Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Lumières de vélo, quel condensateur choisir ?



  1. #1
    garratyray1

    Lumières de vélo, quel condensateur choisir ?

    Bonjour,

    J'ai dans ma roue avant de vélo, intégrer au moyeux une dynamo qui alimente une led cms de 1 watt.

    Je souhaite profiter de la dynamo pour allumer 3 led rouge de haute puissance.

    J'ai donc tiré un câble jusqu'à l'arrière de mon vélo, fais un pont de diode (1N4001) et branché mes 3 leds. Ça marche . Cool cool cool.

    Naturellement si j'arrête de pédaler, plus de lumière donc danger... je souhaite donc rajouter un condensateur. J'en ai un qui traine de 1 Farad, 5,5V. Ca marche aussi, mais la lumière n'est pas puissance du tout. En revanche le condensateur se décharge pendant des heures...

    Ce que je voulais savoir, c'est quel condensateur choisir pour qu'il se décharge suffisamment pour allumer les led correctement mais pendant 5 minutes par exemple. Cela dépasse mes compétences... .
    Lumière_velo_schéma.jpg

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Lumières de vélo, quel condensateur choisir ?

    Bjr à toi,
    C'est sur que , vu la consommation des leds...la décharge compléte di condo va prendre ...du temps.
    A quoi ça sert de vouloir le faire décharger en ...cinq minutes lorsque tu n'utilises plus ton vélo !!
    Tu laisse faire, ça se déchargera tout seul sur tes leds !!
    C'est pas parce que tu vas réduire le temps ( 5 minutes= condo plus petit)
    que cela éclairera....mieux !
    Si tu veux PLUS DE LUMISOTÉ , suffit de rajouter des leds si nécessaire. C'est pas en diminuant la capcité du condensateur
    que ça améliorera les choses...au contraire.
    D'autre part tu ne connais pas exactement la tension sque délivre ta dynamo....Ca dépends de...ta vitesse de roulement. Donc dire qu'elle fait 6 volts...mais ,à quelle vitesse ??
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    terriblement

    Re : Lumières de vélo, quel condensateur choisir ?

    Je pense qu'il a un gold cap avec une résistance série assez énorme et que le pauvre condensateur n'arrive pas à suivre la demande de courant => Luminosité faible sur longue période

  5. #4
    garratyray1

    Re : Lumières de vélo, quel condensateur choisir ?

    Bonjour,

    Merci pour vos réponses.
    En terme de sécurité, je préfère 5 min de visibilité certaine, que 2 heures à peine visible.

    Es-ce à dire que c'est impossible ?
    Merci

  6. #5
    trebor

    Re : Lumières de vélo, quel condensateur choisir ?

    Bonjour à tous,
    Un générateur alternatif se représente comme ceci dans un schéma :
    https://www.google.be/url?sa=i&rct=j...99954703898094
    De plus le pont de diode est mal dessiné, les 2 diodes du bas ( reliées au + du condensateur ) doivent avoir chacune leur cathode face à face ( tête bêche ).

    Étant donné que les leds sont reliées aux bornes du condensateur (un ou l'autre est mis à l'envers )et de la dynamo et sans résistance de limitation du courant, il est normal que la tension ne soit pas de 5,5 V aux bornes du condensateur.
    Il n'y aura que la tension de seuil des led mises en parallèles qui reste à 3 Volts.
    Voyons d'autres avis et bonne suite
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    bobflux

    Re : Lumières de vélo, quel condensateur choisir ?

    Grosso modo une "dynamo" de moyeu est une source de courant alternatif d'intensité RMS constante (environ 500mA) mais limitée à une tension de sortie max proportionnelle à la vitesse de rotation.

    Regardons la lumière avant: Tu mets un pont de diodes et une LED blanche avec un Vf de 3V environ... les diodes ajoutent 1v2. Ce montage consomme tout le courant disponible, donc il va limiter la tension de sortie de la dynamo à 4v2 ... 4v5. Donc c'est bien, ça s'allumera même à faible vitesse. Par contre ta LED de 300mA va recevoir 500mA, car la "dynamo" est une source de courant. Donc la LED est suralimentée. Il faut utiliser une LED de 3W pour ne pas risquer de la cramer.

    Donc, solution:

    IMG_20170712_171855.jpg

    À gauche, pont + grosse capa pour éviter le clignotement, puis une LED de 3W avec une résistance aussi pour diminuer le clignotement. Tout ça limite la tension à la valeur écrite sur le schéma.

    À l'arrière, tu gardes ta supercapa, elle se charge rapidement à travers une diode (schottky, en haut) et alimentera faiblement la LED blanche à l'arrêt aussi. Je mets 2 LED rouges en série (on a assez de tension) avec une résistance pour mettre le courant à 20mA. Elles seront alimentées à l'arrêt par un courant plus faible.

    Si les LED arrières ne sont pas assez lumineuses, change de LEDs !!! Normalement une LED 5mm superbright genre 10000 mcd à 20mA ça se voit sans problèmes en plein soleil si t'es en face. Si t'as mis des LEDs pourries à 200mcd, ben ça sera obscur.

  9. Publicité
  10. #7
    antek

    Re : Lumières de vélo, quel condensateur choisir ?

    Citation Envoyé par bobflux Voir le message
    Grosso modo une "dynamo" de moyeu est une source de courant alternatif . . .
    Mais on ne sait pas où il se branche, en sortie alternateur ou en aval sur une source continue !?

  11. #8
    bobflux

    Re : Lumières de vélo, quel condensateur choisir ?

    Sûrement en sortie alternateur, vu qu'il a mis un redresseur.

    PS: En réalité une "dynamo de moyeu" est un générateur alternatif avec les caractéristiques suivantes:

    - fréquence et tension à vide proportionnelles à la vitesse
    - impédance de sortie: une grosse inductance

    Quand ça tourne plus vite, la fréquence augmente, mais l'impédance interne du générateur augmente aussi car... c'est une inductance ! Donc l'impédance de sortie est proportionelle à la fréquence. La tension à vide augmente avec la vitesse, mais pas le courant de court-circuit. C'est conçu pour fournir 6V 500mA à une ampoule. Donc l'inductance interne est calée pour limiter le courant à 500mA RMS. Et donc le modèle simple le plus proche est une source de courant AC.

    Donc par exemple quand tu roules vite et que tu as un redresseur en sortie, la tension AC ne sera pas un sinus. En réalité ce sera plutôt un carré, avec le courant qui sautera rapidement de +500mA à -500mA. Le redresseur conduit la majeure partie du temps, pas seulement sur les pics, et limite la tension de sortie. Dans ce cas le courant DC qu'on peut obtenir est légèrement au dessus de 500mA d'ailleurs... donc la LED de 300mA est en sursis.

    C'est pourquoi j'utilise la LED blanche (de 3W hein) comme régulateur shunt, mais quand même avec une résistance, parce que si tu mets la LED en direct sur le gros condo, ça va moins lisser et ça clignotera plus à faible vitesse. J'avais monté ça sur le vélo de mon ex, ça faisait de la lumière sans problème.
    Dernière modification par bobflux ; 12/07/2017 à 17h07.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Divers] Quel condensateur choisir?
    Par Wagramo dans le forum Dépannage
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/02/2016, 08h20
  2. Quel condensateur choisir?
    Par Masterjoa dans le forum Électronique
    Réponses: 18
    Dernier message: 14/09/2012, 01h13
  3. Quel condensateur choisir ?
    Par tinou98 dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 02/07/2012, 14h42
  4. quel première choisir/quel metier choisir?
    Par wohoho dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/03/2011, 15h30
  5. Quel condensateur choisir?
    Par francois134 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/11/2009, 08h04