Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 81

Einstein et les abeilles



  1. #1
    Antikhippe

    Einstein et les abeilles


    ------

    « Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre », prophétisait Einstein…

    Quelle serait la réaction en chaîne provoquée par la disparition des abeilles ? Pensez-vous vraiment que cela puisse engendrer l'extinction de l'homme ou alors, pensez-vous que les propos d'Einstein sont exagérés ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    erik

    Re : Einstein et les abeilles

    Je pense que la phrase fait référence au travail de pollenisation des abeilles.

  4. #3
    JPL

    Re : Einstein et les abeilles

    Je viens de retrouver ici une histoire que j'avais lue jadis :

    L'homme de la rue conçoit difficilement qu'il existe dans la nature une interdépendance entre les divers organismes vivants, de même qu'entre les organismes et leurs habitats respectifs. Dans l'introduction à son Précis d'Écologie, R. Dajoz, du Muséum national d'histoire naturelle de France, donne un exemple anecdotique de la complexité des rapports entre les plantes, les animaux, leurs habitats et l'être humain.

    Dajoz nous rappelle d'abord que Darwin, dans l'Origine des Espèces, écrivait que le bourdon assurait seul la pollinisation du trèfle rouge «parce que les autres abeilles ne pouvaient en atteindre le nectar». Par ailleurs, nous dit Dajoz, le nombre de bourdons dépend, dans une grande mesure, des mulots qui détruisent leurs nids. La population de mulots, à son tour, dépend du nombre de chats pour lesquels ils sont une proie de choix. Les chats assurent donc la survie du trèfle rouge. Et, comme le trèfle rouge «sert de nourriture au bétail et que les marins mangent surtout de la viande de bœuf» ajoute Haeckel, un deuxième auteur cité par Dajoz «les chats contribuent à faire de l'Angleterre une grande puissance maritime». Dajoz termine sa savoureuse démonstration en citant un dernier auteur, Thomas Huxley, selon qui «les vieilles filles anglaises, en raison de leur amour immodéré pour les chats, seraient à l'origine de la puissance de la marine anglaise». Une interdépendance existe donc entre le trèfle rouge, les bourdons, les mulots, les chats, le bœuf, les marins et les vieilles filles anglaises. Qui s'en serait douté?
    C'est à mettre ici ou dans humour scientifique ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #4
    Antikhippe

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par JPL
    C'est à mettre ici ou dans humour scientifique ?
    C'est clair que c'est très exagéré, ce texte ! "les marins mangent surtout de la viande de bœuf" lol

    Mais en fait, dans quel contexte Einstein a-t-il écrit ou énoncé la citation à propos des abeilles ? Etait-ce dans un contexte comique, ironique, sérieux, grave... ?

  6. #5
    Narduccio

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par Antikhippe
    « Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre », prophétisait Einstein…
    En gros plus de blé, plus de fruits, beaucoups de légumes qui disparaitraient. Il me semble que la fécondation du maïs ne dépend pas d'insectes polinisateurs. La disparition des abeilles ne signifirais pas la fin de toutes plantes, mais il faudra un certain temps pour s'adapter à la nouvelle situation.
    Quelle serait la réaction en chaîne provoquée par la disparition des abeilles ? Pensez-vous vraiment que cela puisse engendrer l'extinction de l'homme ou alors, pensez-vous que les propos d'Einstein sont exagérés ?
    Dernière modification par JPL ; 13/02/2005 à 14h24. Motif: Balise quote oubliée
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    fredd12

    Re : Einstein et les abeilles

    je pense qu'Einstein à voulu par cette citation dénoncer le progrés humain car l'homme en fesant évoluer les techniques detruit son environnement(les abeilles ne sont la que pour l'exemple,mais je pense qu'il ne les à pas choisit par hasard car elles rendent bein des services à l'hommes) et se detruit lui meme.
    C'est trés ironique de sa part car il a contribué à l'évolution des techniques meme si il à regreté la bombe atomique.

  9. Publicité
  10. #7
    Antikhippe

    Re : Einstein et les abeilles

    Merci fredd12 d'avoir resitué la citation d''Einstein dans son contexte.

    Mais alors, pourquoi a-t-il choisi les abeilles ? Je pense qu'il faut suivre l'idée d'erik quant à la pollenisation de ces abeilles... Autrement dit : qu'advient-il sur Terre s'il n'y a plus de pollen produit ?

  11. #8
    ClaudeH

    Re : Einstein et les abeilles

    Bonjour..

    Souvant une espèce mets plusieurs années avant de disparraitre totalement de la surface de la terre.
    Il faudrait alors une véritable catastrophe "eco" pour que toute les abeilles soient éradiqués de la planète.

    Effectivement dans des scénarios catastrophe, on se lève un beau jour et "plus d'abeille". Mais dans une instinction classique d'une espèce mère nature n'a t elle pas le temps de trouver un paliatif?
    Amicalement.

  12. #9
    Antikhippe

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par ClaudeH
    Souvant une espèce mets plusieurs années avant de disparraitre totalement de la surface de la terre.
    Il faudrait alors une véritable catastrophe "eco" pour que toute les abeilles soient éradiqués de la planète.
    Je suis d'accord avec toi, avant qu'il n'y ait plus une seule abeille sur Terre, il faut plusieurs années, mais ignorons cette contrainte et partons du fait qu'il n'en existe plus d'un jour à l'autre...

  13. #10
    ClaudeH

    Re : Einstein et les abeilles

    Ok, alors scénario catastrophe. Plus de pollinisation. Mais jusqu'à quand?
    Tout dépand si l'homme prend les choses en mains.
    Mère nature n'aura guère le temps d'échaffauder un plan de restructuration.
    N'oublions pas que la fecondation du Vaniller est faite par la main de l'homme.

  14. #11
    Np81

    Re : Einstein et les abeilles

    Prévisualisation
    Re : Einstein et les abeilles

    --------------------------------------------------------------------------------
    Je crois qu'avant d'imaginer la cascade de catastrophes découlant de la disparition des abeilles (moins de pollinisation donc moins de nourriture etc.) je crois qu'il faut d'abord se demander qu'est-ce qui aurait fait disparaître ces abeilles ? Car si ce quelque chose est capable d'éradiquer les abeilles, ce quelque chose aura à mon avis fait disparaître également beaucoup d'autres êtres vivants. En gros l'abeille de par son côté symbolique c'est un peu comme le sommet de l'iceberg... Ce n'est pas à prendre au premier degré je pense. Par ailleurs d'un point de vue purement scientifique la seule disparition des abeilles n'entraînerait certainement pas la fin des hommes, il y a quand même toute une flopée d'autres animaux pollinisateurs qu'on oublie (mouches, coléoptères, oiseaux, etc.) et puis le vent.

    Un petit clin d'oeil amical pour chambrer un peu Narduccio :
    Citation Envoyé par Narduccio
    En gros plus de blé, ...
    t'inquiète pas, du blé il en resterait encore pour les spaghetti parce que la fécondation n'est pas assurée par les abeilles, c'est une plante qui s'autoféconde toute seule !

  15. #12
    Leonpolou

    Re : Einstein et les abeilles

    Oui effetcivement quelqu' un m' avait dit ça aussi, il faut se dire que tout ce que fait la nature de façon naturel est bon pour elle.

    Donc si les abeilles sont effectivement si vitale, la nature ne s' en privera pas. Alors la seule cause pourait etre l' homme, dans ce cas nous sommes maitre de notre destin. lol

    Sinon pour ce qui est des problèmes engendré par cette disparation soudaine, ben ca doit quand même avoir des effets dévastateurs mais certainement aps en quelques jours, cela se déroulerait sur une flopé d' années.

    lol nous on sera deja sur titan

  16. Publicité
  17. #13
    Antikhippe

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par Leonpolou
    Sinon pour ce qui est des problèmes engendré par cette disparation soudaine, ben ca doit quand même avoir des effets dévastateurs mais certainement aps en quelques jours, cela se déroulerait sur une flopé d' années.
    C'est ce qu'a dit Einstein :
    Citation Envoyé par Einstein
    l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre
    Citation Envoyé par Np81
    je crois qu'il faut d'abord se demander qu'est-ce qui aurait fait disparaître ces abeilles ?
    Mais ça, j'ai déjà dit que ça me semblait quasiment impossible puisque ces insectes résistent aux plus forts cataclysmes et là n'est pas la question initiale (ce qui n'empêche pas d'en débattre, bien sûr...).
    Citation Envoyé par Np81
    (moins de pollinisation donc moins de nourriture etc.)
    Là, j'aimerais que tu approfondisses les conséquences...

  18. #14
    Cécile

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par Leonpolou
    Oui effetcivement quelqu' un m' avait dit ça aussi, il faut se dire que tout ce que fait la nature de façon naturel est bon pour elle.
    Là, je suis sceptique.

    Sinon, je crois effectivement qu'il ne faut pas prendre la phrase d'Einstein au sens "si les abeilles disparaissent, elles ne pourront plus faire certaines tâches qui nous sont vitales", mais plutôt "les abeilles sont un bon marqueur. Si elles disparaissent, cela signifie qu'il existe un gros problème (probablement de pollution) qui risque de nous toucher aussi".

    Enfin, malgré tout le respect que j'ai pour Einstein, ce n'est pas lui que j'écouterai concernant l'écologie... chacun sa spécialité.

  19. #15
    strange

    Re : Einstein et les abeilles

    Pour moi l'abeille a joué, et joue toujours un rôle prépondérant sur la connaissance en médecine. Je ne développerais pas plus car le sujet est vaste sur ces apports.
    Pour Einstein, franchement, je n'arrive pas à le cerner dans cette prise de position sur les abeilles. Il a sûrement dû conclure à une théorie, mais il est mort avant de l'avoir développé.

    PS : Où as-tu récupéré cette citation, stp ?

  20. #16
    Antikhippe

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par Cécile
    Enfin, malgré tout le respect que j'ai pour Einstein, ce n'est pas lui que j'écouterai concernant l'écologie... chacun sa spécialité.
    Mais alors, ça serait une cause écologique ou technique comme le suggère fredd12 ?

  21. #17
    Antikhippe

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par strange
    PS : Où as-tu récupéré cette citation, stp ?
    C'est dans un receuil de citations scientifiques que je l'ai trouvée, il n'y a donc pas de contexte... Dommage.

  22. #18
    strange

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par Cécile
    Là, je suis sceptique.

    Sinon, je crois effectivement qu'il ne faut pas prendre la phrase d'Einstein au sens "si les abeilles disparaissent, elles ne pourront plus faire certaines tâches qui nous sont vitales", mais plutôt "les abeilles sont un bon marqueur. Si elles disparaissent, cela signifie qu'il existe un gros problème (probablement de pollution) qui risque de nous toucher aussi".

    Enfin, malgré tout le respect que j'ai pour Einstein, ce n'est pas lui que j'écouterai concernant l'écologie... chacun sa spécialité.
    Oui, probablement est-ce là la pensée d'Einstein. Leur façon de résister est plus grande que l'homme, heu, que le commun des mortels. Il est vrai que si elles disparaissaient, cela signifierait quelquechose comme çà...

    Ah Einstein, t'aurais jamais dû inventer l' E=Mc²

  23. Publicité
  24. #19
    strange

    Re : Einstein et les abeilles

    Ah tiens, finalement, c'est peut-être parcequ'il savait que l'homme ferait mauvais usage de sa formule qu'il a sortit cette citation...

  25. #20
    kinette

    Re : Einstein et les abeilles

    Bonjour,
    En lisant ce fil ça m'étonne que personne n'ait fait le lien avec un récent article de Futura-sciences:
    http://www.futura-sciences.com/sinformer/n/news5425.php
    La survie ou l’évolution de plus de 80 % des espèces végétales dans le monde et la production de 84 % des espèces cultivées en Europe dépendent directement de la pollinisation par les insectes. Ces insectes pollinisateurs sont pour l’essentiel des abeilles, dont il existe plus de 1 000 espèces en France. Partout dans le monde et plus encore dans les pays industrialisés comme la France, les populations de ces abeilles sont en déclin et de nombreuses espèces sont menacées.
    Certaines espèces de pollinisateurs (abeilles solitaires, bourdons...) se raréfient aussi... pour contribuer un peu à leur conservation, on peut installer des "nichoirs" chez soi:
    http://membres.lycos.fr/microcox/nichoirs.htm
    http://www.ponema.org/article.php3?id_article=9
    http://www.insectes.org/question/rep...type=text.html

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  26. #21
    Np81

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par Antikhippe
    Là, j'aimerais que tu approfondisses les conséquences...
    C'est pourtant logique. Je ne vais pas te réexpliquer le rôle indispensable des abeilles et des autres pollinisateurs dans la fécondation des plantes entomophiles. Pour toutes ces plantes qui entrent en bonne partie dans la chaîne alimentaire à un moment ou un autre, si la fécondation n'est plus assurée, plus de fruits ni de graines donc pas besoin de te faire un dessin pour imaginer les conséquences. Même si la plupart des plantes entomophiles parviennent à se reproduire en s'autofécondant (quand il n'y a pas d'autoincompatibilité) ou en s'interfécondant grâce au vent, il y aurait sans insectes pollinisateur une diminution terrible du taux de reproduction de nombreuses espèces de plantes. Voir le lien sur l'article donné par Kinette. J'ajouterais que le rendement de beaucoup de cultures par exemple de colza, de tournesol, de pommiers, de fraisiers, etc. est en lien direct avec l'efficacité des insectes pollinisateurs et notamment des abeilles.
    Citation Envoyé par Antikhippe
    Mais ça, j'ai déjà dit que ça me semblait quasiment impossible puisque ces insectes résistent aux plus forts cataclysmes et là n'est pas la question initiale
    Quant à dire que c'est quasiment impossible, j'ai l'impression que tu surestimes un peu ces petites bêtes.
    Citation Envoyé par Cécile
    Si elles disparaissent, cela signifie qu'il existe un gros problème (probablement de pollution) qui risque de nous toucher aussi".
    Avant d'imaginer toute pollution diverse et variée, une simple diminution des ressources alimentaires (disparition des plantes à fleur du fait de l'urbanisation par exemple) suffit à réduire de façon drastique les populations.

  27. #22
    Antikhippe

    Re : Einstein et les abeilles

    Juste pour information, il y a un article intéressant à ce sujet dans le Science & Vie de ce mois-ci (juin 2005). Il se trouve dans la partie Questions-Réponses, je crois.

  28. #23
    LardonCru

    Re : Einstein et les abeilles

    Effectivement, l'article de S&V est très intéressant.

    En fait, comme le disait un des intervenants, les plantes sont largement capables de s'autoféconder. Mais la probabilité d'autofécondation sans intervention d'insectes pollinisateurs est assez faible, je crois. Et évidemment, comme il y a autofécondation, il n'y a plus brassage des gènes...
    La conséquence la plus évidente d'une éventuelle disparition des pollinisateurs, c'est tout d'abord une modification radicale des équilibres des écosystèmes: tout ce qui est "plantes à fleurs" devient alors très défavorisé par rapport aux pins et aux fougères, par exemple. On peut avoir, sur quelques décennies, des paysages complètement remodelés, la garrigue qui disparait, des écosystèmes chamoublés, enfin c'est pas joyeux, quoi...
    En plus, dites adieu à tous les fruits qui font vos délices. Et faites également une croix sur une partie du bétail, parce que sans pollinisation, les rendements agricoles s'effondrent, et le prix des fourrages et du grain risquerait de s'envoler...

    A mon humble avis, Einstein a juste utilisé sa renommée pour utiliser cette phrase choc afin de mettre l'humanité en garde, et nous inciter à protéger notre planète, car même des "briques quasi-insignifiantes" de notre écosystème n'en sont pas moins essentielles à la survie de beaucoup d'espèces. Dont la nôtre.

  29. #24
    Eelliaa

    Re : Einstein et les abeilles

    Bonjour,

    Nous sommes en 2007 et les abeilles commencent déjà à disparaître. C'est différent lorsqu'elles doivent survivre aux événements naturels, mais présentement l'homme chamboule très différamment de ces événements; il injecte dans le système des métaux qui initiallement n'existait pas! Les abeilles sont fragiles et avec le nombre d'insecticides et tout le chimique présents, elles ont même des problèmes neurologiques!

    La guerre du Golfe dues aux incendies des puits de pétrole aurait fait diminuer de 90 % la population apicole dans la région de l'Irak!

    Aller lire le texte, cela vaut vraiment la peine


    http://www.cite-sciences.fr/francais...=14&prov=index

  30. Publicité
  31. #25
    invite986312212
    Invité

    Re : Einstein et les abeilles

    Citation Envoyé par Narduccio Voir le message
    En gros plus de blé (...)
    je pensais que le pollen des céréales était transporté par le vent.

  32. #26
    invite986312212
    Invité

    Re : Einstein et les abeilles

    au fait il n'y a pas que les abeilles qui pollinisent. Sur l'image jointe, un insecte dont je ne connais pas l'espèce ni le genre ni la famille transporte les pollinies d'une orchidées.
    Images attachées Images attachées

  33. #27
    invite431

    Re : Einstein et les abeilles

    Bonjour,

    L'insecte sur la photo est un coléoptère de la famille des cucurlionidés; les coléoptères participent eux-aussi à la pollinisation, le plus connu ... le hanneton (scarabeidés).

    Amicalement

  34. #28
    invite986312212
    Invité

    Re : Einstein et les abeilles

    donc si les abeilles disparaissaient, ça laisserait le champ libre aux coléoptères et à d'autres insectes (un papillon sur la photo, mais je ne suis pas sûr qu'il pollinise) et certaines plantes à fleurs pourraient survivre. On peut imaginer aussi que d'autres modes de pollinisation seraient sélectionnés.
    Images attachées Images attachées

  35. #29
    thomas65

    Re : Einstein et les abeilles

    La vie tend à disparaitre de la surface de la Terre. C'est un peu pessimiste mais c'est le constat.

  36. #30
    Papik

    Re : Einstein et les abeilles

    Quel dommage que votre forum se soit endormi.

    Avez vous, par curiosité, tapé "Abeilles" dans le moteur de recherche "Google actualités".
    Essayez ça vaut le coup...
    • Avez-vous entendu parler du syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles ?
    • Abeilles: l'hécatombe n'épargne pas la région
    • Deux millions d'abeilles tuées!
    • Techno-fiction : Les abeilles tombent comme des mouches
    • Colonies d'abeilles dévastées
    • Les abeilles sont aussi décimées en Estrie
    • Une mystérieuse maladie décime les abeilles du Québec
    Rien que dans les deux premières pages (en français). Et le tout dans l'actualité des deux derniers mois.
    S'il meure autant d'abeilles en 2007 qu'il en est mort en 2006, la moitié de l'Amérique du nord devra survivre sans abeilles dès l'année prochaine...
    Ce qui est extraordinaire c'est que l'hécatombe tombe sur les US, le Canada, la Suisse et l'Allemagne mais en France, rien ! Enfin rien dans les médias. Ca n'aurait pas comme une petite odeur de Tchernobyl ?

    M'est avis que ce n'est pas le moment de prendre une assurance vie. Il ne vous restera pas d'héritiers pour en profiter.

    Ceci dit, je cherche des informations que je suis surpris de ne pas trouver sur le Web.
    En 1990 ma boite m'offre gentiment des cours de recyclage en Anglais en Angleterre. Là, dans l'école, devant des jeunes de toutes nationalité, je fais un super exposé sur le Varroa :
    Le varroa a été importé d'Asie par mégarde dans les années 50 Hors ce n'est qu'à partir de 1987 qu'il fait des ravages en Europe. Pourquoi ?
    Ma réponse (Je résume) :
    Un jour, un apiculteur sud africain, se plaignant d'avoir de grosses abeilles qui ne produisaient pas beaucoup, eut une idée de génie. Il importa des petites abeilles européennes pour les croiser avec ses grosses abeilles. L'histoire ne dit pas si l'expérience fut concluante pour sa production de miel. Mais par contre, un qui profita pour muter fut, le varroa. De simple parasite il devint "serial killer". La nouvelle souche envahit progressive toute l'Afrique. Contamina toute l'Asie. Puis l'Europe, les Amériques et en 2006 même la Nouvelle Zélande.

    Cette histoire, je ne l'ai pas inventée ? Ma prof d'anglais m'a confirmé que son mari lui avait raconté la même histoire. Alors pourquoi je n'en retrouve aucune trace ?

    Le varroa est responsable de la disparition d'une part importante des abeilles, mais il n'est pas le seul. Il y a aussi :
    • Les insecticides
    • Les vaccins que les américains ont inventé pour augmenter la productivité des abeilles.
    • Très très probablement les OGM.
    • Peut être même, les antennes relais des téléphones portables accusées de désorienter les abeilles.
    • Et enfin depuis la fin de l'année dernière quelque chose en plus... Ce que les anglophones appellent le CCD (Colony Collapse Disorder ou Le syndrome d'effondrement des colonies).

    Citation Envoyé par ClaudeH Voir le message
    Souvent une espèce mets plusieurs années avant de disparaitre totalement de la surface de la terre.
    Il faudrait alors une véritable catastrophe "eco" pour que toute les abeilles soient éradiqués de la planète.

    Effectivement dans des scénarios catastrophe, on se lève un beau jour et "plus d'abeille". Mais dans une extinction classique d'une espèce mère nature n'a t elle pas le temps de trouver un paliatif?
    Amicalement.
    La disparition des abeilles a commencé il y 20 ans (1987 en France). Avant, un apiculteur payait pour mettre sa ruche dans un champ de lavande. Depuis c'est l'agriculteur qui paye pour que l'apiculteur mette ses ruches dans son champ. Aux US les ruches font plusieurs centaines de kilomètres par an pour la pollinisation de diverses cultures. Les apiculteurs canadiens gagnent plus avec leur location d'abeilles qu'avec leur miel.

    En 20 ans qu'a fait l'homme pour sauver les abeilles ?
    Il a fait en sorte que mère nature ne puisse pas trouver de paliatif ?

    Je crois qu'Einstein avait raison de choisir l'abeille. Elle est trop petite pour que l'homme y prête attention, mais trop importante pour qu'on puisse s'en passer.

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Comment les abeilles étouffent les frelons
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/09/2007, 21h53
  2. Des scientifiques découvrent que les portables tuent les abeilles
    Par OEMIOYAGA dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 09/07/2007, 13h02
  3. Où sont les abeilles ???
    Par benji. dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/06/2006, 22h16
  4. Les abeilles
    Par abracadabra75 dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/11/2005, 15h04