Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

J'ai pensé à une (peut-être) nouvelle technique de production d'électricité...



  1. #1
    jean-mouloud

    Lightbulb J'ai pensé à une (peut-être) nouvelle technique de production d'électricité...


    ------

    J'ai étudié récemment en physique les réactions exothermiques(réactions produisant de la chaleur) et j'ai pensé qu'on pouvé utiliser ces réactions pour produire de l'électricité. Je m'explique:
    Lorsqu'on associe du sulfate de cuivre II deshydraté et de l'eau la réaction produit une élévation de température assez importante(plus de 30°C pour des quantités assez minimes) sans aucun dégagement de gaz d'aucune sorte et sulfate de cuivre hydraté peut ensuite être réasséché pour recomencer la réaction.Je pensais donc que ces propriétés pouvais être exploités et utiliser ce réchauffement pour produire de l'électricité à grande échelle...
    Je voudrais donc avoir votre avis sur la question et savoir quelles applications techniques sont réalisables et quel système serait adaptable techniquement à ce système...
    Merci d'avance...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Narduccio

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    30°C, le rebdement sera très minime et il est possible que l'énergie récupérrée ne compense pas celle perdue au séchage.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  4. #3
    jean-mouloud

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Citation Envoyé par Narduccio
    30°C, le rebdement sera très minime et il est possible que l'énergie récupérrée ne compense pas celle perdue au séchage.
    C'est seulement pour des quantités minimes et c'est pour savoir si justement on ne pourrai pas améliorer ces performances en utilisant d'autres réactions peu ou pas polluantes ou en trouvant certaines adaptations capables de décupler ce rendementet pour le séchage on pourrait toujours utiliser d'autres énergies (je pense notament au soleil mais c'est une simple hypothèse)

  5. #4
    Narduccio

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Pour produire de l'électricité a partir de la chaleur (et je me permet de rappeller que c'est le cas dans les centrales nucléaires, dans les centrales thermiques, dans les centrales solaires), on utilise souvent un élément qui chande de phase lors de son élévation de température, ensuite on fait ravailler cet élément dans une turbine. Ainsi, dans une centrale thermique, on chauffe et on vaporise de l'eau dans une chaudière et l'on entraine cette vapeur vers une turbine qui vas transformer la température en énergie mécanique qui sert ensuite à entrainer un alternateur pour produire de l'électricité. Le rendement aux "bornes" de la turbine dépend de la différence entre la température maximale de la vapeur et la température minimale à l'échappement. Ainsi, le rendement est plus faible avec les turbines à échappement "libre" sans condenseur car la température à l'échappement y est d'environ 100°C, contre environ 30°C avec la présence d'un condenseur.
    Il éxiste évidemment d'autres fluides que l'eau, mais leur maniement en grande quantitée n'est pas forcément évident.
    Il y a ensuite la méthode ou on utilise une turbine à gaz. C'est la combustion des gaz dans la turbine qui va entrainer la mise en rotation de celle-ci et qui permet d'entrainer un alternateur à la sortie, le rendement y est plus élevé car la température des gaz y est plus haute, même si la température à l'échappement y est plus élevée.
    La troisième méthode, qui est utilisée dans les réacteurs nucléaires présents dans les satelittes est l'utilisation de thermocouples pour produire directement de l'électricité à partir de la chaleur produite par une réaction. Il me semble que dans votre cas, il faudrait creuser dans ce sens.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    jean-mouloud

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Merci super sympa...mais euh...je voudrais savoir comment ça marche.T'as pas des liens à me filer?Ou autre chose?

  8. #6
    jean-mouloud

    Thumbs up Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Pour ceux que ça interresse:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_t...C3%A9lectrique
    mais j'ai pas compris tous les calculs m'enfin merci pour l'info et et je voudrais savoir si quelqu'un sais quelque chose à propos d'application de ce type sur des réactions chimiques et pas sur des éléments radioactifs et quels sont les températures minimales que l'ont sait exploiter à ce jour?

  9. Publicité
  10. #7
    Cécile

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Citation Envoyé par jean-mouloud
    C'est seulement pour des quantités minimes et c'est pour savoir si justement on ne pourrai pas améliorer ces performances en utilisant d'autres réactions peu ou pas polluantes ou en trouvant certaines adaptations capables de décupler ce rendementet pour le séchage on pourrait toujours utiliser d'autres énergies (je pense notament au soleil mais c'est une simple hypothèse)
    Quel intérêt par rapport à l'utilisation directe de la chaleur du soleil ? (en été, on peut chauffer de l'eau à bien plus de 100 °C)
    A chaque fois qu'on utilise des intermédiaires (ici la réaction exothermique), on perd du rendement.

  11. #8
    jean-mouloud

    Smile Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Citation Envoyé par Cécile
    Quel intérêt par rapport à l'utilisation directe de la chaleur du soleil ? (en été, on peut chauffer de l'eau à bien plus de 100 °C)
    A chaque fois qu'on utilise des intermédiaires (ici la réaction exothermique), on perd du rendement.
    Peut-être mais je ne crois pas qu'il y ai de centrale qui fonctionnent actuellement avec ces panneaux à grande échelle et de toutes façon l'eau aussi est un intermédiaire...(On pourrait peut-être appliquer par contre le système des fours solaires au thermocouples)et ce n'est de toutes façon qu'une hypothèse parmi tant d'autres,on pourrait utiliser des systèmes moins bien maitrisés pour assécher ce sulfate comme des systèmes de ventilation...
    Mais merci de ces remarques quand même

  12. #9
    Cécile

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Citation Envoyé par jean-mouloud
    Peut-être mais je ne crois pas qu'il y ai de centrale qui fonctionnent actuellement avec ces panneaux à grande échelle et de toutes façon l'eau aussi est un intermédiaire
    Si, il existe des centrales à concentration qui fonctionnent, et je crois qu'une centrale industrielle est en construction en Espagne. Quant à l'eau, c'est certes un intermédiaire, mais c'est l'intermédiaire idéal (grande capacité calorifique, pas toxique, faible coût, se transforme facilement en vapeur...). Je ne vois pas l'intérêt de rajouter un autre intermédiaire qui n'ait pas ces avantages.

  13. #10
    DanielH

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Cécile:
    Je ne vois pas l'intérêt de rajouter un autre intermédiaire qui n'ait pas ces avantages.
    Ca pourrait être interessant pour stocker de l'énergie à froid et la récupérer au moment opportun. Les piles et bateries ont déjà ce rôle, il faudrait voir la densité d'énergie massique contenu dans ces sulfates de cuivre II deshydraté. L'avantage est qu'on pourrait recharger le système seulement en le laissant au soleil. Mais je vois ça plutôt comme une source de chaleur d'apoint utilisable en montagne par exemple....

  14. #11
    jean-mouloud

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Citation Envoyé par DanielH
    Mais je vois ça plutôt comme une source de chaleur d'apoint utilisable en montagne par exemple....
    Pourquoi pas?je n'y avais pas pensé... je ne sais pas si le rapport rendement/praticité serait suffisant mais ça serait une voie de recherche. A part ça je voudrais savoir si certaines avancées ont été remarquée dans le domaine des thermocouples (surtout pour les semi-conducteurs).

    Sinon ,avec mes maigres connaissances de physique-chimie,j'ai pensé utiliser l'élévation de pression engendrée par l'élévation de température de la solution pour appliquer cette pression à un piston, ou à un autre type de résistance,relié à un alternateur pour produire de l'éléctricité.
    J'aimerais donc savoir si des systèmes de ce type existent ou sont en recherche et si leur rendement est bon....

    Merci d'avance!

  15. #12
    JPL
    Responsable des forums

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Citation Envoyé par jean-mouloud
    Sinon ,avec mes maigres connaissances de physique-chimie,j'ai pensé utiliser l'élévation de pression engendrée par l'élévation de température de la solution pour appliquer cette pression à un piston, ou à un autre type de résistance,relié à un alternateur pour produire de l'éléctricité.
    J'aimerais donc savoir si des systèmes de ce type existent ou sont en recherche et si leur rendement est bon....
    Pour une machine thermique le rendement est d'autant plus mauvais que la différence entre la température de la source chaude et de la source froide (en général la température ambiante) est faible.
    Y a-t-il un chimiste pour donner l'enthalpie libre de cette réaction d'hydratation ? Intuitivement ce doit être très faible, et à moins d'avoir une montagne de sulfate de cuivre...
    La science (et encore plus la technique) se fonde sur des valeurs numériques, pas sur des observations qualitatives.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité
  17. #13
    mploki_vega

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    La voie actuellement suivie est celle du zinc (même s'il n'y a pas de puissant lobby du zinc)

    http://www.futura-sciences.com/news-...-zinc_6608.php

    SOLZINC, un projet financé par l'UE, a réussi pour la première fois à utiliser avec succès de l'énergie solaire dans une usine pilote pour générer de l'énergie stockable à partir d'un minerai métallifère. L'énergie solaire peut être convertie en combustibles chimiques qui peuvent être stockés pendant de longues périodes et transportés sur de longues distances.

    a mediter?!

  18. #14
    JPL
    Responsable des forums

    Re : J'ai pensé à une (peut-être)nouvelle technique de production d'électricité...

    Oui, mais cela n'a rien à voir avec le type de mécanisme avancé au début qui était une simple déshydratation-hydratation. Les piles zinc-air sont bien connues (elles équipent par exemple les prothèses auditives) et sont peu polluantes. Par contre le mécanisme décrit dans l'article publié par Futura-Sciences produit du CO2, ce qui n'est pas génial (22,4 l pour 65,37 g de zinc).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Discussions similaires

  1. TPE : Le son peut-il être une nouvelle source d' énergie?
    Par milene et anaelle dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/11/2006, 16h06
  2. Une idée peut-être ???
    Par Pimax dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 17
    Dernier message: 24/09/2006, 10h53
  3. peut etre une idée
    Par petula dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/11/2005, 18h50
  4. j'ai pensé à une connerie ehhhhhhh !
    Par Boson_2_higgs dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 17
    Dernier message: 11/11/2004, 15h37