Répondre à la discussion
Page 6 sur 6 PremièrePremière 6
Affichage des résultats 151 à 180 sur 180

Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?



  1. #151
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?


    ------

    Non, puisqu'il se peut qu'on utilise un concept faux au moment de vulgariser. Par exemple : la pomme tombe vers le bas parce qu'elle est plus lourde que l'air -- et c'est faux sur toute la ligne ! À un moment donné, l'intégralité de cette phrase vulgarisatrice termine à la poubelle. Cependant c'est bien pratique pour vulgariser le fait qu'une pomme lâchée au milieu de l'air est précipitée vers le sol.

    On ne peut pas toujours utiliser une vulgarisation qui n'induirait jamais en erreur ni ne dirait jamais de choses fausses

    Ce n'est possible qu'à quatre conditions :
    - le besoin
    - l'envie
    - les moyens
    - l'occasion

    On voit ainsi défiler beaucoup de patascience sur FSG avec le besoin de savoir mais pas l'envie d'en connaître vraiment. Ou des néophytes sautant directement à des questions mal posées car s'attaquant à des sujets beaucoup trop pointus pour eux. Ou des gens victimes de désinformation qui cherchent à savoir mais ont manqué l'occasion de se faire détromper. Et cætera.

    -----
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  2. Publicité
  3. #152
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Si je dis que : " la pomme tombe vers le bas parce qu'elle est plus lourde que l'air mais un ballon en hélium s'en vole parce qu'il est plus léger que l'air, ceci n'est vrai que sur la terre."
    Je ne trompe personne, et je précise bien les limites de mon explication.

  4. #153
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    PS : lourd ou léger se rapporte à la masse volumique.

  5. #154
    illusionoflogic

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Salut,

    Je vous propose d'utilisé une couleur particulière (sauf le vert) pour écrire le critère proposer.
    Les critères qui me parlent, sont :
    1/une bonne popularisation ne donne pas des informations qui deviennent inexactes lorsqu'on approfondi le sujet.

    2/elle précise la limites de ses explications

    3/tous les mots techniques employés sont expliqués à partir de mots dont le sens est connu de l'auditoire, un mot inconnu ou non expliqué ne doit pas être employé.

    4/si elle utilise des analogies, il est préférable de donner au moins une limite, s'il y en a pas c'est simplement que c'est analogie est un exemple de la chose expliquée.


    Je vous invite à en donner à l'aide d'une couleur différente du noir ou du vert.

    Merci.
    Je trouve qu'il manque surtout, selon tes critères, de la bonne popularisation mathématiques !

    C'est mon critère
    Dernière modification par illusionoflogic ; 02/07/2015 à 21h55. Motif: ah faire tourner
    Lisez mes propos. Je suis pas là.

  6. #155
    rik 2

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Je vous propose [d'utiliser] une couleur particulière (sauf le vert) pour écrire le critère [proposé].
    ...
    Je vous invite à en donner à l'aide d'une couleur différente du noir ou du vert.
    et de la couleur que tu as choisie car c'est illisible

  7. #156
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Si je dis que : " la pomme tombe vers le bas parce qu'elle est plus lourde que l'air mais un ballon en hélium s'en vole parce qu'il est plus léger que l'air, ceci n'est vrai que sur la terre."
    Je ne trompe personne, et je précise bien les limites de mon explication.
    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    PS : lourd ou léger se rapporte à la masse volumique.
    Tout corps en chute libre "tombe". Sauf qu'en impesanteur, ou en micro-pesanteur, la pomme pèse toujours la même chose mais ne va pas "vers le bas". Et ça n'explique pas du tout pourquoi la Lune ne va pas "vers le bas" non plus. Ou pourquoi l'eau monte et descend lors des marées. Et cætera.

    C'est pourquoi tôt ou tard la phrase "la pomme tombe vers le bas parce qu'elle est plus lourde que l'air" finit intégralement à la poubelle. Ce qui se fera en plusieurs étapes, par niveau d'approfondissement.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  8. Publicité
  9. #157
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    "la pomme tombe vers le bas parce qu'elle est plus lourde que l'air" possède un domaine de validité, il suffit de le préciser et alors on ne trompe personne.

    @rik2 : chez moi c'est parfaitement lisible.

  10. #158
    Schrodies-cat

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Plutôt que d'attendre d'être contredit, je préfère le faire moi même, et reconnais que la notion de surfusion est importante dans la description du phénomène non exceptionnel des pluies verglaçantes.
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .

  11. #159
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    "la pomme tombe vers le bas parce qu'elle est plus lourde que l'air" possède un domaine de validité, il suffit de le préciser et alors on ne trompe personne.
    Du tout.

    Même en l'absence d'air, par exemple dans un labo terrien sous vide simulé, la pomme tombera quand même. D'ailleurs elle continue d'exercer un poids au repos sur le sol. Donc l'explication comme quoi c'est parce que l'air aurait une masse volumique inférieur que la pomme tomberait, est invalide sur toute la ligne -- on s'en rend compte quand on parvient à un niveau suffisant pour aborder ce qui se passe vraiment.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 03/07/2015 à 15h01.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #160
    stefjm

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Du tout.

    Même en l'absence d'air, par exemple dans un labo terrien sous vide simulé, la pomme tombera quand même. D'ailleurs elle continue d'exercer un poids au repos sur le sol. Donc l'explication comme quoi c'est parce que l'air aurait une masse volumique inférieur que la pomme tomberait, est invalide sur toute la ligne -- on s'en rend compte quand on parvient à un niveau suffisant pour aborder ce qui se passe vraiment.
    Reste à savoir si l'absence d'air au voisinage de la pomme est suffisant pour invalidé que c'est l'ensemble de l'air de la planète qu'il faut considérer.

    C'est un peu comme le principe de Mach...
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  13. #161
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Dans ce cas le dihydrogène ou l'hélium, si légers, pourquoi ne s'échappent-ils pas de Jupiter ou Saturne ? Ou encore : comment se forment les étoiles ?

    Un indice : ç'a quelque chose à voir avec la pomme qui tombe
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  14. #162
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Je fait mienne cette réponse :
    Citation Envoyé par Schrodies-cat Voir le message
    La on touche là ce qui peut être un travers de la vulgarisation: plutôt que mettre en avant ce qui constitue l'ordre habituel des choses (l'eau gèle à zéro degrés), on risque d'attacher une importance excessive à des phénomènes rares (surfusion).
    Qui possède une limite :
    Citation Envoyé par Schrodies-cat Voir le message
    Plutôt que d'attendre d'être contredit, je préfère le faire moi même, et reconnais que la notion de surfusion est importante dans la description du phénomène non exceptionnel des pluies verglaçantes.

  15. Publicité
  16. #163
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Du tout.

    Même en l'absence d'air, par exemple dans un labo terrien sous vide simulé, la pomme tombera quand même. D'ailleurs elle continue d'exercer un poids au repos sur le sol. Donc l'explication comme quoi c'est parce que l'air aurait une masse volumique inférieur que la pomme tomberait, est invalide sur toute la ligne -- on s'en rend compte quand on parvient à un niveau suffisant pour aborder ce qui se passe vraiment.
    En le comprenant : ce qui est plus léger que l'air s'en vole : ce qui est vrai dans la majorité des cas, mais on peut toujours trouvé un contre-exemple la question c'est ce cas (contre-exemple) a-t-il un intérêt à être exposé dans le cadre du phénomène expliquer ou ne va-t-il pas noyer l'explication.

  17. #164
    shokin

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    J'ai déplacé les messages parlant de conjectures dans cette discussion, où vous pourrez discuter des conjectures.

    Merci de continuer de discuter sur ce qu'est une bonne vulgarisation scientifique.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  18. #165
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    En le comprenant : ce qui est plus léger que l'air s'en vole : ce qui est vrai dans la majorité des cas, mais on peut toujours trouvé un contre-exemple la question c'est ce cas, a-t-il un intérêt à être exposé dans le cadre du phénomène expliquer ou ne va-t-il pas noyer l'explication.
    ... ce qui se heurte à :
    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Dans ce cas le dihydrogène ou l'hélium, si légers, pourquoi ne s'échappent-ils pas de Jupiter ou Saturne ? Ou encore : comment se forment les étoiles ?

    Un indice : ç'a quelque chose à voir avec la pomme qui tombe
    Tout est lié, mais la masse volumique est largement secondaire. En fait cet étagement des masses volumiques sous-entendu dans "la pomme tombe ers le bas parce qu'elle est plus lourde que l'air" n'est même qu'un aspect particulariste soumis/conditionné par une gravité suffisamment importante -- i.e. ça montre la gravité mais honnêtement ça n'explique pas la gravité.

    La Lune est plus lourde encore que la pomme et pourtant elle "flotte" loin au-dessus de l'air
    Dernière modification par noir_ecaille ; 05/07/2015 à 16h10.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  19. #166
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    PS : Toutefois la notion de masse (moins intuitive que le "poids"...), volumique ou non, est un prérequis nécessaire à la compréhension de la force de gravité, avec pas mal d'autres (notions) encore comme la cinétique dont l'inertie et j'en passe rien qu'en mécanique newtonnienne. Tout un "monde" entre la vulgarisation "la pomme tombe ers le bas parce qu'elle est plus lourde que l'air" et l'espace-temps courbe
    Dernière modification par noir_ecaille ; 05/07/2015 à 16h17.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  20. #167
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Tout est lié, mais la masse volumique est largement secondaire. En fait cet étagement des masses volumiques sous-entendu dans "la pomme tombe ers le bas parce qu'elle est plus lourde que l'air" n'est même qu'un aspect particulariste soumis/conditionné par une gravité suffisamment importante -- i.e. ça montre la gravité mais honnêtement ça n'explique pas la gravité.

    La Lune est plus lourde encore que la pomme et pourtant elle "flotte" loin au-dessus de l'air
    cela dépend de ceux que tu veux expliquer, moi je pensais que tu voulais expliquer pourquoi il y a des objet qui tombe vers le bas et d'autre vers le haut.

  21. #168
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Même. Même (et justement) si cela dépend du niveau, que parfois il y ces mensonges pour (grands) enfants intermédiaires.

    Dans le cas de la pomme qui tombe, tout est relatif : le poids, la "verticalité" du repère, le déplacement de la pomme... et les "explications" plus ou moins vulgarisées iront du mensonge pour (grands) enfants à la théorie de la relativité générale -- ou peut-être même la gravité quantique pour les plus acharnés !
    Dernière modification par noir_ecaille ; 05/07/2015 à 19h36.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  22. Publicité
  23. #169
    stefjm

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Bonjour,
    Je ne comprend pas cette histoire de mensonge, pour petit ou grand enfant.
    Il n'y a que des modèles extrapolés des mesures, donc que des mensonges.

    Et évidement jamais de modèle ultime, de vérité vraie que cette fois-ci c'est bon on est sûr, etc...

    La nuance entre le mensonge et le modèle me semble être dans l'intention de tromper ou non.

    Lorsqu'on enseigne ou vulgarise, on expose des modèles, pas des mensonges.
    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  24. #170
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Bonjour,

    Je m'associe à ces remarques, mais remplacerait "modelé" par "explication" :
    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Bonjour,
    Je ne comprend pas cette histoire de mensonge, pour petit ou grand enfant.
    Il n'y a que des modèles extrapolés des mesures, donc que des mensonges.

    Et évidement jamais de modèle ultime, de vérité vraie que cette fois-ci c'est bon on est sûr, etc...

    La nuance entre le mensonge et le modèle me semble être dans l'intention de tromper ou non.

    Lorsqu'on enseigne ou vulgarise, on expose des modèles, pas des mensonges.
    Cordialement.
    Cordialement.

  25. #171
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    L'expression "mensonge pour enfants" ne m'est pas exclusive. Elle est par exemple dans le sympathique et drôlissime bouquin vulgarisateur La science du Disque-Monde, co-éecrit par feu Terry, Ian Stewart et Jack Cohen.

    En fait, j'utilise l'expression pour souligner de façon très transparente :
    - d'une part l'aspect beaucoup plus innocent de ces mensonges dits pour "enfants" -- comme on ment à un enfant de moins de cinq ans parce qu'il est candide face à un monde vaste et complexe dont il perçoit tout juste l'existence sans vraiment pouvoir comprendre par lui-même (un monde qui le dépasse, pour tout dire)
    - d'autre part l'aspect intrinsèquement limité des "explications" fournies -- l'étendue et même l'exactitude des informations fournies sont complètement contraintes par la capacité/incapacité de compréhension de l'interlocuteur

    Un modèle scientifique n'est pas censé mentir, en cela qu'il singe le réel de façon bluffante -- contrairement à une explication vulgarisée, surtout à bas niveau.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  26. #172
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Un modèle scientifique n'est pas censé mentir, en cela qu'il singe le réel de façon bluffante -- contrairement à une explication vulgarisée, surtout à bas niveau.
    Je dirais plutôt : "...qu'il singe les phénomènes connus ..."

  27. #173
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    En même temps, quel besoin de préciser cette lapalissade à l'endroit des modèles scientifiques ? Puisqu'à l'évidence la Science ne modélise pas ce qui n'est pas connu. Voire on déduit de modèles scientifiques des prévisions à vérifier
    Dernière modification par noir_ecaille ; 06/07/2015 à 17h18.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  28. #174
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Si, on modélise la matière noire, l'énergie noire, les cordes...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  29. Publicité
  30. #175
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    On a connaissance de ces "phénomènes", dans le sens où on constate/observe/connaît au moins une part (non-exhaustive ?) directe ou indirecte de leurs effets.

    La théorie des supercordes est très difficile à tester. On n'a pas trouvé le graviton mais le Higg, par exemple. Par ailleurs il s'agit d'un modèle ambitieux, censé regrouper/fusionner deux des plus grands modèles de physique (relativité générale + mécanique quantique), donc c'est encore une fois à partir de phénomènes connus.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  31. #176
    Carcharodon

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    En fait, je trouve que tout ça est simplement une tempête dans un verre d'eau.
    Une bonne vulgarisation scientifique, c'est quelque chose qui doit donner envie au plus grand nombre d'en savoir plus sur le sujet, sans tomber dans l'écueil de l'image d'épinal, et ça s'arrête là.
    L'exercice a une base simpliste (et simplificatrice), bien que son exécution soit très délicate et que n'importe qui ne peut pas s'improviser bon vulgarisateur, même s'il est a la pointe dans son domaine scientifique.
    Car pour être un bon vulgarisateur, il faut, en plus, être un bon communicant.

    #### supprimé : toujours aimable, comme d'habitude !
    la vulgarisation, qui est une porte d'entrée a une explication, et non une explication scientifique rigoureuse et exhaustive (si ça peut exister...).
    Dernière modification par JPL ; 07/07/2015 à 15h43.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  32. #177
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Je rejoins dans une bonne part Carcharodon sur l'aspect communication/vulgarisation des Sciences et je reviens sur :
    Citation Envoyé par contrexemple Voir le message
    Il me semble que c'est une approximation suffisante à l'échelle du phénomène expliquer.
    ... ce qui s'apparenterait moins à de la vulgarisation qu'à ce qu'on attend d'un modèle/théorie scientifique, finalement.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 07/07/2015 à 16h09.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  33. #178
    contrexemple

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Ici il est essentiellement question de la vulgarisation pratiquer sur ce forum...

  34. #179
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Bah on a de tout qui vient sur ces forums. Le plus souvent des adultes avec un minimum de bases et plus rarement des jeunes (onze ans pour le plus jeune que j'ai aperçu) et même des adultes sans réelle base -- qui se sentent "parfois" mal accueillis à cause du rigorisme des rectifications pleuvant sur eux. Bien qu'on ne puisse pas non plus les laisser dans l'erreur...

    Encore une fois, ça rejoint ce que disait Carcharodon :
    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Une bonne vulgarisation scientifique, c'est quelque chose qui doit donner envie au plus grand nombre d'en savoir plus sur le sujet, sans tomber dans l'écueil de l'image d'épinal, et ça s'arrête là.
    L'exercice a une base simpliste (et simplificatrice), bien que son exécution soit très délicate et que n'importe qui ne peut pas s'improviser bon vulgarisateur, même s'il est a la pointe dans son domaine scientifique.
    Car pour être un bon vulgarisateur, il faut, en plus, être un bon communicant.
    ... s'agissant de l'aspect général de la vulgarisation, à savoir :
    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    la vulgarisation, qui est une porte d'entrée a une explication, et non une explication scientifique rigoureuse et exhaustive (si ça peut exister...).
    ... bien qu'en effet, il est vrai et souvente fois rappelé que FSG dispense davantage une vulgarisation de bon niveau, c'est à dire davantage d'explications que de simplifications.


    Le fond à retenir, c'est : savoir dispenser une réponse la moins fausse possible tout en s'adaptant au plus près au niveau de la personne posant une question.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 09/07/2015 à 11h54.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  35. #180
    noir_ecaille

    Re : Qu'est-ce qu'une bonne vulgarisation scientifique ?

    Le fond à retenir, c'est : savoir dispenser une réponse la moins fausse possible tout en s'adaptant au plus près au niveau de la personne posant une question, et ne pas hésiter à avertir des limites des explications, y compris le fait que certaines étapes/connaissances soient un préalable indispensable relativement à certaines questions -- la partie la plus délicate à mon avis.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Page 6 sur 6 PremièrePremière 6

Discussions similaires

  1. Scientifique et rédacteur/journaliste vulgarisation scientifique
    Par LordLord dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 16
    Dernier message: 18/12/2013, 19h29
  2. Bonne vulgarisation
    Par salym dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/07/2012, 22h11
  3. [Divers] Thèse Vulgarisation Scientifique
    Par romain51 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/11/2009, 08h23
  4. la vulgarisation scientifique
    Par clairouste dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2008, 23h25
  5. Bonne vulgarisation en cosmologie
    Par Seirios dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/08/2007, 09h03