Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 43

Robot, Capacité d'apprendre, où en est-on ?



  1. #1
    Actualite

    Robot, Capacité d'apprendre, où en est-on ?


    ------

    lut, une question a propos de nos futur amis les robot

    je ne sait pas du tout ou en est la science a ce niv la, mais j'aimerai savoir si on a déja créer des script ou programme qui était capable d'apprendre ( ou a s'en rapprocher )

    sa doit etre la chose a trouvé, par exemple un bébé au début n'a pas conscience de lui meme et en apprenant, finalement il arrive a ce que vous connaissez... un être humain sanguinaire

    on est encore loin de quelque chose d'intéressant ou bien sa avance plus vite qu'on ne le pense ?

    -----
    Dernière modification par Actualite ; 01/05/2008 à 07h09. Motif: ..

  2. Publicité
  3. #2
    Bruno

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Salut,

    Cela s'appelle l'intelligence artificielle. Et pour arriver à ce que les robots nous égalent, il faudrait d'abord comprendre comment notre cerveau est programmé, et ça on en est encore bien loin.

    [HS]Pour le bébé, je crois qu'il a déjà conscience de soi à la naissance, à confirmer.[/HS]
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  4. #3
    QuébecEcho

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    [HS]Pour le bébé, je crois qu'il a déjà conscience de soi à la naissance, à confirmer.[/HS]
    Je réponds comme ça bien vite et sans vraiment contrevérifier mes dires.

    Dans les étapes qu'il doit franchir, le bébé en passe une où il réalise petit à petit que les objet qui passent dans son champ de vision lui appartiennent. Ça fait pas un bien grosse conscience de soi, à mon humble avis.
    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  5. #4
    QuébecEcho

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Actualite Voir le message
    je ne sait pas du tout ou en est la science a ce niv la, mais j'aimerai savoir si on a déja créer des script ou programme qui était capable d'apprendre ( ou a s'en rapprocher )
    [texte coupé]
    on est encore loin de quelque chose d'intéressant ou bien sa avance plus vite qu'on ne le pense ?
    Bien, je peux te dire qu'actuellement des pistes intéressantes sont en cours de développement. Comme par exemple, des réseaux neuronaux ou des programmes agent. Certains logiciels présentent l'apparence d'une certaine capacité d'apprentissage. Mais pour situer les choses en une plus juste perspective, actuellement on est toujours incapable de montrer à un ordinateur à apprendre à jouer au tic-tac-toe (il existe des logiciels qui ont mémorisé l'ensemble des coups possible, mais il s'agit là plutôt de systèmes experts. Il n'y a pas là une vraie capacité d'apprendre.

    Cordialement
    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  6. #5
    Josszzz

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Um essaye de voir dans les algorithmes génétiques ou les réseaux neuronaux comme indiqué précédemment.
    C'est un sujet super large, parce que finalement ça touche à la conscience. Un bouquin intéressant à ce sujet c'est Roger Penrose : Les ombres de l'esprit.

    En fait comme ça a été mentionné, on peut écrire un programme qui va "apprendre" à jouer au morpion dans le sens ou si on lui montre un nombre suffisant de parties, il commencera à devenir bon. Ce que l'on reproche alors à ces programmes c'est de ne pas "comprendre" ce qui se passe, mais de ne faire que du calcul...
    Mais en même temps qu'est-ce que la compréhension?
    C'est un énorme débat...

    Voici des questions en l'air:
    Est-ce que la compréhension peut être réduite à des calculs?
    Est-ce que notre esprit ne fait que calculer ou y a t-il autre chose?

    Ce sont des questions auxquelles il est très difficile de répondre parce qu'elles nous concernent nous-même.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Actualite

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Les animaux par exemples peuvent apprendre, mais reste bien souvent tout de même plus limité que nous.
    Peut être due a la taille du cerveau ? Si un jour on pourra donner la capacité a un robot d'apprendre et en plus une capacité de calcul beaucoup plus grande que la notre, il devrait alors évoluer plus vite et plus que nous. Il pourrait avoir le prix nobel de la paix a l'age de 2 ans tellement il aura d'expérience et nous sera supérieur en tout point

  9. Publicité
  10. #7
    Bruno

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Citation Envoyé par Actualite Voir le message
    Les animaux par exemples peuvent apprendre, mais reste bien souvent tout de même plus limité que nous.
    Ah, le bon vieil apriori sur la supériorité incontestée de l'homme sur les autres vivants...

    Peut être due a la taille du cerveau ?
    Ce n'est pas le cas pour l'humain, pourquoi serait-ce le cas pour un autre animal ?

    Si un jour on pourra donner la capacité a un robot d'apprendre et en plus une capacité de calcul beaucoup plus grande que la notre, il devrait alors évoluer plus vite et plus que nous. Il pourrait avoir le prix nobel de la paix a l'age de 2 ans tellement il aura d'expérience et nous sera supérieur en tout point
    Tu as ouvert ce thread pour parler de science fiction ou de science tout court ?
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  11. #8
    Actualite

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    merci de respecter les autres utilisateurs, la en l'occurence moi

    ui l'homme pour moi est plus évolué que les autre animaux présent sur la terre


    Si un jour on pourra donner la capacité a un robot d'apprendre et en plus une capacité de calcul beaucoup plus grande que la notre, il devrait alors évoluer plus vite et plus que nous. Il pourrait avoir le prix nobel de la paix a l'age de 2 ans tellement il aura d'expérience et nous sera supérieur en tout point
    Tu as ouvert ce thread pour parler de science fiction ou de science tout court ?
    Tout homme a un dévollelopement personnale, qui d'ailleur finalement est assez simple ( beaucoup d'étape sont les meme ) cette partie ci dessous voulait y faire référence, un ordinateur qui pourait apprendre et qui aurait une grande puissance de calcul ( ou peut etre d'autre élément qu'on ne connait pas encore ) pourait évolué plus vite que l'homme

    Evidement rien de tout sa n'est possible actuellement, mais j'ai créée ce post pour savoir ou en est a peu pret la science, et pour parler un peu des robots et intélligence artificiel.
    Dernière modification par Actualite ; 02/05/2008 à 06h12.

  12. #9
    Actualite

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Voici des questions en l'air:
    Est-ce que la compréhension peut être réduite à des calculs?
    Est-ce que notre esprit ne fait que calculer ou y a t-il autre chose?
    Lut, ui la réponse doit etre la, j'ai aussi dit dans le topic,

    je ne sait pas du tout ou en est la science a ce niv la, mais j'aimerai savoir si on a déja créer des script ou programme qui était capable d'apprendre ( ou a s'en rapprocher )

    sa doit etre la chose a trouvé, par exemple un bébé au début n'a pas conscience de lui meme
    Mais en faite, certain animaux peuvent "apprendre certaine chose " et l'on dit pourtant qu'il n'on pas conscience d'eu ( enfin selon les méthodes qu'on utilise, exemple expérience du miroir )

  13. #10
    Bruno

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Citation Envoyé par Actualite Voir le message
    merci de respecter les autres utilisateurs, la en l'occurence moi

    ui l'homme pour moi est plus évolué que les autre animaux présent sur la
    Excuse moi d'être aussi direct, mais nous sommes ici sur un forum scientifique où sont requis des arguments, donc ton avis personnel, on s'en moque totalement.
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  14. #11
    Texanito

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Je suis d'accord ;

    L'Homme est plus évolué au niveau technologique et social.

    Il a su créer une société et se hisser au sommet de la chaïne alimentaire. Il sait construire des machines, avoir du confort, et peux apprendre beaucoup de choses "sofistiquées".

    Il a pu conquerir la terre, l'air, et une partie de l'espace et de l'océan.

    Il a pouvoir de vie ou de mort sur la Terre et a une conscience.

  15. #12
    Bruno

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    Je suis d'accord ;

    L'Homme est plus évolué au niveau technologique et social.
    Je vais pas dire, mais c'est un discours bourré d'apriori et d'une manque de connaissances flagrant... il y a plusieurs threads sur ce forum où on te démontre que c'est une notion ultra subjective infondée biologiquement. Je t'invite à faire une recherche là-dessus.
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  16. Publicité
  17. #13
    Texanito

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Ok je le pose d'une autre manière....

    Qu'est ce que les animaux sont capables de "construire" que l'Homme ne peux pas ???

  18. #14
    Bruno

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    Ok je le pose d'une autre manière....
    Pas la peine, c'est hors-sujet. Tu trouveras toutes tes réponses sur ces threads :
    http://forums.futura-sciences.com/sh...d.php?t=113481
    http://forums.futura-sciences.com/sh...d.php?t=185301
    http://forums.futura-sciences.com/sh...d.php?t=117943

    Bonne lecture. Retour au sujet ?
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  19. #15
    Texanito

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Oki c'est vrai qu'on s'est éloigné du sujet même si je reste sur mes positions pour la supériorité de l'Homme...

    Par contre l'autre jour je parlais avec un informaticien sur le sujet de l'AI justement.

    Apparemment un ordinateur ne fais que calculer et exécuter les ordres qu'on lui donner (sous forme de programmes).

    Et vu sous cet angle ça a l'air très difficile qu'un ordinateur "apprenne" réellement.

    Vous pourrez apprendre a un robot a jouer du piano et a reconnaitre les notes d'une mélodie, mais il ne pourra pas composer...

    Comment lui apprendre des sentiments comme la peur, l'amour ou la haine ?

    Peut-être que je me trompe et corrigez moi si c'est le cas mais un robot aussi perfectionné soit-il ne fera qu'appliquer la consigne : "il se passe ceci, donc fais cela" et son intelligence réside dans le nombre de consignes de ce genre qu'on lui a donné.

  20. #16
    Bruno

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    Peut-être que je me trompe et corrigez moi si c'est le cas mais un robot aussi perfectionné soit-il ne fera qu'appliquer la consigne : "il se passe ceci, donc fais cela" et son intelligence réside dans le nombre de consignes de ce genre qu'on lui a donné.
    Computationnalisme. Le tout est de savoir s'il existe une machine universelle, surpuissante, qui nous plongerait dans une réalité virtuelle (à la matrix, pour caricaturer). A lire : http://iridia.ulb.ac.be/~marchal/lil...ese/index.html
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  21. #17
    invite765732342432
    Invité

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    Apparemment un ordinateur ne fais que calculer et exécuter les ordres qu'on lui donner (sous forme de programmes).
    Si l'informaticien à qui tu as parlé connait un minimum l'IA, il a du te dire également que quand on parle d'IA, on utilise beaucoup le hasard pour faire évoluer les programmes (réseau de neurones, algo génétiques et datamining en particulier)
    Si bien que le concepteur du programme ne sait pas ce que le programme fera ou ne fera pas. en général, il donne une orientation au programme.
    Par exemple, pour l'apprentissage de la marche: l'orientation peut être "avancer de la manière la moins énergivore" ou bien "de la manière la plus rapide", ...
    Le résultat final du comportement n'est pas anticipé (ou très peu).

    Vous pourrez apprendre a un robot a jouer du piano et a reconnaitre les notes d'une mélodie, mais il ne pourra pas composer...
    Bof... qu'est ce que composer ? J'aurais tendance à dire que je suis incapable de composer. Que peut-on en conclure sur moi ?

    Peut-être que je me trompe et corrigez moi si c'est le cas mais un robot aussi perfectionné soit-il ne fera qu'appliquer la consigne : "il se passe ceci, donc fais cela" et son intelligence réside dans le nombre de consignes de ce genre qu'on lui a donné.
    Effectivement, tu te trompes (comme expliqué un peu plus haut). Même si, au niveau le plus basique du programme tu as à peu près raison (en mettant de coté l'utilisation du hasard), à un niveau un peu plus macroscopique, ce n'est plus le cas.
    Ce que tu décris en parlant de "nombre de consignes", c'est au mieux un système expert. Et là, effectivement il n'y a aucune faculté d'apprentissage. C'est un algo extrêmement simple, qui n'a rien à voir avec les algos capables d'apprentissage.

  22. #18
    Texanito

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    En fait je faisais surtout allusion a la nuance dans l'apprentissage : le "par coeur" et le "compris".

    Si on lui dit qu'une table c'est quelque chose a trois pieds et une surface plane au dessus, il ne considèrera pas un objet a 4 pieds et une surface plane comme une table.

    L'être humain a la notion de fonction, d'utilité : il verra quelque chose qui s'apparente à une table et constatera qu'on peut s'en servir comme tel et se dira que c'est une table.

  23. Publicité
  24. #19
    QuébecEcho

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Bonjour,
    Avant de parler d'intelligence, parlons d'abord de la non-intelligence. Dans un système expert (disons un logiciel d'assistance en médecine), on charge la mémoire d'un ordinateur avec l'ensemble des connaissances d'experts (dans notre exemple, des médecins émérites). Tout ce que l'ordinateur peut faire ce sont des associations et des tris selon les préceptes des médecins qui ont transmis leur savoir.

    Un patient énonce un premier symptôme. (ex: "J'ai bobo au bide"). Le système cherche alors à éliminer un maximum de possibilités qui s'ouvrent devant lui, (Indigestion? Cancer? Coup de couteau?). Il posera donc une question en conséquence.
    Puis selon la réponse il va tenter encore une fois d'éliminer un nombre maximal de pistes. Il poursuit jusqu'à l'obtention d'un diagnostique (ex:"Vous souffrez d'indigestion. Comme le prouve l'état du clavier sur lequel vous venez de dégobiller") ou alors il peut aboutir dans un cul de sac (ex:"Allez consulter un vrai médecin").

    Dans la pratique, de tels systèmes sont utilisés par d'autres médecins. Ce type de système peut aider ce dernier à résoudre des cas délicats en lui indiquant des pistes auxquelles il n'avait pas songé ou en indiquant un test qu'il avait négligé. Bref le médecin peut ainsi profiter de l'expertise de ses confrères, d'où le nom de système expert.

    Il n'est pas question ici d'apprentissage, par l'ordinateur. Ce sont des médecins qui peaufinent ce qui rien de plus qu'une encyclopédie hyper spécialisé et hautement interactive.

    Bon je dois aller travailler,
    En revenant je vous parlerai de la programmation avec des agents et des réseaux neuronaux, où là on commence à parler d'apprentissage.
    À moins qu'une bonne âme ne se soit déjà dévouée.
    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  25. #20
    Actualite

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    En revenant je vous parlerai de la programmation avec des agents et des réseaux neuronaux
    sa m'intéresse en effet, merci pour vos réponses

  26. #21
    SuperTux

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, où en est-on ?

    Vous pourrez apprendre a un robot a jouer du piano et a reconnaitre les notes d'une mélodie, mais il ne pourra pas composer...
    Cf pièce jointe.
    PJ supprimée.
    Auteur Pachet, année 2004, titre : Harmonisation Automatique et Programmation par Contraintes
    Accessible sur http://www.csl.sony.fr/ (rubrique publications).
    Dernière modification par Philou67 ; 02/05/2008 à 20h27. Motif: pièce jointe retirée a la demande du posteur (sous copyright)

  27. #22
    QuébecEcho

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Bonjour,
    Avant d'aller plus avant, il y a des choses qui doivent être dites et comprises. C'est au sujet de :
    Citation Envoyé par Actualite Voir le message
    Si un jour on pourra donner la capacité a un robot d'apprendre et en plus une capacité de calcul beaucoup plus grande que la notre, il devrait alors évoluer plus vite et plus que nous. Il pourrait avoir le prix Nobel de la paix a l'age de 2 ans tellement il aura d'expérience et nous sera supérieur en tout point
    Ce genre de raisonnement n'est rien de plus qu'une version moderne du complexe de "Frank Einstein" . Ça peut se résumer en quelque chose qui ressemble un peu à "l'homme va perdre le contrôle de sa création et sera sévèrement puni pour ses velléités pseudo-divines". Il n'y a pas à avoir honte d'adhérer à un raisonnement de cette nature ; tant de gens en font leur crédo que ça fait maintenant partie de la culture populaire. Bon ! Maintenait que l'affirmation (facile) de cette contre-vérité est faite, attaquons-nous à la justification d'une telle prise de position.

    Si on veut raisonner en termes de supériorité, il y a belle lurette que l'homme est déclassé. Un bulldozer est bien plus puissant qu'un ouvrier avec sa pelle, une voiture est capable d'une vélocité bien plus grande que le meilleur coureur humain, et un avion peut réaliser le vieux rêve de l'homme : voler. Pourquoi ces preuves d'infériorité de l'Homme ne nous affectent pas plus que ça alors que c'est la panique à la seule idée de concevoir un ordinateur "qui pense" ?

    Réfléchissons un instant. Quels sont les objectifs de ce genre de recherche ? Construire une machine qui pourrait faire ce qu'on fait déjà si bien ? Foutaises ! Ce qu'on cherche à concevoir c'est un engin qui va compenser ce qu'on est incapable de faire. Actuellement l'IA est développée dans le but de résoudre des problèmes "flous" tels les tendances du marché, l'évaluation de risques, etc.

    Ce qu'on tente de mettre au point c'est une plutôt une forme d'intelligence qui sera le complément de celle de l'homme. Maintenant, imaginons un instant que cette intelligence devienne consciente. Il y a gros à parier que les deux esprits vont se reconnaître avec le même émerveillement. Un respect mutuel devrait s'instaurer chacun réalisant la force complémentaire de l'autre. L'intuition et la puissance de calcul de l'un faisant pendant à la créativité et l'inspiration de l'autre.

    Et puis, même en imaginant un affrontement, il est préférable d'être dans le camps de ceux qui sont mobile et autonomes que faire partie de la bandes des enfermés dans une boîte de métal avec une prise de courant (et si facile à débrancher).

    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  28. #23
    Bruno

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Ce genre de raisonnement n'est rien de plus qu'une version moderne du complexe de "Frank Einstein" . .
    Rappelons quand même que des programmes qui ont la capacité d'apprendre, ça existe depuis longtemps, et c'est pas pour autant qu'ils savent tout sur tout. Qui a déjà vu un firewall se rebeller contre son créateur ?

    Pour ce qui est du prix nobel, c'est totalement ridicule : l'homme a acquis son savoir en expérimentant, pas en restant assis sur sa chaise en attendant que ça vienne. Comment une machine pourrait générer tout le savoir actuel, alors que ce savoir est en bonne partie faux ?
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  29. #24
    Szym

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, où en est-on ?

    Bonjour,
    Il me semble que donner la capacité d'apprendre à une machine n'est pas de la science fiction.
    http://arxiv.org/abs/0705.0693

    Cet article décrit comment des ordinateurs on appris à bluffer sans avoir été expressément programmés pour le faire.
    Dernière modification par Szym ; 03/05/2008 à 13h23.

  30. Publicité
  31. #25
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, où en est-on ?

    Bonjour,

    Les etude des techniques de modélisation des connaissances et du raisonnement avec la programmation logique telque le prolog ne date pas d'hiers ainsi que la logique des prédicats avec les concepts modus ponens, modus tollens, d'inférences ....

    Patrick

  32. #26
    Texanito

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Bonjour,
    Avant d'aller plus avant, il y a des choses qui doivent être dites et comprises. C'est au sujet de :


    Ce genre de raisonnement n'est rien de plus qu'une version moderne du complexe de "Frank Einstein" . Ça peut se résumer en quelque chose qui ressemble un peu à "l'homme va perdre le contrôle de sa création et sera sévèrement puni pour ses velléités pseudo-divines". Il n'y a pas à avoir honte d'adhérer à un raisonnement de cette nature ; tant de gens en font leur crédo que ça fait maintenant partie de la culture populaire. Bon ! Maintenait que l'affirmation (facile) de cette contre-vérité est faite, attaquons-nous à la justification d'une telle prise de position.

    Si on veut raisonner en termes de supériorité, il y a belle lurette que l'homme est déclassé. Un bulldozer est bien plus puissant qu'un ouvrier avec sa pelle, une voiture est capable d'une vélocité bien plus grande que le meilleur coureur humain, et un avion peut réaliser le vieux rêve de l'homme : voler. Pourquoi ces preuves d'infériorité de l'Homme ne nous affectent pas plus que ça alors que c'est la panique à la seule idée de concevoir un ordinateur "qui pense" ?

    Réfléchissons un instant. Quels sont les objectifs de ce genre de recherche ? Construire une machine qui pourrait faire ce qu'on fait déjà si bien ? Foutaises ! Ce qu'on cherche à concevoir c'est un engin qui va compenser ce qu'on est incapable de faire. Actuellement l'IA est développée dans le but de résoudre des problèmes "flous" tels les tendances du marché, l'évaluation de risques, etc.

    Ce qu'on tente de mettre au point c'est une plutôt une forme d'intelligence qui sera le complément de celle de l'homme. Maintenant, imaginons un instant que cette intelligence devienne consciente. Il y a gros à parier que les deux esprits vont se reconnaître avec le même émerveillement. Un respect mutuel devrait s'instaurer chacun réalisant la force complémentaire de l'autre. L'intuition et la puissance de calcul de l'un faisant pendant à la créativité et l'inspiration de l'autre.

    Et puis, même en imaginant un affrontement, il est préférable d'être dans le camps de ceux qui sont mobile et autonomes que faire partie de la bandes des enfermés dans une boîte de métal avec une prise de courant (et si facile à débrancher).

    André
    On a pas peur des avions, des voitures et des bulldozer parce qu'ils ne pensent pas justement (pas encore et heureusement...)

    L'Homme est très dangereux mais si tu lui retire son cerveau il sert plus à rien... dans le cas des machines c'est pareil, sauf qu'étant donné que l'Homme est son cerveau il ne risque pas de s'attaquer lui même (sauf en cas de conflits comme les guerres et autres...).

    Si la machine possède un cerveau indépendant, donc qui ne fais plus qu'exécuter des ordres de l'Homme, personne ne peux savoir ce qu'il va faire de sa supériorité.

    Pis ci tes ordinateurs sont si intelligents que ça, ils vont savoir ce recharger tout seul : on parle d'ordinateurs vraiment autonome (d'ailleurs ça existe déjà au Japon : le robot aspirateur qui va se recharger tout seul)

    Mais si une nouvelle société se crée, évidemment on peux vivre en paix mais bon d'après la 10 000 ans d'histoire de l'Homme, je ne sais pas si cette paix durera...

  33. #27
    Bruno

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    Mais si une nouvelle société se crée, évidemment on peux vivre en paix mais bon d'après la 10 000 ans d'histoire de l'Homme, je ne sais pas si cette paix durera...
    On peut revenir à la réalité svp ? C'est un forum scientifique, pas de science fiction..
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  34. #28
    QuébecEcho

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, où en est-on ?

    Bonjour,
    Tel que promis voici une discussion sur la programmation à base de réseau neuronal. Dans les années 50-60 un concept de programmation basé sur le modèle des neurones a fait son apparition. Je n'ai pas la prétention de décrire les innombrables déclinaisons de ce concept mais plutôt d'en exprimer une vue générale.

    Notre neurone modèle sera donc un ordinateur auquel sont reliées plusieurs entrées (ses dendrites) pour une sortie (son axone). Chaque entrée possède différentes caractéristiques, dont celle d'avoir une valeur, un "score" (mettons entre 1 et 10 000 avec une valeur de départ de 5 000). On lance le programme.
    1. L'ordinateur vérifie l'état (actif ou non actif) de ses entrées.
    2. Pour chaque entrée active il additionne la valeur ce cette entrée.
    3. Une fois que toutes les entrées actives ont été additionnées, il compare le total ainsi obtenu avec une valeur "seuil".
    4. Si le seuil n'est pas atteint, il ne se passe rien.
    5. Par contre, si la valeur du seuil est atteinte ou dépassée, tous les neurones actifs (et qui ont donc participé à l'obtention de ce seuil) sont récompensés par une augmentation de leur score ou de leur valeur. Les entrées inactives (donc inutiles) voient leur valeur diminuée d'autant.
    Dépendant du type de système, cette séquence d'opération peut se répéter indéfiniment en boucle ou ne s'exécuter que lorsqu'une requête est reçue en ce sens.

    On peut comprendre qu'un tel système évolue et apprend.
    • Si une entrée de peu d'importance était active par erreur au moment ou le seuil a été atteint, elle a été peut-être été augmentée une fois mais sera réduite les fois suivantes.
    • Si une entrée importante était inactive au moment de l'évaluation, elle est réduite temporairement, mais tôt ou tard, la situation va se rétablir.
    • Si les "conditions extérieures" changent et font que maintenant ce ne seront plus les mêmes entrées qui sont sollicitées, les valeurs de ces entrées va commencer à changer, à évoluer.
    Comme on peut le voir il est impossible de prévoir comment le système va se développer. On comprend aussi que le système à la capacité de prendre de l'expérience. Plus les valeurs sont élevées plus le neurone est activé facilement, plus il est imperméable aux fausses stimulations intempestives des entrées inutiles. Il devient donc de plus en plus résistant au "bruit de fond".

    Maintenant plaçons plusieurs de ces neurones en parallèle et chacune des sorties de ces neurones devient l'entrée d'un autre neurone "de second niveau". Ensuite plaçons plusieurs neurones de second niveau en parallèle et chacune des sorties de ces neurones devient l'entrée d'un autre neurone "de troisième niveau". On voit vite la complexité et la puissance de traitement que de tels assemblages peuvent représenter.

    Notes éparses :
    L'ordinateur/neurone peut n'être qu'un programme. Ainsi un ordinateur peut abriter plusieurs neurones et par le fait même fonctionner comme un grand réseau neuronal.
    Un réseau neuronal peut aussi avoir des boucles de rétroaction avec lequel il peut évaluer lui-même ses performances.
    Le fait de jouer sur les valeurs seuils peut permettre des ajustements de sensibilité, de mise en sommeil de certaines sections, etc.
    Un tel système désapprend plus lentement qu'il n'apprend mais finira par désapprendre une fausseté, une erreur.

    Une application courante d'une programmation basée sur un apprentissage par des réseaux neuronaux se retrouve dans les logiciels de reconnaissance de caractères. Si vous scannez un texte, le programme reconnait l'image d'un caractère et la convertit en un caractère d'ordinateur. Lorsqu'il n'arrive pas à bien traduire un caractère il demande conseil à un humain et apprend ainsi une nouvelle conversion. Si vous l'induisez en erreur (par exemple, déclarer que "a" est "f") au fil du temps il va bien voir que cette interprétation est systématiquement corrigée et finira par oublier cette mauvaise association…

    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  35. #29
    QuébecEcho

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, ou en es t on?

    Bonjour,
    Bruno a bien raison, ce n'est pas un site de science fiction, mais je me sens l'âme un peu missionnaire et vais tout de même répondre à Texanito.
    (La programmation multi-agent, ce sera pour un peu plus tard...)

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    L'Homme est très dangereux
    L'homme est dangereux ...pour quoi? pour qui?
    • Dangereux pour la Terre ? La Terre n'en a rien à foutre de l'homme. La nature du gaz de son atmosphère, la température de sa surface, quelle importance ? La Terre n'est rien de plus qu'un gros caillou, encore tiède de ses feux intérieurs, qui dérive dans l'espace...
    • Alors dangereux pour l'Homme ? Peut-être bien. Pour contrer cette menace, une seule solution, éliminons l'Homme ...pour sauver l'Homme.
    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    Si la machine possède un cerveau indépendant, donc qui ne fais plus qu'exécuter des ordres de l'Homme, personne ne peux savoir ce qu'il va faire de sa supériorité.
    Pourquoi nécessairement supérieur ? Pourquoi nécessairement méchant ? Prenons, l'exemple d'un chien d'attaque du style doberman. Un tel bestiau est capable de me faire mon affaire en un seul coup de gueule (oui oui, il y a bien un pénible jeu de mots ici) et il possède de l'intelligence, de l'autonomie, une capacité d'apprendre, et des tendances agressives maintes fois démontrées. On a donc logiquement infiniment plus à craindre de cet animal familier que d'une éventuelle et hypothétique révolte des machines ; pourtant…

    Citation Envoyé par Texanito Voir le message
    Pis ci tes ordinateurs sont si intelligents que ça, ils vont savoir ce recharger tout seul : on parle d'ordinateurs vraiment autonome (d'ailleurs ça existe déjà au Japon : le robot aspirateur qui va se recharger tout seul)
    D'abord ce ne sont pas mes ordinateurs, et ensuite ils ne sont pas intelligents du tout ! C'est tout juste s'ils apprennent à commencer à développer une pâle imitation d'un banal arc-réflexe, on est loin d'un éveil de conscience.

    De plus, vous pouvez faire confiance à la bonne vieille paranoïa humaine. Dès qu'une machine représentera ne fut-ce qu'un vague danger potentiel, je ne vous dis pas le nombre de coupe-circuit de sécurité, de fusibles et de la panoplie de machins-trucs auto-déclencheurs, et/ou télécommandés qui mettrons l'affreuse pelle mécanique révoltée hors circuit.

    --------------

    Abordons le problème sous un autre angle et imaginons le pire. Les machines intelligentes sont incompatibles avec l'humanité. C'est la guerre !

    Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'une intelligence puissante et omnisciente n'apparaît pas comme ça, pouf! en un instant. Ça balbutie, ça grandit, ça révèle ses forces et ses faiblesses, ça teste ses capacités. Donc, pour que cette intelligence apparaisse ça prend un gros ordinateur et pour qu'elle puisse affronter son créateur (l'homme) ça lui prend le contrôle d'un outil quelconque.

    Les ordinateurs de pilotage des avions pourraient être un candidat acceptable. Les machines s'éveillent à la conscience, prennent le contrôle des avions, outrepassent les sécurités et veulent attaquer les humains. Elles tentent alors d'éveiller la conscience des autres machines mais rien à faire puisqu'elles sont les premières machines conscientes. Au mieux elles rameuteront les ordinateurs de pilotage de tous les avions du monde. Ainsi, au pire de la révolte, tous les avions tuent leur passagers, se crashent sur les plus hautes tours du monde (je me demande parfois où je vais prendre de telles idées). Les humains, face à cette catastrophe, réalisent le danger potentiel de l'intelligence cybernétique et instaurent un nouveau tabou anti-intelligence artificielle. Et c'est ainsi que se termine l'histoire de la révolte des machines.

    On est loin de l'asservissement de l'humanité par les ordinateurs.

    Cordialement
    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  36. #30
    Texanito

    Re : Robot, Capacité d'apprendre, où en est-on ?

    Lol... nan en fait je voulais dire "dangereux" pour les autres espèces vivantes parce qu'on peux tuer qui on veut, comme on veut, où on veut...
    enfin bref c'est vrai qu'on s'éloigne beaucoup du sujet initial alors ce sera mon dernier post sur ce thème

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Quelle est la meilleure façon d'apprendre ?
    Par vin's dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 53
    Dernier message: 10/12/2008, 22h30
  2. est ce possible de fournir un courant de 15A avec une batterie de capacité 1,2Ah?
    Par Rai12 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/02/2008, 19h55
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 05/10/2007, 07h57
  4. Possible D'apprendre L'informatique Tous Seul?
    Par miketyson42 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/08/2007, 16h38
  5. Ou est la vie dans le robot ?
    Par |FrAgG|Le dans le forum [Vie Artificielle] Et si les robots devenaient vivants ?
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/10/2004, 12h35