Affichage des résultats du sondage: Le vecteur accélération mesuré est-il :

Votants
212. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Nul ?

    100 47,17%
  • Dirigé vers la gauche ?

    1 0,47%
  • Dirigé vers la droite ?

    3 1,42%
  • Dirigé vers le haut ?

    42 19,81%
  • Dirigé vers le bas ?

    66 31,13%
Répondre à la discussion
Page 8 sur 15 PremièrePremière 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 438

Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?



  1. #211
    Ho_Be_One

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?


    ------

    Citation Envoyé par Thwarn Voir le message
    Ce que dit Einstein dans la RG, d'apres ce que j'en ai compris, c'est que tu peux trouver un referentiel local dans lequel tu ne peux pas savoir si tu est acceleré par la gravité ou par un moyen artificiel.
    Il ne dit pas du tout que c'est la meme chose!
    Et si... une phrase célèbre d'Einstein est "Accélération et Gravitation, c'est pareil..."

    -----

  2. Publicité
  3. #212
    GillesH38a

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    si il n'y avait que cette accélération vers le haut, alors je bondirais dans le ciel a chaque fois que je touche le sol.. or si je reste au sol c'est bien que l'on m'y colle, la force de resitance du sol est relative a la gravité..
    Non, tu te contentes de ne pas tomber en chute libre pour bondir vers le haut, il faudrait que l'accélération par rapport au référentiel en chute libre soit supérieure à 9,81, or elle est tout juste égale....

    Une autre expérience proposée par Einstein : tu es dans un vaisseau spatial munis de moteurs ioniques (j'enjolive un peu) ne provoquant ni vibrations, ni sons, réglé pour fournir une accélération de 9,81 m/s2. On t'a conseillé de t'endormir au moment du départ pour éviter le stress. Tu te réveilles et tu constates que tu pèses bien ton poids normal, comme il se doit. Mais un doute t'assaille : le vaisseau est-il bien parti ? manque de bol le couvercle du hublot refuse de s'ouvrir. Ah il y a l'accéléromètre ! que marque-t-il.? est ce que ca t'aide pour répondre?

    P.S. : le vaisseau étant de dimensions finies, tu PEUX répondre à la question par des mesures très précises, que je te laisse imaginer .
    Dernière modification par GillesH38a ; 13/08/2006 à 15h23.

  4. #213
    predigny

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?

    Citation Envoyé par Ho_Be_One Voir le message
    Et si... une phrase célèbre d'Einstein est "Accélération et Gravitation, c'est pareil..."
    Le mot "pareil" est étrange de la part d'un physicien-mathématicien ! Est ce que ça veut dire "produisent les mêmes effets" ou "sont de même nature" ou "sont indiscernables", ou ....

  5. #214
    quetzal

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Non, tu te contentes de ne pas tomber en chute libre pour bondir vers le haut, il faudrait que l'accélération par rapport au référentiel en chute libre soit supérieure à 9,81, or elle est tout juste égale....

    Une autre expérience proposée par Einstein : tu es dans un vaisseau spatial munis de moteurs ioniques (j'enjolive un peu) ne provoquant ni vibrations, ni sons, réglé pour fournir une accélération de 9,81 m/s2. On t'a conseillé de t'endormir au moment du départ pour éviter le stress. Tu te réveilles et tu constates que tu pèses bien ton poids normal, comme il se doit. Mais un doute t'assaille : le vaisseau est-il bien parti ? manque de bol le couvercle du hublot refuse de s'ouvrir. Ah il y a l'accéléromètre ! que marque-t-il.? est ce que ca t'aide pour répondre?

    P.S. : le vaisseau étant de dimensions finies, tu PEUX répondre à la question par des mesures très précises, que je te laisse imaginer .
    ben, c'est vrai que je suis un peu surpris je me réveille dans le vaisceaux, pas de bruit, tout est fermé, heureusement j'avais prévu de prendre un accéléromètre avec moi.. et là, grosse surprise je m'apperçoit que je suis en mouvement et que le vaisceaux est dans l'espace, mon accéléromètre montre 9.81m/s vers le plafond..
    une chance que comme tout bon accéléromère il vait été réglé a 0 sur terre sinon je ne m'en serais jamis rendu compte.. il est vrai que sur terre c'est assez facile, puisque elle n'avance pas elle.. ou peu..

    pff, c clair, la ou un crétin d'humin peux se faire berner par ce truc, un accéléromètre lui ne se tromperas pas.. en effet, quoique l'on dise le mouvement du vaisceaux est relatif; relatif a la relative fixité de la terre son point de départ.. ou celui etais a l'arret..

    maintenant le problème est de savoir e qu'il se passe si j'arrete les moteurs... je retombe a l'equilibre, a zero comme sur terre mais sans la pesanteur..

    en fait je m'en serit toujours rendu compte grace a l'accéloromètre, une fois des collègue l'avait reglé n'importe comment avec une accélération vers le haut de 9.81m/s sur terre, mort de rire, mais une fois dans l'espace, celui a marqué 19.62m/s..

    et ouais, les meilleurs blague sont toujours les plus courtes, et un accéléromètre n'est pas un humain..

  6. #215
    GillesH38a

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    ben, c'est vrai que je suis un peu surpris je me réveille dans le vaisceaux, pas de bruit, tout est fermé, heureusement j'avais prévu de prendre un accéléromètre avec moi.. et là, grosse surprise je m'apperçoit que je suis en mouvement et que le vaisceaux est dans l'espace, mon accéléromètre montre 9.81m/s vers le plafond..
    une chance que comme tout bon accéléromère il vait été réglé a 0 sur terre sinon je ne m'en serais jamis rendu compte.. il est vrai que sur terre c'est assez facile, puisque elle n'avance pas elle.. ou peu..
    Voyons, réfléchis... tu as exactement les mêmes sensations que sur Terre... ton poids est le même... un objet que tu lâches tombe vers le sol à 9,81 m/s^2...un poids accroché à un ressort le tend de la même façon... un liquide est horizontal avec un gradient de pression produisant la force d'Archimède...TOUT EST EXACTEMENT PAREIL QUE QUAND TU ES IMMOBILE SUR LA TERRE (je précise que ta phase de sommeil est suffisamment longue pour que le vaisseau se soit totalement arraché à l'attraction terrestre, et que tu ne subisse que l'accélération d'inertie de 9,81 m/s^2, en l'absence de toute gravité extérieure, si il est parti bien sur).

    Par quel miracle, l'accéléromètre qui a été réglé sur zéro à la surface terrestre, ne continuerait-il pas à montrer zéro, puisque tout se passe exactement comme avant à tout point de vue?

  7. #216
    quetzal

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    parceque qu'il y a une différence fondamentale, qui tiens au type d'accélération qui sont en jeu.. l'accélération dans le vaisceaux est une accélération positive, et sur terre l'accélération est negative.. la terre freine un objet dans une chute libre, alors que dans le vaisceaux c'est une accélération réelement positive. et ça l'accéléromètre il s'en rend compte tout de suite qu'il est en mouvement et pas a l'arret (freiné de -9.81ms dans sa chute libre de +9.81ms)

    ce qui change tout, parceque une accélération peut-etre ou positive ou négative et généré les mêmes effets.. tout depend de qui est a l'origine de l'accélération et qui resiste a l'accélération..

    sur terre ce n'est pas la terre qui accélére mais la gravité qui accélère positivement la terre de nait que répondre localement a ce préssion, si cela n'étais pas le cas, il n'y aurais aucune cohésion gravitationelle.. accéléré vers le centre de la terre, tout les objets sont freiné par tout ce qui est bloqué devant eux.. la terre est en equilibre sur son centre de gravité et la force gravitationelle appuie en tout point vers le centre de la terre.. la rotondité terresre est en se sens un equilibrage de la matière..

    ce sens de la gravité provoque aussi par cette auto-pesanteur une augmentaiton croissante de la préssion plus l'on descend vers le centre gravitationelle, les planète gazeuse sont a ce titre assez typique de ce que provoque cette accélération positive vers le centre gravitationelle

    et c'est pourquoi, l'eau au travres de la force d'archmède a un effet strictement inverse en fonction de la densité des objets qui y sont plongé...

    l'on conclue aiséménent, qu'a la surface terrestre il existe deux accélérations, l'une dirrigé vers le bas le centre terrestre, une accélération positive(+) et une réaction negative de la part de l'inertie de la planète, les deux forces s'egalise en préssurant localement tout ce qui ne possède pas une structure assez forte..

    a contrario, dans la sation orbitale, un humain et sa structure osseuse, specialement adapté a résiter a cette double accélération, veras sa taille augmenter, poliakov vis au bout de plusieurs mois sa taille augmenté de 10% 1.80->1.98 !! ceci s'expliquant aisémént par l'abscence de pensateur, donc de la résultante de ses deux forces qui s'ajoute... l'accélération au sol est donc nulle...

    dans l'espace l'on a faire a une simple accélération possitive du vaisceaux qui provoque une speudo-gravité, mais, il ici, il n'y a qu'une seule vrai force a l'action alors que sur terre deux forces s'annulent.. c'est pourquoi le vaisceaux se déplace, et que l'accélération nette de celui-ci est positive et remarqué par l'accéléromètre, qui marque +9.81.. l'on pourrais même pousser un peu plus loin en disant que pour provoquer la même intensité de gravité, il est necesaire de reproduire virtuellement deux fois la gravité terrestre, afin d'avoir une pensateur a l'identique de celle la terre, qui est la somme de deux force egale..
    dans l'espace, la poussé n'est contré que par l'inertie de l'observateur ce qui ne saurais suffire a générer une pesanteur(préssion) d'egale quantité..

    l'illusion est parfaite entre la terre et le vaisceaux, mais ce n'est qu'une illusion, transferer les propriété de l'un vers l'autre, est très très incorecte sur le plan du sens des force en jeu.. que l'on puisse s'y m'eprendre est une réalité simple, qu'un accéléromètre ne prenne pas encompte que le vecteur de force qu'il subit est unique, et sans doute du double en accélération que celui sur terre ferais de lui le plus mauvais accéléromètre jamais fabriqué depuis pff, pertpet voir plus..

    le fait que la terre ne se déplace pas, et que le vaisceaux se déplace implique necessairement une relation toute différente quand au jeu des forces pour obtenir des effets equivalents..

    mais bon, une fois que l'on a obtenue dans l'un et dans reférenciel la même préssion P sur le quidam, l'illusion qu'il puisse y avoir egalité entre les force en jeu est tentant, mais faux..

    alors k'est-en pense

  8. Publicité
  9. #217
    Thwarn

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Je pense que tu a un probleme avec la definition de chute libre...
    La chute libre, c'est le fait de tomber, d'être acceleré à 9.81m/s² sans rien pour te freiner (à par l'air, qu'on neglige).

    Quand tu es sur Terre (cad que tes pieds touche le sol) et que tu jettes un objet, celui ci se trouve en chute libre et tombe donc par terre.
    Maintenant, tu es dans ton vaisseau qui accelere à 9.81m/s² et tu es au plancher debout. Si tu laches un objet, celui ci est en apesanteur (car on considere que ton objet est loin de toute masse suffisement "massive" ) mais le vaisseau accelere "vers lui" et donc ton objet te donne l'impression de "tomber vers le plancher"! Et cela meme si ce n'est pas vraiment la "réalité", dans ton referentiel local, tu ne peux pas savoir si ton vaisseau est toujours sur Terre avec les moteur eteind ou en vol.
    Et il n'y a pas de raison pour que ton accelerometre de donne une information differente que celle que tu obtiens avec ton oreille interne ( qui elle aussi une sorte d'accelerometre...)

  10. #218
    Thwarn

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    La RG est l'analogue de la relativité galiléenne ( et restreinte ) dans le cas de l'acceleration!
    Galilé dit que tu ne peux pas savoir si tu es à l'arret ou si tu a une vitesse rectiligne uniforme.
    La RG dit que tu ne peux pas savoir, dans un referentiel local, si tu subis la gravité ou une acceleration quelquonque!

    PS: gillesh38, corriges moi si je me trompe

  11. #219
    GillesH38a

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    alors k'est-en pense
    J'en pense rien, tu m'as complètement largué dans ton verbiage, tu peux pas faire plus court !

    Bon reprenons calmement , un par un. Es-tu d'accord qu'un vaisseau, lancé loin de la Terre (ayant échappé à son attraction gravitationnelle donc), mais accéléré à 9,81 m/s^2 , fera subir à ses habitants une "gravité" artificielle égale à celle qu'ils avaient sur Terre, oui ou non ?

  12. #220
    GillesH38a

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par Thwarn Voir le message
    La RG est l'analogue de la relativité galiléenne ( et restreinte ) dans le cas de l'acceleration!
    Galilé dit que tu ne peux pas savoir si tu es à l'arret ou si tu a une vitesse rectiligne uniforme.
    La RG dit que tu ne peux pas savoir, dans un referentiel local, si tu subis la gravité ou une acceleration quelquonque!

    PS: gillesh38, corriges moi si je me trompe
    Non ; à part que la chute libre , c'est juste évoluer en suivant n'importee quel champ de gravitation (mais seulement lui) , pas seulement celui de la Terre bien sûr .

  13. #221
    quetzal

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    J'en pense rien, tu m'as complètement largué dans ton verbiage, tu peux pas faire plus court !

    Bon reprenons calmement , un par un. Es-tu d'accord qu'un vaisseau, lancé loin de la Terre (ayant échappé à son attraction gravitationnelle donc), mais accéléré à 9,81 m/s^2 , fera subir à ses habitants une "gravité" artificielle égale à celle qu'ils avaient sur Terre, oui ou non ?
    non, pas une gravité, mais une pesanteur artificielle, un peu comme dans un cylindre dans l'espace.. et il est vrai que l'illusion est parfaite.. on se croirais sur terre, il ne manque plus que le soleil qui tourne a 150 000km/h au dessus de la tete des habitants de la station pour que l'illusion soit parfaite, mais avec une bonne rampe et des hallogènes a 20 000lux, c'est clair, c'est sur terre avant que gallilé ne dise que la terre tournait autour du soleil.. hihihi

    tiens j'en une marrante..

    tu te reveilles dans un ascenseur et surprise tu flottes en apensanteur, dans ta main tu as le principe d'équivalence d'einstein.. tu n'a qu'un accéléromètre avec toi.. ou te trouve-tu?? dans l'espace, ou en chute libre??
    comme tu le sait il est fort possible que tu soit en chute libre et tu n'as que 30 secondes pour trouver un moyen d'ourvrir le parrachute si tu penses te trouver dans cette facheuse situation.. mais pour ouvrir le parrachute tu dois démontrer comment il est possible de savoir si tu te trouve dans ou dans l'autre situation.. (il y a un interphone, si tu me donne la bonne réponse je te dirais ou est la commande du parrachute )

    dernière question dans la RG comment faire pour faire la différence entre un référenciel accéléré mais statique, et un référenciel accéléré en mouvement ?? c'est important, (physiquement parlant c'est pas tout a fait pareil) et puis pour toi aussi dans l'ascenseur..

    comme terrain d'attérissage tu préfère du béton ou de la pierre, c'est juste pour savoir, remarque tu ne tombe peut-etre pas.. hein qui sais...

  14. #222
    Thwarn

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    tu te reveilles dans un ascenseur et surprise tu flottes en apensanteur, dans ta main tu as le principe d'équivalence d'einstein.. tu n'a qu'un accéléromètre avec toi.. ou te trouve-tu?? dans l'espace, ou en chute libre??
    comme tu le sait il est fort possible que tu soit en chute libre et tu n'as que 30 secondes pour trouver un moyen d'ourvrir le parrachute si tu penses te trouver dans cette facheuse situation.. mais pour ouvrir le parrachute tu dois démontrer comment il est possible de savoir si tu te trouve dans ou dans l'autre situation.. (il y a un interphone, si tu me donne la bonne réponse je te dirais ou est la commande du parrachute )
    Tu peux aussi etre en chute libre et ne pas avoir besoin de parachute, car tu ne risque pas de toucher le sol...

    Tu vois de quel cas je parle?

  15. Publicité
  16. #223
    GillesH38a

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    non, pas une gravité, mais une pesanteur artificielle, un peu comme dans un cylindre dans l'espace.. et il est vrai que l'illusion est parfaite..
    Restons en là pour le moment, après je répondrai à tes questions, mais on va diverger sinon.

    Donc sur la Terre, dans le champ de pesanteur, tu a construit ton accéléromètre avec la technique que tu veux (le plus simple : un ressort dont tu mesures l'allongement, ou 3 ressorts en 3D). Calibres le à zéro sur la Terre.

    Maintenant, tu construis exactement le même accéléromètre dans ta fusée, avec le même mode d'emploi, dans ton champ de pesanteur artificielle. Crois tu qu'il indique la même chose, ou non, que sur la Terre?

  17. #224
    quetzal

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    non, il n'indiqueras pas la même chose, puisqu'il detecte le mouvement l'accélération du vaisceaux.. je suis d'ailleur assez surpris personne ne m'vait dit que j'etais dans vaisceaux spatial... mais bon, comme je ne veux faire depeine a personne, je le recalibre sur zero.. comme sur terre..

    mais faut te dire que je me suis aidé d'un pendule, ça m'a permis de vérifier que le vaisceaux ne tournait pas... que ce n'etais pas un cylindre géant..

  18. #225
    quetzal

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    bon ok, je ne triche pas avec le pendule, comme l'illusion est parfaite je le règle aussi a zero.. bon la suite..

  19. #226
    GillesH38a

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    bon ok, je ne triche pas avec le pendule, comme l'illusion est parfaite je le règle aussi a zero.. bon la suite..
    l'illusion est parfaite oui : ce n'est pas seulement ton propre "poids" apparent qui est reproduit, mais l'ensemble de tous les systèmes physiques qui reagissent comme si il y avait un poids : ton accéléromètre aussi, quel que soit son principe de fonctionnement.

    Donc si tu l'as réglé à zéro en présence de gravité sur Terre, tu auras exactement le même réglage en présence de ton mouvement accéléré sans gravitation non?

  20. #227
    quetzal

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    oui, oui, en fait, je vois ou etait mon problème, j'avais du mal à isoler ce principe parmit toute les autres données qui gravite autours, et qui donne de fait des réultats pas très cohérent... mais comme l'on ne peux faire cette relation que sur le plan local tout vas bien et dans un petit espace, et avec des accéléromètre pas trop précis (voir wikipédia, qui précise que ceux-ci en chute libre prennent en compte toute les accélération qui sont a leur porté)

    pour finir, je ne retient qu'une chose, c'est que selon le lieu ou l'on règle son accéléromètre, l'on auras des valeurs différentes en le posant sur une table...

  21. #228
    GillesH38a

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message

    pour finir, je ne retient qu'une chose, c'est que selon le lieu ou l'on règle son accéléromètre, l'on auras des valeurs différentes en le posant sur une table...
    Retiens plutot une chose : c'est qu'on ne peut localement pas distinguer un référéntiel galiléen sans accélération, d'un référentiel en chute libre en apesanteur. Et qu'on ne peut pas distinguer non plus localement un champ de gravitation d'un mouvement accéléré : autrement dit, et même si ça parait bizarre, le référentiel "immobile" sur la Terre (avec gravitation) est localement semblable à un référentiel accéléré (par rapport à un référentiel galiléen).

    Ce qui fait que même si les référentiels "localement inertiels " de la RG (en chute libre) "généralisent" les référentiels galiléens de la Méca classique (et de la RR), ils ne sont pas strictement semblables, puisque il peut exister un champ de gravitation dans un référentiel galiléen en meca classique, alors qu'il n'existe plus dans le référentiel en chute libre de la RG.

    Il faut cependant reconnaitre que les fameux référentiels galiléens de la Méca Classique n'existent tout simplement pas : dans AUCUN des référentiels concrets qu'on peut construire, un astre lointain n'a un mouvement rectiligne uniforme. Les référentiels "quasi-galiléens" de la méca classique sont en fait des référentiels ou on a éliminé une partie du champ gravitationnel ambient mais pas tout : le référentiel de Galilée (origine au centre de la Terre) supprime le champ gravitationnel du Soleil, celui de Copernic (origine au centre du Soleil) supprime celui de la galaxie, le référentiel galactique supprime l'interaction gravitationnelle avec ses voisines... mais à toutes les échelles il existe une composante "non galiléenne" résiduelle. C'est pour ça que la RG abandonne finalement les référentiels "vraiment galiléens" pour ne garder que des référentiels "localement galiléens".

  22. Publicité
  23. #229
    quetzal

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    je reste quand même perplexe quand a la notion de "repos" qu'induit le choix du referenciel inertiel, comme zone de référence locale.. parceque prendre un objet non-soumis a une pesanteur, mais soumis a un mouvement accéléré, me semble quand même un brin différent que d'etre accéléré dans un champs de pesanteur mais statique..
    si l'on nepeux pas faire de différence, doit-on tout de même de but en blanc faire la translation de réalité entre le réfenciel "0" et le lieu de translation sans avoir au préalable posé cette différence d'etat relatif..

    je veux dire par là, peut-on vraiment parcequ'il n'est pas posible de faire différence localement entre l'etat de pesanteur dans un vaisceaux et sur terre, que l'on doivent forcement induire l'etat de mouvement du vaisceaux a celui de la terre?? ce qui correspond bien a l'idée que la gravité ne correspond qu'a l'accélération vers le haut.. ni même a une accélération vers le bas comme le pensais newton, mais bien a une accélération statique(nulle) généré par ces deux accélérations concomitantes.. la pesanteur etant sa résultante..

    franchement cela me met très mal a l'aise de voir que l'on translate le mode de l'accélération pesante du vaisceaux (+9.81) a celui de la terre, ou si il y a mouvement(revolution annuelle et rotation) celui-ci ne n'est pas directement lié a l'accélération locale vers le haut...

    et a vrai dire j'ai du mal a me dire que la poussé d'archimède puisse-etre dirrigé vers le bas :grat-grat:

  24. #230
    chercheur

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Retiens plutot une chose : c'est qu'on ne peut localement pas distinguer un référéntiel galiléen sans accélération, d'un référentiel en chute libre en apesanteur. Et qu'on ne peut pas distinguer non plus localement un champ de gravitation d'un mouvement accéléré : autrement dit, et même si ça parait bizarre, le référentiel "immobile" sur la Terre (avec gravitation) est localement semblable à un référentiel accéléré (par rapport à un référentiel galiléen).

    Ce qui fait que même si les référentiels "localement inertiels " de la RG (en chute libre) "généralisent" les référentiels galiléens de la Méca classique (et de la RR), ils ne sont pas strictement semblables, puisque il peut exister un champ de gravitation dans un référentiel galiléen en meca classique, alors qu'il n'existe plus dans le référentiel en chute libre de la RG.

    Il faut cependant reconnaitre que les fameux référentiels galiléens de la Méca Classique n'existent tout simplement pas : dans AUCUN des référentiels concrets qu'on peut construire, un astre lointain n'a un mouvement rectiligne uniforme. Les référentiels "quasi-galiléens" de la méca classique sont en fait des référentiels ou on a éliminé une partie du champ gravitationnel ambient mais pas tout : le référentiel de Galilée (origine au centre de la Terre) supprime le champ gravitationnel du Soleil, celui de Copernic (origine au centre du Soleil) supprime celui de la galaxie, le référentiel galactique supprime l'interaction gravitationnelle avec ses voisines... mais à toutes les échelles il existe une composante "non galiléenne" résiduelle. C'est pour ça que la RG abandonne finalement les référentiels "vraiment galiléens" pour ne garder que des référentiels "localement galiléens".
    Bonjour,
    A bord d'un satellite habité tous les objets sont au repos les uns par rapport aux autres en gros.Si un astronaute lache un objet qu'il tenait en mains,ce dernier n'aura aucun moment d'inertie.
    Ce qui n'est pas le cas,lorsque sautant d'un avion vous lachez un objet bien avant d'ouvrir votre parachute (j'ai pu personnellement l'observer plus d'une fois).L'objet semble alors monter ,par rapport a vous.
    Comment dès lors se dire impesant ? vous n'avez tout simplement pas sous vos pieds de support au repos.Vous déplacez l'air(dont on ne peut négliger la resistance,sans négliger la loi d'Archimède),qui vous allège.
    L'energie cinétique et le volume de votre masse en chute pseudo libre,varient.
    Si orbiter dans un satellite habité ,et tomber en chute libre étaient équivalents,pourquoi un effet nul pour un objet laché dans un cas,et un effet non nul dans l'autre cas ?

  25. #231
    GillesH38a

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    c'est uniquement du a la résistance de l'air, les objets plus petits y sont relativement plus soumis (ça dépend de la surface alors que le poids dépend du volume), donc quand on lache un objet en etant en chute libre dans l'air, il tombe moins vite et semble monter. Sur la Lune, il resterait à la même position relative, mais il vaut mieux ne pas faire de parachute sur la Lune

  26. #232
    chercheur

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    c'est uniquement du a la résistance de l'air, les objets plus petits y sont relativement plus soumis (ça dépend de la surface alors que le poids dépend du volume), donc quand on lache un objet en etant en chute libre dans l'air, il tombe moins vite et semble monter. Sur la Lune, il resterait à la même position relative, mais il vaut mieux ne pas faire de parachute sur la Lune
    Lors d'un saut lorsque vous ouvrez votre parachute ,vous remontez grace a la résistance de l'air s'éxerçant sur une surface importe(la toile),et votre chute est ralentie.
    Tandis que si vous lachez un objet,celui -ci cesse momentanément de chuter,et parait ,relativement a vous qui tombez,avoir un mouvement en sens inverse : en fait il est au repos passagèrement.
    Il me parait donc difficile de qualifier votre masse ,d'impesante et de dire que votre mouvement est un mouvement inertiel (soumis a des variations gravitationnelles,précision a part ,hors sujet).
    Si un astronaute sautait d'un module décollant de la Lune(en possédant de bons amortisseurs sous les pieds),son mouvement uniformément accéléré serait moins rapide ,l'espace étant moins déformé gravitationnellement).Si la masse de cet homme est impesante ,pourquoi dès lors dire habituellement que sa pesanteur vaut un sixième de ce qu'elle vaut sur Terre.
    Il y a confusion entre les termes " pesanteur" et "gravité" .
    Maintenant il faudrait vérifier si dans le vide (au dessus de la lune)un objet laché par un autre objet en chute libre n'aurait réellement aucun moment d'inertie.

  27. #233
    quetzal

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    non, tu ne remonte pas quand le parrachute s'ouvre, tu es simplement ralenti très rapidement.. l'impréssion de remonter tiens surtout a ce que tes autres repères sont aussi en mouvement, mais que eux continue de descendre..

    pour le reste, je emande un joker, j'ai du mal a me représenter les situations... A+

  28. #234
    chercheur

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    non, tu ne remonte pas quand le parrachute s'ouvre, tu es simplement ralenti très rapidement.. l'impréssion de remonter tiens surtout a ce que tes autres repères sont aussi en mouvement, mais que eux continue de descendre..

    pour le reste, je emande un joker, j'ai du mal a me représenter les situations... A+
    Je ne dis pas autre chose !

    Un cas de figure explicite.
    Quelqu'un ,du vingtième étage où il habite,lache une boule de papier depuis sa fenêtre : cet objet tombe instantanément.

    Si cette personne était en chute libre et qu'elle lachait un objet ,on ne pourrait pretexter la résistance de l'air au fait que cet objet ne tomberait pas instantanément(car c'est ce qui se passerait : voir mes post précédents sur le saut depuis un avion),même en étant plus massif qu'une boule de papier.
    S'il y avait adjonction d'un mini parachute s'ouvrant automatiquement,a cet objet laché ,la résistance de l'air serait alors a invoquer .Il n'y aurait pas d'effet cumulé ,de résistance de l'air d'abord sur l'objet ,et ensuite sur le parachute une fois ouvert;puisque pour que ce parachute s'ouvre il doit y avoir chute libre ,et celle-ci n'est pas instantanée.
    Ce qui m'interesse ,c'est ce que cela pourrait impliquer au niveau théorique.Puisque A.Einstein dans une de ses expériences de pensée avançait qu'un homme tombant d'un toit et lachant ses clefs,verraient celles-ci et sa masse constamment s'accompagner.La vérification n'ayant évidemment pas été faite,cette idée était devenue une vérité !

  29. Publicité
  30. #235
    Antartic

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?

    La seule chose qui remonte lors de l'ouverture du parachute sont les "bijoux de familles" si le harnais est mal ajusté

  31. #236
    quetzal

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il

    Citation Envoyé par chercheur Voir le message
    Je ne dis pas autre chose !

    Un cas de figure explicite.
    Quelqu'un ,du vingtième étage où il habite,lache une boule de papier depuis sa fenêtre : cet objet tombe instantanément.

    Si cette personne était en chute libre et qu'elle lachait un objet ,on ne pourrait pretexter la résistance de l'air au fait que cet objet ne tomberait pas instantanément(car c'est ce qui se passerait : voir mes post précédents sur le saut depuis un avion),même en étant plus massif qu'une boule de papier.
    S'il y avait adjonction d'un mini parachute s'ouvrant automatiquement,a cet objet laché ,la résistance de l'air serait alors a invoquer .Il n'y aurait pas d'effet cumulé ,de résistance de l'air d'abord sur l'objet ,et ensuite sur le parachute une fois ouvert;puisque pour que ce parachute s'ouvre il doit y avoir chute libre ,et celle-ci n'est pas instantanée.
    Ce qui m'interesse ,c'est ce que cela pourrait impliquer au niveau théorique.Puisque A.Einstein dans une de ses expériences de pensée avançait qu'un homme tombant d'un toit et lachant ses clefs,verraient celles-ci et sa masse constamment s'accompagner.La vérification n'ayant évidemment pas été faite,cette idée était devenue une vérité !
    si j'ai bien compris, une personne qui est en chute libre, donc qui tombe, et qui lache une boule de papier ou n'importe quel autre objet ne voit pas cet objet tomber??

    rien d'anormal a cela, la vitesse de l'objet se conserve par inertie quand on lache un objet.. une boule de papier seras plus sensible a la préssion de l'air et seras plus freiné que celui qui l'a laché, donnant l'impréssion a ce dernier qu'elle remonte.
    pour une boule de pétanque sont coef de pénétration dans l'air etant plus petit que celui de l'observateur celle-ci auras tendence a prendre plus de vitesse une fois laché.. donc a descendre plus vite...

    sur la lune, tout le monde l'observateur, la boule de papier et la boule de pétanque tomberais toujours a la même vitesse donc resterais toujours la ou on les a lachés.

  32. #237
    Antartic

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?

    L'expérience de pensée d'Einstein, pour l'homme sautant du toit, n'est valable que dans le vide.
    Dans l'air, dès la chute, les corps vont subir un freinage correspondant à "leur profil aérodynamique", donc une force opposée à celle due à la pesanteur.
    Le bilan des forces ( celle opposée à la descente va croitre avec la vitesse) s'équilibrera pour aboutir à une descente à vitesse constante des corps (chacun la sienne en fonction de son profil aérodynamique).
    De l'ordre de 180 km/h pour un chuteur parachutiste bras écartés, ou plus ( 300 km/h s'il se met en position de flèche).
    Dans le vide cela ne se produit pas, les corps sont accélérés en permanence.

  33. #238
    predigny

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?

    D'une façon générale, en physique il faut supprimer tous les phénomènes parasites de façon à avoir un model simple, ou alors il faut explicitement les définir.

  34. #239
    chercheur

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?

    Citation Envoyé par Antartic Voir le message
    L'expérience de pensée d'Einstein, pour l'homme sautant du toit, n'est valable que dans le vide.
    Dans l'air, dès la chute, les corps vont subir un freinage correspondant à "leur profil aérodynamique", donc une force opposée à celle due à la pesanteur.
    Le bilan des forces ( celle opposée à la descente va croitre avec la vitesse) s'équilibrera pour aboutir à une descente à vitesse constante des corps (chacun la sienne en fonction de son profil aérodynamique).
    De l'ordre de 180 km/h pour un chuteur parachutiste bras écartés, ou plus ( 300 km/h s'il se met en position de flèche).
    Dans le vide cela ne se produit pas, les corps sont accélérés en permanence.
    Instantanément ,des masses diverses libres simultanément vont avoir la même vitesse ,ensuite uniformément accélèrée.
    Si vous chutez d'une grande hauteur en tenant un objet,celui-ci n'est pas libre.Si vous le lachez au cours de votre mouvement de chute,cet objet n'est plus accéléré = un moment d'inertie;avant de chuter,libre.
    C'est pour cela qu'il n'est pas équivalent de lacher un objet depuis une fenêtre ouverte sur l'exterieur;en étant au repos dans un référentiel local.Ou de procéder comme dit auparavant.La résistance de l'air n'a rien a y voir.

  35. #240
    Antartic

    Re : Sondage : Si je pose un accéléromètre sur la table, que mesure-t-il ?

    Citation Envoyé par chercheur Voir le message
    .
    C'est pour cela qu'il n'est pas équivalent de lacher un objet depuis une fenêtre ouverte sur l'exterieur;en étant au repos dans un référentiel local.Ou de procéder comme dit auparavant.La résistance de l'air n'a rien a y voir.
    La seule différence est la vitesse initiale au moment des lâchers respectifs.
    Ensuite chaque corps suit les lois de la physique normale (vitesse limite dans l'air et accélérée en permanence dans le vide)
    Mais en quoi la différence des lâchers apporte-elle une information supplémentaire autre que les lois connues ?

Page 8 sur 15 PremièrePremière 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Mesure de vitesse avec accéléromètre
    Par totoscill dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/04/2008, 09h58
  2. pose faïence sur enduit à la chaux
    Par la hierle dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/10/2007, 14h26
  3. question que j me pose sur l'hydroboration d'alcyne
    Par Bastien dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/11/2004, 14h50