Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 77

La stupidité une maladie génétique ?




  1. #1
    Yoyo
    Bonsoir,

    Le titre de ce fil pourrait préter à sourrir si cette phrase n'avait pas été dite par un "grand" scientifique, James Watson. Pour ceux qui ne le saurait pas Watson est le co-découvreur de la structure de l'ADN en 1953.

    He is suggesting that stupidity is a genetic disease that should be cured.
    Watson says that low intelligence is an inherited disorder and that molecular biologists have a duty to devise gene therapies or screening tests to tackle stupidity.
    Ensuite il rajoute
    Watson, no stranger to controversy, also suggests that genes influencing beauty could also be engineered. "People say it would be terrible if we made all girls pretty. I think it would be great."
    Je peux traduire pour ceux qui ne seraient pas a l'aise avec l'anglais.

    Bon il y a sans doute une part de provocation dans les propos de Watson, ce dernier etant coutumier du fait. Mais je trouve dangereux qu'un prix Nobel, directeur d'un grand centre de recherche tienne ces propos! :?

    vos reactions?

    Yoyo

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    seb
    Salut,

    Bien qu'ayant rencontré plusieurs cas de stupidité qui relèveraient de la pathologie, on est quand même pas loin des théories eugénistes d'un certain moustachu à la raie sur le coté

    C'est vrai qu'un monde qu'avec des jolies filles...
    Quoi? des hommes beaux aussi? merdouille, je suis foutu...

    A+

    seb

  4. #3
    Igothigh
    Ca montre au moins un certain nombre de chose, c'est que la stupidite est une notion tres subjective et ce n'est pas parce qu'on est pris Nobel qu'on ne devient pas senile!! Ce n'est pas le premier cas de prix nobel qui pete un plomb... je n'arrive pas a me rappeler de son nom, mais il y en a un autre qui pretend que le SIDA et le HIV n'ont strictement rien a voir. Au moins, pour le moment, les propos de Watson ne sont pas dangereux.


  5. #4
    Cécile
    low intelligence is an inherited disorder
    Ce n'est pas très scientifique d'affirmer ça : toutes les études sérieuses concordent pour dire que l'influence du milieu est bien plus forte que l'hérédité dans ce domaine.

  6. #5
    Anthracite
    Mouais, c’est tout de même difficile à établir mais il est évident que des parents ayant un bon niveau vont avoir, s’ils s’en occupent convenablement des enfants doués.

    Sinon, un enfant élevé par des loups aura une intelligence de loup : influence du milieu.
    A l’inverse un loup élevé par des humains n’aura même pas une intelligence de loup normal : influence de l’hérédité.
    0

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cécile
    Oui, mais "le loup est un loup pour l'homme", alors j'y comprends plus rien

  9. #7
    Cécile
    Zut, j'me suis trompée : "l'homme est un loup pour l'homme" ops:

    Cécile, pas encore bien réveillée

  10. Publicité
  11. #8
    kinette
    Hello Cécile,
    Bon pour étaler ma science, la citation d'origine est Homo homini lupum...

    Sinon je souhaite souligner une confusion courante entre l'héritabilité (qui correspond à la relation entre un trait chez des parents et celle observée chez les enfants) et l'hérédité génétique qui correspond à la part génétique de l'héritabilité.
    Une héritabilité importante sur un caractère peut être liée à l'environnement (parents-enfants se développant dans le même environnement et celui-ci ayant une influence sur le trait, on a une corrélation non nulle enfants-parents pour ce trait). Elle peut être liée à une transmission culturelle: les parents transmettant leur culture aux enfants. Enfin l'héritiabilité (je me répête) peut avoir une part génétique: le trait est sous l'influence de gènes transmis des parents aux enfants.

    En ce qui concerne les performances à des test cognitifs (on ne peut parler d'intelligence, vu le caractère vague du terme): on a pu montrer une héritabilité, héritabilité qui a servi d'argument à des thèses racistes (cf. le très dénonçable bouquin "the Bell Curve").
    Mais par contre, je ne crois pas qu'on ait jusqu'à maintenant prouvé le caractère génétique de cette héritabilité (pour ceci il faut recourir à des "ruses", comme on le fait pour d'autres caractères en comparant des vrais jumeaux qui ont été soumis à des environnements différents).

    Il faut aussi être conscient que les fameux tests cognitifs sont fortement influencés par la culture des personnes qui les ont conçus. Il n'est donc pas étonnant que les personnes de même culture réalisent généralement des performances supérieures à ces test par rapport à des personnes de culture différente (il me semble avoir lu un article à ce sujet qui montrait qu'en changeant l'énoncé de certains problèmes on pouvait inverser l'échelle des performances).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #9
    Cécile
    C'est super clair, Kinette, et ça remet les choses à leur place.

  13. #10
    Anne
    C'est quoi d'abord la stupidite ?
    C'est le manque de logique ?
    C'est le manque de raisonnement ?
    C'est le manque de connaissances ?
    C'est le manque d'experience ?
    C'est l'incapacite d'apprendre ?
    L'incapacite de s'adapter ?

    Au lieu de chercher l'origine de la stupidite , Ce Watson eut mieux fait d'en ecrire une definition claire et intelligible.


    Anne qui sait bien reconnaitre les cons quand elle en croise , mais qui serait incapable de formuler une definition de la betise . ni l'intelligence .

  14. #11
    Anne
    ben alors ? personne ne me repond ??

  15. #12
    seb
    F.G.: "n'est stupide que la stupidité"

    Si on se place en dehors des cas pathologiques de débilité telle que les decrit la medecine, il est assez ardu de définir la stupidité (comme l'intelligence d'ailleurs).
    C'est très subjectif (vu que l'on juge avec sa propre stupidité), peut-être vaut il mieux se garder de définir des normes qui sont le premier pas vers une discrimination.

    A+

    seb

  16. #13
    Anne
    Citation Envoyé par seb
    peut-être vaut il mieux se garder de définir des normes qui sont le premier pas vers une discrimination.
    Sage Seb... souvant je t'admire .
    Puisse ce Watson te lire ...

  17. #14
    Cécile
    D'accord, d'autant que la stupidité dépend énormément du contexte dans lequel on se trouve. Telle personne brillante en société aura l'air totalement con si elle a besoin de dépanner sa voiture, par exemple, et réciproquement.

  18. #15
    kinette
    Hello,
    Je me sens assez concernée par le "réciproquement"
    Et je suis d'accord avec Cécile et Seb.

    K.auliflore... (et vive la botanique...)
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  19. #16
    16f84-20
    Bonjour
    C'est quoi d'abord la stupidite ?
    Je pense que c' est un therme reservé à un un proche quand celui ci n' est pas en phase avec votre analyse ( mon mari,amie,amant etc..... est stupide)
    car quand c' est un etranger on dit "gros con"
    salut
    A+

  20. #17
    karatjr

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Salut à tous,
    qui peut me dire ce qu'est la stupidité?
    Par rapport à qui, à quoi?
    Je me souviens de Pierre Volonda, un génie au piano qui remporte le concour reine Elisabeth et là il disjoncte au point que l'on se souvient plus de sa stupide sortie que j'espère passagère, que de ses prouesses musicales sauf pour les fan avertis.
    Et puis, deux stupides qui se rencontre pensent que sont les autres qui ne sont pas sur la même fréquence.

  21. #18
    Damon

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    un génie au piano qui remporte le concour reine Elisabeth
    Justement non, il n'avait pas gagné.

    En ce qui concerne la stupidité, il faudrait vérifier s'il en existe une définition pathologique, il y en a bien une pour le cretinisme.

    Et la débilité mentale à parfois bien des origines génétiques.
    Que la faible intelligence ait des parfois des origines génétiques, je pense que c'est inbubitable (cas de certaines débilités), mais ce n'est pas que je sache systématique, la débilité pouvant également avoir des origines congénitales autres que génétiques.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  22. #19
    Steph

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Yop!

    Il faut dire qu'à l'époque de Crick et Watson, la découverte était tellement révolutionnaire qu'on a été tenté (c'est humain) de tout expliquer par la génétique: intelligence-stupidité, beauté-laideur, etc...
    Par après, avec le recul, on a relativisé, mais les chercheurs sont aussi des hommes et ils partagent certains défauts avec leurs con-disciples.

    Stéphane

  23. #20
    Profane

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Débat tres interressant.

    A titre personnel je dirais simplement que si Watson a recu le prix nobel il a plus de chance d'etre dans le vrai que quiconque. De ce fait j'aurais tendance a le suivre.

    Meme si la provocation n'est pas vraiment ma tasse de thé, je pense que pour jugé d'imbécilité ou non il faut se placer sur un plan supérieur. Partant du postulat que Watson a plus de chance que moi de faire parti de ce plan je pense qu'il a raison.

    Par la meme je pense faire preuve d'une certaine intelligence dans mon choix et m'en orgueuilli peut etre quelque peu. J'espere que le Cher et feu ?? docteur Watson n'en tirera pas ombrage ????

    Je n'aurais l'outrecuidance de signé Sherlock.... Mais si je m'enorgueuillissait juste un peu....
    Dernière modification par Profane ; 07/08/2004 à 19h30.

  24. #21
    pilet14

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Bonjour, d'après le philosophe Coluche:

    "Mais alors si on veut trouver plus con on peut. On peut toujours trouver plus con que soi ! Hein... Regardez.... moi !"

  25. #22
    karatjr

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Bonjour Damon,
    entre voisin, je viens de Seraing!
    Pierre Volonda a bien remporté le concour reine Elisabeht, souviens toi de son interview au jt.
    Je ne voie pas la stupidité sur le même pied que la débilité qui peut il est vraie être génétique, mais il y a des degrés divers et un handicap mental n'empeche en rien d'accomplir certaine tâches de la vie.
    La stupidité peutêtre poussée à l'extrème pour un aspect bien préçis alors que l"on peutêtre très inteligent dans un autre.
    La preuve, quand on est amoureux, avec le recul on enfait souvent des choses pas très subtiles et ça que l'on soit femme de ménage où ingénieur à l'esa mais le plus triste se serais de les regreter.

  26. #23
    Staross

    Re : La stupidité une maladie génétique ?


  27. #24
    Alphga

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Les gènes ont le dos large depuis quelques années; si on se limitait juste à un seul site de fouille en paléontologie pour comprendre l'origine et l'évolution simultanées de toutes les espèces vivantes sur terre, eh bien on ne saurait pas grand chose aujourd'hui sur tout cà. La sève de la vie se complaît dans n'importe quel vase, même si certains vases ont l'air idiots.Monsieur Watson, a peut-être trop taponné de steak, et pas assez humé le parfum de la vie.

  28. #25
    9herve

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    je dévie du sujet, mais le prix Nobel obtenu l'a été de manière pas très honête et sur le dos de Rosalin Franklin, qui n'as même pas été citée lors de remise du prix Plus d'infos sur elle: d:http://www.sdsc.edu/ScienceWomen/franklin.html

  29. #26
    sand77

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Houai, et bien comme disait Einstein:
    " Deux choses sont infinies, l'univers et la sottise humaine. Mais je ne suis pas sûr de ce que j'affirme quant à l'univers".

  30. #27
    belgaran

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    La notion de stupidité est pour moi extremement relative c'est peut etre pour ca qu'Einstein a dit ça .
    Je suis joueur d'échecs donc j'utiliserai un exemple qui m'est proche pour discuter . Donc quand je dis relative , voyons ce que cela signifie : en effet imaginons moi qui en moyenne planifie sur 15 demi coups je regarde une partie et l'un des deux adversaires qui lui ne planifie que sur 14 demi coup joue un coup il est logique pour lui il est stupide pour moi car je sais que le demi coup suivant il va etre perdant mais un troisieme larron qui voit sur 16 demi coups lui dira peut etre qu'il avait raison enfin vous voyez ce que je veux dire .
    En gros donc la stupidité est la à partir du moment ou on prend une décision ou fait une action sans savoir exactement tout les tenants et les aboutissants . Enfin pour finir on n'est donc touojurs stupide par rapport aux autres théoriquement mais on se voit définir en tant que tel quand on décide de quelques chose que notre propore raisonement aurait pu approfondir mais qu'on ne l'a pas fait . Exemple aux échecs je suis capable d'une profonduer de 15 demi coup et je choisi un coup en n'ayant été qu'a 10 demi coup de profondeur j'ai été stupide (surtout quand ca nous fait perdre ) Désolé pour le manque de clarté mais ceux qui auront eu l'amabilité de me suivre verront peut etr ece que je veux dire

    Amicalement Belgaran
    Je ne demande qu'une seule chose : la cohérence .

  31. #28
    JPL

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Citation Envoyé par 9herve
    je dévie du sujet, mais le prix Nobel obtenu l'a été de manière pas très honête et sur le dos de Rosalin Franklin, qui n'as même pas été citée lors de remise du prix Plus d'infos sur elle: d:http://www.sdsc.edu/ScienceWomen/franklin.html
    Je continue à dévier, mais cette affirmation est trop excessive pour être acceptable. Il faut rappeler que, malheureusement, le règlement du Nobel ne permet pas de l'attribuer à titre posthume, raison pour laquelle Rosalind Franklin ne l'a pas eu. Il est exact que sans le travail de R. Franklin, Watson et Crick n'auraient probablement pas trouvé la bonne solution, mais ce sont eux qui l'ont trouvée. Il faut aussi rappeler que d'un commun accord le même numéro de Nature accueillit la publication de Watson et Crick, une de Rosalind Franklin exposant sa contribution et une de Wilkins (et coll.) sur d'autres aspects de la structure.
    Il est exact que Watson n'a pas présenté Rosalind Franklin de manière objective et bienveillante dans son livre La double hélice, même s'il fait amende honorable et rétablit son mérite et ses qualités dans la fin de l'édition que je possède.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #29
    enderalartic

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Citation Envoyé par belgaran
    La notion de stupidité est pour moi extremement relative c'est peut etre pour ca qu'Einstein a dit ça .
    Je suis joueur d'échecs donc j'utiliserai un exemple qui m'est proche pour discuter . Donc quand je dis relative , voyons ce que cela signifie : en effet imaginons moi qui en moyenne planifie sur 15 demi coups je regarde une partie et l'un des deux adversaires qui lui ne ....bla bla bla....Désolé pour le manque de clarté mais ceux qui auront eu l'amabilité de me suivre verront peut etr ece que je veux dire

    Amicalement Belgaran
    dsl pour le bla bla c etait trop long, ton exemple est assez mauvais je trouve car les echecs sont justement un cas, ou le hazard n est pas present, pas d exterieur (si ce n est le voisin qui tousse), toutes les infos necessaires sont la, sans compter que pour moi c est plus la capaciter a resoudre le probleme a prendre la bonne descision qui est importante ,l algorithme plus que le proc ou le disque dur en quelque sorte, tu semble pressuposer qu en ayant les memes donnees tout le monde prends les memes descisions, ce qui a mon sens n est pas le cas, mets trois enfants devant des oblets de formes differentes a emboiter, ils n y arriveront pas pareil, ca ne prouve pas vraiment leur defaut d intelligence mais qu on peut reagir differemment devant un probleme dont on a toutes les donnees.

    Certains ont dit la majeure partie de l intelligence est de nature environnementale (enfin c est l idee je crois) soit, et? pourquoi ne feriez vous pas partir votre enfant avec des points d avance, ca ne garantira pas qu il soit un genie, mais a mon sens ca ne peut que lui etre benefique

    bon sur ce je n aime pas cette idee donc je vais arreter de la defendre , pour pas mal de raisons dont la derniere est qu un enfant dont j aurais modifier le code genetique ne serait plus biologiquement le mien, tant qu a faire un enfant ...

  33. #30
    belgaran

    Re : La stupidité une maladie génétique ?

    Les echecs ne sont pas probabilistes Ender , seules nos propres évaluations les rendent flou pour nous mais intrinsequement il n'existe qu'un seul bon coup car il conduit le plus rapidement à la position la meilleure qu'on puisse obtenir (je dis ca car je veux eviter de tomber dans le debat du resulat theorique de la partie optimale ) Enfin , mis a part le fait que ton argumentation ne tient pas je concede cependant que la vie réelle fait rentrer en compta bien plus de parametres que dans une partie d'echec et cela ne fait que renforcer l'idee que j'ai exprimee dans le post precedant .

    Amicalement Belgaran .
    Je ne demande qu'une seule chose : la cohérence .

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. maladie génétique orpheline
    Par 2kyg2da dans le forum Maladies génétiques et maladies orphelines
    Réponses: 15
    Dernier message: 19/01/2012, 19h51
  2. Définition - Maladie génétique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2007, 23h05
  3. SOS maladie génétique
    Par miminou dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/02/2007, 16h27
  4. maladie génétique
    Par jess88 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/02/2007, 20h38
  5. Maladie génétique la plus répandue ?
    Par Clr dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 23
    Dernier message: 12/03/2006, 22h29