Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

selon vous, comment s'est crée l'univers ?



  1. #1
    TheMacaw

    selon vous, comment s'est crée l'univers ?


    ------

    Bonsoir

    Selon vous, comment s'est crée l'univers ? Il y a une explication...quelle est elle ?

    Cordialement

    -----
    Dernière modification par mh34 ; 09/01/2016 à 17h39. Motif: orthographe!

  2. Publicité
  3. #2
    PIXEL

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    on ne peut que te renvoyer vers des bon bouquins faciles à lire...

    comme ceux d'Hubert Reves

    http://www.natura-sciences.com/envir...-lunivers.html

  4. #3
    izentrop

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    Il y a aussi http://www.astrosurf.com/luxorion/cosmos-creation.htm

    Quoique "création" n'est peut-être pas indiqué

  5. #4
    f6bes

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    Citation Envoyé par TheMacaw Voir le message
    Bonsoir

    Selon vous, comment s'est crée l'univers ? Il y a une expliquation...quelle est elle ?

    Cordialement
    Bjr à toi,
    Le " selon vous" n'implique PAS le " comment s'est crée....".C'est donc un point de vue PERSONNEL de tout un chacun que tu sollicites.
    Donc les réponses peuvent etre n'importe lesquelles, ce qui n'apporteras pas forcément une once de consencus.

    SELON les " scientifiques" , là la démarche à un autre sens et..... ll SUFFIT d'interroger le net et NON pas...tout le monde.
    Bon WE
    Dernière modification par f6bes ; 09/01/2016 à 08h27.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    Citation Envoyé par poillaineux Voir le message
    Quoique "création" n'est peut-être pas indiqué
    Je suis d'accord et préfère l'éviter.
    trop ambigu et multi sémantique.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  8. #6
    PIXEL

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    attention au "NET" toutefois.

    comme la langue d’Ésope , on y trouve le pire et le meilleur....

    il y a quelques auteurs reconnus j'en ai cité un , on pourrait ajouter d'autres francophones comme
    André Brahic.

    ou Anglophones comme Stephen Hawking , quoi que nettement plus difficile à aborder

    mais il y a aussi des noms connus et bien plus médiatiques qui sont de pures fantaisistes.
    je ne les citerai pas !
    Dernière modification par PIXEL ; 09/01/2016 à 08h55.

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message

    mais il y a aussi des noms connus et bien plus médiatiques qui sont de pures fantaisistes.
    je ne les citerai pas !
    Ah , heu , Bog......duo célébres ! (bouvard et Pécuchet peut etre !)
    Bon WE
    Dernière modification par f6bes ; 09/01/2016 à 09h18.

  11. #8
    PIXEL

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    si "ils" viennent chercher des poux au forum , c'est toi qui assume !

  12. #9
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    Citation Envoyé par TheMacaw Voir le message
    Bonsoir

    Selon vous, comment s'est crée l'univers ? Il y a une expliquation...quelle est elle ?

    Cordialement
    Pour la faire courte, le modèle actuel de cosmologie peut se résumer par : "l'Univers est né du vide".

    Et qu'est que le vide ? Il y a 3 notions qu'il ne faut pas confondre :

    1 Le néant qui représente l'absence d'espace, de temps et plus généralement de tout ce qui pourrait représenter quoique ce soit d'intelligible. Le néant est une notion métaphysique, et non physique, c'est à dire qu'il réside dans sa simple définition : ce n'est rien. On ne doit, en droit, le faire correspondre avec rien d'existant, par définition.

    2 Le vide, qui n'est pas rien. Le vide se définit comme l'état d'énergie minimale des champs. Il n'est donc pas absolu dans le sens de "pas absolument vide", même fondamentalement. Une particule est ou n'est pas. Alors qu'un champs existe même à l'état d'énergie minimale et élucider ses lois occupe les jours et les nuits des théoriciens. Le vide héberge "en potentiel" absolument tout le bestiaire des particules. Il suffit d'agiter le tapis, de lui injecter de l'énergie, pour provoquer une profusion de particule, comme des fruits tombant du pommier que l'on secoue. La notion de vide devient relative : il y a "quelque chose" formant ce vide manifestement, muni de lois précises et non triviales. Formé de champs couplés qui se répartissent l'énergie de manière très inégales. Le nombre et le couplage possibles des champs sont absolument inépuisables.

    Note : le nombre zéro en mathématique n'est pas rien non plus. Etant un nombre, il est pourvu de nombreuses propriétés. Ayant des propriétés... ce n'est pas rien.

    3 L'espace-temps, le contenant géométrique du vide, que l'on pourrait supposer coïncider avec un "vide absolu" (un vide sans les champs qui composent le vide réel). Cet espace-temps est décrit par la Relativité générale et même si on le "vide de son vide" il conserve des propriétés qui n'ont rien de triviales :
    - l'espace fait bloc avec le temps, au sens que toute mesure des distances entre deux événements doit faire intervenir la coordonnée temporelle t en plus du vecteur position r pour être invariante d'un référentiel à un autre (invariant de Lorentz : ds² = c²dt² - dr²);
    - en présence d'énergie-impulsion il adopte une courbure ;
    - envisagé dans son ensemble il ne possède pas de solution statique stable : il ne peut être qu'en expansion ou en contraction ;
    - il possède possiblement une topologie complexe (concept d'espace non simplement connexe) ;
    - il est possible d'envisager un nombre plus grand que 3+1 dimension (dimensions compactifiées requises par la théorie des cordes...) ;
    - il est possible de le discrétiser, c'est à dire de concevoir un genre d'atome d'espace temps (voie suivie par la théorie des boucles)
    - il est possible d'utiliser une notion de point qui n'est plus sans dimension mais qui devient un opérateur quantique (géométrie non commutative)

    L'espace-temps n'a donc rien d'un objet simple et sa complexité structurale pourrait être mise à l'origine de la fécondité du vide.

    Ces deux dernières notions de vide quantique et d'espace-temps représentent quelque chose de physique, et elles font l'objet de spéculations de haut niveau, car elle sont testables.


    Vide et matière

    Ce qu'on appelle la matière, c'est un vide qui n'est pas à son état d'énergie minimal, c'est à dire un vide excité.

    Ce qu'on appelle le vide c'est un ensemble de champs, un pour chaque particule élémentaire, à leur état d'énergie minimal. Même dans cet état minimal, le champ conserve une activité résiduelle qui produit des couples de particules qui se résorbent en un temps très court (d'autant plus court que la particule produite est massive). Le vide est une ruche vibrionnante qui produit de la matière à jet continu. Mais il s'agit d'une matière virtuelle, c'est à dire que ces particules ne peuvent pas interagir avec une particule réelle, un détecteur de particules par exemple ; elles produisent par contre un effet collectif qui joue un rôle important dans la théorie des champs quantiques.

    L'énergie par unité de volume ρ autrement dit la densité d'énergie du vide (en Joule/m3, par exemple) résulte d'une sommation sur les champs quantique.

    L'énergie E d'un champ en théorie quantique c'est :

    E(n) = (n + 1/2)hv

    avec
    h la cte de Planck
    v la fréquence (pour une particule de masse m au repos, on a hv = mc²)
    n = 0, 1, 2... le nombre de particules (réelles) du champ.

    n>0 représente l'état excité, le champ génère de la matière
    n=0 représente l'état d'énergie minimal du champ, cad le vide.

    D'où l'énergie de point zéro du champ :

    E(n=0) = hv/2

    ...qui n'est pas nulle.

    Pour calculer l'énergie de vide, on intègre sur tous les champs de toutes les particules (fermions, bosons) pour obtenir un total.

    Et là, c'est le drame...

    L'intégrale donne une densité d'énergie de l'ordre de ρ~1e120 fois la densité d'énergie mesurée. Notre vide semble étonnamment peu énergétique. C'est le problème dit de la constante cosmologique. Sans doute le problème ouvert le plus brûlant de la physique actuelle.

    Mais bon...

    Si on passe ça sous le tapis, l'idée est que "naturellement" on a une "énergie plancher" qui se déduit du formalisme fondamental la théorie quantique des champs. Comme il s'agit de l'état fondamental des champ, l'idée d'une "dilution" est sans objet. Cela signifierait que les lois de la physiques changent avec l'expansion.


    Vide et expansion

    Si je prend un système constitué très simplement d'un volume de vide et que j'augmente ce volume, en lui faisant subir une expansion, que se passe t'il ? J'ai crée un volume plus grand d'espace remplis de vide. Comme ce vide représente une certaine énergie par unité de volume, j'ai augmenté l'énergie de mon système.

    Soit U l'énergie interne de mon système.

    En thermodynamique de base, j'ai l'équation de conservation de l'énergie qui s'écrit comme ça, pour un système adiabatique (=qui n'échange pas de chaleur avec l'extérieur, ce qui est le cas de l'Univers) et isentropique (= dont le nombre moyen de particules par unité de volume ne change pas, ce qui est le cas du vide) :

    dU = -pdV

    dU est la variation de mon énergie interne
    p est la pression
    dV est la variation de volume

    Très simplement, si j'ai un piston remplis de gaz sous pression et que je le laisse aller, son volume va augmenter (dV>0), et l'énergie interne va diminuer : une force travaille, et ce travail est fourni à l'extérieur, ce qui fait tourner le moteur de la Volvo, par exemple . Mais ici, il ne semble pas que l'Univers puisse faire tourner une Volvo. Il ne fournit de travail à personne.

    Alors voyons. D'après ce qui précède :

    dU = ρdV

    d'où :

    ρ = -p

    Autrement dit l'augmentation de l'énergie interne est compensée par une pression négative. C'est un truc plutôt bizarre, mais vrai et qui se constate dans l'effet Casimir.

    Bon, ça c'est ce que nous dit la théorie quantique des champs, au sujet du vide.

    Que nous dit la Relativité Générale, au sujet de l'espace ? Que la gravité d'un fluide quelconque de densité d'énergie ρ et de pression p est :

    g = ρ + 3p

    Car en RG, la pression gravite, c'est à dire qu'elle doit être comptabilisée dans la somme des termes qui produisent une courbure de l'espace. Le chiffre 3 devant le terme p est lié aux 3 dimensions spatiales.

    Comme p est négative et égale à -ρ, ρ+3p est une quantité négative, ce qui implique une gravité répulsive, et la croissance de la métrique da/dt est du genre :

    da/dt ~ exp(Ht)

    avec H = (da/dt)/a

    soit quelque chose d'assez musclé en terme d'exponentiel ("plus ça croit, plus ça croit rapidement" ). C'est ce mode d'expansion que l'on appelle l'inflation.

    Ainsi "naturellement" un espace vide dont la densité d'énergie n'est pas nulle semble voué à croître indéfiniment, et de manière inflationnaire. Et ça apparaît tellement naturellement dans les équations "semi-classiques" (c'est à dire prenant en compte à la fois la relativité générale et la théorie des champs quantiques) que la question maintenant est de savoir pourquoi l'expansion est si faible : s'il y a eu inflation, celle ci doit bien s'être interrompue, et assez vite, sinon on ne serait pas là pour en parler, ce que les anglo-saxons appellent "the graceful exit". C'est pour ça qu'on fait intervenir un champ qui se "dégrade" en très peu de temps et se thermalise en se couplant au champs "classiques" du Modèle Standard, engendrant un univers dense et chaud (1e27 K), avec une densité d'énergie du vide devenue très petite (~1 GeV/m3) et en expansion "classique", cad non pas inflationnaire mais dégressive, jusqu'à ce que l'univers se dilue suffisamment pour que le vide reprenne le dessus, ce qui est à nouveau le cas.


    Vide et multivers


    On part de l'idée que le vide va générer de l'espace à un taux qui dépend de son niveau d'énergie. On suppose également que ce niveau d'énergie des vides remplissant ces nouveaux espace puisse varier de place en place. On peut appeler tout volume d'espace remplis d'un vide homogène un univers. Et l'ensemble des univers remplis de vides à différents niveaux d'énergie, le Multivers. On part d'un vide quelconque de densité non strictement nulle. Ce vide va produire des mètres cube de vide du même niveau d'énergie que lui, plus ou moins, et à nouveau les mètres cube les plus énergétiques seront les plus productifs dans le lot, jusqu'à l'atteinte d'un maximum donné par les lois de la Physique. C'est un genre de sélection darwinienne : le vide le plus productif s'impose, non pas qu'il empêche les autres d'exister évidemment, mais que si on prend 1 m3 de vide quelconque dans l'immensité du Multivers, il a toute les chances d'être proche de la densité limite. Donc en inflation violente. Et on peut démontrer que les fluctuations du vide sont d'autant plus fortes que le taux d'expansion est important. Les vides énergétiques sont donc également les plus fluctuant.

    La question de l'origine ne s'en trouve pas résolue stricto-sensu, mais se ramène à un requis minimal : on n'a besoin à l'origine que d'un volume planckien de vide quantique pour générer, par sélection successive des vides, un grand Multivers qui produit du vide fluctuant à tour de bras. Et là dedans, finit forcément par advenir une fluctuation qui porte l'état de vide à un niveau quasi nul, générant notre Big Bang chaud.
    Parcours Etranges

  13. #10
    TheMacaw

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    Bonsoir

    Merci pour vos réponses. J'ai trouvé le dernier post très instructif. Cela me donne une idée plus clair de la vision scientifique à ce sujet.

    Cordialement,

  14. #11
    TheMacaw

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    Bonsoir

    Oui en faite je voulais savoir ce qui, selon vous à provoqué le big bang sachant que la science peut expliquer l'après big bang mais pas l'avant, je me suis dit peut être que chacun avait une idée personnelle sur la question...bon week end.

  15. #12
    TheMacaw

    Re : selon vous, comment s'est crée l'univers ?

    Je répondais à f6bes mais la citation n'a pas fonctionné.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. comment s'est crée l'univers ?
    Par albertfranklein dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 14
    Dernier message: 20/04/2014, 20h45
  2. Peut-on savoir quand et comment s'est crée l'univers? Les physiciens ont-ils fait fausse route?
    Par Alexandre-le-grand-Cow-boy dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 65
    Dernier message: 17/09/2013, 09h06
  3. Qui a crée l'univers ?
    Par ALTAZ dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/08/2013, 14h31
  4. L'univers selon Jean Pierre Luminet... et le Big Bang
    Par fafa77130 dans le forum Archives
    Réponses: 16
    Dernier message: 02/07/2013, 13h31