Marre du clônage
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Marre du clônage



  1. #1
    invite1be883ee

    Marre du clônage


    ------

    Vous savez tous que l'on vient de découvrir un Mammouth en Sibérie.
    Il a été appelé Yakugir.
    Très bien conservé, ses poils et une partie de ses organes internes ont pu être récupérés (je résume).
    Bien entendu, tout le monde à encore relancé la phrase magique "va t'on le cloner?".
    Depuis que cette "connerie" de film de Jurassic Park est sortie, on ne parle plus que de clonage.
    Ca m'énerve et c'est complètement débile!!
    A quoi bon cloner un animal que la sélection naturelle à fait disparaître?
    S'il n'est plus là, ce n'est pas pour rien bon sang!!!
    De plus, on le rabâche à chaque fois, l'ADN ne peut se conserver dans de telles conditions.
    Voilà. Un coup de gueule pour dire qu'il y en a marre d'entendre parler de clonage d'animaux disparus et qu'il faudrait que les médias se mêlent de leur bouillie infâme et quotidienne plutôt que de nous gonfler avec leurs inepties qu'ils tiennent pour scientifiques, j'ai dit!!!

    -----

  2. #2
    kinette

    Bonjour!
    Vous savez tous que l'on vient de découvrir un Mammouth en Sibérie.
    Il a été appelé Yakugir.
    Très bien conservé, ses poils et une partie de ses organes internes ont pu être récupérés (je résume).
    Chouette je n'avais pas entendu parler de cette découverte. Quelqu'un a un lien?

    Bien entendu, tout le monde à encore relancé la phrase magique "va t'on le cloner?".
    Depuis que cette "connerie" de film de Jurassic Park est sortie, on ne parle plus que de clonage.
    Ca m'énerve et c'est complètement débile!!
    Ca fait simplement partie du rêve et de l'imaginaire des gens...
    Or c'est connu la presse joue beaucoup sur le rêve (quand ce n'est pas sur les peurs ) des gens pour vendre...

    A quoi bon cloner un animal que la sélection naturelle à fait disparaître?
    Bon premièrement il ne faut pas rêver: le clonage n'est pas une mince affaire pour des animaux vivants, alors pour un individu mort, de plus depuis un sacré bout de temps...
    Bon sinson si on veut y chercher un intérêt scientifique: ça pourrait permettre de mieux comprendre des choses sur cette espèce disparu, meiux comprendre ses relations avec les espèces d'éléphants...
    L'homme est un animal curieux (enfin du moins une partie de l'espèce) et cette envie de savoir peut le pousser à faire des expériences bizarres.
    Dans le cas du mammouth, je pense que ça pose (en théorie) moins de problèmes éthiques que pour bien d'autres cas... (enfin si il y aurait des gros problèmes éthiques si on y réfléchit bien: il faudrait utiliser des éléphants actuels... enfin c'est pas demain la veille car il faudrait déjà savoir contrôles la reproduction des éléphants, et en plus il n'est pas sûr que ce soit possible de faire du clonage de mammouth en utilisant des ovocytes de mammouths... bref pratiquement ça relève du rêve).

    S'il n'est plus là, ce n'est pas pour rien bon sang!!!
    Bon mais pour des intérêts de recherche on "fabrique" bien des lignées qui ne seraient pas là car elles seraient éliminées par la sélection naturelle.
    Le fait de refaire quelque chose qui n'existe plus, ou de faire quelque chose qui n'existerait pas n'est pas en soit un problème. Le problème et le comment (ne pas le faire de façon enfreignant l'éthique), le pourquoi (si les buts sont peu recomandables...), et les conséquences possibles à bien peser.


    De plus, on le rabâche à chaque fois, l'ADN ne peut se conserver dans de telles conditions.
    Voilà.
    De l'ADN persiste certainement, mais pas dans un état formidable, et même s'il était parfaitement conservé je ne vois pas trop comment on pourrait l'utiliser pour faire du clonage...

    Un coup de gueule pour dire qu'il y en a marre d'entendre parler de clonage d'animaux disparus et qu'il faudrait que les médias se mêlent de leur bouillie infâme et quotidienne plutôt que de nous gonfler avec leurs inepties qu'ils tiennent pour scientifiques, j'ai dit!!!
    Totalement d'accord...
    Malheureusement la presse est ce qu'elle est, et les gens sont plus prêts à payer pour entendre ce qu'ils ont envie d'entendre plutôt que pour apprendre des choses sensées...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  3. #3
    DonPanic

    Slu
    A quoi bon cloner un animal que la sélection naturelle à fait disparaître?
    ??? Ce me semble unebien curieuse conception du Darwinisme...
    Les Mammouths ne semblent pas avoir été supplantés par plus évolué;
    terrassés par un accident climatique, plutôt.

  4. #4
    Rincevent

    sur le sujet:

    PARIS (AFP) - Une carcasse de mammouth vieille de plus de 18.000 ans, comprenant notamment la tête bien préservée et une patte presque intacte, a été extraite en septembre dernier de la terre gelée de Sibérie par une expédition franco-russe, qui a révélé sa grande trouvaille mercredi à Paris.
    Cette annonce a été faite au Muséum national d'histoire naturelle par Bernard Buigues, directeur des expéditions Cerpolex/Mammuthus, à l'origine de cette découverte, et les paléontologues Yves Coppens, du Collège de France, et Dick Mol, du Muséum d'histoire naturelle de Rotterdam (Pays-Bas).

    Ce mammouth laineux a été repéré dès novembre 2002 par un chasseur russe de rennes de la région de Yukagir, Vassili Gorokhov, lui-même alerté par ses enfants qui avaient aperçu une défense émergeant de la rive d'une rivière. Après l'avoir dégagée, le chasseur découvre la deuxième défense puis le crâne auquel les défenses sont encore rattachées. Gorokhov décide alors d'aller vendre son précieux trophée dans la ville de Yakoutsk.

    La nouvelle parvient à Bernard Buigues, organisateur d'expéditions polaires à la tête de sa société Cerpolex, qui consacre une partie de ses activités à la recherche de ces créatures préhistoriques pour les mettre à la disposition de la science. A cette fin, il a mis sur pied un comité scientifique, Mammuthus, placé sous la direction du Pr Yves Coppens, célèbre pour ses travaux sur les ancêtres de l'homme mais spécialiste également des mammouths.

    Buigues se rend immédiatement à Yakoutsk. "Lorsque j'ai vu la tête, raconte-t-il, je suis resté médusé. Que ce soit dans la littérature ou dans des musées, je n'avais jamais vu un fossile aussi bien conservé, même si malheureusement la trompe manque."

    Depuis le début du XIXe siècle, seule une demi-douzaine de mammouths "en chair et en os" ont été mis au jour.

    Le Français obtient le fossile pour 25.000 euros, le dépose au Musée de Yakoutsk et organise une expédition pour récupérer le reste du mammouth qui portera le nom de la région de sa découverte, Yukagir, dans le nord-est de la Sibérie.

    Les hommes dégageront une omoplate, une partie de la colonne vertébrale, plusieurs côtes, une patte recouverte de peau et de poils, de l'estomac, de l'intestin et de la peau. L'arrivée de l'hiver sibérien les empêchera de terminer le travail, qui ne pourra reprendre que l'été prochain.

    Néanmoins, Dick Mol, coordinateur scientifique de Mammuthus, n'hésite pas à parler dès à présent d'une "découverte exceptionnelle grâce à la variété des examens que les scientifiques vont pouvoir entreprendre compte tenu de son état de conservation" et, entre autres, à la présence de la moelle dans ses os. L'examen du fossile révèle qu'il s'agit d'un mâle de 40 ans, mort voici 18.560 ans.

    Comme à l'accoutumée suite à une telle découverte, nombreux sont ceux qui s'interrogent sur la possibilité de faire revivre un jour les mammouths par clonage ou par fécondation d'une éléphante avec du sperme de pachyderme préhistorique. La majorité des biologistes sont très sceptiques.

    Dans un entretien accordé au mensuel "Science et vie", dont le numéro d'avril consacre un reportage à la découverte de Yukagir, Yves Coppens est, lui, plus nuancé.

    "Cela me paraît impossible à l'heure actuelle, reconnaît-il, parce que l'ADN est très fragile et se brise aisément, même dans d'excellentes conditions de conservation. Je ne sais pas si nous serons un jour en mesure de remettre sur patte un fossile. (...) Mais je ne comprends pas qu'un scientifique n'ait pas l'audace d'y songer, même si nous n'en sommes pas encore là."

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    invite1be883ee

    Quand je parle de sélection naturelle, les éléments climatiques sont inclus.
    Le climat a évolué, le mammouth n'était pas adapté et a donc disparu, c'était là mon idée mais il est vrai que j'aurai pu la développer un peu plus pour éviter les confusions...[/quote]

  7. #6
    vince

    On aimerait bien avoir des photos de ces découvertes de mamouth...

  8. #7
    kinette

    Le climat a évolué, le mammouth n'était pas adapté et a donc disparu, c'était là mon idée mais il est vrai que j'aurai pu la développer un peu plus pour éviter les confusions...
    Les disparition d'espèces ne sont pas nécessairement liées à une "adaptation ou non adaptation": entrent en jeu pas mal de facteurs, tels les tailles des populations, les événements catastrophiques...
    On se demande aussi quelle est la part des chasseurs préhistoriques pour le disparition de pas mal d'espèces.

    Une chose semble très probable: de nombreuses espèces maintenant disparues pourraient se développer et survivre sans problème à l'heure actuelle...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. #8
    invite09c6c378

    Citation Envoyé par Padwyll
    Bien entendu, tout le monde à encore relancé la phrase magique "va t'on le cloner?".
    Depuis que cette "connerie" de film de Jurassic Park est sortie, on ne parle plus que de clonage.
    Ca m'énerve et c'est complètement débile!!
    Bon, c'est un cri du coeur pour... pas grand chose... moi je trouve que ce serait rigolo... et je crois qu'il faut le prendre avec un peu d'humour...
    Pour l'instant c'est de la science fiction... mais il y a des amateurs... de science fiction! Et l'homme a toujours été un apprenti sorcier... c'est bien connu!

  10. #9
    kinette

    Bon, c'est un cri du coeur pour... pas grand chose... moi je trouve que ce serait rigolo... et je crois qu'il faut le prendre avec un peu d'humour...
    Pour l'instant c'est de la science fiction... mais il y a des amateurs... de science fiction! Et l'homme a toujours été un apprenti sorcier... c'est bien connu!
    Je suis d'accord!
    Puis bon "ressusciter" un mammouth, je ne trouve pas ça super dangereux... ce serait beaucoup plus dangereux de ressusciter certains virus (ex. la fameuse "grippe espagnole"...). D'ailleurs ce gerne de manip est beaucoup plus réalisable :? .

    A noter qu'on a déjà essayer (par croisement) de reconsituer l'auroch, et il me semble que le cheval de Prejwalski (orthographe?) a aussi été en partie reconstitué à partir d'animaux de zoo plus ou moins croisés...
    Dans ces deux cas, pas de problèmes relevés...

    K.i se dit qu'il y a aussi le corps de Walt Disney qui attend dans un congélo depuis un bout de temps...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  11. #10
    DonPanic

    Slu
    Marre du clonage
    Bah, tu risques d'être excédé en permanence ops: dans les temps qui viennent.
    Rien que les chèvres qui produisent la protéine de toile d'araignée dans leur lait, ladite protéine servant à faire des super gilets pareballes au Canada,
    ça n'est qu'un début...

Discussions similaires

  1. Clonage clonage clonage est ce c’est vraie ou non ???
    Par invite03aa4200 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/04/2007, 19h35
  2. marre...
    Par invitefe78f998 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/11/2006, 08h17
  3. y en a marre de la pub!
    Par invite5c936263 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/05/2003, 13h08