Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature



  1. #1
    nightflight77

    Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature


    ------

    Salut à tous,

    Le point de départ de ma réflexion est l'expérience de Oleg Jefimenko, qui parvint à produire une puissance de 70w à l'aide d'un conducteur accroché à un ballon captif, situé à environ 400 mètre d'altitude, en exploitant simplement la différence de potentiel électrique qui existe entre la terre et un endroit situé en altitude.

    Il est vrai que les manifestations électriques ne sont pas rares dans la nature: Aurores boréales, orages, vent solaire, décharges d'électricité statique dans le corps humain, etc.

    Il me vient immédiatement à l'esprit deux pistes d'exploitation de ces potentiels:

    - Faire courir un conducteur entre deux points dont la densité de charges electrostatiques est naturellement différente (cf. Expérience citée ci-dessus).

    - Bénéficier de la production naturelle de charges liée au frottement de l'air (Vent) sur des surfaces de nature adaptée, à la façon du frottement de la peau de chat sur le plastique ("Eolienne électrostatique").

    J'ai recherché sur le net des traces de ce type de technologie, sans rien trouver de probant.

    La quantité d'énergie en présence serait-elle de nature trop faible à générer de la puissance ?

    Merci de m'éclairer sur le sujet.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    djerem

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    http://www.zen-blogs.com/fr/tesla.php

    J'ai lu brièvement le passage traitant de l'expérience de Oleg Jefimenko (qui laisse libre court à l'interprétation).
    Apparement cette idée est née en voyant des éclairs créés par la différence de potentiel entre les nuages et la terre. Et c'est ce procédé qui est utilisé ici si j'ai bien compris.
    Mais apparement le brevet n'a pas été déposé et ce passage ne s'étend pas sur la question ce qui me semble plus que douteux.
    S'il suffisait de faire tendre un fil de fer d'un ballon à la terre pour faire de l'éléctricité j'imagine qu'on le saurait non ?
    Enfin je reste perplexe...

    Quelqu'un à une idée convainquante ?

  4. #3
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Salut djerem,

    Eh oui, on parle souvent du champ magnétique terrestre (probablement à cause de la boussole), mais assez peu du champ électrique qui y règne.

    En temps normal, le champ électrique terrestre au niveau de la mer est de 120 V/m, dans un air sec.
    Avec l'arrivée d'un nuage chargé électriquement, il peut atteindre 15 000 à 20 000 V/m

    Le phénomène de la foudre démarre grâce à l'effet de pointe, qui veut qu'un accident de terrain provoque un resserement des lignes du champ électrique: En effet le champ étant orienté terre -> Ciel, l'objet qui constitue cet accident de terrain (Arbre, habitation, etc.) étant au même potentiel que la terre, les lignes de champ sont très ressérées en son sommet.

    Par ailleurs (qu'on me dise si je me trompe), si l'air est sec, et que je me trouve au niveau de la mer, lorsque je plante un pieu en métal conducteur de 2 mêtres et que je place à son extrémité haute une couche d'isolant mince, j'aurai toutes les chances d'avoir constitué un condensateur, avec une différence de potentiel de 220 V aux bornes.

  5. #4
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    ... Ajout au message précédent

    Si quelque charges présentes dans l'air viennent se coller sur mon isolant, alors il y a toute les chances que par influence, des charges de signe opposé, montent de la terre vers l'extrémité de mon pieu métallique.

    Mais là encore, je ne demande qu'à être repris par un spécialiste: Ma démarche est en réalité une question.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Décidément ...

    ... Suite de ma réponse: Le site que tu cites en référence n'est pas à mon avis le bon type de site (J'espère que tu me comprends). Voici l'adresse du site de Jefimenko (Universitaire)

    http://www.as.wvu.edu/coll03/phys/www/OJ/jefimenk.html

  8. #6
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Citation Envoyé par nightflight77 Voir le message
    - Bénéficier de la production naturelle de charges liée au frottement de l'air (Vent) sur des surfaces de nature adaptée, à la façon du frottement de la peau de chat sur le plastique ("Eolienne électrostatique").
    Salut.Cela est tres difficile a évalué et l'air est chargé de poussiere,imaginé ce frottement sur les arbres,puis une tempete de sable dans le désert,ce sable qui frotte souvent certain versant cocailleux de certaine montagne,
    mais comme vous le souligné,il semble avoir eu bien peu
    de recherche sur le sujet.
    La perspective de l'échec décourage souvent le chercheur et je souhaite que vous soyez encouragez,si jamais vous décidez de perséverer dans ce domaine.
    Pour votre pieu,je vous suggere de considérer que
    le systeme sol et nuage se comporte comme un condensateur et qu'il faut environ 800 volts par milimetre
    pour provoquer un claquage entre les plaques d'un condensateur,alors imaginé le potentiel qui est nécessaire
    pour déclenché un éclair d'un nuage se trouvant a 500 metres au-dessus de vous.
    Faite de bonnnes expériences.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  9. Publicité
  10. #7
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Merci de votre réponse,

    Pour avancer un peu plus (Mais j'avoue que c'est très décourageant), j'ai trouvé l'article suivant (Lire la fin) http://f3wm.free.fr/sciences/jefimenko.html , qui concerne la réalisation d'un moteur electrostatique basé entre autre sur 2 1/2 disques electret.

    Jefimenko (Toujours le même) a déterminé que la captation du champ électrique atmosphérique, était plus efficace lorsque l'on utilisait une antenne avec une sonde de polonium au sommet.

    Son expérience, à l'aide d'une antenne d'environ 7 mètre, a permis de faire tourner ledit moteur à 60 Trs/Min, en produisant une puissance d'un millième de cheval.

    MAZ (Moral à Zéro)

  11. #8
    predigny

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Citation Envoyé par nightflight77 Voir le message
    ...
    MAZ (Moral à Zéro)
    Sûr que pour remplacer le pétrole, les champs électrostatiques de la terre me semblent un peu faibles. Même ce paroxisme qu'est l'orage, engendre des puissances énormes, mais pendant si peu de temps que l'énergie du phénomène est faible. De plus très difficile à récupérer et à stocker.
    L'idée des éoliennes électrostatiques est intéressante car à priori l'énergie du vent pourrait en effet être convertie directement en courant électrique par frottement des molécules d'air sur des matériaux adéquats, mais quel serait le rendement ? ... Je crains que ce frottement se transforme plutôt en bruit et en chaleur. Les chats peuvent dormir tranquille, ce n'est pas encore demain que l'on fera une exploitation industrielle intensive de leur peau.

  12. #9
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Predigny Bonsoir,

    Je pense à présent à ce que l'on appelle d'électricité atmosphérique, dont une bonne introduction est donnée dans les 2 premiers paragraphes de l'URL: http://www.urc.asso.fr/orage.htm .

    Il n'est pas question de déclencher la foudre car il faudrait alors un champ de 2 600 000 V/m pour ioniser l'air.

    Si l'on suppose que l'on applique un potentiel positif élevé à une sphére métallique, posée sur un isolateur, et située en haut d'un mat (Effet de pointe).

    Si à présent on recouvre cette sphère d'un matériau isolant, puis à nouveau d'une couche de métal conducteur. Des charges négatives en présence vont alors venir se coller à la surface de la seconde couche de métallique (Phénomène d'influence).

    La question que je me pose, est de savoir si l'on peut prélever un courant électrique continu significatif (Tension + Charges) lorsque l'on se branche à la fois sur la terre et à la surface de la sphère citée plus haut.

  13. #10
    ulyss

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Citation Envoyé par nightflight77 Voir le message
    Predigny Bonsoir,

    Je pense à présent à ce que l'on appelle d'électricité atmosphérique, dont une bonne introduction est donnée dans les 2 premiers paragraphes de l'URL: http://www.urc.asso.fr/orage.htm .

    Il n'est pas question de déclencher la foudre car il faudrait alors un champ de 2 600 000 V/m pour ioniser l'air.

    Si l'on suppose que l'on applique un potentiel positif élevé à une sphére métallique, posée sur un isolateur, et située en haut d'un mat (Effet de pointe).

    Si à présent on recouvre cette sphère d'un matériau isolant, puis à nouveau d'une couche de métal conducteur. Des charges négatives en présence vont alors venir se coller à la surface de la seconde couche de métallique (Phénomène d'influence).

    La question que je me pose, est de savoir si l'on peut prélever un courant électrique continu significatif (Tension + Charges) lorsque l'on se branche à la fois sur la terre et à la surface de la sphère citée plus haut.
    bonjour,

    Ce sujet a attiré mon attention, car dernièrement je me suis posé la question non pas à propos du potentiel électrostatique présent dans l'atmosphère, mais a propos de celui présent dans la terre.
    D'ailleurs je ne suis pas vraiment sûr de ce que je dis: Y a-t-il une différence de potentiel entre la surface de la terre et un point situé à 100m sous terre par exemple? la roche est un isolant électrique, donc une concentration de charges pourrait s'effectuer localement. Et de même un "gradient" de charge.
    Imaginons que l'on tire un cable entre la surface et un lieu à un kilomètre sous terre: pourrait-il y circuler un courant?

    A plus

  14. #11
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Bonsoir Ulyss,

    Je suis tombé sur cet article de Wikipedia qui parle des courants telluriques (Courants électriques dans le sol), dont les facteurs semblent multiples http://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_telluriques.

    D'autre part, le potentiel terrestre est positif par rapport au potentiel des différentes couches de l'atmosphère.

    Par ailleurs, j'ai découvert l'autre jour l'existence d'une machine appellée cerceau de Delezenne ( http://www.patrimoine.polytechnique....Delezenne.html ).

    Cette machine permet de détecter des variations dans le champ magnétique terrestre (Induction tellurique), en mesurant le courant induit lorsque l'on fait tourner une bobine d'axe horizontal.

    A mon sens il y a donc bien des courrants dans le sol, la présence de charges électriques suceptibles de se déplacer, ainsi qu'une variation perceptible du champ magnétique.

  15. #12
    Démostène

    Exclamation Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Salut,
    Il me semble avoir lu qu'il est possible de recharger une baterie par ce moyen.
    Le circuit utilise un long électret et une bobine d'allumage de voiture montée en inverse, un condensateur, un redressement ainsi qu'un éclateur.
    ( Je ne me rappelle pas les détails, mais ça semblait interessant quoique d'un rendement faible)
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  16. Publicité
  17. #13
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Merci de ta réponse Démostène,

    A l'occasion je testerai ce type de dispositif.

    Pas tout de suite, mais probablement cet été.

    Je mettrai un post concernant le résultat de mes expérimentations.

  18. #14
    Démostène

    Lightbulb Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Citation Envoyé par nightflight77 Voir le message
    Merci de ta réponse Démostène,

    A l'occasion je testerai ce type de dispositif.

    Pas tout de suite, mais probablement cet été.

    Je mettrai un post concernant le résultat de mes expérimentations.
    Salut,
    Ca a été expliqué en long et en large sur le site econologie mais je n'y ai plus accès car le boulot a bloqué.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  19. #15
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Encore merci Démostène,

    J'ai trouvé l'article en question:

    http://www.nuenergy.org/alt/radiant_energy_diatribe.htm

  20. #16
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Bon, allez, comme le sommeil ne vient pas, je me dévoue pour les anglophobes.

    Le papier en question indique une méthode originale pour attirer les électrons libres présents dans l’atmosphère, en créant un électret dans l’isolant téflon qui sépare la tresse de blindage de l’âme d’un câble coaxial. Ce type de câble peut être facilement trouvé dans le commerce, Ex : Câble d’antenne.

    L’électret est au champ électrique ce que l’aimant est au champ magnétique.

    Il est à noter que le téflon est un très bon candidat, avec le polypropylène pour créer un électret.

    Le principe de création d’un électret est très simple, il faut chauffer de la matière isolante jusqu’à fusion, et la soumettre à un champ électrique continu de très haute tension (Environ 30 KV). Des dipôles élémentaires se forment alors à l’intérieur du matériau, il suffit ensuite de laisser celui-ci se refroidir alors qu’il est toujours soumis au champ THT. Les dipôles élémentaires sont alors figés , et un champ électrostatique rémanent reste présent.

    Le papier cité dans le message précédent propose la manip suivante :

    Il est très important de noter que l’utilisation de la THT peut se révéler très dangereuse (Risque d’accident mortel) et que ladite manip ne doit être effectuée que par un spécialiste.

    D’autre part, je décline bien évidemment toutes responsabilités concernant les accidents qui pourraient survenir suite à la mise en pratique des indications fournies dans ce post, qui y figurent d'ailleurs à simple titre d'information, je le répète, cela peut être très dangereux !

    - Retirer l’isolant extérieur du câble coaxial
    - Porter le câble ainsi dénudé, à une température où l’isolant tresse/âme fond presque (Ex : Four domestique – 100°)
    - Appliquer une tension continue de 30 KV ou moins sur les deux extrémités du câbles
    - Laisser le tout refroidir tranquillement

    Il est important de constater que la polarisation de l’électret doit en principe être de sens opposé à celui créé dans le câble en appliquant la THT.

    Le papier propose ensuite de suspendre le câble à une hauteur variant entre 1,50 et 4,5 mètres, tendu à l’horizontale.

    Puis, le schéma suivant est proposé :
    (extrait de l’url http://www.nuenergy.org/alt/radiant_...diatribe.htm):


    A noter la bougie qui sert d’éclateur et la bobine d’allumage de véhicule automobile.

    Aucune indication de puissance ne semble être donnée, Il est simplement indiqué que par temps orageux il a été observé des étincelles de deux mètres cinquante de long, à l’identique de celles qui sortent d’un générateur Van De Graaf, avec un câble/Electret d’une longueur de 120 mètres.

    Sous réserve de vérification, il me semble que nous avons là un dispositif de génération d’électricité extrêmement intéressant.

    Quid d’un montage avec régulateur de tension qui viendrait recharger en permanence la batterie d’un onduleur ?

    Des idées ?
    Dernière modification par nightflight77 ; 19/02/2007 à 03h05.

  21. #17
    nightflight77

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Correction du précédent post: Il ne s'agit pas de la formation de dipôles, mais d'une polarisation amenant une déformation des nuages électroniques dans le matériau considéré. Dites moi si je me trompe.

  22. #18
    Démostène

    Exclamation Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Salut,
    A noter qu'il n'est pas nécessaire d'avoir l'antenne en une seule pièce, elle peut très bien être composée de plusieurs fils parallèles, peu de gens disposent d'une longueur libre de 300 M !!

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  23. Publicité
  24. #19
    Démostène

    Lightbulb Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Salut,
    Des articles troublants dans le même ordre d'idée :
    http://amasci.com/tesla/tesceive.html

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  25. #20
    madein01

    Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    je m'y connais pas trop mé en lisant cela m'a donné une idée, imaginons que les nuage soient chargé en particule positive et mon vaisseau en particule negative, est ce que sa le ferait voler ?


  26. #21
    JLSab

    Question Re : Exploitation énergétique des potentiels électrostatiques présents dans la nature

    Que pensez-vous de l'article suivant? (il s'agit là aussi d'énergie présente dans la nature, du moins c'est ce qu'affirme l'auteur, mais plutôt d'énergie cinétique...)
    http://www.epjap.org/index.php?optio.../epjap/2010060

Discussions similaires

  1. déterminer la masse en ions chlorure présents dans un lait.
    Par lize dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/11/2010, 21h12
  2. exploitation des forces d'inertie dans un mode de propulsion
    Par melchisedec dans le forum Physique
    Réponses: 26
    Dernier message: 18/01/2009, 07h53
  3. Nature des bosons dans les intéractions
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 07/10/2006, 21h16
  4. Prévenir l'exploitation des femmes dans les sciences du vivant
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/03/2005, 13h56
  5. concentration des ions présents dans un mélange
    Par petarda dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/09/2004, 16h17