Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

L'humanité chaussait le vaste enfant progrès



  1. #1
    chronos

    Smile L'humanité chaussait le vaste enfant progrès


    ------

    Tout d'abord je ne sais pas si je poste mon sujet dans le bon forum aussi je laisse le soin aux modérateurs si besoin était de le changer de place.

    Alors voilà je m'interroge sur une question d'apparence peut-être naïve : croyez-vous au progrès de l'humanité ? Ou bien pensez vous que la notion de progrès est une notion d'une société en un temps et en un lieu donné et qui par conséquent ne serait pas une notion universelle ? Si vous concluez qu'il n'y a pas de progrès serait-ce parce que vous considérez que l'humanité ne fait que changez de mode d'organisation et rien d'autre ?

    -----

  2. #2
    boardingman

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    perso , ce post je le mettrai dans la philo.
    Par contre pour ce qui est de la réponse....désolé j'ai pas compri la question...lol

  3. #3
    Roggan

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    Citation Envoyé par boardingman
    perso , ce post je le mettrai dans la philo.
    Par contre pour ce qui est de la réponse....désolé j'ai pas compri la question...lol

    lol ! alors comment tu fait pour pensé que sa va dans la philo ???

    pour ma part je crois que l'idée de progres est sujbjective ...
    on peut parler de progres, par exemple par rapport au civilisation telle que les romain dans l'antiquité.

    mais ce que nous appelons le progres amene aussi sont lot des desavantage flagrant ...
    Peut etre que le progres nous amene le confort, la facilité, mais en meme temps la vie perd de sa valeur ...

    dons pour moi la notion de progres est plutot l'utilisation de nouvelle technologie qui amene plutot un changement qu'un progres ...(je pourait meme en etant gonfler que sa revien au meme)

    Par contre on peut tout de meme parler de progres sociaux, avec les egalité des races et des sexes, les droits de l'hommes, ect...

    c'est comme sa que je le voit...

  4. #4
    WebDreamer

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    En même temps, si tu prends la civilisation romaine dans l'antiquité, il y a beaucoups de régresionsdans un certain sens, ils vivaient sous une républic alors que nous vivons sous un régime ou chacun n'est pas et ne peut pas être représenté, puisqu'il doit choisir un représentant et non s'exprimer lui même.. d'un autre côté, l'esclavage a officiellement disparut, les femme ont aquis des droits accordés auparavant uniquement aux hommes..
    Donc je pense que oui, le progres est quelquechose de subjectif.
    Pour ce qui concerne les progres techniques, la découverte de la bombe est elle une évolution ? l'utilisation du pétrol ? des centrales nucléaires ?

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Narduccio

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    croyez-vous au progrès de l'humanité ?
    Etant donné que tu es sur un forum scientifique, tu devrais receuillir une majorité d'avis favorable. Puisque l'un des moteurs de la recherche scientifique est justement l'envie de faire progresser l'humanité.

    Personellemnt, oui je croie au progrès de l'humanité. Bien que l'on puisse mettre beaucoups de choses dans cette phrase (mais là c'est plutôt de la philo )

    Ou bien pensez vous que la notion de progrès est une notion d'une société en un temps et en un lieu donné et qui par conséquent ne serait pas une notion universelle ?
    Là, j'ai un peu de mal à comprendre, pourrais-tu expliciter. Car tu introduit un deuxième débat qui devrait être préliminaire du premier: Qu'est-ce que la notion de progrès et plus particulièrement de progrès de l'humanité ?

    Pour mieux comprendre, parles-tu du Progrès: évolution régulière de l'humanité, de la civilisation vers un but idéal (dictionnaire encyclopédique Larousse). D'ailleurs, il faudrait définir quel est ce but. La discussion qui en découlerait aurait plus sa place en philo. Ou parles-tu du progrès: transformation vers le mieux dans un domaine particulier, évolution vers un résultat satisfaisant, favorable. Dans ce cas, si l'on parle du progrès scientifique ou du progrès des connaissances, la discussion me semble à place dans ce forum, s'il s'agit du progrès social ou des civilisations en général, il vaudrait mieux aller vers le forum "philo."
    Puisque tu l'as posté ici, dois-je en déduire que l'on parle du progrès scientifique. Mais alors, j'ai du mal à comprendre une partie de ton intervention.

    Si vous concluez qu'il n'y a pas de progrès serait-ce parce que vous considérez que l'humanité ne fait que changez de mode d'organisation et rien d'autre ?
    Le changement de mode d'organisation, sauf s'il n'a aucun effets et alors pourquoi en changer, est déjà un facteur de progrès ou de régréssion. Donc, j'ai du mal à comprendre.

    Peut etre que le progres nous amene le confort, la facilité, mais en meme temps la vie perd de sa valeur ...
    Encore un qui sera déçu le jour où on invebntera la machine à voyager dans le temps. Je te conseille la lecture de divers livres montrant la vie de nos ancètres (attention, pas les rares privilégiés, non! Nos ancètres ceux qui devaient trimer dur en espérant vivre jusqu'à 40 ans et qui n'avaient pas le temps de philosopher). Oui la vie avait une grande valeur, car à force de voir les nourrissons mourrir en bas-âge, les mères mourrir en couche, des familles entières disparaitres à la moindre épidémie, risquer la corde pour avoir refusé l'arbitraire qui condamne les pas bien né à combattre pour leurs survie.... A force de voir la "Camarde" frapper indistinctement et emporter sans cesse des êtres chers, oui on s'accrochait à la vie.
    (PS: combien de personnes de ton entourage te rapelles tu avoir accompagné au cimetière. Moi à environ 45 ans, je dirais entre 20 et 30. Statistiquement, si j'avais vécu ne serais-ce qu'il y a 150 ans, j'aurais accompagné plusieurs centaines de cerceuils et l'on me considérerait comme un vieillard.)

    dons pour moi la notion de progres est plutot l'utilisation de nouvelle technologie qui amene plutot un changement qu'un progres ...(je pourait meme en etant gonfler que sa revien au meme)
    Tout progrès influe sur la sociète et amène un changement. Tout changement peut se traduire par un progrès ou une régression. Quant à la notion de progrès qui amène plutôt un changement qu'un progrès, tu as du oublier quelque chose quelque part, je ne comprend pas bien.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  7. #6
    Narduccio

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    Citation Envoyé par WebDreamer
    En même temps, si tu prends la civilisation romaine dans l'antiquité, il y a beaucoups de régresionsdans un certain sens, ils vivaient sous une républic alors que nous vivons sous un régime ou chacun n'est pas et ne peut pas être représenté, puisqu'il doit choisir un représentant et non s'exprimer lui même.. d'un autre côté, l'esclavage a officiellement disparut, les femme ont aquis des droits accordés auparavant uniquement aux hommes..
    Donc je pense que oui, le progres est quelquechose de subjectif.
    Pour ce qui concerne les progres techniques, la découverte de la bombe est elle une évolution ? l'utilisation du pétrol ? des centrales nucléaires ?
    La "République" romaine est a bien des égards bien moin démocratique que la notre. A proprement parler, il s'agissait plutôt d'une ploutocratie, les femmes, les esclaves étaient considérés comme ne faisant pas partie du "peuple" et, il faudra que je vérifie, mais il me semble qu'il y avait des conditions pour pouvoir participer à la vie politique. De plus, le peuple élisait les sénateurs qui eux possédaient le pouvoir, je ne voit pas la différence avec le système actuel.

    J'aimerais aussi comprendre les exemples que tu cites dans ta dernière phrase. La découverte de la bombe (laquelle ? je présume que tu veuille parler de la bombe nucléaire) n'est pas en soit une mauvaise chose (soit usage à peu près raissonné, nous à garanti un peu moins de 60 années de Paix. Quant à son usage, il faudra aller demander aux habitants de Dresde, mais aussi aux vietnamiens, aux habitants de Varsovie et à de nombreux autres s'il vaut mieux être écrassé systématiquement sous des bombes chimiques ou nucléaire. Je ne veux pas justifier l'utilisation de la bombe nucléaire, je suis juste en train de dire que n'importe quel bombardement est à mettre au même niveau quant il touche indistinctement des civils. L'utilisation du pétrole a créer la société dont tu receuille les bénéfices, il aurait été surement plus sage de moins le gaspiller. On aurait pu l'utiliser d'une meilleure manière, mais il faut bien voir que le monde serais surement bien différent (et pas forcément en bien) sans lui.
    Pour ce quio est des centrales nuclaires, je t'invite à visiter les différents fils de discussions qui en débattent. J'aimerais juste rappeler que c'est surement la seule solution
    écologiquement et économiquement viable au problème de de l'effet de serre. Toute remarque sur ce sujet devrait se faire dans les différentes discutions évoquées plus haut (ou ça vas vite devenir du hors-sujet).
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  8. #7
    WebDreamer

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    Quand je dis romaine, je voulais plutôt dire athénienne en fait.. quand à la bombe, c'est un H qui a sauté...
    Sinon, moi ce que j'en ai lu c'est plutôt économiquement que écologiquement viable...
    Et si tu étends ce que je disais pour la bombe nucléaire aux bombes chimiques ou autres armes de destruction massive, je suis d'accord, ce n'était qu'un exemple...
    [Désolé], je sais que ce que j'écris est un peu naïf sur certains points mais c'est mon avis

  9. #8
    Narduccio

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    athénienne
    Je suis désolé, les habitants d'Athènes devaient être environs 20 000. Moins de 1 000 avaient le droit de participer aux assemblées. La dernière démocratie directe européenne était situé pas loin d'ici, il s'agissait de la "Landsgemeinde" du canton d'Appenzell (en Suisse, voir lien http://www.bruenig.ch/html/kultur01_f.asp ). Dans les démocraties directes antiques, le droit de vote était limité, il fallait souvent être un homme libre, la possesion d'une terre était souvent requise. Pendant les mandats, les élus ne recevaient pas de salaires, ce qui limitait les postes aux personnes suffisamment riches pour pouvoir se passer de salaire. (pas vraiment démocratique comme principe ) De plus, le vote se faisant à main levé et au sus de tout le monde, les "petits" suivaient souvent les votes des "puissants". Une autre pratique courante était que la garde d'honneur se placait dèrrière la "populace", quand tu as dèrrière toi, plusieurs dizaines ou centaines de solides gaillards armés de pieds en cap qui lévent le bras en braillant, tu as du mal à ne pas être de leur avis

    [Désolé], je sais que ce que j'écris est un peu naïf sur certains points mais c'est mon avis
    Tu n'as pas à être désolé, la participation de tous fait avancer le débat et permet la confrontation de differents points de vus. De plus, cela sera un entrainement bien utile qui te permettra d'apprendre à dire ce que tu pense, à soutenir ce que tu pense, car ce que tu pense est aussi important que ce que je pense. En argumentant tes participations, tu devrait influer sur le sens du débat, puisque à moins d'être totalement de mauvaise fois, les autres participants devraient tenir compte de tes interventions. C'est aussi cela la démocratie.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  10. #9
    chronos

    Smile Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    En fait pour répondre à Narduccio je dirais qu'en effet j'ai mal posé le débat. En fait ma principale question est bien croyez-vous au progrès de l'humanité ? Ensuite j'aurais dû vous demander qu'est-ce pour vous que le progrès de l'humanité ? (aussi voilà je vous la pose). En fait si j'ai écrit ceci : "Ou bien pensez-vous que la notion de progrès est une notion d'une société en un temps et un lieu donné..." c'est uniquement parce que suivant de manière confuse ma pensée (je vous prie de m'en excuser) je me rappelais que la notion de progrès était surtout né avec le siècle des lumières donc en un temps et lieu donné et j'en concluais que peut-être elle n'avait de valeur que pour cette époque.
    Si on se remémore la période néolithique peut-on dire que l'humanité a progressé (j'entends pour ma part par progrès : changement d'état qui consiste en un passage à un degré supérieur, définition du petit Robert) puisque depuis cette période nous vivons en gros sous le même mode : agriculture, élevage, sédentarisation.
    En fait Narduccio le changement de mode d'oganisation dans l'histoire de l'humanité est-il un progrès ?
    De manière toujours confuse je pensais que pour parler de progrès de l'humanité il faudrait sans doute concevoir que celle-ci tendrait vers un but final or n'en voyant point je désirais vous interroger car si je puis m'exprimer ainsi : l'humanité a-t-elle un but "au regard de l'univers"? Hum je sais c'est très confus mais j'espère que vous me comprenez-mieux.
    Par contre je viens de m'apercevoir que ce sujet aurait finalement plus sa place en philosophie, non ?

  11. #10
    aym

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    progression de l'humanité, hum, hum

    quid d'une progression physique ????
    quand à la progression intellectuelle ... les travaux scientifiques nous font progresser vers la vérité ..

    cette connaissance de la vérité est un facteur de progrés non négligeable,

    et les utilisations de ces "vérités" ne sont pas le cas de l'humanité mais seulement de quelques humains !!

  12. #11
    Dordon

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    Premièrement quand on parle de l'évolution de l'humanité, je pense qu'on fait une erreure puisque l'évolution ne concerne à chaque fois qu'une partie de l'humanité. L'humanité n'évolue pas d'un seul block et je ne pense pas que les habitants de certains pays d'Afrique (ou les membres d'une trribus habitant au fond de la foret amazonienne ) soit directement touchés par notre évolution. Qu'on parle dévolution des pays occidentaux ok .. mais de l'humanité sa me parait difficil.
    Deuxiemement je ne pense pas que l'évolution soit absolument nécessaire a notre bonheur mais c'est dans la nature humaine que de faire évoluer son espece ... enfin il me semble

  13. #12
    Narduccio

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    Qu'on parle dévolution des pays occidentaux ok .. mais de l'humanité sa me parait difficil.
    Contrairement à ce que tu pense leur société évolue aussi, à son rythme mais les choses changent et ils doivent s'adapter à un environnement qui n'est pas immuable.

    Il est vrai que les rytme des différents progrès n'est pas identiques entre les différentes nations. En plus certaines priviligient plutôt certains aspects (social vs économie/ technique vs qualité de vie).
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  14. #13
    chronos

    Smile Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    Il me semble que nous confondons évolution et progrès. Pour ma part l'évolution n'a pas de but et résulte des principes de mutations géniques et de sélection naturelle. Quant à la notion de progrès, elle n'est pour moi qu'une notion subjective fruit de notre cerveau, non ? D'ailleurs je voudrais vous rappeler que Stephen Jay Gould dans son ouvrage le plus populaire voulait montrer qu'il n'y avait pas de progrès dans les processus évolutifs. Aussi j'en reviens à l'espèce humaine qui est le fruit de l'évolution, mais il ne faut pas confondre il me semble progrès et adaptation. L'évolution n'oeuvre pas dans le sens du progrès, non ?
    Aussi je ne peux m'empêcher d'imaginer qu'entre la période néolithique et nous il n'y ait pas eu de progrès pour l'espèce humaine mais seulement une évolution (ou tranformation). Je crois que l'histoire de l'humanité n'est sans cesse qu'une adaptation à son milieu ce qui entraine évidemment des changements de modes d'être, d'organisation mais nullement de progrès. Qu'en pensez-vous ?

  15. #14
    chronos

    Smile Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    Citation Envoyé par aym
    progression de l'humanité, hum, hum

    quid d'une progression physique ????
    quand à la progression intellectuelle ... les travaux scientifiques nous font progresser vers la vérité ..

    cette connaissance de la vérité est un facteur de progrés non négligeable,

    et les utilisations de ces "vérités" ne sont pas le cas de l'humanité mais seulement de quelques humains !!
    Pour ma part je ne crois pas que les travaux scientifiques nous font progresser vers la vérité mais éclaire seulement notre rapport à la réalité

  16. #15
    Dordon

    Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    Dans mon post s'il ya eu ambiguité je precise qu'en parlant d'évolution, il s'agissait du progrès .

  17. #16
    chronos

    Smile Re : L'humanité chaussait le vaste enfant progrès

    Imaginons qu'à la question : croyez-vous au progrès de l'humanité ? Nous répondions oui et qu'ensuite nous songions que ce qui est le plus important pour l'humanité est sa propre survie alors nous pourrions dire qu'autrefois l'humanité se comportait mieux que maintenant et donc sur ce point nous serions obligés de reconnaître qu'il n'y a pas de progrès dans ce cas. J'écris un peu naivement ce qui me vient par l'esprit

Discussions similaires

  1. TPE ... trop vaste
    Par manouche-en-sucre dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/09/2007, 11h43
  2. P2P : vaste coup de filet en France contre le piratage de films
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/12/2005, 13h57
  3. Sujet vaste : confiseries
    Par nicolala dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/10/2005, 17h22
  4. La thèse...Un vaste sujet
    Par pimbolie dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/03/2005, 18h07