Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 58 sur 58

La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?



  1. #31
    el_pulpo

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?


    ------

    Merci à tous de votre participation.

    doryphore, je pense que le droit découle de la science.
    Je m'explique: le droit est un ensemble de lois censées garantir une cohésion sociale. Une cohésion sociale est un ensemble d'individus dont le comportement peut-être analyser par les sciences. Grâce aux sciences cognitives, on peut déterminer ce qui est bon ou mauvais pour l'homme. CQFD.

    Une tendance se dégage légerement vers le oui si je ne m'abuse.

    Partant de ce constat, est-il légitime que la science doivent s'immiscer dans la politique ?

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    FRELE IDEE

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Djelaba
    J'ai dit une grande partie pour pas dire tous et pas généralise rjustement, ensuite on ne va pas chipoter, je pense que tu sais de quoi je parle, que tu connais beaucoup de gens tels qu'ils sont décrits, je vais pas faire l'inventaire des qualités et défauts de ces personnes, il y a évidemment des gens bien partout, la preuve est que nous avons cette conversation.

    Je n'estimais pas utile de préciser ma phrase et de noter qu'il y avait des gens bien...c'était implicite et évident.
    Enfin bref, je reste sur ma conviction qu'une majorité de personnes sont telles que je les ai décrites.

    Ensuite, tu dévies le probleme, la tu sembles parler d'un probleme de fossé des générations...
    Le fait que les gens ne connaissent rien à la science, qu'ils n'ont pas de sens critique, qu'ils sont obsédés par la mode, le look, les gadgets etc, n'est pas un probleme de "generation gap", ce n'est pas vraiment la faute des jeunes et ce ne sont pas quelques adultes qui se battent, isolés, qui y changeront grand chose.

    C'est bien d'un changement des mentalités en profondeur dont je parle, un changement "révolutionnaire", qui ne s'opérera que par une volonté des hautes sphères, ceux qui peuvent toucher les gens en masses,mais ceux ci préfèrent influencer les gens vers leurs intérets plutot que vers ceux de la Terre et de l'Humanité.
    bien reçu Djelaba

    je n'avais pas l'intention de déformer ta pensée, si cela a transparu excuses-moi.

    Ceci dit, tu as raison: il faut un changement en profondeur et il n'est pas acquis au niveau politico-médiatique.


    ___________________
    flairer la science c'est chercher à comprendre la complexité dans les choses les plus humbles

  4. #33
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Arkor
    L'écologie c'est du droit, c'est un droit qui régit l'action humaine (y compris la science) dans le but de préserver la nature.
    C'est presque hors sujet, mais on met n'importe quoi sous le nom écologie.

    L'écologie est d'abord et avant tout une science.
    Ce qu'on appelle "écologie", en tant que mouvement militant et/ou politique devrait s'appeler écologisme. Cette "écologie" militante tente de faire passer dans les comportements individuels et dans la société des choses qui s'inspirent en partie des résultats de la science écologique, mais en y mêlant beaucoup d'autres choses (et pour certains de l'irrationnel total).
    Certains textes de loi tentent en effet de formaliser des règles concernant la préservation de notre environnement, mais l'écologie n'est pas du droit.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #34
    Cécile

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    C'est marrant ce post, on y trouve plein de grandes et belles déclarations, mais c'est pas très scientifique.
    - Par exemple, on parle beaucoup de lutter contre l'égoïsme, mais il me semble que l'éthologie montre que le règne animal (dont nous faisons partie) est foncièrement égoiste. Si ce n'est pas à l'échelle de l'individu (je ne vais pas partager ma proie avec un autre), c'est à l'échelle de la famille (je ne vais pas nourrir les petits des autres), voire du groupe (OK pour nourrir ma ruche, mais pas la ruche voisine). Le dévouement ne se rencontre que dans des cas très particuliers, l'égoïsme est la règle.

    Citation Envoyé par el_pulpo
    le droit est un ensemble de lois censées garantir une cohésion sociale. Une cohésion sociale est un ensemble d'individus dont le comportement peut-être analyser par les sciences. Grâce aux sciences cognitives, on peut déterminer ce qui est bon ou mauvais pour l'homme. CQFD.
    Il peut y avoir cohésion sociale sans que ce soit "bon pour l'homme". Les sociétés inégalitaires (notamment avec esclaves) ont tenu très longtemps... est-ce à dire qu'elles étaient "bonnes pour l'homme" ?

    Citation Envoyé par Azen
    Si tous les etres humains posaient scientifiquement leurs problemes nous obtiendrons un monde ou chaque individu aurait les memes questions dans le fond. Tout deviendrait "clair" et les choses a faire pour resoudre ces problemes seraient evident par le bon sens...
    Ca me semble sujet à caution. Si mon problème est "survivre et fabriquer une descendance" (comme tout bon animal qui se respecte), ça peut parfois être au détriment d'autres individus.

    Plus généralement :
    - les problèmes qu'on se pose sont-ils forcément scientifiques ? (par exemple le choix de la personne qu'on aime me semble pas très scientifique)
    - Si on pose certains problèmes scientifiquement, cela veut-il dire qu'on peut avoir une réponse ? Je pense que non (de nombreux problèmes scientifiques n'ont aucune réponse)
    - Les réponses qu'on pourrait éventuellement avoir "scientifiquement" seraient-elles acceptables ?

    Bref, laissons la science résoudre les problèmes de science, et les hommes résoudre les problèmes humains.

  6. #35
    Jenscsi

    Talking Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    shokin:Je suis optimiste, mais pas à ce point.Un prochain Âge D'Or sans problèmes ? la mort, le néant peut-être.
    ...
    L'idée du tout (la vision globale) me plaît. Mais peut-il exister une personne qui trouve la solution à tous les problèmes ? ya-t-il volonté de trouver la solution et de l'appliquer ?


    Bonjour tout d'abord,
    Pour ma part, je pense que cette personne existe et qu'il peut trouver la motivation à tout vouloir résoudre, car il réalise que ces problèmes bloque, notre société, mais aussi lui-même.(Et je le sais puis-ce que c'est MOI!! )
    Tout est possible et si quelqu'un ne le pense pas, alors c'est sûr qu'il ne fera rien et donc, qu'il n'y aura jamais cette nouvelle âge d'or dont tu parles.(ou plutôt dont je parle )
    Il y aura alors le néant, dont cette fois tu nous parles!
    Mais cela revient à exposer dans ce débat un point de vue optimiste ou péssimiste.C'est finalement en fonction de ce point de vue que nous allons tous décider de si c'est possible ou non.Et le réalisme dans tous ça...Quedalle!!
    Non si, il y en a, mais ça correspond à la réponse d'aujourd'hui qui est non la science peut pas tous résoudre.Mais si on répond rien qu'à la question, est-ce qu'on peut résoudre tous les problèmes de l'humanité?, on va forcément passer par ce qui est possible et donc par ce qui va ce trouver dans le futur.(difficile à prévoir, ,certe)
    Mais on peut faire ces prévisions si cela vien d'une personne confirmer dans ces pensés.(Moi )
    C'est sûr, qu'après, c'est difficile de tout prouver et de tout expliquer, mais je ne considère pas ce-ci impossible .
    Donc pour moi la réponse est évidente, mais peut être pas pour les autres (sourire).C'est, non la science ne peut pas tout résoudre, surtout aujourd'hui, mais oui, elle pourra dans le futur dans la mesure où elle se combine avec le reste dans un tout (tout puissant! rire)

    Après, c'est sûr qu'il y a un problème au niveau mondiale(de chacun), mais je considère que ça ne sera pas un problème si la combination (la vision d'ensemble) est bien justifier.Dès lors, d'après moi, que quelque chose est vrai, juste(vérité absolue, provisoir bien entendu sourire), alors elle est considéré et accepté par tous.
    Le vrai problème, comme tu l'as dis Shokin, c'est d'arriver à faire cette vision d'ensemble et de surtout arriver à le justifier au yeux de tout le monde.C'est un énorme boulot à faire, mais je ne me décourage pas (sourire).Car le résultat profitera à tous et au monde(ou plutôt à l'humanité égoiste et avar, sourire)

    Respectueusement,
    Jens-Christophe

    P.S:C'est vraiment dommage d'être limité à 7smileys!!

  7. #36
    pi-r2

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    La science c'est beaucoup dire, mais en ce qui me concerne, la démarche scientifique oui.
    Il n'y a pas de problème qui ne puisse, qui ne doive être abordé autrement que par une démarche scientifique, c'est à dire au minimum:
    - honnête,
    - qui se fonde sur des faits avérés et vérifiés,
    - qui reconnaisse les hypothèses comme telles (c'est à dire réfutables, potentiellement fausses),
    - cartésienne et logique,
    - qui admette de se tromper et d'être remise en question en utilisant une démarche scientifique également.
    Même (et surtout) les problèmes d'éthiques, de morale, de politique, d'écologie, d'économie sont concernés. Les plus gros problèmes de l'humanité se manifestent quand d'autres méthodes sont utilisées.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  8. Publicité
  9. #37
    Djelaba

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    C'est marrant ce post, on y trouve plein de grandes et belles déclarations, mais c'est pas très scientifique.
    - Par exemple, on parle beaucoup de lutter contre l'égoïsme, mais il me semble que l'éthologie montre que le règne animal (dont nous faisons partie) est foncièrement égoiste. Si ce n'est pas à l'échelle de l'individu (je ne vais pas partager ma proie avec un autre), c'est à l'échelle de la famille (je ne vais pas nourrir les petits des autres), voire du groupe (OK pour nourrir ma ruche, mais pas la ruche voisine). Le dévouement ne se rencontre que dans des cas très particuliers, l'égoïsme est la règle.
    Euh on parle de résoudre les problemes de l'humanité. L'égoisme en est un.
    Qu'il soit issu de la nature, ok, mais après tout, on s'en moque, puisque on a pu s'affranchir d'autres contraintes que la nature nous avait imposé, pourquoi pas l'égoisme ?
    D'ailleurs,tiens en y réfléchissant, et en étant plus scientifique du tout, je me suis dit que le but de tout être vivant et donc de transmettre son propre patrimoine génétique, pas perpétuer l'espece hein, transmettre son patrimoine.
    Et là c'est assez égoïste, ce qui intéresse un animal, c'est juste sa descendance, c'est pour ca qu'il vit, survit, se nourrit etc.

    Donc peut etre que l'égoisme est quelque chose d'inné, d'instinctif, dont on ne pourra jamais s'affranchir. Mais dire ca, c'est sous estimé la force de notre pensée, de notre caractère, de notre intelligence, de la nouvelle vision de la vie que la science nous a apporté.

    Je pense que non (de nombreux problèmes scientifiques n'ont aucune réponse)
    N'ont pas encore de réponse. Ce serait plus juste.

    Bon bref, on est parti loin là ^^
    Mais pour conclure mon post, je contredirai un peu la dernière phrase de Cécile :
    Bref, laissons la science résoudre les problèmes de science, et les hommes résoudre les problèmes humains.
    La science résolvant les problemes de sciences ok, mais les humains qui résolvent leurs problemes eux-mêmes c'est une utopie.
    Nous ne parviendrons à règler nos problemes d'émotions, nos problemes futilement existentiels qu'en ayant connaissance de ce que la science nous a appris sur le monde, cela permet d'avoir de l'humilité, du recul, de relativiser. Je pense que désormais la science est indissociable de l'évolution des pensées, vers le "mieux".
    Donc indirectement, la science résoudra tous les maux.
    (et je contredis ma premiere idée qui était "l'homme s'inventera toujours de nouveaux problemes" ^^).
    Bon j'ai la cervelle qui surchauffe et je m'emmele les pinceaux...

    EDIT :
    pi-r2 a écrit :
    La science c'est beaucoup dire, mais en ce qui me concerne, la démarche scientifique oui.
    Il n'y a pas de problème qui ne puisse, qui ne doive être abordé autrement que par une démarche scientifique, c'est à dire au minimum:
    - honnête,
    - qui se fonde sur des faits avérés et vérifiés,
    - qui reconnaisse les hypothèses comme telles (c'est à dire réfutables, potentiellement fausses),
    - cartésienne et logique,
    - qui admette de se tromper et d'être remise en question en utilisant une démarche scientifique également.
    Même (et surtout) les problèmes d'éthiques, de morale, de politique, d'écologie, d'économie sont concernés. Les plus gros problèmes de l'humanité se manifestent quand d'autres méthodes sont utilisées.
    100% d'accord, je n'ai rien d'autres à ajouter, et je t'emprunte cette conclusion en fait. Tu tiens la vérité pi-r2.
    Dernière modification par Djelaba ; 21/12/2005 à 14h26.

  10. #38
    Cécile

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Salut Djelaba,

    Citation Envoyé par Djelaba
    Donc peut etre que l'égoisme est quelque chose d'inné, d'instinctif, dont on ne pourra jamais s'affranchir.
    Oui, c'est ce que je voulais dire
    Mais dire ca, c'est sous estimé la force de notre pensée, de notre caractère, de notre intelligence, de la nouvelle vision de la vie que la science nous a apporté.
    Quelle est cette "nouvelle vision de la vie" que la science nous apporte ?

    La science résolvant les problemes de sciences ok, mais les humains qui résolvent leurs problemes eux-mêmes c'est une utopie.
    Au contraire, il me semble que la vraie utopie, c'ets la science résolvant les problèmes des humains.
    Mais peut-être faudrait-il commencer par définir les "problèmes de l'humanité" dont on parle ici. Si c'est de pollution dont on parle (notamment de réchauffement), il est clair que la pollution n'a jamais été aussi grande depuis un siècle, alors que les connaissances scientifiques n'ont jamais été aussi grandes. Donc les applications de la science tendent à polluer bien plus qu'elles n'évitent la pollution (du moins jusqu'à aujourd'hui). Or, qui contrôle les applications ? Ce n'est pas la Science, ni même les scientifiques, mais les humains.

    Nous ne parviendrons à règler nos problemes d'émotions,
    Ca veut dire quoi, régler nos problèmes d'émotion ? Est-ce que ça veut dire ne plus avoir d'émotions ? Contrôler "scientifiquement" nos émotions ? (est-ce possible? est-ce souhaitable ?)

    en ayant connaissance de ce que la science nous a appris sur le monde, cela permet d'avoir de l'humilité, du recul, de relativiser.
    Là aussi, je suis sceptique. Les pays où la science est la plus développée sont généralement les pays les plus égoïstes, et ayant le moins d'humilité (je pense bien sûr aux US, mais pas seulement).

    Je pense que désormais la science est indissociable de l'évolution des pensées, vers le "mieux".
    C'est ce que pensait Auguste Comte... il me semble qu'il est bien contredit aujourd'hui.

    La science capable de résoudre tous nos maux, c'est une belle idée, qui me semble contredite par l'histoire récente de l'humanité.

  11. #39
    GillesH38a

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Les egoïstes, ce sont ceux qui ne pensent pas à moi...



    Sérieusement, Auguste Comte pouvait penser cela au XIXe, mais on est quand même beaucoup revenu de cette illusion scientiste. Aucune théorie scientifique ne dira si l'avortement, le clonage thérapeutique ou les biopuces sont bons ou mauvais. Aucune ne vous dira surtout ce que l'homme fait sur cette Terre et surtout à quoi notre vie sert. Si vous posez un problème,la Science vous aidera à le résoudre, mais elle ne vous dira jamis quels sont les vrais problèmes qu'il faut résoudre. Ca relève de notre subjectivité intérieure, et tant mieux.

  12. #40
    pi-r2

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Salut, Cécile.
    je vais répondre à quelques points de mon point de vue:
    Nouvelle vision de la vie: pour moi la science a permis de donner des explications à certains phénomènes (ex foudre) permettant aux humains de faire évoluer leur pensée. Notre vision du vivant a beaucoup évolué suite aux théories de Darwin, puis aux découvertes de la biologie moléculaire. Cela influence notablement certains débats, comme sur l'avortement par exemple. Cela influencera aussi le débat sur l'euthanasie, qui est un problème insoluble si on en reste au tu ne tueras point.
    Pour les problèmes de l'humanité, tu noteras que les problèmes actuels sont pour la plupart des problèmes nouveaux, comme les pollutions par exemple. Les problèmes de santé sont aussi des problèmes nouveaux. Les problèmes anciens (famine, épidémies, guerres) ont été pour la plupart résolus indirectement grâce aux progrès scientifiques. Le problème c'est que ces progrès offrent de nouvelles perspectives qui peuvent déboucher à leur tour sur de nouveaux problèmes.
    Pour l'humilité, un scientifique qui n'est pas humble est un faux scientifique. Par définition se désigner sous le terme scientifique c'est accepter d'être contredit et d'avoir tort. Tous les autres ne sont que des abrutis pédant qui bloquent la science.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  13. #41
    FRELE IDEE

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Djelaba
    La science résolvant les problemes de sciences ok, mais les humains qui résolvent leurs problemes eux-mêmes c'est une utopie.
    Nous ne parviendrons à règler nos problemes d'émotions, nos problemes futilement existentiels qu'en ayant connaissance de ce que la science nous a appris sur le monde, cela permet d'avoir de l'humilité, du recul, de relativiser. Je pense que désormais la science est indissociable de l'évolution des pensées, vers le "mieux".
    Donc indirectement, la science résoudra tous les maux.
    (...)
    100% d'accord, je n'ai rien d'autres à ajouter, et je t'emprunte cette conclusion en fait. Tu tiens la vérité pi-r2.
    j'ai tendance à espérer cela aussi.

    J'espère que l'on ne dira pas que c'est du scientisme. Celui-ci était le résultat d'une communauté de scientifiques auto-satisfaits de la connaissance scientifique de l'époque, aussi méritoire soit-elle. Depuis la donne a bien changé avec les révolutions de la physique quantique, la physique relativiste, la biologie, les sciences de la complexité et des systèmes...

    Ce qui importe, selon moi, c'est l'esprit avec lequel on conduit une activité scientifique: il porte en soi des vertus, indispensables au chercheur pour interroger la nature et écouter sa réponse, telles que l'humilité, la vigilance, l'honnêteté, la patience, la tolérance, etc... qui feraient bien d'inspirer les comportements sociaux et individuels. Paul Langevin (qui, décidément, est l'un de mes savants préférés) en avait fait toute une ligne de conduite, on disait même de lui que, par rapport à ces vertus, il "avait de la science sa religion".

    Ceci n'élimine pas la capacité de l'homme à connaître des émotions (qui réchauffent la vie), comme je l'avais dit dans un autre post: mais elles pourraient alors enfin collaborer avec ces vertus.

    je suis alors bien évidemment d'accord aussi avec pi-r2.

  14. #42
    shokin

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Jenscsi
    Pour ma part, je pense que cette personne existe et qu'il peut trouver la motivation à tout vouloir résoudre, car il réalise que ces problèmes bloque, notre société, mais aussi lui-même.
    Pour ma part, je pense qu'une personne n'existe pas, qui résolve tous les problèmes.

    - Comment pourrait-elle avoir conscience et connaissance de tous les problèmes, qu'ils sont des problèmes ? il faudrait un miracle de plus pour qu'elle les résolve tous d'un coup de "Spero Patronum" (coup de baguette à l'école de Poudlard, appris en première année ).

    - Comment pourrait-elle résoudre les problèmes ? trouver la (les) solution(s) ne signifie pas résoudre le(s) problème)s. Il y a tout un fossé entre trouver la (peut-être fausse) solution et l'appliquer. Comment une personne peut "forcer" les autres personnes, par exemple, à polluer le moins possible ?

    - Lui attribuerait-on de la crédibilité ? comment pourrait-elle se justifier ? comment pourrions-nous comprendre ses explications ? pourrions-nous l'aider ? communication ? il y aurait également des forces qui s'opposent (les liébraux aux verts par exemple peut-il exister un libéralisme vert ?)...

    Citation Envoyé par Jenscsi
    Tout est possible
    Peux-tu traverser un mur ? respirer sans rejeter de CO2 ? conduire une voiture sans rejeter de gaz polluants (CFC) ?

    Citation Envoyé par Jenscsi
    et si quelqu'un ne le pense pas, alors c'est sûr qu'il ne fera rien et donc, qu'il n'y aura jamais cette nouvelle âge d'or dont tu parles.(ou plutôt dont je parle )
    Si quelqu'un ne le pense pas, il fera son possible, ce qui est compris dans son champs d'action.

    Une difficulté est que le travail dur et long et conscient des uns est détruit par le jeu facile, court et inconscient des autres. [Mais que ce serait pire si les uns conscients n'avaient rien fait !]

    Il nous manque un but commun et apersonnel. Ou ce but n'est pas assez commun. Trop de personnes ont des buts individuels (et des envies compulsives) et qui nous éloignent des buts communs (préserver la nature par exemple).

    Citation Envoyé par Nergal
    Et le réalisme dans tous ça...Quedalle!!
    Il est clair que si tu considères que tout est possible, on est mal partis pour être réalistes au possible.

    Pour le manque de réalisme, la publicité et la télévision surtout sont mes principaux boucs émissaires, ainsi que tout ce qui encourage l'inaction (qui nuit au savoir-faire, à l'action). L'action, c'est le réel contact avec la réalité. Sans action, pas d'effet, tout le reste est comme vain.

    Il existe des problèmes que nous pouvons résoudre maintenant, d'autres que nous pourrons résoudre plus tard.

    Des problèmes sans solution, sont-ils vraiment des problèmes ? ne sont-ils pas des rêves utopistes ? (et comme aucune utopie n'est, si on réfléchit la moindre, souhaitable)

    Il faudrait aussi différencier les types de problèmes :

    1. Les émissions de GES sont excessivement excessives.
    2. J'ai perdu ma gomme.
    3. Je manque de thc.
    4. x^2 + 5x + 1 = 0
    5. J'ai été violée.
    6. Bush fait la guerre en Irak.

    Quoi, tu n'as que sept sourires à dispositions ?
    ...

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  15. Publicité
  16. #43
    Djelaba

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Cécile
    Salut Djelaba,

    Oui, c'est ce que je voulais dire
    Quelle est cette "nouvelle vision de la vie" que la science nous apporte ?
    Une vision pleine d'humilité justement.

    Au contraire, il me semble que la vraie utopie, c'ets la science résolvant les problèmes des humains.
    Mais peut-être faudrait-il commencer par définir les "problèmes de l'humanité" dont on parle ici. Si c'est de pollution dont on parle (notamment de réchauffement), il est clair que la pollution n'a jamais été aussi grande depuis un siècle, alors que les connaissances scientifiques n'ont jamais été aussi grandes. Donc les applications de la science tendent à polluer bien plus qu'elles n'évitent la pollution (du moins jusqu'à aujourd'hui). Or, qui contrôle les applications ? Ce n'est pas la Science, ni même les scientifiques, mais les humains.
    C'est la qu'est tout le probleme, les applications de la science ne sont pas pratiquées par des gens qui ont cette vision scientifique du monde. Mais par des gens qui ne voient pas plus loin que leur compte en banque.
    Donc,quoi faire, greve des scientifique jusqu'à ce que la science soit utilisée à bon escient.

    Ca veut dire quoi, régler nos problèmes d'émotion ? Est-ce que ça veut dire ne plus avoir d'émotions ? Contrôler "scientifiquement" nos émotions ? (est-ce possible? est-ce souhaitable ?)
    Je ne comprends pas la vengeance, la haine, je ne comprends pas qu'on angoisse à s'en rendre malade pou un exam ou un rendez vous...etc etc. Ce sont vraiment des problemes superflus, imaginaires, c'est vraiment l'homme qui s'invente ca, et qui y croient tellement fort, qu'il ne prend pas de recul et ne se rend pas compte du ridicule et de la futilité de ces sentiments.

    Là aussi, je suis sceptique. Les pays où la science est la plus développée sont généralement les pays les plus égoïstes, et ayant le moins d'humilité (je pense bien sûr aux US, mais pas seulement).
    AH mais là, c'est un faux argument, ou un détournement des miens ^^ Je m'explique, l'avancée scientifique d'un pays n'a rien à voir, mais alors rien du tout, avec la mentalité et la culture de sa population.
    Et le probleme que je pointe du doigt, c'est bien "l'inculture" scientifique.
    Les gens de ces pays développés sont ceux qui sont le plus assomés par cette culture "débilisante", car ce sont ceux qui sont le plus soumis à la médiatisation de ce mode de vie nombriliste.
    Et comme les hautes sphères dirigeantes ne font rien pour empecher ca, ou plutot, pour apporter aux gens les moyens d'y échapper, voila le résultat ^^

    Quand tu vois qu'une émission dont le principe est de séparer des faux couples de comédiens (on prend donc doublement les gens pour des cons) fait plus d'audience qu'un docu sur les origines de la vie, faut pas s'étonner que le monde va mal ^^
    Bon ok, je caricature encore, mais y a du vrai dans ce que je dis, car bon sang, si les gens avaient un peu plus appris à réflechir, à analyser, à prendre du recul, à comprendre où on vit, et comment on vit au milieu de cette richissime biosphère, le monde ira vraiment mais alors vraiment mieux. Mais non, on prefere bousiller son forfait pour sauver un pseudo chanteur préfabriqué de l'exclusion d'un jeu où le quart des participants (environ, j'ai pas les chiffres officiels) sont analphabètes.

  17. #44
    Cécile

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Salut Pi-r2,

    Citation Envoyé par pi-r2
    Nouvelle vision de la vie: pour moi la science a permis de donner des explications à certains phénomènes (ex foudre) permettant aux humains de faire évoluer leur pensée. Notre vision du vivant a beaucoup évolué suite aux théories de Darwin, puis aux découvertes de la biologie moléculaire. Cela influence notablement certains débats, comme sur l'avortement par exemple. Cela influencera aussi le débat sur l'euthanasie, qui est un problème insoluble si on en reste au tu ne tueras point.
    Oui, on connaît l'explication de plus de phénomènes. De là à dire qu'on a une nouvelle vision de la vie... J'ai l'impression que notre manière de voir l'humain a bien plus évolué grâce aux philosophes des lumières et aux révolutionnaires adeptes des droits de l'homme que grâce à la science. Je crois que Voltaire a plus fait évoluer notre vision de l'homme que tous les Nobel de science (à l'exception peut-être d'Einstein, qui était vraiment à part, grâce à la conjonction de ses hautes qualités humaines et de sa très grande notoriété).

    Pour les problèmes de l'humanité, tu noteras que les problèmes actuels sont pour la plupart des problèmes nouveaux, comme les pollutions par exemple.
    Les pollutions ne sont pas un problème nouveau. Il y en a toujours eu. Les habitants de l'île de Pâques ont disparu parce qu'ils ont surexploité leur île. Les tanneurs polluaient les rivières qu'ils utilisaient. Il y a des milliers d'exemples de ce type. Ce qui est nouveau, c'est l'ampleur des pollutions. Elle est due notamment aux progrès technologiques, issus des progrès scientifiques.

    Les problèmes de santé sont aussi des problèmes nouveaux. Les problèmes anciens (famine, épidémies, guerres) ont été pour la plupart résolus indirectement grâce aux progrès scientifiques. Le problème c'est que ces progrès offrent de nouvelles perspectives qui peuvent déboucher à leur tour sur de nouveaux problèmes.
    Là non plus, je ne suis pas d'accord. Les grandes épidémies n'ont pas été résolues (il suffit de voir la peur autour de la grippe aviaire, et tous les experts disent qu'une nouvelle grippe mondiale ferait des dizaines de millions de morts). Des famines, il en reste aussi, même si c'est autant un problème politique que de ressources. Quant aux guerres, je crois qu'il suffit de regarder autour de soi pour voir que ce n'est pas résolu. Certes, on n'a pas de grande guerre mondiale. Mais de là à dire que le problème est résolu...
    Et le progrès scientifique se sent bien faible face à tout ça.

    Pour l'humilité, un scientifique qui n'est pas humble est un faux scientifique. Par définition se désigner sous le terme scientifique c'est accepter d'être contredit et d'avoir tort. Tous les autres ne sont que des abrutis pédant qui bloquent la science.
    Plein de très grands scientifiques ne sont pas humbles, il suffit de regarder l'histoire des sciences pour s'en apercevoir.

  18. #45
    pi-r2

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Cécile
    J'ai l'impression que notre manière de voir l'humain a bien plus évolué grâce aux philosophes des lumières et aux révolutionnaires adeptes des droits de l'homme que grâce à la science. Je crois que Voltaire a plus fait évoluer notre vision de l'homme que tous les Nobel de science
    Voltaire et les philosophes des lumières étaient des scientifiques. La volonté de créer l'encyclopédie suffit à le confirmer. Quant aux prix divers et variés, ça m'amuse toujours beaucoup. De quels droit ces gens prétendent-ils juger de la valeur scientifique de quelquechose ?
    Citation Envoyé par Cécile
    Les pollutions ne sont pas un problème nouveau. Il y en a toujours eu. Les habitants de l'île de Pâques ont disparu parce qu'ils ont surexploité leur île. Les tanneurs polluaient les rivières qu'ils utilisaient. Il y a des milliers d'exemples de ce type. Ce qui est nouveau, c'est l'ampleur des pollutions. Elle est due notamment aux progrès technologiques, issus des progrès scientifiques.
    Ce qui est nouveau c'est que nous en ayons quelquechose à faire. L'effet de serre est bien constaté par la science. Si on compte sur le français moyen pour s'en rendre compte tout seul ? L'ampleur elle même est moins importante en proportion de la population. Maintenant si on considère la population humaine elle même comme une pollution, c'est un autre débat ...
    Citation Envoyé par Cécile
    Là non plus, je ne suis pas d'accord. Les grandes épidémies n'ont pas été résolues (il suffit de voir la peur autour de la grippe aviaire, et tous les experts disent qu'une nouvelle grippe mondiale ferait des dizaines de millions de morts).
    .
    des dizaines de millions de morts, ce n'est pas une grande épidémie. Une grande épidémie c'est 30 % de la population. Mais les morts sceptiques ont grandement diminué, la mortalité infantile a chuté partout où il n'y a pas de problème politiques ou religieux.
    Citation Envoyé par Cécile
    Des famines, il en reste .
    de moins en moins. La Chine et l'Indea en sont presque complètement sorties.
    Citation Envoyé par Cécile
    Quant aux guerres, je crois qu'il suffit de regarder autour de soi pour voir que ce n'est pas résolu.
    .
    encore une erreur due au bourrage de crane des médias. Avons nous la courbe des morts par faits de guerre ou assimilables depuis 10 siècles en proportion de la population ? Ce que nous voyons en Irak (c'est bien cela que tu as en tête) s'appelle au plus en termes militaires une escarmouche, une guerilla.
    Citation Envoyé par Cécile
    Certes, on n'a pas de grande guerre mondiale. Mais de là à dire que le problème est résolu... .
    Je savias que ça ferais réagir et c'était un peu provocateur.
    Mais l'invention de l'arme atomique, si elle nous a conduit au bord du gouffre, a aussi permit de démontrer comme une évidence l'absurdité de la guerre. il n'y a que quand les problèmes sont évidents que l'ont réagit...

    Citation Envoyé par Cécile
    Plein de très grands scientifiques ne sont pas humbles, il suffit de regarder l'histoire des sciences pour s'en apercevoir.
    étaient ils de grands scientifiques ? Certains n'étaient ils pas des usurpateurs ? leur fierté n'aurait-elle pas été confondue avec un manque d'humilité ? Il faut sans doute une certaine forme de manque d'humulité pour oser défier l'ordre établi.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  19. #46
    Skippy le Grand Gourou

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Au risque de me répéter :
    Citation Envoyé par Skippy le Grand Gourou
    Un corollaire à mon précédent post : les humains choisissent de suivre la science, ou pas... Ce choix peut être politique, économique, religieux, personnel... Mais fait est que la solution scientifiquement optimale est rarement choisie. Donc la science ne peut pas résoudre tous les problèmes de l'humanité, au moins par le fait qu'elle dépend de ses choix.
    J'ai l'impression d'assister à un dialogue de sourds : personne ne discute du fait que la science porte en soi la capacité de résoudre tous les problèmes, mais tout le monde se bat pour dire qu'elle ne le résoudra jamais parce que même si elle l'était l'Homme ne la laisserait pas faire (à part quelques avis contraires, un peu utopistes je trouve)...
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  20. #47
    Cécile

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par pi-r2
    Voltaire et les philosophes des lumières étaient des scientifiques. La volonté de créer l'encyclopédie suffit à le confirmer.
    Voltaire, un scientifique ? Diderot, oui.

    Certains grands scientifiques faisaient preuvent d'un grand humainsme (Einstein par exemple). D'autres étaient de réels salopards, tels Fritz Haber, inventeur de la synthèse industrielle de l'ammoniac (qui a donné naissance aux engrais industriels... et participé à réduire la famine), et grand

    Ce qui est nouveau c'est que nous en ayons quelquechose à faire. L'effet de serre est bien constaté par la science. Si on compte sur le français moyen pour s'en rendre compte tout seul ? L'ampleur elle même est moins importante en proportion de la population.
    Ce qui est nouveau, c'est que nous pouvons agir sur l'environnement non plus local, mais mondial, avec l'effet de serre. Quant à l'ampleur... elle augmente au contraire, quelle que soit la population. Nous émettons aujourd'hui plus de CO2 par personne qu'il y a 10 ou 50 ans.

  21. #48
    pi-r2

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Quand je lis Voltaire, j'ai l'impression d'avoir affaire à un scientifique à mon sens, c'est à dire à quelqu'un de cartésien, de posé, d'honnête. Mais chacun son classement...
    Sur la pollution, tu parles du CO2: c'est un polluant "nouveau" au sens ou jusqu'à présent ce n'était pas un polluant et que ce n'est que récemment (à l'échelle qui nous intéresse) que l'on a découvert scientifiquement sa nature de polluant un peu particulier. Bien sûr que nous émettons plus de CO2 par personne qu'il y a 50 ans, mais il y a 50 ans personne n'aurait vu cela comme un danger potentiel. Et même encore maintenant, seule la science nous permet de penser qu'il représente un danger (et passons sous silence les controverses). Sans science, nous aurions constaté l'effet de serre quand il aurait été détectable au quotidien.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  22. Publicité
  23. #49
    Cécile

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Skippy le Grand Gourou
    personne ne discute du fait que la science porte en soi la capacité de résoudre tous les problèmes
    Il me semble pourtant que c'est à cette question que je réponds. Pour moi, la science ne porte pas en soi la capacité à résoudre tous les problèmes.

    Ca veut dire quoi
    les humains choisissent de suivre la science ou pas
    ? De quelle science parle-t-on, d'ailleurs ? Si on suivait les sciences du climat, on ne rejetterait presque plus de CO2... mais si on suit les sciences humaine, on ne peut pas le faire car ça condamnerait des millions de personnes à la mort ou à la misère. Si on suivait l'écologie, on se ferait tout petit pour essayer de ne pas perturber le milieu environnant... à moins qu'on ne change rien, car une caractéristique des espèces est de se développer autant qu'elles peuvent.
    Et "suivre" l'astrophysique, ça veut dire quoi ? Ca donne juste un peu d'humilité sur notre place dans l'univers, mais ça ne change rien à notre manière de vivre. Quant à la physique et la chimie, dis moi ce qu'on peut en tirer...
    Bref, il ne me semble pas que la science porte quoi que ce soit en elle-même.

  24. #50
    Skippy le Grand Gourou

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Cécile
    Il me semble pourtant que c'est à cette question que je réponds. Pour moi, la science ne porte pas en soi la capacité à résoudre tous les problèmes.
    D'accord, j'avais lu qu'en diagonal. Mais il me semble quand même que ce n'est pas le cas de tout le monde...
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  25. #51
    Jenscsi

    Smile Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par shokin
    Pour ma part, je pense qu'une personne n'existe pas, qui résolve tous les problèmes.
    - Comment pourrait-elle avoir conscience et connaissance de tous les problèmes, qu'ils sont des problèmes ? il faudrait un miracle de plus pour qu'elle les résolve tous d'un coup de "Spero Patronum" (coup de baguette à l'école de Poudlard, appris en première année
    - Comment pourrait-elle résoudre les problèmes ? trouver la (les) solution(s) ne signifie pas résoudre le(s) problème)s. Il y a tout un fossé entre trouver la (peut-être fausse) solution et l'appliquer. Comment une personne peut "forcer" les autres personnes, par exemple, à polluer le moins possible ?
    - Lui attribuerait-on de la crédibilité ? comment pourrait-elle se justifier ? comment pourrions-nous comprendre ses explications ? pourrions-nous l'aider ? communication ? il y aurait également des forces qui s'opposent (les liébraux aux verts par exemple peut-il exister un libéralisme vert ?)...
    La seul chose que je puis-ce répondre à cette invasion de questions et donc, à ce chauchemard , c'est que, tu vérras, mais aussi, vous vérrez tous, le jour où cette personne arrivera et s'affirmera avec sa vision d'ensemble, que c'est possible.Je ne dis pas du tout que c'est évident, mais que, justement, on ne croira tous aux fantomes que le jour où ils débarquerons devant nos yeux (c'est une image bien sûr).Je peux, malheureusement, rien dire de plus convaiquant pour l'instant. (rire)


    Citation Envoyé par shokin
    Peux-tu traverser un mur ? respirer sans rejeter de CO2 ? conduire une voiture sans rejeter de gaz polluants (CFC) ?
    Si quelqu'un ne le pense pas, il fera son possible, ce qui est compris dans son champs d'action.
    Oui, je suis d'accord avec toi.Tout n'est, peut être, pas possible finalement.
    Et je suis d'accord que quelqu'un qui ne le pense pas, fera ce qu'il pourra, mais ce dont moi je parle est quelque chose de possible.Mais là je mets la charue avant les boeufs encore une fois (sourire)


    Citation Envoyé par shokin
    Une difficulté est que le travail dur et long et conscient des uns est détruit par le jeu facile, court et inconscient des autres. [Mais que ce serait pire si les uns conscients n'avaient rien fait !]
    OUIII!!Tout à fait d'accord.Et c'est pour ça que tu me fait travailler comme un malade à justifier et à défendre mon point de vue et mes idées.
    Je travail et je dévelloppe auten que je peux jusqu'à devoir camper sur mes positions...Cette oposition n'a pas de fin je crois.C'est l'utopie VS le simple Optimisme.


    Citation Envoyé par shokin
    Il nous manque un but commun et personnel. Ou ce but n'est pas assez commun. Trop de personnes ont des buts individuels (et des envies compulsives) et qui nous éloignent des buts communs (préserver la nature par exemple).
    Justement, ce que moi je dis et pense, c'est que l'individualité va s'écraser, comme elle l'a toujours fait pour la science (Quoi que? sourire), devant la vision d'ensemble bien dévellopper qui va s'annoncer bientôt.(sous forme de shémas d'abord )


    Citation Envoyé par shokin
    Il est clair que si tu considères que tout est possible, on est mal partis pour être réalistes au possible.
    Il existe des problèmes que nous pouvons résoudre maintenant, d'autres que nous pourrons résoudre plus tard.
    Des problèmes sans solution, sont-ils vraiment des problèmes ? ne sont-ils pas des rêves utopistes ? (et comme aucune utopie n'est, si on réfléchit la moindre, souhaitable)
    Euh, là je ne te suis plus dans ton dernier paragraphe...
    Mais ce que je voulais dire et montrer c'est que l'utopisme n'est pas aussi mauvais qu'on pourrait le penser.Il est même nécéssaire à la progrèssion, à la grande progression.Sans lui, on ne peut plus avancer à pas de géant.
    Et ce que moi je cherche, c'est à avancer à pas de géant, sans pour auten, embarqué à mon bord, des épines qui pourrait tout gacher après.(soit donc, je cherche à avancer en aillent éclaircis tout les points d'ombres et donc, en limitant les effets négatifs aussi)


    Citation Envoyé par shokin
    Il faudrait aussi différencier les types de problèmes :
    1. Les émissions de GES sont excessivement excessives.
    2. J'ai perdu ma gomme.
    3. Je manque de thc.
    4. x^2 + 5x + 1 = 0
    5. J'ai été violée.
    6. Bush fait la guerre en Irak.
    Oui, et normalement, une vision d'ensemble devrait, justement, correspondre à ce problème de diversité des problèmes.


    Citation Envoyé par shokin
    Quoi, tu n'as que sept sourires à dispositions ?
    ...
    eh oui, quel dommage! (sourire)

    Respectueusement,
    Jens-Christophe

  26. #52
    Jenscsi

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Je veux juste ajouter un petit quelque chose:

    Je doit bien reposer, à un moment, sur l'accord du bénéfice du doute par les autres...
    Pouvez-vous me l'accordez??ou plutôt:
    Pourrez-vous me l'accordez??
    car c'est cruciale à un certain point

    Jens-Christophe
    Dernière modification par Jenscsi ; 21/12/2005 à 18h48.

  27. #53
    shokin

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Jenscsi
    La seul chose que je puis-ce répondre à cette invasion de questions et donc, à ce chauchemard , c'est que, tu vérras, mais aussi, vous vérrez tous, le jour où cette personne arrivera et s'affirmera avec sa vision d'ensemble, que c'est possible.
    Tu nous annonces la bonne nouvelle. (messianisme scientifique ? )

    Pour ma part, je préfère ne pas attendre Godot.

    Citation Envoyé par Jenscsi
    Quoi que? sourire
    Quoique... en effet. Mais je reste optimiste.

    Citation Envoyé par Jenscsi
    Euh, là je ne te suis plus dans ton dernier paragraphe...
    Ce que je voulais dire est que les questions posées le sont dans un contexte. Dans un autre contexte, peut-être ne se posent-elle pas/plus.

    Et j'ai de plus en plus tendance à voir les utopies comme non-souhaitables.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  28. #54
    Jenscsi

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par shokin
    Tu nous annonces la bonne nouvelle.(messianisme scientifique ? )
    Pour ma part, je préfère ne pas attendre Godot.
    En quelque sorte , mais comme je l'ai dis, je ne voudrais pas vendre la peau de l'ourse avant de l'avoir tué.
    Pour ce qui est de l'attente...ahh, à chacun sa patience...

    Citation Envoyé par shokin
    Quoique... en effet. Mais je reste optimiste.
    Ouais, rester optimiste c'est bien , mais ce n'est pas assez.
    Car le "quoique" qui devient le "en effet" montre bien que la science est loin d'être parfaite, et qu'elle doit bien pouvoir être remplacer par quelque chose de plus efficace et de nauvateur..


    Citation Envoyé par shokin
    Ce que je voulais dire est que les questions posées le sont dans un contexte. Dans un autre contexte, peut-être ne se posent-elle pas/plus.
    Et j'ai de plus en plus tendance à voir les utopies comme non-souhaitables.
    Ah, oui, c'est là une partie du problème de la méthode de la science, qui, justement, devrait être résolue par une vision d'ensemble...une oeuvre gigantesque je dois dire.Car, justement, le problème de contextes différent ne peut être résolue que par la considération de chaque contexte et donc, d'une vision d'ensemble.
    Pour ce qui est des Utopies, en eux-même, je te comprends.Ils ont générallement comme défault de promettre des choses qu'ils ne peuvent pas tenir.
    Sauf que dès lors où une Utopie réussi à tenir ses promess ce n'est plus une Utopie.Corrige moi si je me trompe.Ça devien réalité.
    C'est juste une question de temps je te dis

    Jens-Christophe
    Il n'y a point de génie sans 1 grain de folie.
    Le coeur a ses raison, que la raison ignore.(J-C)

  29. Publicité
  30. #55
    shokin

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par Jenscsi
    Car le "quoique" qui devient le "en effet" montre bien que la science est loin d'être parfaite, et qu'elle doit bien pouvoir être remplacer par quelque chose de plus efficace et de nauvateur..
    Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle doit être remplacée. Simplement elle n'est pas encore (le sera-t-elle jamais ?) exploitée au maximum (scientia longa, vita brevis). Elle peut être complétée. De plus, rien ni personne n'est parfait.

    Si existent d'autres voies crédibles en plus de la science, celles-ci ne doivent pas remplacer la science, mais collaborer avec (de manière globale, quoi. ).

    Peut-être n'était-ce jamais une utopie, mais plus : un rêve, un but (donc possible).

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  31. #56
    Jenscsi

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Elle n'est peut être pas exploitée à son maximum, certe, mais c'est justement parcequ'il lui manque des "colaborateurs".Une vision global lui permettrait de prendre un envole extraordinaire.(pour ne pas simplement dire grand)
    Alors cette vision global/d'ensemble serait un simple grand collaborateurs de toutes les sciences...Non, ce serait plutôt un égall de "la science".Un partenaire on va dire, voila.(sourire)
    Comme si c'était la philosophie, ce serait une mère à mon avis.
    Oui, c'est exactement ça en faite, c'est plus un rêve, un but à atteindre.Et, j'espère et compte bien, l'atteindre personnellement un jour.

    Respectueusement et sinsèrement,
    Jens-Christophe
    Il n'y a point de génie sans 1 grain de folie.
    Le coeur a ses raison, que la raison ignore.(J-C)

  32. #57
    shokin

    Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    J'espère bien que nous l'atteignerons ensembles.

    Mais toutefois, est-ce réellement le but final ? la science pour la science ? tout pour la science ?

    Pour ma part, si j'étudie la science (et d'autres domaines pas forcément à teneur scientifique), c'est pour la nature, le respect des cycles de vie, au plus long terme.

    Mais si je joue l'avocat du diable contre moi, je vais me dire que je refuse la mort de la nature (tout ce qui naît doit mourir). Je pratique l'acharnement thérapeutique à petite échelle.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  33. #58
    Jenscsi

    Smile Re : La science peut-elle résoudre tous les problèmes de l'humanité ?

    Citation Envoyé par shokin
    J'espère bien que nous l'atteignerons ensembles.
    Oui, c'est la meilleur chose à faire.Car la science est quelque chose d'énorme/de gigantesque, alors faire une vision d'ensemble de tout ça, qui n'est même pas encore complet, tu pense bien que c'est encore plus compliquer et dure à réaliser.C'est quelque chose qui ne se fait pas en une seul vie à mon avis.
    Je ferais mon possible et essayerais de passer le relais..
    Faut quand même dire que, comme c'est quelque chose de compliquer et de dure à réaliser, c'est d'auten plus dure à en prendre conscience pour les Hommes d'aujourd'hui.Et comme c'est pas évident pour tout le monde, il n'est réellement perçu que par peu de monde, et c'est ce peu de monde qui peut travailler deçu.Compte, en plus, dans ce peu de monde, une fraction qui préfère s'occupper d'autre chose, et une autre, qui ne voix simplement pas l'intérêt de s'en préoccuper.
    Alors ça laisse très peu de monde au bout du compte qui vont s'en occupper.
    Vous n'êtes pas de mon avis?


    Citation Envoyé par shokin
    Mais toutefois, est-ce réellement le but final ? la science pour la science ? tout pour la science ?
    Ah, alors ça c'est une bonne question.
    Et je dirais que non ce n'est pas le but final.On ne fait pas que de la science pour la travailler en elle-même.Moi je pense qu'on l'étudit et on la perfectionne pour, aussi, notre utilisation personnel.L'Homme ne créé pas quelque chose sans qu'il ai une utilité.
    C'est très rare de faire quelque chose uniquement pour le faire, et de le perfectionner juste pour sa perfection.Il y a souvent autre chose qui se cache là-dessou, et je l'admet, il n'est souvant pas très beau.Mais ça ne modifie/ne change en rien, la beauté de ce qu'on a créé.


    Citation Envoyé par shokin
    Pour ma part, si j'étudie la science (et d'autres domaines pas forcément à teneur scientifique), c'est pour la nature, le respect des cycles de vie, au plus long terme.
    Bien!Tu n'es pas un être malfesant alors..
    Moi, pour ma part, je l'étudie pour pouvoir, justement, voir cette vision d'ensemble, et donc, pour pouvoir arriver à le réaliser/à l'écrire/à le déssiner...n'importe! (rire)
    De ce faite, je dois étudier toutes les formes de sciences, et l'école est parfait pour cela.


    Citation Envoyé par shokin
    Mais si je joue l'avocat du diable contre moi, je vais me dire que je refuse la mort de la nature (tout ce qui naît doit mourir). Je pratique l'acharnement thérapeutique à petite échelle.
    Oui, ça c'est ton côté optimiste.Et je ne pense pas que ça soit mauvais et que ça joue contre toi.
    Mais c'est vrai qu'en le présentant sous un "acharnement" il commence à te porter préjudice. (sourire)
    Mais, justement, l'optimisme n'est pas une mauvaise chose.Il apporte beaucoup à celui qui l'est (et qui y crois).Et quand bien même cette "croyance" a de mauvais côtés, comme refuser la mort, les conséquences peuvent être largement aténué grace à la science elle-même, qui est aussi, si on le tord un petit peu (sourire), une croyance.

    Amicalement,
    Jens-Christophe
    Il n'y a point de génie sans 1 grain de folie.
    Le coeur a ses raison, que la raison ignore.(J-C)

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Nous devons utliser la science pour résoudre les divers problèmes liés à l'écologie
    Par Earth lover's dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 46
    Dernier message: 02/06/2007, 19h35
  2. cette équation peut-elle se résoudre
    Par cocoinfo dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/09/2006, 18h38
  3. Les ordinateurs peuvent-ils résoudre tous les problèmes ?
    Par spi100 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 86
    Dernier message: 21/10/2005, 12h01
  4. Les ordinateurs peuvent-ils résoudre tous les problèmes SOLVABLES ?
    Par Argyre dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 39
    Dernier message: 17/09/2005, 18h35
  5. La philosophie peut-elle se passer de la science ?
    Par Fulcanelli dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 50
    Dernier message: 20/09/2004, 21h14