Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

question sur le DAC stéréo



  1. #1
    youyou4u

    question sur le DAC stéréo


    ------

    Bonjour à tous,

    Je suis apprenti ingénieur en formation électronique et génie élec, c'est mon premier post sur ce forum.

    je cherche à contrôler une source de courant depuis une tension sinusoidale (non alternative).
    Pour une précision maximale, j'aimerais utiliser un DAC (ou CNA) 24bits et 100kSpS minimum (pour créer un sinus allant jusqu'à une fréquence d'1kHz).

    Or quand je regarde sur Farnell, je vois que ces DAC sont tous dis "stéréo" et présente une sortie analogique droite et une autre gauche. Moi je recherche un DAC simple sortie ou avec sortie différentielle.

    Pouvez-vous m'éclairer sur ces sortie stéréo, sont-elles identiques ? Dans mon cas, je n'aurais donc qu'à utiliser une des deux sorties ?
    En fait en cette fin de semaine de recherche je me perds un peu, en effet comme écris dans cette datasheet (http://www.farnell.com/datasheets/1887532.pdf), ce DAC peut sortir une tension de 2.1Vrms ground centered, donc alternative. Or, on alimente le composant avec seulement des tensions positives (AVDD et DVDD) et donc je ne comprends pas comment le composant puisse sortir une tension négative ...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite14532198711
    Invité

    Re : question sur le DAC stéréo

    Je pensais que quand on arrive en école d'ingé on maitrise ce genre de chose, au moins en s'étant un jour posé des questions devant un lecteur CD ou DVD. Je dois me faire vieux

    L'audio est toujours un signal symétrique, les DAC audios travaillent avec une masse virtuelle (généralement Vcc/2) pour des raisons économiques la plupart du temps, ça évite une alim négative spécifique qui sera totalement inutile à cause de la transmission assymétrique (et capa de liaison) dans les chaines avales.
    Seuls les pros utilisent du symetrique pur, pour surtout augmenter la longueur des lignes et être plus immune au bruit.

    Il existe des convertisseurs plus simple dont la pleine échelle se paramètre avec un Vlow et un Vhigh, pilotés en I²C ou SPI (les DAC audio sont commandés en I²S 3 bits (CLK, DATA, MPX)).

    Chez FARNELL, on trouve des convertisseurs simples (10 secondes de recherche) : http://fr.farnell.com/analog-devices...vec/dp/2376824

    Je serais de toi je prendrais un DAC simple, mais pas audio...

  4. #3
    youyou4u

    Re : question sur le DAC stéréo

    Merci pour cette réponse Alex.

    j'aurais aimé trouver un DAC de précision 24bits différentiel. Maintenant je me dirige plutôt vers deux DAC de plus faible résolution (mettons 12-14bits). L'un pour une gamme [5mV-100mV] et l'autre pour une gamme de [100mV-1V], mais il faut toujours qu'ils soient différentiels en sortie avec un mode commun max de 1.4V.

    Du coup je me demande si certain microcontroleurs n'intègrent pas directement au moins deux DAC 12 bits à sorties différentielles, avec ça je gagnerais pas mal de temps. Par exemple, existe-t-il des µP optimisés pour la mesure, c'est à dire incluant plusieurs ADC et DAC pour mesures et injections différentielles ? Probable que je rêve, mais ça vaut le coup de demander .

    En attendant je vais faire mes propres recherches là dessus et si vous avez des suggestions ou astuces concernant ce topic, c'est super

  5. #4
    invite14532198711
    Invité

    Re : question sur le DAC stéréo

    Tu peux avoir ça dans des micro-contrôleurs oui, de tête les DSPic (33Fxxx) intègrent pas mal de features analogiques.

    Sache aussi que si tu veux 12bits réellement exploitables, il faut un composant qui en traite au moins 14.
    Le nombre de bits se détermine par le besoin.
    C'est quoi ton besoin ? pourquoi 2 DAC ? 12 bits c'est déjà bien comme résolution, tu veux faire quoi avec ?

  6. #5
    youyou4u

    Re : question sur le DAC stéréo

    Bonjour et bon début de semaine,

    385451.png
    C'est un schéma que j'ai trouvé sur google qui présente en gros ma source de courant, sauf que la résistance R37 de mesure n'est pas référencée à la masse dans mon cas.
    Je veux piloter cette source de courant (mosfet contrôlé par un aop différentiel : la borne '+' acceuille le signal de consigne et la borne '-' le signal de mesure du courant à travers un shunt). Le DAC doit être différentiel car la mesure sur le shunt n'est pas directement référencée à la masse du système. Le signal de mesure voit la fonction de transfert U(t)=I(t)/2.

    Or je dois être capable de fournir des courant sinusoidaux allant de 10mA jusque 2A. Je pourrais par exemple créer une sinusoide avec Imin=10mA et Imax=20mA ou alors une autre avec Imin=1A et Imax=2A et il est aussi possible que j'ai besoin d'aller de Imin=10mA à Imax=2A (full-scale!!). Pour les tensions associées, il suffit de diviser par deux : full-scale = 5mV to 1V.
    Quantum 12bits sur 1V : 244µV soit environ 500µA de résolution.

    C'est déjà très bien, mais plusieurs questions me viennent à l'esprit :
    D'abord, je me perds un peu quand je pense à cela : comme expliqué ci-dessus (j'espère que c'est assez clair), le DAC doit être différentiel et ses sorties peuvent voir une tension de mode commun jusqu'à 1.4V (dans le cas de Imax=2A). Du coup, Vref doit-il être à 1.4V ? Après tout, je pourrai avoir [(Vout+) - (Vout-)]=0 et pourtant Vout+ = Vout - = 1.4V. En théorie, [(Vout+) - (Vout-)] sera toujours proche de zéro... car Vout- suivra Vout+
    Ensuite, est-il toujours facile de placer la référence à la valeur voulue pour avoir une plage de conversion donnée ? Souvent la datasheet montre une référence interne fixe du genre 2.5V très précise, donc la mienne devra être très précise aussi.

    Dernière chose : à la base, je souhaitais fournir une sinusoide de courant la plus précise possible, afin que je n'ai même pas besoin de la mesurer. par exemple, si ma consigne de tension était précise au µV près, alors ceci multiplié par deux, puis en ajoutant une estimation d'erreur causée par l'offset de l'aop différentiel et finalement en faisant une étude de bruit, alors je pouvais fournir un courant précis à une petite dizaine de µA près. Sachant cela, je n'aurais plus besoin de mesurer précisément le courant, ni en amplitude, ni en phase.
    Qu'en pensez-vous ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Bluedeep

    Re : question sur le DAC stéréo

    Citation Envoyé par alex.com Voir le message
    Seuls les pros utilisent du symetrique pur, pour surtout augmenter la longueur des lignes et être plus immune au bruit.
    .
    Ce n'est pas tout à fait exact; il existe pas mal de matériel relativement grand public symétrique (mais on peut sans crainte affirmer que c'est plus une question de mode que de nécessité).

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. GBF stéréo
    Par boy30 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/08/2011, 12h38
  2. Réponses: 22
    Dernier message: 23/08/2009, 22h23
  3. stéréo
    Par tipu34 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/05/2009, 16h23
  4. [Brun] Question sur le transformateur d'un stereo AIWA
    Par roro1 dans le forum Dépannage
    Réponses: 21
    Dernier message: 14/03/2008, 15h41
  5. Transformer du mono en stereo, puis mixer en stereo
    Par snipefoo dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/11/2006, 11h49
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.