Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

science fiction ou science de la nature



  1. #1
    fab_79

    science fiction ou science de la nature

    Bonsoir,

    La physique n'est-elle pas devenue au fur et à mesure du temps une science de la fiction en essayant d'unifier tous les phénomènes plutôt qu'une science de la nature comme elle l'était à ses débuts où elle essayait de comprendre la nature qu'il l'entoure ?

    Cordialement,

    -----


  2. #2
    alinovitch

    Re : science fiction ou science de la nature

    Bonjour

    Hummm... je ne comprends pas bien la question?
    Pouvez-vous la faire plus simple...

    A +

  3. #3
    humanino

    Re : science fiction ou science de la nature

    Bonjour,
    Citation Envoyé par fab_79 Voir le message
    La physique n'est-elle pas devenue au fur et à mesure du temps une science de la fiction en essayant d'unifier tous les phénomènes plutôt qu'une science de la nature comme elle l'était à ses débuts où elle essayait de comprendre la nature qu'il l'entoure ?
    C'est une vision reductrice de la communaute entiere des physiciens. De plus, historiquement l'unification des lois de la physique a ete la piste la plus fructueuse. La question me parait donc illegitime pour plusieurs raisons.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  4. #4
    Deedee81

    Re : science fiction ou science de la nature

    Bonjour,

    Citation Envoyé par fab_79 Voir le message
    La physique n'est-elle pas devenue au fur et à mesure du temps une science de la fiction en essayant d'unifier tous les phénomènes plutôt qu'une science de la nature comme elle l'était à ses débuts où elle essayait de comprendre la nature qu'il l'entoure ?
    Non et je vais justifier.

    Je suppose que tu fais référence aux théories candidates du style théorie des cordes ou gravité quantique à boucles.
    • Ces théories aussi essaient de décrire le monde dans lequel nous vivons.
    • Elles ne sont pas basées sur du vent mais sur des théories déjà existantes et bien validées (Modèle Standard, Relativité Générale).
    • Toute théorie se base sur de l'existant et a pour but d'arriver à des prédictions expérimentalement vérifiables. Cela était vrai avant et l'est encore maintenant. Le fait que ces théories ont du mal à trouver des tests pour les valider (bien qu'il y en ait) ne signifie pas que c'est de la science fiction, seulement que ces théories sont "jeunes" et difficiles.
    • Les théories sont normalement construites pour expliquer des données expérimentales que les théories précédentes ne peuvent expliquer. Ce n'est pas le cas ici. Tous les résultats sont explicables par les théories connues (même la matière sombre et l'énergie sombre, même si on ne sait pas facilement vérifier les différentes hypothèses. Par exemple la relativité générale admet un terme de constante cosmologique pouvant expliquer les résultats. Le fait de ne pas connaitre la "nature" de cette constante n'est pas plus mystérieux que le fait que l'équation d'Einstein soit justement Guv=Tuv. Mais on sait que nos théories sont incomplètes. On sait même dans quel domaine où elles seront en défaut. Simplement ce domaine nous est inaccessible (actuellement). Situation assez unique dans l'histoire de la physique. Cela n'empêche pas de prendre les devant, en particulier pour essayer de trouver des tests plus accessibles. Même si de facto ça les rend plus spéculative que d'autres théories. Notons que la relativité générale s'est construite aussi pour ce genre de motivation même si des données existaient déjà (avance du périhélie) mais ce n'est pas elles qui ont poussé Einstein a chercher une unification de la théorie de Newton de la gravitation et de la relativité restreinte.
    • Ces théories ne preprésentent qu'une petite partie de la recherche théorique. La recherche théorique ne représente qu'une petite partie de la recherche en physique. La recherche en physique ne représente qu'une petite partie de la science. La "surmédiatisation" dans certaines revues de ces théories ne devrait pas être confondue avec la recherche scientifique.
      En ce sens, la remarque de humanino est totalement fondée.
    • Mêmes si ces théories n'étaient que du vent, les difficultés mathématiques qu'elles soulèvent ont parfois des retombées ailleurs. Je pense aux recherches sur les polymères, et, en mathématique : les surfaces aléatoires, les noeuds, la topologie, les groupes (même le "monstre" a trouvé une application en théorie des cordes !),....
    • Il ne faut pas confondre unification dans le sens "interaction unique d'où dériveraient toutes les autres" et "recherche d'un cadre commun aux théories afin de les appliquer aux domaines où elles s'appliquent toutes". La deuxième est légitime. La première peut être fructueuse, comme signalé par humanino, mais pourrait ne pas s'avérer correcte. Mais ça n'est pas grave. Les théories candidates n'essaient pas toutes de faire ça !
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Science-Fiction
    Par zélion dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/08/2007, 18h06
  2. De la Science-Fiction à la Science
    Par Alfabidou dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 19
    Dernier message: 03/07/2007, 21h19
  3. Science Fiction
    Par Palm dans le forum [ARCHIVE] Vos liens sur le net
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/01/2006, 15h18