comportement.
    Plus par curiosité qu'autre chose, j'ai démonté le couvercle du boitier de commande, pour en observer ses entrailles. Déjà, j'avais pas le mode d'emploi de démontage et j'ai passé quelques minutes à trouver l'astuce mise en place par le fabricant, pour minimiser les démontages intempestifs des vilains curieux comme moi , mais surtout pour solidifier l'ensemble et rendre solidaire, le socle du couvercle, pour ne faire qu'un.
    Un certain étonnement de ne trouver qu'une logique à relais multiples, associée à une petite plaque imprimée, montage cms oblige, avec seulement 7 transistors qui se battent en duel, avec diodes, résistances, condensateurs, mais pas de circuit logique pouvant embarquer une intelligence pour produire un séquencement, avec exécution d'actions conditionnelles à des retours d'informations.
    Je n'ai aucune idée du comment le séquencement peut être assuré, avec aussi peu de composants élémentaires. Je m'attendais à un petit microcontrôleur, un truc comme ça, pouvant embarquer une logique rendue générique, en plus d'être facilement paramétrable et ajustable, pour d'autres configurations que ce modèle précis de boitiers de commandes.
    J'en déduis que les délais observés des commandes ou d'attentes doivent être liés à des constantes de type RC ou quelque chose de cette nature et que point d'intelligence paramétrable n'est à disposition.
    Le bon côté des choses d'une telle architecture, aussi simple, est que cela devrait conduire à moins de pannes et à un meilleur MTBF.
    J'ai tout regardé à la loupe, au niveau du circuit, des pistes, de l'état des composants, ainsi que des différents contacts de type relais du boitier. Je ne suis pas allé jusqu'à vérifier les jonctions PN ou NP des semis conducteurs. Sur du CMS, cela demande des doigts de fée que je n'ai pas, l'enjeu n'étant pas non plus aussi crucial que cela.
    J'ai remonté le couvercle, en faisant bien attention, remis le boitier dans son brûleur et réalisé une nouvelle séquence d'essais. Toujours pareil, excitation du moteur, pas d'étincelles HT, fuel aspiré et rejeté au niveau de la pompe, mais curieusement pas au niveau du gicleur (électrovanne pas commandée ?) et cerise sur le gâteau, absence totale de mise en sécurité du brûleur qui semble vivre sa vie ainsi, sans que cela ne le dérange.
    Je testerai bien le transformateur HT séparément pour affiner le diagnostique et vérifier qu'il est bien fonctionnel, mais bon, la cause semble entendue, le boitier de commande semble avoir bel et bien rendue l'âme.
    Les prix de ce boitier en rechange étant dissuasifs, il est raisonnable de jeter l'éponge, compte tenu de l'âge du brûleur, en prenant en compte qu'il s'agit d'une entrée de gamme, lui aussi.
    Je n'exclue pas de tenter de le remettre en route ultérieurement, si j'ai l'opportunité de trouver le boitier de commande à un prix raisonnable ou sur un brûleur remisé, disposant du même type de boitier. Par contre, pas d'acharnement thérapeutique à grand frais dans une telle situation, sachant que le chauffage au fioul est condamné à court / moyen terme, avec les décisions politiques qui ont été récemment annoncées.
    J'ai regardé les occasions mais après certains échanges, de nombreux vendeurs particuliers ne sont pas toujours raisonnables. On a le sentiment qu'elles ont l'impression d'avoir des trésors, avec des brûleurs ayant pourtant quinze ans ou plus. Cela conduit à des offres de prix pas très raisonnables de leurs parts. Certaines sociétés semblent anticiper un peu le mouvement en bradant au quart du prix, du matériel neuf, même de grande marque. J'ai donc trouvé un brûleur (pour avoir un secours) qui devrait faire l'affaire, un peu plus cher que le prix d'un boitier de commande en rechange et sous garantie. Je prévois de le mettre en place pour l'essayer et le faire tourner, histoire de voir que tout fonctionne bien, avant de le conditionner dans son rôle d'attente en secours.

    Cela me gêne beaucoup de ne pas parvenir à réparer, non pas pour des motifs techniques, mais pour des motifs économiques, le prix des rechanges étant dissuasif. Cela nous entraîne dans cette spirale de toujours consommer plus, en prenant du neuf, alors qu'on pourrait réparer, mais que le modèle économique actuel n'y encourage pas.

    Le plus gros problème, il n'est pas technique, il est dans ce type d'orientation de notre société qui pousse à la consommation, pour juste faire tourner encore plus l'outil industriel de production.
    Un équipement réparé, c'est souvent un petit bout de planète préservée

Discussions similaires

  1. [Analogique] Photo-transistor ou photo-résistance
    Par mat-n-lok dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/08/2017, 19h00
  2. Valeur résistance thermique jonction boitier/radiateur du LM7805
    Par Predator26 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/03/2014, 09h58
  3. boîtes de contrôle Brahma ER1 et Satronic SH 113 équivalentes ?
    Par Pingouinbricoleur dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/09/2012, 22h37
  4. [Blanc] Pb séquencement lave-vaisselle Arthur Martin ASI 6232
    Par kristop dans le forum Dépannage
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/11/2008, 00h11
  5. Avis config et recherche un boitier
    Par behemoth dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 14
    Dernier message: 21/06/2007, 17h00