Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

L'homme perfectible?



  1. #1
    paulb

    L'homme perfectible?

    Bonjour,
    L'exploration des génomes bat son plein et on est assuré que demain on en saura bien plus qu'aujourd'hui. Dès maintenant, dire qu'ils sont composés des quatre nucléotides ACGT est d'un grande banalité. Il est également banal de les trafiquer en retranchant ou greffant ici ou là un élément, pour obtenir un résultat prévu (ou non).
    Je ne sais pas si l'on est capable de synthétiser les nucléotides (ou de les isoler, ce qui, du point de vue pratique, revient au même) pour s'en servir dans les manipulations génétiques.
    Dans l'affirmative, rien n'empêche de produire des êtres vivants inédits, autrement dit, fabriquer des nouvelles espèces en les greffant sur un porte-greffe, le rendant capable de nouvelles performances.
    Admettons qu'on y parvienne pour l'homme, comme on le fait couramment pour les végétaux et les animaux. Dans ce cas, il est évident que l'on pourra, par exemple, augmenter leur capacité intellectuelle, autrement dit, améliorer leur système neuronal, pour obtenir les résultats qu'on souhaite. Le génome égoïste (Richard Dawkins) ainsi créé aura toute facilité de se transmettre par les voies habituelles.
    Pour passer des quelques centaines de cm^3 du crâne de Lucie au plus de 1600 de l'homme actuel il a fallu plusieurs millions d'années de sélection, pour peaufiner l'aire de Broca, deux millions. Dans peu de temps, je suis persuadé qu'on pourra faire faire artificiellement des progrès significatifs au système neuronal de l'homme.
    Des exemples dans le calcul mental exceptionnel existent: Ampère, Arago, Bidder, Fuller, Gauss, Inaudi, Mondeux, Whateley, sans parler des 10% d'autistes qui ont des capacités extraordinaires, certainement d'origine génétique. Ces capacités s'accompagnent souvent de lacunes dans d'autres domaines, mais on ne peut pas tout avoir.
    Naturellement, on butera dans des considérations morales, puisque pour obtenir des résultats chez l'homme, on ne peut pas éviter l'expérimentation, ce qui implique des pots cassés et est antinomique avec le principe de précaution.
    Seulement voilà: ce que l'homme sait faire, il l'a toujours fait, et le fera toujours, si ce ne seront pas les "bons", ce seront les "méchants". Et les "surhommes" ainsi créés feront mieux que les X-mines-énarques.
    La génétique permet dès maintenant de "perfectionner" les êtres vivants: tout dépend de ce qu'on entend sous le mot de "perfectionnement". Beaucoup plus que l'invention des moyens pour y parvenir chez l'homme, c'est de donner un sens acceptable à ce mot qui posera problème.
    "Je déplore le sort de l'humanité d'être entre d'aussi mauvaises mains que les siennes." La Mettrie.
    Amicalement Paulb.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Sushi

    Re : L'homme perfectible?

    Bonsoir Paul,

    Il me semblait qu'il était quasiment impossible de réussir un clonage humain actuellement, un "simple" clonage, sans une quelconque amélioration...

    pronostiquer l'amélioration de l'humain en la comparant à celle d'une plante etc... N'est-ce pas un raccourci un tantinet optimiste ?

    Je m'en vais de ce pas googliser un brin la question du clonage humain.

    Bien sincèrement
    @+
    Raphaël
    Meilleurs sentiments
    Raphaël...

  4. #3
    transhuman

    Re : L'homme perfectible?

    Bonjour,

    En bref oui l'être humain est perfectible.

    Le hic, c'est que lorsque ce débat surgit, le sujet de "l'intelligence" ou des "capacités cérébrales" montre aussi sa vilaine tête.

    Des tas de fonctions de l'organismes sont améliorables pour permettre à l'être humain d'accroitre ses possibilités sans se poser des questions sur l'intelligence.

    Juste quelques exemples :
    Sélection ( chez les enfants ) et maintient de la flore intestinale,
    Resistance à la cataracte, à la sourdité...etc,

    Par ailleurs les capacités extraordinaires de mémoire ou de calcul, notamment des autistes s'accompagne de nombreux problèmes, notamment au niveau des échanges entre les deux hémisphères cérébraux.

    Cordialement,

  5. #4
    Sushi

    Re : L'homme perfectible?

    Bonjour,

    Je reste sceptique quand à la possibilité de perfectionner les êtres humains car manifestement le "simple" clonage reproductif demeure à l'heure actuelle une vraie gageure (si on peut dire simple...)

    Voir ici par exemple :
    Mais dans la pratique, ça se complique. Non seulement la composition du milieu de culture et la qualité du couple "donneur receveur" influent nettement sur les résultats, mais en plus chaque étape réduit un peu plus le nombre de succès. Outre le fait que la fusion "noyau ovocyte" ne réussit pas toujours, sans oublier un tri drastique des meilleurs embryons et les pertes durant la gestation, pas moins de la moitié des clones ont des problèmes immunitaires ou cardiaques dès la naissance. Dans de telles conditions, dur, dur d'être un clone !

    Bref il semble que l'amélioration des humains restera longtemps absolument inaccessible (d'autant qu'il faudrait maîtriser parfaitement le génôme humain pour savoir quoi améliorer...). Il est donc prématuré de craindre les conséquences néfastes suggérées plus haut.

    Cher Paul, tu as choisi de faire débuter la discussion par l'hypothèse que l'homme est perfectible et tu semble suggérer son caractère néfaste.
    Ne serait-il pas plus intéressant de recentrer le débat sur les possibilités réelles actuellement envisageables. En laissant les considération éthiques ou philosophiques à l'équart ?

    des améliorations telles que les envisage transhuman sont souhaitables, sont elle techniquement réalisables ???

    Bien sincèrement
    @+
    Raphaël
    Meilleurs sentiments
    Raphaël...

  6. #5
    paulb

    Re : L'homme perfectible?

    Bonjour, transhuman et Raphaël!
    Citation Envoyé par transhuman
    Bonjour,
    En bref oui l'être humain est perfectible.
    Le hic, c'est que lorsque ce débat surgit, le sujet de "l'intelligence" ou des "capacités cérébrales" montre aussi sa vilaine tête.
    Pourquoi "vilaine tête"? Le cerveau est l'un des organes importants de l'homme, disons, le plus important. Dès maintenant, on y touche chirurgicalement assez souvent pour qu'il ne soit plus tabou. J'ai connu des gens à qui on a enlevé une tumeur profonde du cerveau et qui ont eu, de ce fait, un beau sursis. Je ne vois pas de contre-indication morale, même selon les conceptions actuelles, dans le fait qu'un jour on pourra y faire des modifications génétiques, à condition qu'on y apporte autant ou plus de précautions que pour les opérations. On en est encore loin, mais ça pointe à l'horizon.
    Citation Envoyé par Sushi
    Bonjour,
    Je reste sceptique quand à la possibilité de perfectionner les êtres humains car manifestement le "simple" clonage reproductif demeure à l'heure actuelle une vraie gageure
    Justement, je ne parle pas de l'heure actuelle, mais de l'avenir. Pour ce qui est du clonage, je ne pense pas qu'il sera pratiqué (sauf pour quelques riches irréfléchis comme ceux qui se font surgeler).
    Bref il semble que l'amélioration des humains restera longtemps absolument inaccessible.
    Personne n'en sait rien.
    Cher Paul, tu as choisi de faire débuter la discussion par l'hypothèse que l'homme est perfectible et tu semble suggérer son caractère néfaste.
    J'ai l'impression que tu as mal interprété ma dernière phrase:"La génétique permet dès maintenant de "perfectionner" les êtres vivants: tout dépend de ce qu'on entend sous le mot de "perfectionnement". Beaucoup plus que l'invention des moyens pour y parvenir chez l'homme, c'est de donner un sens acceptable à ce mot qui posera problème."
    Je pense que techniquement les obstacles peuvent être surmontés. On saura bientôt modifier la morphologie de l'homme, dans tous ses détails. La question se posera: que modifier et dans quel sens? Cette question n'est plus biologique, mais morale. Elle ne peut pas être tranchée maintenant, en fonction des conceptions morales d'aujourd'hui, qui évolueront d'ici la mise au point des techniques. Qu'aurait-on dit il y a cent ans si quelqu'un avait prévu "l'échange standard" du cœur pratiqué maintenant tous les jours?
    "Je déplore le sort de l'humanité d'être entre d'aussi mauvaises mains que les siennes." La Mettrie.
    Amicalement Paulb.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    transhuman

    Re : L'homme perfectible?

    Paul,

    J'ai dit "vilaine tête" parce que dès que l'on parle des possibles interventions au niveau intellectuels, en général les accusations d'eugénismes, de vouloir créer un "homo supérior" etc. fleurissent. ( comme si l'intellect etait separable du reste du corps humain....).

    Ceci dit, évidemment la guérison de maladie, comme une tumeur, n'a rien de commun avec la volonté d'accroitre le potentiel humain.
    C'est de la médecine réparatrice comme depuis Hippocrate...

    Cordialement,

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pourquoi l'homme ?
    Par Khépri dans le forum Biologie
    Réponses: 293
    Dernier message: 22/05/2011, 13h01
  2. Le sacre de l'homme...
    Par Mumyo dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 34
    Dernier message: 24/04/2007, 02h25
  3. L'homme est il un danger pour l'Homme ?
    Par hiram dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 19
    Dernier message: 30/08/2004, 11h23
  4. Le cerveau perfectible?
    Par Simonus dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 26/05/2004, 13h56