Discussion fermée
Page 5 sur 5 PremièrePremière 5
Affichage des résultats 121 à 131 sur 131

Des OGM dans les produits bio



  1. #121
    Ryuujin

    Re : Des OGM dans les produits bio


    ------

    Danone a été suffisamment embété par les végétariens, juifs et musulman avec sa gélatine de porc caché dans les yaourts pour ne pas prendre cet exemple à la légère je trouve...
    Exemple complètement extravaguant.
    Moi je t'ai donné un exemple qui colle parfaitement à la situation : les producteurs de semences ont besoin de produire des lots de semence purs.
    Comment font-ils à ton avis ? Ils laissent des marges de sécurité, plantent des haies, ne cultivent pas la même chose que leurs voisins etc...

    Est-ce qu'ils prétendent interdire à leur voisins de cultiver ce qui les dérange ? Non : ce sont leurs exigences, pour des raisons personnelles, donc c'est à leurs frais.
    Idem pour le bio : si certains veulent faire du 0% OGM, qu'ils se débrouillent. C'est à eux et à eux seul de payer leurs lubies.


    Etant donné que l'utilisation des OGM ne peut se faire que dans une agriculture industrielle
    Raté, c'est faux. La majorité des exploitations en OGM sont de petites exploitations (moins de 10 hectares), pas des usines.


    Après d'un point de vue purement "contrat social" sur le fait que les cultures exempts d'ogm devrait être plus cher je dirais simplement : pollueur payeur...
    A coté de la plaque aussi : c'est bien joli tout ça, mais elle est où là la pollution ? Nulle part : aucune pollution n'a été mise en évidence.

    Donc non : ceux qui veulent du zéro % réclament un luxe, et le luxe, ça se paye. Prouvez donc qu'il y a des effets néfastes sur la santé et/ou l'environnement, et après seulement vous pourrez parler de pollution.


    Je pensais qu'un des fondements de notre mode de vie c'était que la liberté des uns s'arrête là où celle des autre commencent... mais on m'a peut être menti...
    Non : justement ! De quel droit voudrais-tu empêcher un agriculteur qui le souhaite de cultiver des OGM ? Ta liberté s'arrête là où commence la sienne...et notamment là où commence sa propriété privée.


    Hum, je pensais que le but du maïs BT était justement de résister à des prédateur... Après une dissémination provoqué par l'homme et non par des dispositifs de réplication naturelle ça reste une dissémination... Ca change rien au niveau de l'érosion de la biodiversité. Tu peux me donner les plantes, animaux, micro-organisme, bref la biodiversité qui existent à l'intérieur d'un champs de maïs BT ?
    C'est assez désespérant quant on nous pose comme ça l'air de rien une question à laquelle on a déjà répondu plus de 10 fois sur ce même forum.

    Et bien non : tu as oublié de réfléchir au sujet.
    1) Qu'est-ce que les cultures BT remlacent ? des cultures non-BT, mais traitée. Le BT remplace d'autres pesticides.

    2) qu'a donc de particulier le BT ? il est d'origine naturelle, mais ça on s'en fiche. Surtout : il est est sélectif ! il ne tue que les insectes d'une famille ciblée (par exemple, les pyrales).

    3) que se passe t'il donc par rapport à un traitement moins sélectif (par exemple la roténone, pas sélective du tout) ? Et bien on tue moins d'insectes, en ayant le même niveau de protection des plantes, cad en tuant autant d'insectes vraiment nuisibles.

    Donc érosion de biodiversité ? Ah bon ? laquelle ? En quoi il y aurait érosion ? pourquoi ? Tu nous plaques ça comme si c'était évident, mais t'es tu au moins posé la question suivante : "qu'est-ce qui change par rapport à la biodiversité ?".
    Cela te parait-il normal de balancer comme ça qu'il y a érosion de la biodiversité :
    - sans même l'avoir constaté (la biodiversité, ça se "mesure").
    - sans même avoir expliqué en quoi il devrait y en avoir une ?


    En plus dans le cas de cette plante particulière ça fait quand même très longtemps que les liens entre sa culture et le manque de renouvellement des nappes phréatiques ont été mis à jour et pourtant on est toujours pas revenu à la culture de plantes autochtones (le maïs restant une plante tropicale avec tout ce que ça comporte)... C'est donc beaucoup plus compliqué que ça de "cesser de cultiver la plante en question".
    Il y a un manque complet de logique là dedans. Un semblant de raisonnement, mais juste un semblant. Derrière, ça ne tient pas debout.

    Quand je parle d'arrêter la culture si elle pose un problème, je parle bien entendu de la culture de maïs BT. Pas de la culture de maïs. On ne va pas arrêter la culture du maïs parceque celle de maïs BT pose des problèmes de santé ou autre !!!


    Toujours ? C'est un bien grand mot pour une période qui n'a même pas 60 ans...
    Renseignes toi donc un peu : tu crois vraiment que le labourage et le desherbage ont en tout et pour tout 60 ans ?!? On ne parle pas de l'arrachage des bocage et cie : ça c'est complètement autre chose.
    C'était une décision politique, ce n'est pas l'agriculture l'auteur du remembrement, c'est l'état.

    La définition même d'un champs, c'est un espace ou on réduit drastiquement la biodiversité pour que n'y soit présent qu'un faible nombre de végétaux d'intérêts.


    Depuis toujours l'agriculture a consisté à adapter les cultures aux sols et à l'écosystème autour d'elle
    Et ça n'a pas changé : tu vois beaucoup de canne à sucre dans le nord de la France ? Quant au maïs, il a été acclimaté avant qu'on puisse le cultiver chez nous.


    de lutte... pas d'éradication...
    ça non plus ça n'a pas changé : on est rarement capable d'éradiquer complètement un ravageur...
    J'ai comme l'impression que tu es complètement à coté de la plaque concernant l'agriculture actuelle, et que tu t'en fais une image complètement surréaliste...


    En théorie ça pourrait être le cas mais pas en pratique. Et c'est la pratique qui est évalué dans notre cas. Les connaissances que nous avons développé ne permettent pas la réactivité suffisante pour une utilisation en technique alternative même en labo. Les OGM doivent donc être jugé pour ce qu'ils sont : des outils à l'usage exclusif de l'agriculture conventionnelle
    Raté : ils sont tout sauf ça.
    Ils sont notamment utilisés sans intrants dans certaines zones défavorisées (pas toujours avec succès d'ailleurs), et surtout, ils ont un pannel d'application énorme, de la sylviculture au pharmaceutique...

    Et c'est toujours le même problème : tu prétends condamner le marteau au lieu de celui qui l'utilise pour frapper quelqu'un...


    il ne s'agit pas de procés. Mais il faut reconnaitre que les défenseurs des ogms sont et on été les auteurs de cette agriculture intensive
    Quand bien même ce serait vrai, ça ne serait pas un argument : une vérité est une vérité, peu importe qui la prononce.
    Votre "argumentation" est boiteuse ; vous croyez démontrer quelque chose en attanquant non pas votre cible, mais ceux qui la défendent, personnellement.
    C'est ridicule.

    On se fiche qu'untel qui défend les OGM fasse telle ou telle chose : ce qui compte, ce sont les effets de ces OGM, ce qu'ils permettent, ce qu'ils ne permettent pas, les risques potentiels engendrés etc...
    Rien d'autre.

    Et on se fiche complètement également que la majorité de ceux qui cultivent OGM le fassent en industriel - ce qui au passage est complètement faux - : ce n'est pas parceque j'utilise majoritairement mon portable sur secteur qu'il ne peut fonctionner que sur secteur.

    -----

  2. #122
    Tilleul

    Re : Des OGM dans les produits bio

    Raté, c'est faux. La majorité des exploitations en OGM sont de petites exploitations (moins de 10 hectares), pas des usines.
    Ca a beau être des petites usines, ça reste des techniques industrielles (ie monoculture intensive)

    Sur le BT, je te rappelle que les états-unis obligent de le cultiver à proximité de 20% de culture non OGM pour limiter l'apparition de résistances. Ce n'est pas "juste un remplacement d'insecticide". De plus son but est de permettre de remplacer un traitement sélectif dont le cout ne se justifiait que pour des cultures à haute valeur économique (maïs déstiné à l'alimentation humaine) par une solution générique qui permet de l'utiliser pour des cultures à destination du bétail et de l'industrie...

    Le maïs BT est simplement l'équivalent végétale de l'injection systématiques d'antibiotiques dans les poulets en batteries. Aucune raison scientifique ou technique mais des raisons purement commerciales.

    Pour le reste j'ai travaillé sur des problèmes concrets d'indépendance énergétique et alimentaire dans des endroits qui n'ont pas de possibilités de subventions massives et ceci avec des scientifiques locaux. Des projets qui continuent avec un certain succés. Débattre avec toi n'a aucun intérêt vu la différence de savoir qu'il y a entre nous. Tout ce que je fais c'est te donner des informations sur les obstacles à l'utilisation des ogm si on se place dans un cadre purement technique d'efficacité des cultures. Libre a toi d'aller dans la contradiction systématique et de refuser tous les retours d'expérience mais je ne vois pas l'intérêt d'être sur un forum dans ce cas...

  3. #123
    ossau

    Re : Des OGM dans les produits bio

    """""""Raté, c'est faux. La majorité des exploitations en OGM sont de petites exploitations (moins de 10 hectares), pas des usines."""""""""""
    ou ça? ici en france ce n'est certainement pas le cas

  4. #124
    Ryuujin

    Re : Des OGM dans les produits bio

    Ca a beau être des petites usines, ça reste des techniques industrielles (ie monoculture intensive)
    Qu'est-ce qui te permet d'affirmer ça ?


    Sur le BT, je te rappelle que les états-unis obligent de le cultiver à proximité de 20% de culture non OGM pour limiter l'apparition de résistances. Ce n'est pas "juste un remplacement d'insecticide".
    Bien sûr que si.
    Le BT remplace des traitements chimiques sur soit 80% de la surface cultivée (si on traite les zones tampon) soit sur 100% e la surface cultivée (si on le les traite pas).

    Bien sûr que si c'est un simple remplacement d'un insecticide par un autre.


    De plus son but est de permettre de remplacer un traitement sélectif dont le cout ne se justifiait que pour des cultures à haute valeur économique (maïs déstiné à l'alimentation humaine) par une solution générique qui permet de l'utiliser pour des cultures à destination du bétail et de l'industrie...
    C'est exactement le contraire : on remplace des traitements génériques (des insecticides à spectre plus ou moins large) par le BT qui est sélectif au possible (par exemple, qui cible les espèces de la famille des pyrales).


    Le maïs BT est simplement l'équivalent végétale de l'injection systématiques d'antibiotiques dans les poulets en batteries. Aucune raison scientifique ou technique mais des raisons purement commerciales.
    La comparaison n'a absolument aucun sens.
    Le BT n'est pas un antibiotique, et on ne l'injecte pas.
    Les OGM BT produisent la toxine BT comme ils produisaient déjà naturellement quantité d'autres insecticides.


    Pour le reste j'ai travaillé sur des problèmes concrets d'indépendance énergétique et alimentaire dans des endroits qui n'ont pas de possibilités de subventions massives et ceci avec des scientifiques locaux. Des projets qui continuent avec un certain succés. Débattre avec toi n'a aucun intérêt vu la différence de savoir qu'il y a entre nous.
    1) dans ce cas, ne répond donc pas ; pourquoi flooder ? laisse nous donc entre adultes.
    2) remarque déplacée venant de la part de quelqu'un qui n'a encore rien compris à ce qu'est un OGM BT et comment ça s'utilise.
    Cf le premier point de ce posts, qui était quand même assez fort. Depuis le début, tu nous expose un raisonnement tout simplement défaillant.

    Cherche donc d'abord à t'informer et à comprendre comment ça marche, puis seulement tu pourras prétendre aux dons de leçons.
    Pour ton info, les OGM BT sont actuellement très largement répandus, bien étudiés, et on a déjà une floppée de bilans positifs : les limites de ces OGM sont aujourd'hui connus, quant aux obstacles, cites donc-en un réel, documenté etc... pour voir ?

    Ce n'est pas comme si on manquait de matériel d'étude sur le sujet ; la littérature est plutôt abondante. Pourquoi ne la lirais-tu pas ?

  5. #125
    reno84

    Re : Des OGM dans les produits bio

    Le problème des ogms est aussi et avant tout économique je pense. On brevete des semences et on les rend stériles ce qui fait que le paysans ne peut plus ressemer il devient dépendant des grands groupes fournisseurs. C'est un vrai problème pour certains pays en voie de development comme par exemple l'inde ou certains paysans ont eu des prolèmes avec du riz "breveté" si je me souviens bien.
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  6. #126
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Des OGM dans les produits bio

    Modération

    Si cette discussion repart encore sur des considérations générales sur les OGM, ce qui n'a aucun rapport avec son titre, et en plus avec des arguments qui ont été débattus à de multiples reprises ici, elle sera rapidement fermée.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  7. #127
    ossau

    Re : Des OGM dans les produits bio

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Modération

    Si cette discussion repart encore sur des considérations générales sur les OGM, ce qui n'a aucun rapport avec son titre, et en plus avec des arguments qui ont été débattus à de multiples reprises ici, elle sera rapidement fermée.


  8. #128
    Démostène

    Re : Des OGM dans les produits bio

    Salut,
    Entièrement d'accord avec toi, JPL, tout a déjà été dit concernant la présence des 0.9% d'OGM dans les produits bio.
    La tollérence 0.9% a été votée par les ministres de l'agriculture contre l'avis des députés européens, c'est tout ce qu'il y avait à en dire.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  9. #129
    Ryuujin

    Re : Des OGM dans les produits bio

    AMHA, le topic peut être fermé ; de toute façon, on a plus affaire qu'aux sempiternels trolls qui répètent toujours la même chose, et à quelques malpolis qui balancent des trucs auxquels on a déjà répondu 100 fois...

    Non reno84 : aucun OGM commercialisé n'est stérile.
    Par contre, les semences non-OGM qu'on ne peut pas ressemer, ça existe.

    De même, OGM ou pas, c'est breveté pareil.

    Donc tous tes problèmes économiques ne sont pas ceux des OGM...

  10. #130
    fandhawking

    Re : Des OGM dans les produits bio

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    AMHA, le topic peut être fermé ; de toute façon, on a plus affaire qu'aux sempiternels trolls qui répètent toujours la même chose, et à quelques malpolis qui balancent des trucs auxquels on a déjà répondu 100 fois...

    Non reno84 : aucun OGM commercialisé n'est stérile.
    Par contre, les semences non-OGM qu'on ne peut pas ressemer, ça existe.

    De même, OGM ou pas, c'est breveté pareil.

    Donc tous tes problèmes économiques ne sont pas ceux des OGM...
    desolé mais reno84 a raison les ogm sont brevetes et pas les plantes non modifies ou alors dit moi qui a le brevet pour le mais ou le soja ! un peu de serieux!

  11. #131
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Des OGM dans les produits bio

    C'est hors sujet.

    Discussion fermée pour cause de dérives trop nombreuses.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 5 sur 5 PremièrePremière 5

Discussions similaires

  1. Actu - Des bactéries anaérobies recycleront les déchets produits par les astronautes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/06/2007, 17h50
  2. Travailler dans les OGM?
    Par geo_malin dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/11/2005, 10h27
  3. Les produits bio réduisent l'exposition des enfants aux pesticides
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/10/2005, 00h04
  4. Les OGM, bons ou mauvais ? quels OGM ?
    Par shokin dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 231
    Dernier message: 25/07/2005, 12h10