Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

L'enseignement des sciences, qu'en pensez-vous ?




  1. #1
    NjP85

    L'enseignement des sciences, qu'en pensez-vous ?

    La question est simple, que pensez-vous de l'ensignement des sciences au collège, lycée, et dans l'enseignement supérieur ?

    SVP : Développez vos réponses et argumentez-les.

    PS : Petite précision, je parle de la façon à laquelle est ensignée les sciences (cours, TP, etc...).

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Phil Entropie
    Citation Envoyé par NjP85
    La question est simple
    Je pense que la question est loin d'être aussi simple. Tout dépend des objectifs, des missions qui sont données à l'enseignement. Et elles diffèrent certainement du collège au supérieur.
    Il serait peut-être plus simple de discuter indépendamment de chaque mission, celles qui sont définies dans les textes officiels, et celles qui en sont absentes...
    La question est lâchée comme ça ? ou bien y a-t-il une motivation derrière ? si oui, laquelle ?
    Enfin, je ne me sens pas capable d'entamer la discussion sans un point de départ. Mais tout le monde ne fonctionne peut-être pas comme moi !

  4. #3
    Jarod
    Si tu fais une recherche avec le mot clé:"enseignment",je pense que tu devrais tomber nez à nez avec ton bonheur!

    Salut!!
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...


  5. #4
    [RV]
    lut,

    donc en gros c'est la ou les science(s) avec les jeunes, c'est cà?
    Moi j'ai fais et je fais, toujours des études dans le technique et en fait j'ai remarqué qu'un cours scinetifique sans TP ou TD ne sert à rien, on n'ira d'une part pas le relire et d'autres part on ne saura pas refaire ce qu'on nous appris... Donc pour moi la meilleur facon d'apprendre est de se retrouver face à un problème (même simple) et de le resoudre de plusieurs manières.
    Bien sur il ne faut néanmois pas négliger ce qu'on nous a fait copier en cours, celà peut servir.

  6. #5
    Neutrino
    Il y a déjà une énorme différence entre le collège et le lycée, puis un gouffre entre le secondaire et le supérieur.

    Au collège, pour moi, l'enseignement des sciences est clos et indigent; c'est du c'est pas sorcier en direct live avec un prof. Aucune explication théorique (ce qui est l'essence de la science tout de même), que du desespérément concret avec des formules à apprendre par coeur (5 dans l'année si le programme est lourd) et des vulgarisations et simplifications abusives.

    Arrivé en seconde générale et technologique, l'élève se retrouve dans un vrai cours de sciences du secondaire, avec formules et démonstrations, expériences... Beaucoup d'échecs en seconde, pour ne pas dire tous, sont dus à des résultats CA-TAS-TRO-PHI-QUES (4 à 7 de moyenne) en sciences. J'ai des exemples dans mon entourage immédiat...
    Je pense que cela est du à l'ATROPHIE de l'enseignement des sciences au collège pendant que les exigeances de la seconde en sciences sont restées constantes depuis... la démocratisation du lycée.

    S'il continue en S, l'élève commence à découvrir que la physique/chimie est mathématisée et que les formules ne tombent pas du ciel... S'il pensait que la physique rattraperait une note moyenne en maths, il déchante fissa.

    Autre cap difficile, celui des notions mathématiques nouvelles, pour ne pas dire révolutionnaires dans l'esprit d'un élève formaté par la géométrie plane (au propre comme au figuré) dont on l'a nourri jusque là : coordonnées (on ne les utilise intelligement qu'à partir de la première), produit scalaire, trigonométrie, dérivées...

    Remarque cinglante : ce qu'on enseigne aux Littéraires en sciences (leur cours de physique/chimie est fusionné avec bio!) et en maths relève de la moquerie envers les élèves et est particulièrement indécent quand beaucoup se plaignent (à raison) du manque de culture scientifique dans la population. Les élèves de 1èreL font des statistiques niveau 4ème! Les ES sont un peu mieux lotis mais... ne font carrément pas de physique même en première (par contre ils ont beaucoup de maths).

    Pour le supérieur je ne peux rien dire, premièrement je n'ai même pas un an de fac derrière moi et deuxièmement je ne suis pas vraiment étudiant en sciences. A la limite, je pourrais dire que les cours sont abstraits et théoriques, mais c'est justement la nature de la science.
    Neutrino

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    NjP85
    En fait, si je pose cette question, c'est parce que je trouve que bcp d'echec scolaire en sciences sont dus à la manière dont elles sont enseignées.

    1 - Au primaire, je me souviens un peu des cours de sciences que g u est je dois dire que je n'en n'est retenu qu'une chose...qd on est adulte, on a 32 dents !

    2 - Au collège, c là le commencement de l'apprentissage disont "serieux" des sciences avec la bio dit SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) à partir de la 6ème et les sciences physiques à partir de la 5ème. En gros, peu d'expériences, voir pas du tt car d'après les profs (et je les comprends), peu d'heures allouées aux sciences, ainsi que peu de moyen financier pour ht du matériel de TP. Niveau cours, qu'est-ce qu'on nous enseignait ? Des formules qu'on ne comprenait pas car on nous expliquez pas, tjs pas d'expériences, donc aucune application du cours, ce qui est pourtant fondamental en chimie et en électricité !

    3 - Au lycée, et en seconde plus particulièrement, là on commence enfin à manipuler, en SVT, on disèque un coeur,...et c tt !! En physique mntnt, on commence à manipuler un voltmètre, un oscilloscope...un spétroscope, (ce qu'on aurait déjà dû faire au collège), etc... En chimie, là aussi on commence à faire d expériences : vaporation, arôme de banane...OK ! Mais niveau cours, c tjs aussi barbant, on ne prend pas en compte les expériences faites en TP, on n'apprend tjs pas la démarche scientifique...comment résoudre un problème, etc...résultats bcp d'échec lors d contrôles. Et donc bcp de jeunes dégoutés par les sciences !

    En gros, incohérence d programmes d'une année sur l'autre, et surtt de la 3ème à la 2de, et manque de moyen pour enseigner correctement les sciences. Conséquence : bcp d'échec dans les matières scientifiques alors qu'il suffirait d'un p'tit + pour les rendre plus attractives et en faire bénéficier le plus de jeunes possibles !

  9. #7
    [RV]
    lut

    merci Njp85, moi qui est une petite envie d'être maître d'école au primaire, ca donne envie d'enseigner...

    On voit les qualités de l'enseignment disait l'un de mes profs très récement ((lorsqu'on ne sais pas répondre à une question, il disait ca)

  10. Publicité
  11. #8
    NjP85
    lol à toi de changer ça

  12. #9
    mrtouit
    Pour le secondaire, je pourrais dire que ca change un peu du 1er au 2e cycle. Le Deug est quand même dans la continuité du lycée je trouve...on y rajoute un cours complet mais peu de personnes se prennent le temps de le lire ou de le travailler. Il y alors les td qui reprennent les idées du cours, mais avec des problemes style lycée, c'est juste un peu plus compliké peut etre.
    A partir du 2e cycle (je suis en licence de physique) on commence tout de même à comprendre ce qu'il se passe et pourquoi on fait les choses. Mais en y regardant on retrouve quand même des cours assez barbants, et des TD plus compréhensibles, avec des applications toujours pas si différentes d'un exo de lycée. Les TP par contre...on se retrouve souvent à suivre un protocole d'experience, d'appliquer, de pas toujours comprendre ce que l'on fait, bref je pense pas qu'on nous apprend réellement l'experimentation.
    Mon prof de TD de mécanique quantique togolais nous a fait une remarque : que au Togo où il a fait ses études on formait des chercheurs, et que en France on forme des calculateurs. On a une manière bien carrée, bien mathématique d'enseigner les sciences, ce qui est plutot repoussant pour quelqu'un qui veut faire de la physique. En Deug ce n'est que ca, en 2e cycle, on comprend mieux mais on reste toujours là à plancher sur des maths.
    Donc il n'y a pas de vraie formation expérimentale à mon sens, et sinon une formation trop mathématique. Je sais çà fait partie de la physique mais je peux comprendre un certain désintéressement du sujet dans ce cas (qui est en partie le mien).

  13. #10
    Narduccio
    Le gros problème est que l'on n'as toujours pas décidé si l'on doit apprendre les sciences, les théories scientifiques, l'histoire des sciences ou la méthode scientifique.

  14. #11
    Phil Entropie
    La question de l'enseignement des sciences a été abordée samedi sur France culture, dans l'émission Science Frictions. Vous pouvez encore l'écouter en ligne (jusqu'à samedi prochain) à l'adresse :
    http://www.radiofrance.fr/chaines/fr...nce_frictions/
    Également sur cette page quelques références bibliographiques.
    Personnellement, j'ai enseigné la biologie pendant 4 ans en collège et lycée. J'ai essayé chaque fois que possible de connecter mon cours aux débats d'actualité, parce que ce sont des sujets qui me passionnent et que je pensais qu'ils constituaient un très bon moyen d'intéresser les élèves les moins sensibles au savoir et à la méthode scientifique. Je crois qu'ils ont apprécié. Malheureusement, en respectant les programmes, il me restait peu de latitude pour ce genre de travaux. Pour moi, ce fut assez frustrant de ne pouvoir aller plus loin.

  15. #12
    NjP85
    Merci pour le lien jviens dallé voir é découté s'pa mal thx

Discussions similaires

  1. tester vous même la pollution de votre véhicule, qu'en pensez vous?
    Par mathildeprim dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 24
    Dernier message: 21/07/2015, 15h59
  2. Qu'en pensez-vous ?
    Par remy gallet dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 17
    Dernier message: 09/06/2007, 15h08
  3. Y a t'il des limites à la tolerance ? Qu'en pensez vous ?
    Par Zekiel dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/04/2007, 01h40
  4. Quelques sujets de TIPE... Qu'en pensez-vous ? (mais vous me les piquez pas hein !?)
    Par Calvin1402 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/09/2005, 22h38