Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 42

les sciences en ecole primaire



  1. #1
    miwa

    les sciences en ecole primaire


    ------

    Bonsoir

    Je suis en 2e annee de biologie, et jeffectue un stage dans une ecole primaire, ou je suis intervenue devant les eleves sur la respiration.

    Jai deja poste ici pour discuter de mon idee de presenter un poumon de mouton aux eleves. Chose que jai faite et ils ont adore.

    je minterroge sur la place des sciences a lecole et surtout de biologie et la geologie. Il y a quelques annees on a demande aux enseignants, de plus mettre en valeur la sciences et les experimentations et experiences scientifiques.

    Cependant il y a encore des nouvelles lois qui demandent maintenant de travailler plus le francais, les maths et le sport.

    Alors quen est il vraiment? jaimerais avoir votre avis sur les finalités (culturelles, intelectuelles, formation du citoyen) de lenseignement scientifique a lecole.


    Merci et bonne continuation

    NB . pardon pour cette ecriture sans accent et apostrophe je travaille sur un clavier de mac qwertz.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Texanito

    Re : les sciences en ecole primaire

    Le problème c'est que c'est très difficile d'être objectif sur ce sujet surtout parce que la plupart des forumeurs ici sont passionnés de sciences...

    En primaire je suis pas sur que les élèves puissent très bien comprendre la science. Je ne dis pas que ça ne les intéressent pas, au contraire ! Mais je ne suis pas sur qu'ils puissent se poser les bonnes questions. Je crois que la plupart ne savent même pas ce qu'est une molécule.

    Il y a aussi le système solaire : la/le prof vous demande d'apprendre l'ordre des planètes....
    Je me souviens quand j'étais en primaire, une fille de ma classe a fait un exposé comme quoi on a besoin de respirer pour vivre

    D'une part il y a déjà peu d'heure de sciences en primaire et d'une autre part ce sont des sciences "superficielles" (constater qu'une plante grandit quand on l'arrose et qu'on l'expose au soleil...).

    Donc je crois qu'en primaire je serais plutôt favorable a la loi (car les maths, étant tout de même une science, est un exercice mental a la portée des plus petits), même si je suis farouchement pour la physique et complètement allergique au français .

  4. #3
    ramza166

    Re : les sciences en ecole primaire

    Bonjour,

    Je ne prends pas le même point de vue que Texanito. Le but n'est pas d'apprendre au sens strict du terme la physique, la biologie etc à des enfants mais d'éveiller leur curiosité, de les étonner et de ce fait leur donner envie d'en savoir plus. Pour ma part mon intérêt pour les sciences, les technologies etc est venu très tôt et pas particulièrement grâce à l'école il faut bien le dire mais par des bouquins de vulgarisation qu'on avait pu m'offrir, par des émission ludo-éducatives etc...un enfant peut s'émerveiller facilement. Je me souviens cependant qu'en mon temps on m'avait aussi présenté des poumons (mais de porc lol) en primaire et ca m'avait marqué (en bien je précise) et apparemment les minots d'aujourd'huis sont tout aussi curieux.

    La science est avant tout question de curiosité et d'ouverture d'esprit. Et rien n'empêche d'appliquer les matières au programme en touchant à la science. Une dictée simple sur le système solaire, en donnant au tableau les mots un peu compliqués n'est peut être pas une mauvaise idée. Après tout l'élève retiendra peut être plus que l'orthographe si on lui parle des jolis anneaux de saturne plutôt que des aventures palpitantes de jeannette au marché.

    L'enseignement des sciences en tant que tel demande un minimum de bases mais leur découverte au travers de petites expérimentations, d'exposés d'intervenants extérieurs ou de jeunes élèves. Je trouve d'ailleurs qu'il n'y a aucun mal à présenter un exposé qui explique pourquoi on a besoin de respirer pour vivre à cet âge...il y aurait d'ailleurs peut etre moins de morts par jeux idiots en cour de récréation.

    Enfin, il est certain que d'insister sur les bases mathématiques et la langue française soit primorial et que de promouvoir l'exercice physique soit un bien pour la santé de stêtes blondes. Rien n'empêche cependant de trouver un moment de découverte dans la semaine, et de toucher aux sciences physiques (une source lumineuse, un prisme, un mur blanc et vous aurez des minots ébahis), à la biologie ( poumons, coeur, sortie en campagne ).... les possibilités ne manquent pas à mon avis et ça n'empêchera pas de faire de l'histoire et de peindre un joli coquetier pour maman .

    Voilà mon humble avis

    Cordialement,

  5. #4
    predigny

    Re : les sciences en ecole primaire

    Je suis bien d'accord avec Ramza. Au primaire c'est plutot l'envie d'aimer les sciences qu'il faut donner aux enfants. Eveiller leur curriosité par des expériences simples. Des émissions filmées comme "C'est pas sorcier" pourraient aussi les initier de façon ludique et... bien faite.

  6. #5
    nausicaa149

    Re : les sciences en ecole primaire

    J'ai vu les résultats obtenus par des enseignants convaincus des bienfaits de l'expérimentation scientifique à l'école, et bien c'est uen grande réussite.
    Quant à l'observation "simple" la plante pousse quand on l'arrose, elle ne reste jamais aussi bêtement constat, il s'agit de proposer des hypothèses pour expliquer ce constat, c'est-à-dire de faire de la science et non de l'apprendre.
    C'est avec ce genre de méthodes que travaillent les Etats-Unis et le Canada dans leurs classes et que je sache ils sont nettement plus avancés que nous dans les connaissances scientifiques dans le secondaire (et là encore j'ai pu l'observer).

    Donc, revenir aux "fondamentaux" c'est très bien mais le vrai problème n'est pas de savoir si on le fait au détriment des sciences mais de savoir si on le fait au bénéfice des enfants ou pour satisfaire leurs parents, mais c'est un autre sujet.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    catnap

    Re : les sciences en ecole primaire

    Bonjour,

    Je pense aussi que le but premier n'est pas d'apprendre les sciences en primaire mais de développer la curiosité ET l'esprit critique en montant des expériences simples et en demandant aux enfants d'imaginer des explications et des manières de les vérifier, ou non.

    J'ai fait cela avec une pile, une ampoule et deux fils: pourquoi faut-il DEUX fils pour apporter l'électricité alors qu'un seul tuyau suffit pour l'eau?

    Wynne Harlen a écrit plusieurs livres sur la façon d'enseigner les sciences à l'école primaire et elle montre bien que c'est le questionnement qu'il faut stimuler, sans dire qu'il y a une "bonne" et une "mauvaise" réponse, et encore moins la donner du haut de son autorité d'adulte.

    C'est d'ailleurs une approche qu'on pourrait fort bien ne pas limiter aux sciences, mais le but de l'école est-il réellement de former des citoyens critiques ?

    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    Texanito

    Re : les sciences en ecole primaire

    A quoi ca sert de leur donner de la curiosité si on sait pertinemment que l'on pourra pas leur apporter les réponses qu'ils veulent...

    Allez expliquer a des élèves de CE2 que la plante pousse grâce a une élongation des cellules différenciées issues de la division des cellules d'un méristème ou leur dire que le mouvement des planètes du système solaire est la résultante d'une interaction des forces entres les astres liées à la gravitation sans pouvoir leur expliquer clairement ce qu'est la gravitation (et encore je suis sur que c'est pas rigoureusement ça parce qu'il y a la relativité et tout mais bon je vais pas pousser le vice aussi loin )...

    Pour éveiller leur curiosité la TV s'en charge parfaitement je crois entre les émissions et documentaires scientifiques et les films de sciences fictions, je crois que les enfants iront faire des recherches d'eux même une fois adolescent si ça les intéresse vraiment...

    Pour quelqu'un de vraiment curieux je vous jure que c'est frustrant de poser une question et qu'on vous réponde : "t'es trop jeune, tu verras ca plus tard t'inquiète pas" ou alors qu'on nous donne la réponse a notre question mais qu'on ne comprenne pas un mot...

    Je ne dis pas qu'il faut complètement supprimer la science de la primaire mais a mon avis les maths et le français me semble être des objectifs plus concrets a cet age, et lorsqu'au collège les esprits sont un petits plus ouverts et les élèves prennent la décision de faire des recherches sur le net d'eux même, les heures scientifiques sont beaucoup plus rentables.

  11. #8
    Szym

    Re : les sciences en ecole primaire

    Bonjour,
    Je pense aussi qu'il est important d'éveiller l'intérêt des enfants pour les sciences dès le primaire. Je ne suis pas enseignant, mais si j'avais l'occasion de donner un cours de sciences en primaire, j'essaierais de leur faire remarquer qu'une bille qu'on pousse sur une surface lisse ne s'arrête que si on exerce une force dessus (si on l'arrête avec sa main par exemple), ou qu'une bille qui descend une pente remonte d'autant plus haut que le surface est plus lisse sans jamais dépasser sa hauteur initiale, puis de leur faire prendre conscience du fait que ça n'a rien de trivial, qu'en observant cela et en y réfléchissant on peut apprendre beaucoup de choses sur notre univers, déduire lois qui permettent de le décrire et de prévoir de nombreux évènements. En fait j'aimerais bien avoir l'occasion d'essayer de faire saisir à des enfants ce qui est à mon avis le principe même de la science, ce qui a à mon avis initié son développement : s'interesser à quelque chose qu'on observe tous les jours autour de nous. Je me demande ce que ça pourrait bient donner...

    En tout cas je suis pour une éducation scientifique dès le primaire, mais sans aucun programme précis fixé par l'Etat. Le but n'étant pas à mon avis de faire retenir des connaissances précises, je pense qu'il vaut mieux laisser le pédagogue choisir la meilleur approche pour interesser ses élèves.

  12. #9
    Texanito

    Re : les sciences en ecole primaire

    Comment tu veux expliquer clairement que la bille ne s'arrêtera que si tu l'arrête avec la main ? Il ne vas pas comprendre quand tu lui parlera des frottements du sol...

    D'ailleurs je me souviens un jour dans ma classe de CM2, j'étais le seul avec un ami à essayer de démontrer à tout le reste de la classe que la lune tournait sur elle-même Ces ignares pensaient que si on ne voyait qu'une seule face, il fallait en déduire qu'elle ne tournait pas....
    J'ai ou plutôt on, a réussi au bout de 15 ou 20 minutes !!!

    Et puis personnellement ma culture en physique jusqu'à la fin du collège est surtout due à la tv et à internet.

    La biologie ça ma l'air de rester relativement simple a expliquer (les petits ne connaissant pas l'existence des molécules, y a pas à leur expliquer le rôle de l'ATP), mais la physique-chimie, a part l'électricité, qui de plus je vois difficilement comment expliquer clairement ce que c'est même a des lycéens.

    En fait a cet age la, on ne peut que faire des constats et se poser des questions.

    En plus quand j'y réfléchis, plus on apprend en sciences et plus on se rend compte qu'on sait pas grand chose donc plus on se pose de questions... imaginez vous à 8-9 ans...

  13. #10
    Mecton

    Re : les sciences en ecole primaire

    Salut,
    En tout cas je suis pour une éducation scientifique dès le primaire, mais sans aucun programme précis fixé par l'Etat
    Un programme n'est pas un listing des connaissances, enfin pas uniquement. On y trouve également des " objectifs méthodologique ". Car, contrairement à ce que laisse entendre Texanito, la science ne réside pas, je pense, dans les réponses que l'on fournit mais dans le mode de questionnement que l'on est capable de se poser et la " méthode " que l'on met en jeux pour y répondre.
    Les réponses ne sont constituent pas un but à atteindre, ce n'est pas une fin en soi, même si leur formulation qui arrive en fin de progression le laisse croire..à tort.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  14. #11
    Texanito

    Re : les sciences en ecole primaire

    Je suis presque d'accord avec toi Mecton.

    En fait je dirais plutôt que la science ne fais pas le scientifique : c'est facile de prendre un livre et de l'apprendre pour étaler sa connaissance ensuite.

    La science apporte des réponse a des questions mais c'est le scientifique qui doit se poser ces questions.

    Oh évidemment ça me ferait plaisir que tous les petits rejetons soit des scientifiques potentiels mais ce ne serait pas objectif.

    Etant donné qu'on ne cherche pas encore à former des scientifiques en primaire...

  15. #12
    _Mayou_

    Re : les sciences en ecole primaire

    Texanito, je crois que tu confonds curiosité et faire des bambins des Einstein en herbe.... faut savoir "relativiser". Le gamin n'en a rien à faire des cellules qui s'allongent dans la plante puisqu'il ne sait pas ce qu'est une cellule.

    Si tu as passé ton enfance frustré le nez dans des bouquins de collège, c'est pas le cas de tout le monde. Ouvre les yeux sur ce qu'est un enfant de 8 ans.
    Ce n'est qu'un enfant, qui découvre des choses.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  16. Publicité
  17. #13
    Texanito

    Re : les sciences en ecole primaire

    Bah je me demande bien ce que vous voulez leur faire découvrir d'intéressant sans avoir a leur dire après que la réponse est trop compliquée pour eux...

  18. #14
    catnap

    Re : les sciences en ecole primaire

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    A quoi ca sert de leur donner de la curiosité si on sait pertinemment que l'on pourra pas leur apporter les réponses qu'ils veulent...
    Je pense au contraire qu'on peut le plus souvent apporter les réponses qu'ils veulent pas celle que toi tu attends avec toutes tes connaissances déjà acquises.

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Salut,
    la science ne réside pas, je pense, dans les réponses que l'on fournit mais dans le mode de questionnement que l'on est capable de se poser et la " méthode " que l'on met en jeux pour y répondre.
    Les réponses ne sont constituent pas un but à atteindre, ce n'est pas une fin en soi, même si leur formulation qui arrive en fin de progression le laisse croire..à tort.
    Je suis parfaitement d'accord, avec cela. Il n'est pas question (j'espère en tout cas) d'apprendre "les sciences" aux enfants de l'école primaire, et encore moins de former des scientifiques, même futurs! Il est bien plus important d'éveiller leur curiosité, déjà, et de leur apprendre à (se) poser de bonnes questions, celles qui ouvrent des pistes.

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    Bah je me demande bien ce que vous voulez leur faire découvrir d'intéressant sans avoir a leur dire après que la réponse est trop compliquée pour eux...
    Je me demande bien ce que je pourrais te faire découvrir d'intéressant sans avoir à te dire que la réponse est trop compliquée pour toi...

    Cordialement

  19. #15
    Szym

    Re : les sciences en ecole primaire

    Il ne vas pas comprendre quand tu lui parlera des frottements du sol...
    Je pense qu’il faut éviter de penser ainsi, c’est sûrement à cause de cette approche que le niveau des élèves s'est écroulé au cours du 20ème siècle. Au lieu de se dire que les enfants ne peuvent rien comprendre et se résigner à leur faire apprendre par coeur la règle de trois sans même leur faire comprendre qu'il s'agit d'une division suivie d'une multiplication (c'est comme ça que je l'ai apprise, on me l’a fait retenir graphiquement par coeur), il serait plus constructif de se demander pourquoi on n'arrive pas à leur expliquer.

    Je suis sur qu'on pourrait faire faire saisir le concept de frottement à un enfant, pourquoi ne pas essayer de lui faire expliquer pourquoi il est plus difficile de pousser une gomme posée sur sa table qu'un stylo lisse ou je ne sais quoi.


    Le but dans tout ça n'est pas de créer des vocations scientifiques dès le primaire. Je pense qu'apprendre à réfléchir à un phénomène observé (donc finalement résoudre un problème lié au monde réel) est tout aussi important qu'apprendre à lire ou à compter. Or il n'y a qu'à travers les sciences que cela peut s’apprendre. Ce n'est pas pour rien que les banques aiment bien recruter des physiciens en perdition... (du moins en Allemagne où je réside depuis assez longtemps, le "Diplom Physiker" y trouve assez facilement un emploi dans l'industrie ou dans les finances, mais si je me souviens bien le physicien est beaucoup moins bien vu en France).

  20. #16
    miwa

    Re : les sciences en ecole primaire

    Bonjour a tous.

    Merci pour vos messages.

    La nouvelle loi est passee, il faut revenir aux fondamentaux. alors quil ya a peine qq annees, on demande a privilegier les sciences.

    Je suis daccord que certaines matieres de la sciences comme la physique paraissent tres abstraites aux enfants et je confirme quils ne savent pas ce que sont les molecules.

    mais cest un sujet qui les interesse et ma maitre de stage ma dit quils ont besoin de faire de la science car sinon au college ils seront un peu perdus. cela pour repondre a je sais plus quel politique qui a dit que de toutes facons ce quon voit en histoire et science en ecole, sera revu au college, donc autant pas sattarde dessus. en primaire.

    J'ai fait un cours sur la respiration aux enfants (appareil respiratoire, mouvements des cotes et diaphragme, echanges gazeux entre lair et le sang). Et comme il faut multiplier les experiences ils ont manipule un model pour mimer les mouvements respiratoires et vu un vrai poumon.

    Ils ont adore, ils mont emmener sans que je demande quoi que ce soit des radios du torse, des beaux livres du corps humain, les enfants me disent mm des choses difficiles pour leur age (globule blanc, rouge, sucs digestifs).

    Quand aux experiences pour la plante, cest pas juste voir que la plante a besoin deau et de soleil. Ils les ont plante cest vrai et recouvert dun drap noir... mais ils sont aller plus loin.
    quand jai dit aux eleves que nos muscls avaient besoin de dioxygene et quils rejettaient du dioxyde de carbone, un eleve ma dit "alors cest linverse de la plante" jai ete surprise

    je pense que la science a son importance, et surtout cela leur explique des petits phenomenes de la vie de tous les jours qui les fascinent comme avaler de travers, boire la tasse, avoir le hoquet, une elipse et pourquoi la cuisine est la salle de tous les dangers...

    que pouvez vous dire de la finalite des sciences ds la formation du citoyen?

    cordialement

  21. #17
    catnap

    Re : les sciences en ecole primaire

    Citation Envoyé par Szym Voir le message
    Je suis sur qu'on pourrait faire faire saisir le concept de frottement à un enfant, pourquoi ne pas essayer de lui faire expliquer pourquoi il est plus difficile de pousser une gomme posée sur sa table qu'un stylo lisse ou je ne sais quoi.
    Oui, cela marche même plutôt bien. Et il n'est pas question pour autant de leur infliger la théorie électromagnétique des glissements avec et sans frottements!
    Citation Envoyé par Szym Voir le message
    Ce n'est pas pour rien que les banques aiment bien recruter des physiciens en perdition... (du moins en Allemagne où je réside depuis assez longtemps, le "Diplom Physiker" y trouve assez facilement un emploi dans l'industrie ou dans les finances, mais si je me souviens bien le physicien est beaucoup moins bien vu en France).
    Moins bien vu, parce que nos décideurs ont pour la plupart suivi d'autres filières, mais pas exclu: j'ai connu une brillante étudiante en physique théorique qu'une grande banque a recrutée (à un salaire que le CNRS ne rêverait pas d'offrir).

    Cordialement

  22. #18
    Texanito

    Re : les sciences en ecole primaire

    Justement, en primaire ils sont obligés de tout admettre et de faire du par cœur...

    Un élève de primaire sera obligé de constater que la gomme adhère plus à la table que le stylo mais ne comprendra pas la notion de frottement...
    Et on ne peux pas blâmer les professeurs qui ne peuvent pas leur expliquer non plus pourquoi il se passe ceci ou cela.

    En plus la plupart des expériences ou des "cours" scientifiques en primaire ne servent strictement à rien puisque les élèves connaissent déjà l'issue du problème : je crois qu'on savait tous qu'une plante sans eau mourrait et qu'il y a d'autres planètes qui tournent autour du Soleil avant qu'un prof nous l'ai dit...

  23. Publicité
  24. #19
    catnap

    Re : les sciences en ecole primaire

    Citation Envoyé par miwa Voir le message
    Bonjour a tous.
    que pouvez vous dire de la finalite des sciences ds la formation du citoyen?
    cordialement
    Développer l'esprit critique!

    Il y a du chemin à faire...

    Cordialement

  25. #20
    Mecton

    Re : les sciences en ecole primaire

    Si on en arrive à dire " la réponse est trop compliquée " c'est que l'on a soi même pas encore parfaitement intégré le problème, ses réponses et les conséquences de ces réponses.
    Bah je me demande bien ce que vous voulez leur faire découvrir d'intéressant sans avoir a leur dire après que la réponse est trop compliquée pour eux...
    Comme dit plus haut ce n'est pas les réponses qui importent ( mais toi tu ne vois que ça... ). Si les enfants ne sont pas capables de se poser des questions, à quoi pourront bien servir des réponses ?
    Il y a énormément de chose que l'on tient pour évidentes et auxquelles on estime qu'il n'y a pas lieu de se questionner. Pourquoi les objet tombent ? Pourquoi les feuille sont verte ? Pourquoi l'eau tombe du ciel ? et caetera...
    Si l'enfant exprime la nécessité d'expliquer les évidences qui l'entoure alors il détient la qualité première pour faire de la bonne science.
    Dernière modification par Mecton ; 30/04/2008 à 20h46.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  26. #21
    Mecton

    Re : les sciences en ecole primaire

    que pouvez vous dire de la finalite des sciences ds la formation du citoyen?
    Oups, j'en ai oublié ta question : sujet très intéressant au quel je n'ai pas de réponses précise...
    Il faudrait définir ce que l'on entend par citoyen dans un premier temps, wiki dit cela :

    " De manière générale, un citoyen est une personne qui relève de l'autorité et de la protection d'un État et par suite jouit de droits civiques et a des devoirs envers cet État. Chaque citoyen exerce à sa façon la citoyenneté telle qu'elle est établie par les lois et intégrée dans l'ensemble des mœurs de la société à laquelle il appartient.

    La citoyenneté est aussi une composante du lien social. C'est, en particulier, l'égalité de droits associée à la citoyenneté qui fonde le lien social dans la société démocratique moderne. Les citoyens d'une même nation forment une communauté politique. "


    En gros ça veut dire être intègre par rapport aux règle social, juridiques et politiques. De la à voir que c'est un mouton.. il y a un pas qu'il ne faut pas franchir.
    Dans l'utopie que représente cette notion de citoyen l'adulte en devenir qu'est l'enfant devrait de lui même adhérer aux principes qui fondent sa nation car ces principes sont les meilleurs et donc doivent être compris assimilés et respectés. Cela suppose donc qu'il faille prédisposer l'enfant à accepter ces règles et donc à comprendre pourquoi elles sont nécessaires.

    Alors voila la problèmatique à laquelle j'arrive :
    En quoi la science serait elle en mesure de donner à l'enfant les schémas de pensées nécessaire à la compréhension de ces règles ?
    Cette formulation me convient pas tellement...
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  27. #22
    ramza166

    Re : les sciences en ecole primaire

    Bonjour,

    Je te trouve bien catégorique malgré ton jeune âge Texanito. Je me rappelle étant jeune de m'être amusé a regarder tout ce qui passait dans un microscope, d'avoir expérimenter sommairement mais de façon ludique avec des aimants, d'avoir regardé notre bonne vieille lune avec un télescope pour le moins rudimentaire. Un enfant n'a pas toujours besoin d'une réponse précise et pointue pour être satisfait. Le fait de ne pas avoir de réponse peut même au contraire le stimuler, le faire réfléchir, lui donner envie d'apprendre. Et au fur à mesure, en avançant dans son cursus scolaire il en découvrira toujours plus. Sans compter que des livres de vvulgarisation pour les enfants existent.

    Dans un second temps tu ne veux pas entendre que le fait de faire découvrir la science ne veut pas dire tester et sanctionner des connaissances par la suite.

    Enfin ton attitude du "ça sert à rien" me semble tout à fait inappropriée...à quoi bon parler d'induction électro-magnétique en terminale S si on ne peut pas présenter les équations de Maxwell...c'est vrai après tout, il reste des zones obscures dans la petite tête de notre lycéen. Si l'on se place de ce point de vue, l'apprentissage ne sert à rien s'il ne donne pas de connaissance absolue. La science évolue, s'enrichit. Ce qui la fait vivre ce sont les chercheurs...des savants certes, mais aussi et surtout des curieux. Développer la curiosité des élèves vis à vis de la science ne peut à mon sens n'être que bénéfique. D'autant que les explications, si rudimentaires soient elles illustre un raisonnement qui peut être simple, simplifié voire simpliste mais qui aura toujours une importance. Développer l'esprit critique d'un jeune enfant c'est sans doute pousser loin mais développer cette curiosité est essentielle à mon sens.

    Cordialement,

  28. #23
    Cécile

    Re : les sciences en ecole primaire

    Contrairement à ce qu'affirme Texanito, les enfants de primaire peuvent énormément apprendre des sciences à l'école. C'est étonnant que personne n'ai parlé de "la main à la pâte", dont le but est de former à la démarche scientifique : observer, formuler des hypothèses, élaborer des expériences pour vérifier ces hypothèses, les reformuler, etc.
    Exemple : étudier l'ébullition de l'eau. Les élèves mettent donc un thermomètre dans une casserole pleine d'eau, et notent à intervalle régulier la température. Ils voient une augmentation régulière... jusqu'à ce que ça bloque à 100°C. Et là, ils élaborent plusieurs hypothèses : "le thermomètre est cassé" (on vérifie que non, par exemple en rajoutant de l'eau froide et en voyant que ça redescent), etc. Bien sûr, à la fin, l'instituteur explique ce qui s'est passé, mais seulement après qu'ils se sont posé beaucoup de questions et qu'ils ont testé plein d'hypothèse. Bien sûr, ce sont des enfants de 8 ou 10 ans, alors on n'expliquera pas les diagrammes de phase et compagnie. Mais qui peut nier qu'ils ont fait des sciences ?

  29. #24
    akla

    Re : les sciences en ecole primaire

    Bonjour,

    Je ne sais pas ce que les thérapeutes au développement de l`enfance en pensent mais je me souvient parfaitement bien de l`expérience visuelle et noséabonde que le gonglement d`un poumon de boeuf avait eu sur mes recepteur nasals pour la première foi, et de l`émerveillement subséquente qui allait s`en suivre... lorsque j`ai vu le prof gonflé et dégonflé le poumon. Je ne savait plus ce qui m`était plus désagréable la vue d`un organe enlevé ou l`odeur que ça dégageait. Mais une chose est certaines c`est que cela à stimulé ma curiosité à poser des questions sur la raison de la forme du poumon au prof et de lui demander quel est le prochain organe que l`on allait voir

  30. Publicité
  31. #25
    nausicaa149

    Re : les sciences en ecole primaire

    Lorsque je parlais d'avoir pu observer des sciences à l'école primaire, je parlais notamment du programme la main à la pâte que mentionne Cécile. Mais en fait, dès la maternelle avec des expériences encore plus simple il est possible de faire des sciences.

    J'ai pu ainsi observer les basiques expériences sur l'eau, mais aussi de l'observation animale sur les poissons (reproduction, nutrition, digestion etc). Ce n'est pas parce qu'on ne peut en comprendre tous les mécanismes qu'une expérience avec un constat et une conclusion n'est pas de la science.

  32. #26
    biorythma

    Re : les sciences en ecole primaire

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    les enfants de primaire peuvent énormément apprendre des sciences à l'école. C'est étonnant que personne n'ai parlé de "la main à la pâte", dont le but est de former à la démarche scientifique : observer, formuler des hypothèses, élaborer des expériences pour vérifier ces hypothèses, les reformuler, etc.
    Bonjour,

    Je ne suis hélas d'accord qu'avec la toute première partie de ton raisonnement. Oui les enfants de primaire peuvent énormément apprendre des sciences à l'école...

    Mais la méthode "main à la pâte" a pour but de former les élèves à la démarche d'investigation, la nuance est importante : ce n'est pas la démarche scientifique. Ce sont 2 choses différentes ! Ce qui est fait actuellement dans les écoles avec la bénédiction de l'Académie des Sciences n'a rien à voir avec ce qui est fait par la suite au collège et lycée. Les activités type "main à la pâte" sont souvent décrites comme activités "pâte à modeler" sans aucun raisonnement ou semblant de démarche scientifique. Il y a certes des exceptions mais rares sont les enseignants formés pour ce type de dispositif qui nécessite du temps, des connaissances solides et une sacrée dose de pédagogie.
    D'ailleurs bon nombre d'enseignants ont relevé que le rapport Rolland précise que l’opération « la main à la pâte » instituée dans le primaire, n’a pas été évaluée par une instance indépendante et même n’a pas été évaluée du tout...On prétend que c'est extraordinaire mais quand il s'agit de vérifier l'efficacité de cette pratique sur les enfants...plus personne !

    Quand on regarde les nouveaux programmes pour l'école primaire, on se rend compte, avec tristesse, que les sciences sont les premières victimes du retour de "l'école à Papa" avec la Marseillaise, la leçon de morale et autres inepties moyen-âgeuses...Moins de sciences à l'école donc moins d'éveil à la curiosité, moins de questionnements, plus du par coeur et surtout pas d'éveil de l'esprit critique...On est assez loin de l'éducation à la citoyenneté...

    Enfin, plus inquiétant, cette fantastique panacée pour l'enseignement des sciences que constituerait cette pratique, est en passe de devenir la règle sur les cursus suivants : collèges et lycées. Quelques expérimentations sont tentées dans certains collèges dans quelques académies...Mais petit problème de taille : il y a encore des enseignants, pas en grève ni en vacances , qui ne sont absolument pas convaincus et qui résistent et résisteront à cette percée du fourre tout et du n'importe quoi dans l'enseignement des Sciences.

    Conservateur moi ? Peut être...mais encore lucide !
    Cordialement
    Dernière modification par JPL ; 06/05/2008 à 00h45. Motif: Correction de balise

  33. #27
    Cécile

    Re : les sciences en ecole primaire

    Citation Envoyé par biorythma Voir le message
    Mais la méthode "main à la pâte" a pour but de former les élèves à la démarche d'investigation, la nuance est importante : ce n'est pas la démarche scientifique.
    A ce niveau là, je ne vois pas trop la différence. Peux-tu me la décrire ?

    Il y a certes des exceptions mais rares sont les enseignants formés pour ce type de dispositif qui nécessite du temps, des connaissances solides et une sacrée dose de pédagogie.
    Je ne suis pas sûre qu'il y ait besoin de beaucoup de connaissances, d'autant que des chercheurs sont là pour aider. Mais du temps et une sacrée dose de pédagogie, oui, il en faut.

    D'ailleurs bon nombre d'enseignants ont relevé que le rapport Rolland précise que l’opération « la main à la pâte » instituée dans le primaire, n’a pas été évaluée par une instance indépendante et même n’a pas été évaluée du tout...On prétend que c'est extraordinaire mais quand il s'agit de vérifier l'efficacité de cette pratique sur les enfants...plus personne !
    En effet, il serait important de l'évaluer.

    Quand on regarde les nouveaux programmes pour l'école primaire, on se rend compte, avec tristesse, que les sciences sont les premières victimes du retour de "l'école à Papa" avec la Marseillaise, la leçon de morale et autres inepties moyen-âgeuses...Moins de sciences à l'école donc moins d'éveil à la curiosité, moins de questionnements, plus du par coeur et surtout pas d'éveil de l'esprit critique...On est assez loin de l'éducation à la citoyenneté...

  34. #28
    ossau

    Re : les sciences en ecole primaire

    Citation:
    Quand on regarde les nouveaux programmes pour l'école primaire, on se rend compte, avec tristesse, que les sciences sont les premières victimes du retour de "l'école à Papa" avec la Marseillaise, la leçon de morale et autres inepties moyen-âgeuses...Moins de sciences à l'école donc moins d'éveil à la curiosité, moins de questionnements, plus du par coeur et surtout pas d'éveil de l'esprit critique...On est assez loin de l'éducation à la citoyenneté...
    oh mais pas du tout! je suis fils d'enseignant et d'un certain age et je peux dire qu'il y avait un éveil aux sciences.......on appellait ça "leçons de choses" cela comportait des rudiments de physique, de chimie, d'observation de la nature
    bon il y avait moins de culture....physique, de sport quoi........et c'était pas plus mal

  35. #29
    biorythma

    Re : les sciences en ecole primaire

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    A ce niveau là, je ne vois pas trop la différence. Peux-tu me la décrire ?

    Je ne suis pas sûre qu'il y ait besoin de beaucoup de connaissances, d'autant que des chercheurs sont là pour aider. Mais du temps et une sacrée dose de pédagogie, oui, il en faut.

    En effet, il serait important de l'évaluer.

    Bonjour, alors pour voir les subtiles différences entre la démarche scientifique et la démarche d'investigation, je te renvoie à cette excellente discussion pour éviter les longs messages :
    http://www.inrp.fr/lamap/?Page_Id=33...agogyType_Id=1
    Les chercheurs sont là pour aider, oui peut être dans un certain nombre d'écoles primaires et maternelles mais il faut les solliciter ce qui nécessite une sacrée organisation et rappelons que beaucoup sont très occupés...A l'échelle nationale , comme dans bon nombre de disciplines c'est l'enseignant(e) seul(e) qui fait face avec souvent la bonne volonté des parents d'élèves qui peuvent aider à mettre en place les projets...
    Tout à fait d'accord avec toi, il faudrait vraiment évaluer la pertinence de cette pratique de "la main à la pâte" sur l'enseignement scientifique, mais pour les enseignants qui comme moi ont à faire à des élèves de 6ème, je peux t'assurer que la désillusion est grande entre ce qui était censé avoir été assimilé par les élèves, ce qui est écrit dans les programmes, et les prérequis réels demandés en classe : on parle beaucoup de cohérence entre l'école primaire, le collège, le lycée et l'enseignement supérieur et on en voit pas toujours la couleur...
    Comprenons nous bien, je ne suis pas là pour dénigrer "la main à la pâte", je suis juste là pour dire : ok initiative intéressante, généralisable à tous ? sous quelles conditions ? pour faire quoi ? intéressante pour l'acquisition de compétences utiles par la suite ? favorise une certaine appétence pour les sciences ?
    et malheureusement le flou demeure pour bon nombre de réponses à ces questions.

  36. #30
    biorythma

    Re : les sciences en ecole primaire

    Citation Envoyé par ossau Voir le message
    Citation:


    oh mais pas du tout! je suis fils d'enseignant et d'un certain age et je peux dire qu'il y avait un éveil aux sciences.......on appellait ça "leçons de choses" cela comportait des rudiments de physique, de chimie, d'observation de la nature
    bon il y avait moins de culture....physique, de sport quoi........et c'était pas plus mal
    Ah la leçon de choses...le dessin du papillon légendé ou de la feuille de chêne...Nostalgique moi ? Pas vraiment et dans le lien donné dans mon précédent message voilà la raison :
    http://www.inrp.fr/lamap/?Page_Id=33...agogyType_Id=1
    Je cite : "Dans la leçon de choses, la « posture pédagogique » de l'enseignant était celle d'un guide, d'un « maître » qui, en « montrant ce qu'il fallait voir » disait à l'élève ce qu'il devait retenir. Le savoir était transmis à un élève au cours d'une « leçon », où cet élève écoutait, notait, dessinait, observait, attentif à ce que le maître « lui disait de faire ». On parlait alors d'un élève attentif, passif, dont la seule action était d'appliquer les consignes du maître.
    Selon les méthodes prônées actuellement, la visée est renversée : l'enfant est placé au cœur de l'apprentissage, ce qui veut dire que l'enfant (aidé de la classe et du maître) doit d'abord s'interroger, se poser des questions. Il revient au maître de permettre à cet enfant de rechercher ses propres réponses, ses propres solutions en agissant par lui-même, et non plus d'apprendre par cœur des « résultats » scientifiques
    "

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 18
    Dernier message: 29/09/2010, 01h26
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 17/01/2008, 20h40
  3. sciences en ecole d'ingenieur
    Par miketyson42 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/07/2007, 01h39
  4. Enseignement des sciences au primaire
    Par buck dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/12/2003, 23h33