Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Nos instruments de mesure ainsi que nos maths et tous le reste sont définies par notre propre limite




  1. #1
    salutation

    Nos instruments de mesure ainsi que nos maths et tous le reste sont définies par notre propre limite

    Voilà ce que j'expose : Comment voudriez-vous que l'univers s'expend si il est déjà l'enssemble ? Mon cerveau vu comme exemple est un enssemble dont je ne puis sortir sauf qu'il gagnera en volume par le bié de sa connaissance mais en réalité de sont imagination .

    C'est notre esprit qui détermine l'absolu notre cerveau ne peu avoir d'autre choix que de déterminé un univers en expension car pour lui l'infini n'est pas un absolu .

    Comment pourais-je etre moi meme en dehors de mon propre cerveau ? Comment l'univers lui-meme pourrez s'expendre si il est déjà l'univers ?

    L'univers ne peut etre un ensemble ... mais un état de sous ensemble infini et de sur ensembles infini . Notre cerveau ne peut s'intétisé cela étant lui meme un ensemble infini .

    La conclusion est qu'il n'y à pas de conclusion . Il est infini mais fini car défini par ses lois infini .

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Greg'z

    Re : Nos instruments de mesure ainsi que nos maths et tous le reste sont définies par notre propre l

    Citation Envoyé par salutation Voir le message
    Comment voudriez-vous que l'univers s'expend si il est déjà l'enssemble ?
    Il suffit que l'univers soit un ensemble en expention

    Citation Envoyé par salutation Voir le message
    Mon cerveau vu comme exemple est un enssemble dont je ne puis sortir sauf qu'il gagnera en volume par le bié de sa connaissance mais en réalité de sont imagination .
    En gros ca veut dire qu'on ne peut pas conceptualiser intuitivement l'univers? . Si c'est le cas, y'a justement des modèles scientifiques qui sont fait pour ca. D'ailleurs, il me semble le simple fait d'en venir a relativiser le temps et l'espace est en soi une remise en question de la notion d'infini telle qu'on l'entend "intuitivement".

    Citation Envoyé par salutation Voir le message
    C'est notre esprit qui détermine l'absolu notre cerveau ne peu avoir d'autre choix que de déterminé un univers en expension car pour lui l'infini n'est pas un absolu .
    Faux! on a déja déterminé par le passé un univers "stagnant" dans son infinie infinitude, y'a aussi eu une théorie d'un univers en rétraction.
    Son expention est basée sur des calculs de distance. (=> théorie objectivable)

    Citation Envoyé par salutation Voir le message
    L'univers ne peut etre un ensemble ... mais un état de sous ensemble infini et de sur ensembles infini .
    Les mathématiques sont indispensables pour conceptualiser l'univers, a condition de ne pas s'arrêter à "l'infini + l'infini = l'infini" (on en fait vite le tour )

    Citation Envoyé par salutation Voir le message
    Notre cerveau ne peut s'intétisé cela étant lui meme un ensemble infini .

    La conclusion est qu'il n'y à pas de conclusion . Il est infini mais fini car défini par ses lois infini .
    Euh, là par contre désolé mais j'ai rien compris

    Cordialement.

  4. #3
    JPL

    Re : Nos instruments de mesure ainsi que nos maths et tous le reste sont définies par notre propre l

    Modération

    salutation : la charte du forum dit :

    Respectez les lecteurs du forum, n'écrivez pas vos messages en style SMS ou phonétique. Utilisez la fonction "prévisualisation" pour vous relire et limiter les fautes d'orthographe.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac


  5. #4
    gheribi

    Re : Nos instruments de mesure ainsi que nos maths et tous le reste sont définies par notre propre l

    [QUOTE=salutation;1927956]Mon cerveau vu comme exemple est un enssemble dont je ne puis sortir sauf qu'il gagnera en volume par le bié de sa connaissance mais en réalité de sont imagination .


    J'essaye de dire meme dans un sens proche :
    Quelle est la grosseur qui peut avoir la lame rasoir de notre présent en sens de ce temps qui nous lie avec lui ; en plus si on comprend l'infini qu'est ce qu'il nous reste à comprendre dans cette science d'après vous ; moi j'ai dit que lorsque je suis entrain de tourner mon cerveau à gauche ou à droite et on me dit qui est ce qui tourne ton cerveau gheribi maintenant ; je vais dire c'est mon cerveau qui tourne mon cerveau maintenant ce qui nous parait anormal mais peut etre il y a un problème dans ce maintenant de tout l'univers ou dans le maintenant d'un infini de l'univers et nous sommes coincé jusqu'à voir le nouveau par un autre

  6. #5
    piwi

    Re : Nos instruments de mesure ainsi que nos maths et tous le reste sont définies par notre propre l

    C'est un concours de massacre de la grammaire française?
    Non mais sérieusement, vous relisez vous avant de rédiger vos messages?
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gheribi

    Re : Nos instruments de mesure ainsi que nos maths et tous le reste sont définies par notre propre l

    j'essaye de te dire Piwi mais entre nous : j'ai enseigné le français une année chez nous et ça reste entre nous
    Amicalement

Discussions similaires

  1. 'Secte' des dobsons GSO - Accueil de nos tant convoités instruments
    Par djedi dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 51
    Dernier message: 16/08/2008, 20h44
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 10/10/2007, 16h31
  3. [Divers] Ensemble, rapprochons nos peuples à travers nos cultures
    Par SAGE1 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/08/2007, 12h33
  4. La piste de nos ancêtres dans nos intestins
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/02/2007, 13h19
  5. Tous nos actes sont-ils justifiés ?
    Par 14bds75_cb dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 30/08/2004, 15h34