Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

Interrupteur rapide à base de MOS FET



  1. #1
    daieul

    Interrupteur rapide à base de MOS FET


    ------

    Bonjour

    Je commande actuelement une résistance de 1200W par train d'onde avec une commande 0-12V via un opto triac et triac, ça marche bien.

    Je souhaiterais faire la même chose mais avec un transistor de puissance type MOS FET

    Le signal de commandeest un signal carré de faible fréquence et je veux qu'à chaque niveau haut le transitor commute pour la plein puissance de ma résistance.

    Merci de votre aide

    -----

  2. #2
    vincent66

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Bonjour,

    Quelle tension de fonctionnement la résistance...?

    belle journée...!
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  3. #3
    daieul

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    la tension est le secteur 220v

  4. #4
    doudou911

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Bonjour,

    les MOSFET en alternatif ça va être plus compliqué, de plus si ça marche bien pourquoi changer ?

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Bonjour,

    Je ne vois pas l'intéret non plus, le triac ayant l'avantage du ZCS (au turn-off) et TVS (au turn on).

    Ceci dit, en pratique, il est raisonnable d'utiliser des MOSFET -- c'est ainsi que fonctionnent la plupart des relais statiques. Il faut alors deux mosfet en série, avec (par exemple) source commune.
    Dernière modification par Antoane ; 02/03/2023 à 15h46.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  7. #6
    Biname

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Salut,
    En cherchant, ceci sort : remplace un triac par un mosfet, sur LTSPICE ca fonctionne très bien
    Mosfet_AC_Switch.jpg
    Je joins le LTSPICE zippé

    Où sont les inconvénients par rapport aux triacs + MOCxxx? Surtensions ?

    (fonctionne aussi avec un transistor

    Biname
    (je n'aime pas les triacs)
    Fichiers attachés Fichiers attachés
    Dernière modification par Biname ; 02/03/2023 à 17h51.

  8. #7
    jiherve

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    bonsoir
    l'avantage du triac c'est qu'il peut être très facilement commandé en phase avec le secteur pour éviter les parasites.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  9. #8
    daieul

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    merci biname mais ton fichier .ASC s'ouvre avec quoi?

  10. #9
    daieul

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    En fait je voudrai faire comme sur la pj

    Mon problème est qu’avec mon montage à triac, voir pj, le triac ne se coupe pas sur les transitions niveaux bas de la commande une fois qu’il est amorcé.
    J’utilise pour commander les triacs des opto triac MOC 3020 ou MOC 3041, peut-être ne sont-ils pas bien adaptés, faudrait-il un autre modèle ?
    Images attachées Images attachées

  11. #10
    doudou911

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    re,

    oui, un triac une fois amorcé ne se coupe qu'au passage par 0, quelque soit l'état de la commande.

  12. #11
    daieul

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    oui c'est bien ça mon problème

  13. #12
    Biname

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Salut,
    Citation Envoyé par daieul Voir le message
    merci biname mais ton fichier .ASC s'ouvre avec quoi?
    Avec LTSPICE, un logiciel de simulation
    On trouve des chips optocoupleurs : LCA210 350V 100mA par exemple

    @jiherve : pas pire qu'un interrupteur ?

    Biname

  14. #13
    daieul

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    ok j'essai ça

  15. #14
    antek

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Ton premier message parlait de commande par train d'onde, d'après ton schéma ce n'est pas ça.
    Je n'ai personne à aimer, disait le vieux Cosaque.

  16. #15
    Bitrode

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Citation Envoyé par Biname Voir le message
    Biname
    (je n'aime pas les triacs)
    En général on n'aime pas ce que l'on ne connait pas, c'est vieux comme le monde

    Le triac est le plus simple à utiliser dans ce contexte et non comme il a été affirmé par je ne sais plus qui, un triac peut être éteint AVANT le passage à 0, il faut juste l'aider un peu.
    Mon conseil: si vous ne savez rien du fonctionnement du triac et de sa famille, comme cela semble le cas pour à peu près tout le monde ici alors oubliez le et mettez comme le suggérait antoane un relais statique.

  17. #16
    lutshur

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Bonjour,
    le triac ne se coupe pas sur les transitions niveaux bas de la commande une fois qu’il est amorcé.
    Tu auras presque la même chose avec le Mosfet.
    Ton triac ne se coupe pas parce que le signal de commande n'a pas été interrompu avant le retour à 0V. Il est bête, on lui dit "conduis", il conduit. Jusqu'au retour à 0
    Un Mosfet conduira aussi tant que la commande le lui ordonne. Si elle s'interrompt avant la fin de l'alternance, il s'arrêtera de conduire, à la différence du triac.

  18. #17
    Bitrode

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET


  19. #18
    Biname

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Salut,
    Citation Envoyé par Bitrode Voir le message
    En général on n'aime pas ce que l'on ne connait pas, c'est vieux comme le monde
    C'est vrai ! En général, ceux qui aiment souligner et railler l'ignorance des autres s'imaginent omniscients .

    Le triac est le plus simple à utiliser dans ce contexte et non comme il a été affirmé par je ne sais plus qui, un triac peut être éteint AVANT le passage à 0, il faut juste l'aider un peu.
    Mon conseil: si vous ne savez rien du fonctionnement du triac et de sa famille, comme cela semble le cas pour à peu près tout le monde ici alors oubliez le et mettez comme le suggérait antoane un relais statique.
    Oui, en simple switch, le plus simple est un SSR type LCA210.
    https://www.mouser.be/datasheet/2/24...10-1547703.pdf (un peu lent celui-là ??? Ton=Tof= 3ms)

    Je ne connaissais pas ce schéma,
    Nom : Mosfet_AC_Switch.jpg
Affichages : 125
Taille : 5,9 Ko
    il m'a beaucoup plu : la charge est en alternatif et le mosfet en continu (AC redressé)
    Un pont redresseur et un Mosfet ou un transistor ou peut-être(ignorance triac 2 ) un MOC ??? ou un optocoupleur ??350V ou ...

    Biname
    Dernière modification par Biname ; 03/03/2023 à 10h16.

  20. #19
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Bonjour,

    En complément de ce qui a été dit :
    Citation Envoyé par daieul Voir le message
    J’utilise pour commander les triacs des opto triac MOC 3020 ou MOC 3041, peut-être ne sont-ils pas bien adaptés, faudrait-il un autre modèle ?
    Le blocage est décidé par le triac (et non l'opto) et le passage par zéro de courant de puissance.
    Le choix de l'opto-triac (amorcage avec ou sans zero-crossing) va avoir une importance la mise en conduction : certains vont rendre passant le triac dès l'apparition de la commande, d'autre vont attendre le passage par zéro du secteur avant de rendre passant le triac, de manière à assurer une commutation douce.


    Note qu'avec un SSR, et encore plus s'il est fait en composants discrets il peut falloir prévoire des prtections pour éviter les sur-tensions à l'ouverture/blocage en charge.


    Pour une utilisation sur le secteur (330 V peak), 650 V est le calibre minimum, et 400 V est le minimum imaginable (230V + 10%) * sqrt(2) = 350 V

    > https://forums.futura-sciences.com/a..._ac_switch.jpg
    C'est joli sur le principe, mais ce sont deux jonction + une Rdson (celle d'un mosfet haute tension) en série... on préferera deux mosfets en serie -- voire deux IGBT + diode en anti-parallel.
    Dernière modification par Antoane ; 03/03/2023 à 10h40.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  21. #20
    jiherve

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    bonjour
    vue la nature de la charge ,résistive de chauffage donc avec une grande inertie , vue la puissance commandée,superieure au kW le tribunal ordonne que l’exécution fut menée par un triac sous la surveillance d' un opto triac zero crossing!
    circulez il n'y a plus rien à voir.
    JR
    PS :le schéma diode+BJT/MOS c'est trés vieux , mon premier jeu de lumière fin 60 utilisait ce principe le transistor était un 182T2B Sescosem.
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  22. #21
    antek

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Citation Envoyé par daieul Voir le message
    En fait je voudrai faire comme sur la pj
    Si ce n'est pas indiscret, quelle est cette charge qui nécessite d'être alimentée par des fractions de demi-alternances ?
    Je n'ai personne à aimer, disait le vieux Cosaque.

  23. #22
    Bitrode

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Citation Envoyé par Biname Voir le message
    Salut,

    C'est vrai ! En général, ceux qui aiment souligner et railler l'ignorance des autres s'imaginent omniscients .
    Omniscient non mais au moins quand je ne sais pas je ne ramène pas mon omniscience, pas comme certain. qui n'aime pas se découvrir nul...

  24. #23
    Bitrode

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Pour ceux que ça intéresse, un MOS classique (sans artifice) est moins robuste qu'un triac pour des charges à fort déphasage comme pour commander un moteur par exemple.
    Ce n'est pas une simulation sur LTSPICE qui en donnera les limites technologiques.
    Les triacs snuberless ont été conçus dans cet objectif, pour autant la puissance dissipée est plus faible pour les MOS modernes.
    Un triac est un dispositif piloté en courant ce qui rend son usage très simple et autonome sur du AC, alors qu'un MOS l'est en tension et nécessite un pilotage particulier pour retrouver un équivalent fonctionnel tel que le Triac ou supérieur au Triac.
    Il y a 2 aspects à prendre en considération dans ce type de fonction:
    1/ le prix de la fonction
    2/ la robustesse de la fonction (souvent liée à la complexité de commande)

    Il y a encore peu le Triac répondait seul à ces 2 critères sans partage.
    Aujourd'hui les transistor MOS à superjonction lui dispute le leadership, avec de nombreux avantages pour le MOS (moindre perte, meilleur contrôle, commande à 0 de courant ZCS et 0 de tension ZVS).
    Le Triac bénéficie encore d'un prix très bas.

    Voilà un résumé de l'état de l'art, ensuite il y a un choix à faire dès lors que l'objectif est bien définit, ce qui n'est pas le cas dans cette discussion.

  25. #24
    daieul

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    au regard de tout vos commentaires et n'ayant pas la science infuse sur le fonctionnement du triac, je pense que je vais rester avec la commande triac via un opto zero crossig, il semble que je ne ferai pas mieux avec des MOS fet.

  26. #25
    jiherve

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    bonsoir,
    en effet car une commutation par train d'onde est largement suffisante pour une charge assurant un chauffage, on peut obtenir n'importe quel rapport cyclique compte tenu de l'inertie thermique de l'engin.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  27. #26
    antek

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Sur le schéma il pinaille la demi-alternance.
    C'est pour ça que j'eus aimé connaitre le pourquoi.
    Je n'ai personne à aimer, disait le vieux Cosaque.

  28. #27
    daieul

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    en fait la raison est que je cherche dans certain cas de figure à pouvoir couper la charge pour pouvoir faire des mesure 1 ou 2 ms avant ou après les transitions niveau haut de la commande
    , ceci dans le cadre d'une mesure d'un surplus de production solaire.

  29. #28
    trebor

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Citation Envoyé par daieul Voir le message
    Bonjour

    Je commande actuelement une résistance de 1200W par train d'onde avec une commande 0-12V via un opto triac et triac, ça marche bien.

    Je souhaiterais faire la même chose mais avec un transistor de puissance type MOS FET

    Le signal de commandeest un signal carré de faible fréquence et je veux qu'à chaque niveau haut le transitor commute pour la plein puissance de ma résistance.


    Merci de votre aide
    Bonjour à tous,
    Questions afin de suivre le sujet.
    Fréquence de commande fixe ou variable et de quelle valeur fixe ou variable ?
    Pleine puissance pour la résistance, est-ce que le mosfet doit commuter sur la crête de la tension du secteur ?
    Bonne suite
    Faire tout pour que demain soit meilleur

  30. #29
    daieul

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    fréquence entre 0.5 et 50HZ
    pour faire simple, le mosfet doit commuter comme un interrupteur mecanique.

  31. #30
    Antoane
    Responsable technique

    Re : Interrupteur rapide à base de MOS FET

    Bonjour,

    J'ai de gros doutes sur l'intérêt réel de la manip, et pense qu'il serait bon que tu nous explique ce que tu veux faire (d'un point de vue du résultat), pour qu'on voit s'il existe une meilleure solution que celle que tu envisages.

    Cependant, pour répondre à la question :
    - il exite des relais statiques (solid state relay, comme celui proposé par Biname, mais pour des courants signifcatifs) réalisant de manière intégrée ce que tu veux faire -- mais leur vitesse de commutation peut être relativement lente (en particulier au blocage)
    - Il existe des drivers de MOSFET isolés ne demandant pas d'alimentation externe (du coté de la puissance), voir par exemple : https://www.vishay.com/docs/83469/vom1271.pdf -- même remarque que pour les SSR
    - Il est possible de réaliser un circuit commutant rapidement avec un driver isolé. Il existe des centaines de références d'IC faisant le travail, il suffit de demander à google de parler de "isolated mosfet driver". Par exemple: https://www.skyworksinc.com/-/media/...ets/Si826x.pdf ou https://www.infineon.com/dgdl/Infine...85e8c38e856d7e , etc. C'est un fonctionnement de relais quasi-idéal, mais il leur faut une source de tension isolée pour alimenter le secondaire.. et quelques protections addtionelles.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Exercices] Résistance de base et transistor interrupteur
    Par Kuantum dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 05/03/2022, 13h29
  2. Réponses: 8
    Dernier message: 05/09/2021, 10h58
  3. raccord compresseur semi rapide a rapide
    Par maverick89 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/07/2018, 06h07
  4. Réponses: 17
    Dernier message: 11/11/2014, 15h30
  5. Réponses: 15
    Dernier message: 09/11/2011, 17h58
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.