Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Cerveau multitaches




  1. #1
    ClaudeH

    Cerveau multitaches

    Bonjour..

    Je peux jouer du piano tout en discutant avec une personne, de la pluie et du beau temps.
    Je ne ferai aucune fausse note sur mon piano, et répondrai avec exactitude à toutes ses questions.
    Je pense que mon cerveau dans ce cas précis à la possibilité d'analyser ces deux taches en même temps: Piano et discussion
    Par contre, si je dialogue au téléphone avec une tierce personne tout en regardant un film à la télé, ben je zap certains évènements.
    En grande partie je suis incapable d'effecuer deux taches simultanées.
    Et vous.?
    J'ai lu que les femmes avaient certaines predispositions à effectuer deux taches simultanées.
    Est-ce vrai ?
    Sans entrer dans le dogme de la misogynie.
    Pourriez-vous me donner quelques explications.?

    Merci.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    predigny

    Re : Cerveau multitaches

    Citation Envoyé par ClaudeH Voir le message
    ...
    J'ai lu que les femmes avaient certaines predispositions à effectuer deux taches simultanées...
    Tu as du lire ça dans un magazine féminin ! Si c'est vrai, c'est sans doute le résultat de plusieurs millénaires d'asservissement de la femme par l'homme !

  4. #3
    Cécile

    Re : Cerveau multitaches

    Plein de taches dans le cerveau, c'est inquiétant. En revanche, plein de tâches en parallèle, c'est autre chose
    Je pense que quand le cerveau tente d'effectuer des tâches similaires (par exemple deux tâches impliquant le langage et l'écoute, comme téléphoner et regarder un film en même temps), c'est difficile. En revanche, quand il fait des tâches très différentes (l'une impliquant le langage et l'écoute, l'autre étant plus manuelle et de mémoire), c'est plus facile. Mais je me demande si tu serais capable de déchiffrer un morceau et parler en même temps...

    Quant à la différence homme-femme sur ce plan, elle me semble uniquement culturelle. La femme est traditionnellement chargée de s'occuper des enfants, tout en faisant plein d'autres choses (son propre travail, bouffe, ménage...), tandis que l'homme se concentrait uniquement sur son boulot. Mais ça m'étonnerait qu'il y ait le moindre avantage "inné" de la femme sur l'homme dans ce domaine. D'ailleurs, je suis sûre que les hommes qui mettent la main à la pâte à la maison sont tout aussi capables de faire plusieurs tâches à la fois que les femmes.


  5. #4
    quetzal

    Re : Cerveau multitaches

    contrairement a ce que tu croit le cerveau est execptionnellement doué pour le multitache, mais il fait tout en automatique, c'est ici ou l'on retrouve la division 90/10 % d'utilisation, la conscience par rapport au subconscient est une tache de plus. la conscience de veille est normalement monotache puisque celle-ci a pour fonction de traiter des donnée complexe non automatisable.

    le fait que tu puisse faire du piano et discuter avec quelqu'un, ne montre que cela, tu a assez automatiser ton jeu au piano pour que ton subconscient soi a même de gerer cette actvité sans trop de difficulté. tu doit avoir une aire cérébrale un peu plus dévellopper ducoté des mains et de l'ouie. en musique cela s'appelle l'independance, mais il reste que si la discution devient assez complexe ou plutôt porte sur des infos nouvelles, tu devras arreter de jouer afin de mobiliser tout ton conscient sur l'annalyse de ses nouvelles données.

    le cerveau est massivement parrallèle il est capable non seulement degere tes cinq sens, plus quelques autres, de gerer toutes tes fonctionalités biochimique, de faire une présentation de tout cela, et faire plein d'aurte tache en même temps. tout en discutant science sur futura

  6. #5
    mach3

    Re : Cerveau multitaches

    c'est ici ou l'on retrouve la division 90/10 % d'utilisation
    n'importe quoi, cette histoire de 10% d'utilisation du cerveau est une légende urbaine basée sur rien de scientifique

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    predigny

    Re : Cerveau multitaches

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    n'importe quoi, cette histoire de 10% d'utilisation du cerveau est une légende urbaine basée sur rien de scientifique
    m@ch3
    Disons que le volume des neurones représente à peu près 10% du volume du cerveau, donc le cerveau est bien utilisé seulement à 10% de sa capacité.

  9. #7
    quetzal

    Re : Cerveau multitaches

    disons surtout que les 10% représente la conscience les 90% restant etant l'ensemble des mecnisme inconscient, (c'est ce que j'avais deja ecrit, mach3)
    et l'erreur que tu cite viens précisément qu'il a été pensé par certains que la conscience ne représentant que 10% de l'ensemble de l'activité cérébrale, il etait sans doute possible de grapiller quelques pourcent a l'aide de méthode diverse et varié d'élargissement du champs de conscience. thèse en vogue dans les année 70. mais, même en ayant une conscience plus large celle-ci reste de toute façon la partie emergé de l'iceberg et plafonne a 10%(en gros) tout le reste etant un ensemble d'automatisme dont l'avantage est d'être très rapide en fonctionnement.

  10. Publicité
  11. #8
    Cécile

    Re : Cerveau multitaches

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    Disons que le volume des neurones représente à peu près 10% du volume du cerveau, donc le cerveau est bien utilisé seulement à 10% de sa capacité.
    C'est vraiment un raisonnement simpliste sur tout ce qui n'est pas neurones : "je ne sais pas à quoi ça sert donc ça ne sert à rien". A chaque fois qu'on a tenu ce genre de raisonnement en sciences, on s'est planté.

  12. #9
    Garlik

    Re : Cerveau multitaches

    Sur le mythe de 10% d'utilisation de notre cerveau, j'aime bien cet article qui explique assez clairement les choses.

    Mais j'ai l'impression que l'on s'eloigne de la question posee non ?

  13. #10
    predigny

    Re : Cerveau multitaches

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    C'est vraiment un raisonnement simpliste sur tout ce qui n'est pas neurones : "je ne sais pas à quoi ça sert donc ça ne sert à rien". A chaque fois qu'on a tenu ce genre de raisonnement en sciences, on s'est planté.
    C'était plus une plaisanterie qu'un raisonnement scientifique... m'enfin !

  14. #11
    Cécile

    Re : Cerveau multitaches

    Pour toi, c'est une plaisanterie, mais beaucoup tiennent ce raisonnement, malheureusement !

  15. #12
    Deedee81

    Re : Cerveau multitaches

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    Sur le mythe de 10% d'utilisation de notre cerveau, j'aime bien cet article qui explique assez clairement les choses.
    Très bon article, merci,

    Pour ma part, j'ai déjà lu deux articles traitants de capacités particulièrement développées (zone sensori-motrice d'un violoniste et mémoire du calcul chez un calculateur prodige) se faisant au détriment d'autres zones. Cela illustre l'admirable plasticité du cerveau (si on avait encore besoin de s'en rendre compte) mais infirme le mythe des 10%.

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    Mais j'ai l'impression que l'on s'eloigne de la question posee non ?
    Alors revenons-y

    J'effectue courremment deux, trois voir quatre tâches "simultanées". Mais, bien entendu, cela dépend de mon corps : je ne peux taper sur plusieurs clavier de PC à la fois Et je ne suis pas une femme (enfin, je crois )

    Par contre, il est manifeste que l'attention se fixe sur une seule tâche mais qu'elle peut zaper assez vite en fonction des stimulis et des choix conscients.

    J'avais lu un excellent dossier (PLS ou La Recherche) il y a quelques années sur le sexe et le cerveau. Enormément de tests ont été fait (parfois pour d'autres raisons, bien entendu). Les seules différences constatées (outre le volume cérébral mais c'est logique puisqu'il est lié à la taille de l'individu) sont de petites différences dans la mémoire spatiale (l'homme est meilleur à ce jeu là et la femme retient mieux les détails, mais sans pouvoir généraliser à outrance, les différences sont trop faibles pour éviter de nombreuses exceptions).

    Il y a aussi d'autres différences mais de nature culturelle ou hormonale (agressivité). Cela explique, par exemple, en partie (ne me demandez pas de chiffrer) les comportements au volant.

    Notons que la différence constatée plus haut a certainement aussi un rapport avec les hormones (test effectué chez une transexuelle au cours de sa transformation en homme, mais j'ignore si ce test est significatif et a été répété).

    Mais, pour le multitâche, pas de différence (à ma connaissance). La preuve, mon ordinateur est multitâche et il est asexué
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  16. #13
    Cécile

    Re : Cerveau multitaches

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    La preuve, mon ordinateur est multitâche et il est asexué
    Pas du tout : on dit un ordinateur !

  17. #14
    ClaudeH

    Re : Cerveau multitaches

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Pas du tout : on dit un ordinateur !
    Bonjour Cécile.

    Je te remercie pour toutes tes explications, et celles des autres participants.
    Je me permet d'ajouter un lol : on dit «un» ordinateur.
    Effectivement selon notre grammaire, ce nom est au masculin.
    Mais, comment peut-on décider qu'un nom soit au masculin ou au féminin.?
    Par rapport à sa consonnance?
    On dit bien «un» microbe, et selon mes connaissances celui-ci est asexsué.
    On dit également «un» escargot alors qu'il est hermaphrodite.
    Je suis un peu hors sujet. Mais c'est pour rire.

    Bon. Pour en revenir au sujet initial, j'ai une autre question.
    Une personne ambidextre a t-elle la possibilité d'ecrire simultanément deux phrases totalement différentes avec ses deux mains.?

    Merci.

  18. #15
    Deedee81

    Re : Cerveau multitaches

    Citation Envoyé par ClaudeH Voir le message
    Une personne ambidextre a t-elle la possibilité d'ecrire simultanément deux phrases totalement différentes avec ses deux mains.?
    Si c'est vraiment simultané, j'en doute.

    Quoi que..... une de mes difficultés quand je joue au piano est de jouer des airs différents avec mes deux mains (accompagnement, j'avoue que je n'ai pas appris et je joue aussi bien que je chante, bouchez vous les oreilles, ça passe même à travers internet tellement c'est mauvais )

    Donc, je suppose qu'avec de l'entraînement. Pour des phrases de mémoire.

    Maintenant si c'est sous la dictée ou si ces phrases sont construites au fur et à mesure (deux sujets de dissertation totalement indépendant par exemple), là, ça devient amha presque irréalisable. Il y a ce problème d'attention dont je parlais et le fait qu'il est difficile d'exécuter simultanément des tâches de même nature (constat personnel).

    Enfin, y a peut-être un ambidextre dans la salle ?
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  19. #16
    Gamover

    Re : Cerveau multitaches

    Pour ce qui est du piano, est-ce que tu peux le faire avec un morceau que tu ne connais pas ? En fait, jouer d'un instrument (par exemple) peu devenir de l'ordre du réflexe (quand je joues de la guitare, si c'est une truc que je connais par coeur, je peux même jouer sans m'en rendre compte).

    Pour ce qui est du multi-tache difficile, ca s'apprend. C'est long, mais avec un peu d'exercice tous les jours on obtiens de bons résultats.

    Pour ce qui est des femmes, elles sont effectivement meilleurs pour des raisons simples et ce sont les mêmes raisons que les hommes sont meilleurs en orientation et moins bons dans les comportements sociaux (vous savez, quand les jeunes filles font "kyaaaaaaaaaaaaaaa c'est trop mignonnnnnnnnnnnnnnnnnn" tout ensemble...
    C'est un facteur qui vient de l'évolution... Mais bon, ca c'est comblé avec le phénomène social...

  20. #17
    mach3

    Re : Cerveau multitaches

    Une personne ambidextre a t-elle la possibilité d'ecrire simultanément deux phrases totalement différentes avec ses deux mains.?
    pire, il y a un prof qui exerce (ou exerçait, je ne sais pas) en médecine à Rouen et qui fait les schémas des deux mains en même temps. C'est un seul schéma à la fois évidemment, mais les deux mains font vraiment des choses indépendantes.

    Par ailleurs les étudiants avaient (ont?) des soucis, car ils n'arrivaient pas à faire les schémas aussi vite que lui, avec une seule main.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  21. #18
    QuébecEcho

    Re : Cerveau multitaches

    Bonjour,
    Bien sûr, le cerveau est multitâches. Alors que je tape à mon clavier, j'entends et j'analyse tous les sons autour de moi (certains bruits vont me faire réagir, d'autre pas). Pour m'aider à me concentrer sur un problème épineux, j'ai pour habitude de "prendre une marche". Alors que je cogite furieusement, mon cerveau s'occupe de maintenir mon équilibre, d'envoyer des commandes à mes jambes, de repérer mon chemin et d'analyser mon environnement du regard. Bref, du multitâches...

    Cependant, il semblerait qu'il nous soit plus difficile de partager notre attention. S'il est aisé de suivre une conversation tout en écoutant distraitement les sons ambiants, par contre nous aurons les plus grandes difficultés à suivre deux conversation simultanées.

    ---------------------------------
    Pardonnez-moi de revenir à la charge sur "hors sujet" mais voici ce que j'ai appris sur ce mythe.

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    n'importe quoi, cette histoire de 10% d'utilisation du cerveau est une légende urbaine basée sur rien de scientifique
    Au début du siècle on découvrit que notre cerveau est composé de 80 à 90% de cellules gliales et de 10 à 20% de neurones. Les cellules gliales prennent en charge les fonctions de maintenance du cerveau (nourriture, support mécanique, isolation). Lorsque les journaux de l'époque rapportèrent cette découverte, ils titrèrent "nous n'utilisons que 10% de notre cerveau pour penser" (ce qui est parfaitement exact). Plus tard, cette information fut déformée en "90% de notre cerveau est inutilisé" (ce qui est inexact). Cette confusion persiste toujours.

    Croire qu'on pourrait mettre à contribution les 80à90% "inutilisés" de notre cerveau, est donc du même tonneau que d'affirmer : Comme l'homme n'utilise que 5% de sa masse corporelle pour penser (poids du cerveau par rapport au poids du reste de son corps) imaginons tout ce qu'il pourrait réaliser s'il utilisait 100% de son potentiel… L'avènement de l'ère du genou conscient...
    Quoique, parait-il que certains hommes pensent avec leur queue.

    Pensivement
    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  22. #19
    predigny

    Re : Cerveau multitaches

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    ...Au début du siècle on découvrit que notre cerveau est composé de 80 à 90% de cellules gliales et de 10 à 20% de neurones. Les cellules gliales prennent en charge les fonctions de maintenance du cerveau (nourriture, support mécanique, isolation). Lorsque les journaux de l'époque rapportèrent cette découverte, ils titrèrent "nous n'utilisons que 10% de notre cerveau pour penser" (ce qui est parfaitement exact). Plus tard, cette information fut déformée en "90% de notre cerveau est inutilisé" (ce qui est inexact). Cette confusion persiste toujours.
    ...
    Il me semblait bien avoir lu ça quelque part, c'est pour cela que j'ai sorti mon histoire des 10% de la capacité (en volume ) qui m'a valu les foudres de Cécile.

  23. #20
    QuébecEcho

    Re : Cerveau multitaches

    Bonjour,
    Je voudrais vous raconter une anecdote. Je faisais un rêve dans lequel j'étais interrogé par la police. (Non, je ne vais sûrement pas vous expliquer pourquoi j'étais là. Je ne vais tout de même pas pousser la complaisance au point de vous fournir les verges pour me fouetter. ) La situation était sérieuse, je risquais gros, mais j'avais encore le contrôle de la situation. Si je jouais habilement mes cartes, je pouvais m'en sortir. Je le savais et l'inspecteur qui m'interrogeait le savait aussi. L'interrogatoire se poursuivait, le policier n'était pas né de la dernière pluie et il me tendait des pièges subtils que je déjouais habilement (ah! si vous aviez pu me voir...). Soudain, au moment où je me croyais sorti d'affaire, je lui fournis une réponse un poil trop à la légère. Avec un large sourire, mon interrogateur feuillette son calepin et me confronte à une de mes précédentes réponses. Catastrophe ! Je venais de tomber dans un piège machiavélique d'une astuce incroyable. J'en fus tellement surpris que je me suis retrouvé assis dans mon lit, instantanément et totalement réveillé (chose qui ne m'est arrivé que deux ou trois fois de toute ma vie). Incidemment, vous venez d'avoir un édifiant aperçu de ce qui peut se passer dans les rêves d'un esprit tourmenté et peut-être un peu dérangé.

    Une fois remis de mes émotions, j'ai commencé à réaliser ce qui venait de se passer. Le policier qui venait de si habilement me tendre un piège dans lequel je suis tombé n'existait pas, il n'était rien de plus qu'une pure création de mon esprit ! Comment mon cerveau a-t-il pu se cacher à lui-même une telle information ? Comment se faire une surprise (de cette taille) à soi-même ? Après toutes ces années la question me hante encore.

    J'ai lu quelques études effectuées sur des patients dont on a séparé les deux hémisphères cérébraux, la piste est intéressante mais pas encore concluante. Des articles comme celui-ci fournissent aussi de quoi alimenter mes spéculations. J'ai même développé quelques idées sur une possibilité concernant l'origine des croyances religieuses, spéculant sur une origine strictement "interne" des visions et/ou révélations et/ou illuminations. Mais je ne vais pas développer plus avant cette question passionnante car je sens un ouragan modérateur me faire battre les oreilles d'un vent de pudibonderie "charte-du-forumesque". Je m'arrête donc là (mais Dieu, qu'elle est douce à mes papilles, la saveur du fruit défendu).

    Cette tranche de vie se veut d'apporter une dimension supplémentaire au fil. Cette capacité du cerveau de se faire des "autocachotteries" pourrait représenter un exemple de "multitâches extrême".

    Schizophrènement
    André et AndréAndré
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Test: Vous êtes plutôt cerveau gauche ou cerveau droit?
    Par mtheory dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 153
    Dernier message: 24/04/2012, 17h48
  2. Cerveau
    Par filder dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/04/2007, 17h19
  3. cerveau
    Par scholasticus dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/03/2006, 03h15
  4. cerveau
    Par scholasticus dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 11/03/2006, 17h07
  5. Cerveau
    Par scholasticus dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 11/11/2005, 12h18