Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Blues brothers, Verdi, Dim ups et selection naturelle de l'intelligence



  1. #1
    transhuman

    Blues brothers, Verdi, Dim ups et selection naturelle de l'intelligence


    ------

    Bon la discussion sur l'IA tournant vers des horizons moins productifs voyons l'intelligence sous un angle plus léger :

    D'abord les blues brothers, vous voyez le passage du film où il y a un concert avec la musique "everybody needs somebody ..."
    Ce qui m'intrigue c'est que l'attrait de la scène est basé sur le synchronisme entre le rythme musical et le rythme des mouvement des comédiens.

    Passons à Verdi, dans son magnifique Requiem au début du Dies Irae : un superbe passage de trompettes qui reprennent le même thème en décalage. Cette repetition decalée ( je connais pas les termes musicaux ) enrichit l'esthétique du morceau.

    Enfin passons à nos compagnes : lorsque vous allez dansez regardez comment dansent de nombreuses femmes ( et aussi quelques hommes ) le postérieur se balance de droite à gauche mais pas de façon simple : après un grand balancement à gauche, il y a un second balancement de la fesse gauche mais de moindre ampleur. Puis le même cycle ( fort joli ) se répète à droite.

    On retrouve là la même sorte de structure esthétique que le morceau des blues Brothers ( synchronisme musique & mouvement corporel ) mais aussi la même structure,( répétition atténuée ), que dans le dies irae ( l'une étant musicale l'autre corporelle ).

    Enfin venons en aux jambes de ses dames, nous sommes en hiver, plusieurs portent des bas noirs genre dim up. En quoi leur attrait réside t il ? ( en dehors du galbe de celle qui les porte ). Et bien la couleur noir du bas se trouve former un dégradé à cause du galbe de la jambe. Et ce dégradé se retrouve sous notre regard charmé en alternance par le mouvement alterné des 2 jambes.

    Pourquoi est ce important au regard de l'intelligence. Parce que tout ces exemples relèvent de la séduction et de la perpétuation de l'espèce.
    Les blues brothers, la musique et la dance servent à la séduction.
    Verdi et beaucoup d'autre relèvent d'une esthétique servant à préserver son statut social.

    La sélection naturelle nous enseigne que la survie revient au plus apte à se reproduire et à préserver sa descendance.
    Parallèlement l'histoire des hominidés montre un accroissement de l'intelligence.
    Alors pourquoi la selection naturelle, via la reproduction sexuée a telle favorisé autant d'exemples de synchronismes entre le corps nos différents sens et le monde extérieur.
    Et surtout pourquoi cette selection naturelle a t elle favorisé comme moyens de séduction sexuelle l'expression de ces synchronismes au sein d'un contexte favorisant l'accroissement de l'intelligence ?

    Est ce que ce ne serait pas parce que l'esthétisme, la recherche de synchronisme entre différentes sensations corporelles, et avec le mode extérieur à l'individu constituent les bases de notre l'intelligence, de la capacité à regrouper à classer et surtout à inventer de nouvelles relations ( lorsque j'entend un rythme plaisant je bouge mon corps aussi ) ?

    -----
    Dernière modification par transhuman ; 15/11/2005 à 21h07.

  2. Publicité
  3. #2
    transhuman

    Re : Blues brothers, Verdi, Dim ups et selection naturelle del'intelligence

    Evidemment c'est une vision très masculine. S'il se trouve une dame dans l'assistance je pense que d'autres exemples peuvent être trouvés mais avec un regard féminin. Il n'y a aucun machisme dans mes propos

  4. #3
    Yoyo

    Re : Blues brothers, Verdi, Dim ups et selection naturelle del'intelligence

    Bonsoir

    Il serait bon d'arreter de mettre la "selection naturelle" a toutes les sauces!
    Toute notre vie n'est pas rythmée par la selection naturelle, alors arretons de tenter d'expliquer tous les comportements de cette maniere la!

    Yoyo

  5. #4
    GillesH38a

    Re : Blues brothers, Verdi, Dim ups et selection naturelle del'intelligence

    effectivement je ne suis pas completement sur qu'on puisse le relier simplement a la selection naturelle ! d'une façon générale, la selection naturelle peut etre contraignante sur certains criteres et indifferente sur d'autres : par exemple, c'est un avantage certain de disposer d'un langage articulé, mais il y a plein de solutions differentes sur la grammaire, l'accentuation, qui n'ont pas l'air d'etre tres importantes puisque differentes solutions ont émergé (comparer le chinois aux langues indo-européennes).
    En revanche, les remarques de transhuman me paraissent interessantes sur ce qu'elles apprennent du cerveau. N'est-il pas possible que l'harmonie entre sensations vient de corrélations induites par la proximité "géographique" dans les zones corticales, interagissant de manière physique directe (diffusion de neuromediateurs ou influence électrique directe par exemple), dont il n'ya aucun equivalent dans l'ordinateur ( le fait qu'une memoire soit placée physiquement a cote ou non d'un processeur n'a strictement aucune importance , et c'est aussi vrai pour un reseau de neurones : seules les connexions "logiques" comptent).

    Je dis peut etre n'importe quoi, mais c'est juste pour insister que l'evolution du cerveau peut etre determinee par autre chose que les connexions logiques de neurone a neurone. Et que si on cherche a le modeliser au niveau physique et non logique, on se retrouve devant le probleme que j'ai maintes fois soulevé : il n'ya pas de niveau de discretisation physique "naturellement" auto consistant du point de vue algorithmique (i.e. : dont l''évolution des paramètres le décrivant est une fonction univoque de ces seuls paramètres).

  6. #5
    quetzal

    Re : Blues brothers, Verdi, Dim ups et selection naturelle del'intelligence

    disons qu'ici, l'intelligence reste toujours cette capacité qui permet de donné corps a un but, que ce but soit clairement conscient ou ici plus de l'ordre des normes social de comportement, dans lequel par rapport a cette norme, l'individu, doit a la fois se couler, mais aussi se différencier afin d'exister...
    ce parradoxe comportemental est une chose difficile a trouver... peut-on le confondre avec le processus d'individuation au sein de la société..

    ainsi une société posède une culture, une somme de comportement et de connaissance, disont de thème qui permette au plus grand nombre d'exprimer ce qu'il sont, ce qu'ils aiment.. l'intelligence sociale, ici consiste dans cette connaissance du fait culturel, et dans l'appropriation par l'individu des différents shème d'expréssion de sa propre individualité... c'est ici que se trouve l'interet social des arts en général, et l'interet de la société a son existence... car audela de l'objet crée, c'est aussi un shème par lequel tout un mode de communication de soi qui passe au travers de cet objet... ainsi que quelqu'un parle de foot, ou de modigiani, en première analyse nous n'ouront pas a faire a la même catégorie sociale... en première analyse, car tout individu est une somme de shème culturel acquis, ainsi que d'expérience propre, qui colore son comportement et son discours.
    la place de cette interface culturelle, et quelque soi cette culture, puisque chez l'Homme tout est culture en apparence, prennent sens a l'aune de l'individuation, et dans la création d'une mode du parraitre pour l'autre... dans le fait social, etre c'est toujours parraitre... et apparaitre c'est donner forme a son etre pour l'autre... cela tiens de notre cher grégarisme premier, liens qui nous est psychologiquement indispensable.. lien avec nous devons faire-avec, et ceci avec l'ensemble des shèmes(la mode par'ex) d'expréssivité que nous offres la société, ou notre groupe proche.
    la sexualité, ici, au travers du plaire, ou du déplaire, prend tout son sens dans l'agencement particulier, individué, que chacun se doit, pour lui-même de mettre en oeuvre dans la réalisation d'un but qui n'est que celui de l'espèce de prime-abord... la reproduction... pouvoir se montrer en ferrari, plutôt qu'en 305, est en soi un substitut de l'etre social en tant d'individu sexué... les adolescents quand à eux sont particulièrement en recherche d'un mode d'expréssion de leur nouvelle identité... en cela, du fait du faible choix qu'il ont acquis, leur mode d'expréssion se fait souvant outrancier, car il sont tout entier dans un seul mode d'expréssion possible de leur identité.. l'adulte en ayant vecu auras quand a lui, acquis bon nombre d'autre "possible", et de fait choisira ceux qui lui permettrons de parfaire les nuances propre de sa subjectivité... l'adolescent nen est que plus extrème dans son expréssivité qu'il est lui-même en manque de repère quand a lui-même.. le déguisement, l'identité forte ne sert ici que de coquille neuve(souvent barriolé) a cet identité fragile car en reconstruction...
    l'intelligence, dans le sens ou il existe une somme de possible pour tout individu dans la possibilité de l'expréssion de soi, est de justement se donner les moyens d'acquerir les shèmes sociaux-identitaires(qui sont aussi des moyens). la richesse d'expréssion d'un individu dans sa relation a l'autre, dénote audela de l'apparence, l'etre qui l'exprime... contrairement a ce qui yoyo, si l'evolution, ni la selction naturelle ne semble pas jouer un grand rôle chez l'homme sur le plan purement génétique, celle-ci existe toujours dans ce plan social, et comme dirais dawkins, ici, ce ne sont plus les gènes qui parlent(quoique avoir une bonne tronche c'est toujours ça de gagné), mais bien plutôt les mêm qui sont leur correspondance dans le biotope psychosocial...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    transhuman

    Re : Blues brothers, Verdi, Dim ups et selection naturelle del'intelligence

    Citation Envoyé par Yoyo
    Bonsoir

    Il serait bon d'arreter de mettre la "selection naturelle" a toutes les sauces!
    Toute notre vie n'est pas rythmée par la selection naturelle, alors arretons de tenter d'expliquer tous les comportements de cette maniere la!

    Yoyo
    Je n'essaie pas d'expliquer nos comportements de seduction par la selection naturelle.
    Je remarque juste qu'il est étrange qu'une grande partie des signaux utilisés par la séduction ( donc en vue de la reproduction ) soit des signaux basés sur une synchronicité entre plusieurs sources.
    Comme il s'agit de reproduction il me semble que la selection s'y trouve quelque peut impliquée.

    Par contre je n'ai jamais dit que, pour un homme, préférer une femme brune ou blonde, grande ou petite et choisir de la séduire sur du rock plutôt que de la valse relevait de la sélection naturelle

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. TPE : Sélection naturelle
    Par kai231 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/12/2007, 17h56
  2. [Génétique] La sélection naturelle de Darwin???
    Par Monkey D Luffy dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 27/10/2007, 19h30
  3. Absence de sélection naturelle : conséquence
    Par Seirios dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 201
    Dernier message: 21/10/2006, 13h29
  4. Remplacer la Sélection Naturelle
    Par kron dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 191
    Dernier message: 01/03/2005, 20h59