Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Fonctionnement d'un oscillateur de Royer



  1. #1
    quentief

    Fonctionnement d'un oscillateur de Royer


    ------

    Bonsoir,

    Je m'intéresse beaucoup aux oscillateurs utilisés notamment dans les fours à induction. Mais je n'arrive pas à comprendre comment ils fonctionnent, ni ce qui détermine leur fréquence d'oscillation.

    Bref, pouvez vous m'expliquer comment cela fonctionne ? J'ai quelques notions en électronique de base, mais je ne suis pas électricien

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    penthode

    Re : Fonctionnement d'un oscillateur de Royer

    Tu peux commencer par :

    http://meteosat.pessac.free.fr/Cd_el.../radio/osc.htm

    Bonnes lectures
    Là où le mensonge prolifère, la tyrannie s'annonce ou se perpétue.

  4. #3
    quentief

    Re : Fonctionnement d'un oscillateur de Royer

    Merci beaucoup penthouse, j'ai lu votre article c'est intéressant mais auriez vous quelque chose de plus spécifique à l'oscillateur de Royer ? Enfaite je ne sais pas quels inductances et condensateurs je dois considérer pour appliquer la formule de Thomson, afin d'en obtenir la fréquence de fonctionnement.

  5. #4
    gienas

    Re : Fonctionnement d'un oscillateur de Royer

    Bonsoir quentief et tout le groupe

    Citation Envoyé par quentief Voir le message
    ... je ne sais pas quels inductances et condensateurs je dois considérer pour appliquer la formule de Thomson, afin d'en obtenir la fréquence de fonctionnement.
    Hum. Si tu as jeté un coup d'oeil sur ce qui est dit à propos de l'oscillateur qui t'intéresse, mais il n'y a pas grand-chose qui fait appel à la formule de Thomson: Il n'y est nullement question de circuit accordé LC mais de noyaux magnétiques avec des caractéristiques très particulières faisant appel à la saturation.

    D'ailleurs, le signal de sortie n'est pas sinusoïdal comme c'est le cas avec les circuits accordés.





    Peut-être pourrais-tu préciser ce que tu cherches au juste.


    Édit: en radio, la pentode existe, et elle n'a rien à voir avec un hôtel de luxe.
    Dernière modification par gienas ; 14/02/2020 à 19h41.

  6. #5
    quentief

    Re : Fonctionnement d'un oscillateur de Royer

    Je veux juste essayer de comprendre comment fonctionne les circuits oscillants utilisés dans les fours à induction. J'ai cru comprendre qu'il s'agissait d'oscilateurs de Royer mais je n'arrive pas à comprendre le circuit, ce qui produit l'oscillation. Et aussi, pourquoi ce type d'oscilateur ? Qu'est ce que les oscillateurs de Royer ont de plus ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    HULK28

    Re : Fonctionnement d'un oscillateur de Royer

    Bonjour,
    Ce qu'ils ont de plus c'est leur simplicité et le coté économique de mise en oeuvre.

    Pour comprendre un circuit de ce type, il faut te renseigner sur 3 notions essentielles:
    1/ le principe d'un oscillateur.
    2/ le principe de résonance qui permet d'entretenir l'auto-oscillation dans les oscillateurs résonants.
    3/ le principe de fonctionnement d'un transformateur et plus élémentairement d'une bobine.

    Il existe plusieurs types de Royer, l'original produisait en effet des signaux carrés, mais la variante créée par Baxandall produit des signaux sinusoïdaux.
    L'un utilise la saturation du transformateur comme point de basculement, l'autre non saturante exploite le transfert d'énergie entre 2 cellules LC résonantes pour produire un courant sinusoïdal stable.

    Exemple d'un Royer sinusoidal (ou Baxandall) à travers cette simulation:





    La théorie simplifiée d'un auto-oscillant à ondes carrées peut être résumée ainsi:

    L'idée de base est un circuit push-pull qui bénéficie d'un très léger déséquilibre à la mise sous tension pour s'amorcer, rien n'est parfait ni équilibré à exactement 50/50.
    A l'époque ces oscillateurs étaient faits à base de transistors bipolaires qui n'avaient pas exactement les mêmes gains, il y avait toujours un des 2 transistors qui commutait le premier.
    Pour aider au déséquilibre on modifiait légèrement le circuit d'attaque de la base, par exemple en doublant la résistance de base sur l'un des 2 soit en ajoutant une diode en série dans la base.
    Puis on a appairé les 2 transistors pour que les échauffements soient les plus équilibrées possibles entre les 2 transistors et on ajoutait un starter dans une des 2 bases, par exemple avec un TUJ (un transistor unijonction) qui envoyait une impulsion d'amorçage.
    Sur ces modèles à saturation du noyau, l'onde était carrée, les premiers DC-AC économiques étaient faits ainsi, jusque dans les années 80.
    Rendement exécrable, mais pas cher du tout.
    Par exemple des petits convertisseurs pour rasoirs électriques avec des transfos feuilletés en tôles d'acier doux au silicium.

    L'idée originale de Royer fut d'ajouter un 3eme bobinage dit auxiliaire.
    A la mise sous tension les 2 transistors sont bloqués et le courant va circuler dans l'enroulement auxiliaire ce qui va générer une tension v=Ldi/dt qui provoquera la saturation du transistor.
    Lorsque un des 2 transistors sature, le courant circule dans le demi enroulement primaire et génère une tension V=-Ldi/dt, par principe de transformation le troisième enroulement auxiliaire va générer une tension inverse proportionnelle qui bloquera le 1er transistor tandis qu'il saturera le 2eme.
    Le principe est ensuite entretenu cycliquement.

    Les modèles sinusoidaux non saturants permettent de travailler avec des noyaux prévus pour fonctionner à haute fréquence avec un bien meilleur rendement, que les systèmes à saturation, dû au principe de résonance ou la majorité de l'énergie de transfert est non dissipative.
    La forme sinusoidale du courant est directement exploitable par la charge.
    Dernière modification par HULK28 ; 15/02/2020 à 14h39.
    Le génie est fait d'1 pour cent d'inspiration et de 99% pour cent de transpiration. Edison

  9. Publicité
  10. #7
    Vincent PETIT

    Re : Fonctionnement d'un oscillateur de Royer

    Citation Envoyé par quentief Voir le message
    Merci beaucoup penthouse, j'ai lu votre article c'est intéressant[...]
    T'as réussi a trouver des infos sur les oscillateurs dans le magazine de charme penthouse ?

    Pour les copains de la modération, là... j'ai vraiment pas pu m'empêcher

     Cliquez pour afficher
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

  11. #8
    HULK28

    Re : Fonctionnement d'un oscillateur de Royer

    Voilà à quoi ça mène de lire 2 choses en même temps quentief on bafouille....
    Le génie est fait d'1 pour cent d'inspiration et de 99% pour cent de transpiration. Edison

  12. #9
    quentief

    Re : Fonctionnement d'un oscillateur de Royer

    Mdr haha vous m'avez bien grillé là
    Et désolé penthode, d'habitude je fais très attention à bien écrire le nom de la personne à qui je souhaite répondre, je devais avoir bu ce jour là
    Merci beaucoup tout le monde en tout cas, je vais lire ça plus en détails

  13. #10
    Antoane

    Re : Fonctionnement d'un oscillateur de Royer

    Bonjour,
    Citation Envoyé par HULK28 Voir le message

    Exemple d'un Royer sinusoidal (ou Baxandall) à travers cette simulation:



    ...
    Tes PJ ne sont pas passées, peux-tu les reposter ?
    (étrangement, celle de Vincent est passée).
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Analogique] Commutation ZVS Royer
    Par CMergan dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/05/2019, 14h11
  2. Self dans oscillateur royer
    Par Belkachait08 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/05/2015, 21h21
  3. Fonctionnement Oscillateur
    Par adamscientifique dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/11/2013, 10h16
  4. Oscillateur Colpitts à quartz, fonctionnement ?
    Par 1v647tu dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/03/2013, 17h37
  5. Oscillateur Royer
    Par wops dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/10/2012, 23h45
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.