Répondre à la discussion
Page 53 sur 54 PremièrePremière 53 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 561 à 1 590 sur 1592

Agriculture bio - analyse critique



  1. #1561
    Moinsdewatt

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    25 chiffres pour comprendre l'explosion du bio en France

    FRANCK STASSI Usine Nouvelle le 24/05/2017

    INFOGRAPHIE La consommation de produits biologiques a gagné 21,7% en 2016, pour un chiffre d’affaires de 7,1 milliards d’euros. Cette nouvelle progression du marché et la promesse de prix plus rémunérateurs poussent toujours plus d’agriculteurs à s’y intéresser.

    La consommation de produits issus de l’agriculture biologique a progressé de 21,7% entre 2015 et 2016, a indiqué mardi 23 mai l’Agence Bio. Tous circuits confondus, la valeur globale des produits bio vendus atteint 7,1 milliards d’euros. Avec des ventes en hausse de 23,7% en valeur, les magasins spécialisés constituent le segment ayant le plus profité de l’engouement des consommateurs, devant les grandes surfaces alimentaires (+22,5%), dont les linéaires dédiés ne cessent de se développer, les artisans-commerçants (+19,2%) et la vente directe (+15,1%).


    Pour répondre à cette poussée de la demande, la filière s’adapte : le nombre d’opérateurs spécialisés dans le bio (exploitants agricoles, transformateurs, distributeurs, import/export) s’est accru de 11% en 2016. L’Agence bio estime aujourd’hui à 118 000 le nombre d’emplois directs dans le secteur. Ainsi, 77 700 emplois directs supplémentaires (en équivalent temps plein) dans les exploitations agricoles ont été dénombrés en 2016, sur le seul segment de l’agriculture biologique, auxquels s’ajoutent des créations de postes dans la vente au détail (+23 800 emplois), la transformation (+12 800 emplois), les activités de services (+ 2000 emplois en conseil, services administratifs et R&D) et chez les grossistes (+ 1600 emplois). Les fermes bio représentent 7,3 % des exploitations françaises et 10,8% de l’emploi agricole, en intégrant les fermes engagées dans la démarche de conversion en 2016. Au total, 32 500 emplois ont été créés en l’espace de quatre ans.

    Le nombre de conversions en bio explose
    ..............................
    http://www.usinenouvelle.com/editori...france.N544518

    -----


  2. Publicité
  3. #1562
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    J'ai fait une petite recherche google qui n'a rien donné pour savoir si l'expérience de ces amis très déçu par le mensonge solidaire est une exception mais je n'ai rien trouvé. D'un côté je me dis que dans le cas contraire ça se saurait et que tout le monde se disputerais les postes d'ouvrier dans ce secteur.
    Par contre le texte des produits est peut-être vrai: les exploitants peuvent plus facilement se payer un 4x4 eco ou envoyer les enfants étudier la médecine en Chine ou au Tibet.

    Sinon je notais le passage sur la pizza surgelée bio en début de post, c'est aussi quelque chose que je ne comprend pas et qui s'explique à mon avis par le temps passé devant les écrans, pour lesquels il faut travailler toujours plus. Poussant beaucoup d'acteurs de ce secteur à vociférer qu'ils travaillent 10h par jour eux au moins quand on critique ces dits écrans plats. Ce qui est bien loin de la conclusion du livre "5000 jours pour sauver la planète" comme quoi il faudrait essayer avant tout de retrouver le travail plaisir. Moi en tout cas c'était la raison pour laquelle j'étais revenu à ce secteur, quitte à faire l'impasse sur l'écran plat.

    En conclusion je dirais pour le débat qui leur semble plus important de savoir si on doit dire "le" ou "la" bio je dirais "la" pour l'agriculture mais "le" pour le commerce
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  4. #1563
    f6bes

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Bjr à toi,
    Moi qui me faisais une joie su les épisodes à venir, je suis VRAIMENT déçu !Tu manques d'inspiration !!
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  5. #1564
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Je remarque quand même que personne parmis les defenseurs du bio sur ce post n'est venu apporté la preuve que mes amis etaient malchanceux et que la bio était soucieuse de revaloriser les ouvriers économiquement et socialement.

    Sinon je me pose toujours autant la question de savoir pourquoi ils acceptent le concept de pierres et vêtements qui protègent ceux qui en ont les moyens des ondes technologiques dont ils nient pourtant les dangers, et qu'ils bondiraient au plafond si une entreprise vendait des combinaisons de protection pour les riverains des parcelles traitées aux pesticides. J'ai beau essayer d'eviter de me faire des noeuds au cerveaux j'ai du mal !
    D'ailleurs la vente de ces gadgets comme les fazzup n'était pas tombée sous le coup de la répression des fraudes ??
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  6. #1565
    JPL

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    J'ai beau essayer d'eviter de me faire des noeuds au cerveaux
    C'est raté !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  7. #1566
    Mickey-l.ange

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Bonjour,

    J'ai rarement - jamais ? - assisté à un tel matraquage dans les media en faveur d'une catégorie de produits comme aujourd'hui pour le bio.

    A France TV, c'est devenu de plus en plus régulier : émissions d'"information" (Cash investigations, Envoyé spécial...), documentaires (Fr 5...), journaux télévisés (encore hier Fr 3)...
    Du côté de 60 millions, c'est quasiment dans chaque numéro. Que choisir semble vouloir suivre peu à peu le mouvement.
    Lors de la campagne présidentielle, des candidats se sont officiellement prononcés pour une agriculture 100 % bio ou une alimentation 100 % bio dans les cantines.
    Et quand ce n'est pas l'alimentation, ce sont les cosmétiques ou les produits d'hygiène.
    C'en devient vertigineux.

    J'ai du mal à saisir où cela se situe désormais.
    Y a-t-il vraiment des arguments scientifiques ?
    Cela montre-t-il la grande habileté des services marketing de grandes sociétés qui savent admirablement utiliser les journalistes comme porte-parole ?
    Certains industriels ont-ils réellement exagéré en lançant n'importe quoi sur le marché ?
    Je ne trouve pas d'arguments vraiment clairs et probants pour le déterminer.
    Dernière modification par Mickey-l.ange ; 09/06/2017 à 07h49.

  8. Publicité
  9. #1567
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Il y a des études controversées qui prouvent les dangers...comme pour les portables.
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  10. #1568
    Moinsdewatt

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par Mickey-l.ange Voir le message
    Je ne trouve pas d'arguments vraiment clairs et probants pour le déterminer.
    Mais écoutez, si vous voulez continuer à manger des produits avec pesticides vous pouvez.
    Achetez en non bio et l' affaire est réglée

  11. #1569
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Sinon d'un point de vue très scientifique je sais pas si le thème des zones mortes dans les océans a été abordé mais il me semble que c'est un problème grave qui découle de l'utilisation massive de produits phytosanitaires...

    Enfin moi il me semblerait plus sincère d'agir concrètement contre ces produits que de reserver le travail des uns aux autres...
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  12. #1570
    lou_ibmix_xi

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Y a-t-il vraiment des arguments scientifiques ?
    Aucun, le seul argument se résume a: produit naturel = bien, invention humaine = pas bien, sans aucun discernement.

    Mais écoutez, si vous voulez continuer à manger des produits avec pesticides vous pouvez.
    Le matraquage à tellement réussi que dans l'inconscient collectif le bio n'aurait pas (ou peu) de pesticides, et serait meilleur en nutrition. C'est complètement faux. En AB on utilise des intrants, sauf qu'ils sont "naturels", par exemple la bouillie bordelaise (la principale cause de pollution des sols français par métaux lourds), ou l'huile de neem (très fort perturbateur endocrinien, utilisé à l'époque par les populations asiatiques comme contraceptif masculin). A noter que ces deux exemples ne sont pas utilisés en agri traditionnel, ils ont été remplacés par des produits plus efficaces et moins impactant (pour l'environnement ou la santé), mais qui ont la mauvaise idée d'être des inventions humaines.

    Mais le plus gros impact environnemental du bio est probablement la perte de rendement qui se traduit par plus de surfaces cultivées.

    Le discours médiatique est très loin de refléter le consensus scientifique!

  13. #1571
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    L'utilisation de bouillie bordelaise est réglementée en bio. Ensuite qu'elle est la durée de vie des molécules naturelles contre synthetiques ?

    Enfin moi je privilegie sauvage avant tout au moins je suis sûr qu'il n'y a rien du tout du tout
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  14. #1572
    JPL

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Ensuite qu'elle est la durée de vie des molécules naturelles contre synthetiques ?
    Cette question n'a aucun sens. La durée de vie d'une molécule dans le milieu ne dépend pas du fait qu'elle soit naturelle ou synthétique. Elle dépend de la structure de la molécule.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  15. Publicité
  16. #1573
    lou_ibmix_xi

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Ensuite qu'elle est la durée de vie des molécules naturelles contre synthetiques ?
    Pour le coup, le cuivre est très probablement une des pires saloperies! Comme beaucoup de métaux, il s'accumule dans les sols jusqu'à les rendre impropre à la culture... Ton cuivre bien "naturel" il est bien pire que la plupart des molécules de synthèses utilisées, c'est même en grande partie pour ça qu'il n'est plus utilisé en traditionnel...

  17. #1574
    minushabens

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par lou_ibmix_xi Voir le message
    Pour le coup, le cuivre est très probablement une des pires saloperies! Comme beaucoup de métaux, il s'accumule dans les sols jusqu'à les rendre impropre à la culture..
    il doit falloir y aller de bon coeur alors. De par chez moi on sulfate les vignes depuis bien un siècle et il semble qu'elles continuent à pousser et à produire du raisin.

  18. #1575
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Je vois pas où est le problème d'une baisse de rendement lorqu'on voit la quantité de nourriture qui finit aux poubelles. Je me souviens d'une année où on recoltait les pommes et elles étaient jetées devant nous le soir pour toucher les aides alors que des moins chères venaient de je ne sais où. Encore maintenant on en voit de sacrées quantités aux pieds des arbres chaques années qui pourraient servir à faire de l'alcool, le reste après distillation peut aller aux animaux dont les excréments servent d'engrais. Alors que telle quelle je ne sais pas si une pomme en décomposition est bonne pour la terre, surtout lorsqu'elle est traitée et qu'aucune bestiole ne viendra la decomposer !!
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  19. #1576
    Cendres

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Alors que telle quelle je ne sais pas si une pomme en décomposition est bonne pour la terre, surtout lorsqu'elle est traitée et qu'aucune bestiole ne viendra la decomposer !!
    Si c'était le cas, nous devrions nous retrouver avec des tapis de pommes non décomposées pendant des semaines sous une bonne partie des vergers de France.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  20. #1577
    lou_ibmix_xi

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    il doit falloir y aller de bon coeur alors. De par chez moi on sulfate les vignes depuis bien un siècle et il semble qu'elles continuent à pousser et à produire du raisin.
    Demande à google, tu verras que c'est une préoccupation très sérieuse. Le cuivre s'accumule dans le sol, il n'y aucun moyen connu pour le nettoyer (sauf à gratter la terre)... Donc tant mieux pour les viticulteurs par chez toi si ils y vont avec le dos de la cuillère, et tant pis pour ceux qui récupéreront des terres stériles dans 50 ou 100 ans! Je croyais que les adeptes de la religion bio pensaient avant tout aux générations futures?

  21. #1578
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    L'idéal à faire pour dans 50/100 ans c'est replanter des chênes

    Sinon un problème écologique grave côté bio c'est leur manque d'humour. Mais comme les zigomatiques sont très bonnes pour la santé ça ferait chuter les ventes d'huiles essentielles et stages de yoga/détente.
    Non plus sérieusement une amie m'avait montré à Clermont-Ferrand les poubelles d'une boutique bio ce jour là on avait recup notamment du maïs sous vide tout juste dépassé. Elle me disait qu'il avait des trucs tout les jours. A defaut de le consommer eux mêmes il sont en contact avec des eleveurs et devraient utiliser le composteur en dernier recours. Là ce jour là je m'étais posé de sérieuses questions sur leurs convictions !?!
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  22. Publicité
  23. #1579
    f6bes

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    L'idéal à faire pour dans 50/100 ans c'est replanter des chênes

    Sinon un problème écologique grave côté bio c'est leur manque d'humour. Mais comme les zigomatiques sont très bonnes pour la santé ça ferait chuter les ventes d'huiles essentielles et stages de yoga/détente.
    Non plus sérieusement une amie m'avait montré à Clermont-Ferrand les poubelles d'une boutique bio ce jour là on avait recup notamment du maïs sous vide tout juste dépassé. Elle me disait qu'il avait des trucs tout les jours. A defaut de le consommer eux mêmes il sont en contact avec des eleveurs et devraient utiliser le composteur en dernier recours. Là ce jour là je m'étais posé de sérieuses questions sur leurs convictions !?!
    Bj rà toi,
    La conviction n'a rien à voir là dedans ! C'est les critéres de la législation qui sont en cause !
    principe de précaution mis en avant !
    Si un probléme de santé dû au non respect des dates , qui sera le fautif ?
    le législateur ne tiens pas à etre mis en cause !
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  24. #1580
    Mickey-l.ange

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Bonjour,

    J'ai posé ailleurs une interrogation restée sans réponse, concernant une éventuelle révision des règlements bio suite à la crise de 2011 en Allemagne.
    Ne trouvant pas d'informations à ce sujet, je la repose donc ici.

    Si j'ai bien compris cette affaire, l'intoxication par e. coli venait de plusieurs circonstances :
    - l'utilisation d'engrais organiques plutôt que minéraux, en l'occurrence des excréments bovins contenant cette bactérie ;
    - le rejet de la stérilisation des graines par l'eau chlorée ;
    - le rejet de la stérilisation des graines par le fait de les chauffer à plus de 65° ;
    - ces points étant établis selon le protocole suivi, une faille dans l'hygiène aurait donc fait peser un risque.

    Est-ce exact ? Que l'on me corrige si j'ai mal compris.

    Quoi qu'il en soit, suite à la crise de 2011, des modifications ont-elles été apportées au protocole ? Je ne trouve rien sur cette question.

  25. #1581
    antek

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Sinon un problème écologique grave côté bio c'est leur manque d'humour. Mais comme les zigomatiques sont très bonnes pour la santé ça ferait chuter les ventes d'huiles essentielles et stages de yoga/détente.
    Je vois que tu te décrispes : continue !

  26. #1582
    agitateur

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par Mickey-l.ange Voir le message
    Est-ce exact ?
    C'est çà.
    A l'entrée, augmentation considérable du risque, à savoir:
    produit proche du sol ( graines germées ) + ferti orga source de risque + culture sous serre = risque maximum ( donc source graine ou source sol )
    En cours de route, un protocole d'hygiène qui bannit le chlore, les alternatifs étant désinfectant à des temps de contacts non appliqués en réalité sous peine de dégradation du produit alimentaire ( trempage trop long qui rend les végétaux peu appétissants )
    Et au final....ce que l'on sait. Pas qu'en allemagne d'ailleurs, même si le Maire "vert" d'une commune ( très ) proche de Bordeaux ayant connu le même problème auprès de certains de ses administrés a toujours botté en touche ( = graines fautives ). Les élections nous portent à croire qu'une majorité de gens ont gobé le subterfuge. Mais il n'y a pas eu de morts, c'est vrai, juste 2 personnes en réa, quelques dialysés, et 2 ou 3 syndromes hémolytiques et urémiques. sérieux....

  27. #1583
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Alors déjà il me semble que beaucoup de structures bien moins engagées contre le gaspillage se debrouillent de distribuer les invendus. Pour ce qui est du maïs sous vide je crois qu'il s'agit d'une date de préférence et non pas limite et qu'on peut le donner sans risque judiciaire après la date. Peut-être qu'ils pourraient les mettre dans un panier sous le tableau d'annonces d'emplois bios...

    Ensuite il y a quand même clairement un contraste entre pays qui produisent le plus bio, et ceux qui consomment les produits (je n'ai pas retrouvé le lien mais actuellement par exemple c'est ici qu'on mange les myrtilles portuguaises). Ceux qui ramassent les melons en plein soleil et ceux qui les mangent devant le dvd de pierre rabhi ne seraient donc pas les mêmes... Autre preuve du fait que les aspects sociaux et circuits courts sont de seconds plans

    Mes fameux amis qui ramassaient les pommes bio (tous étrangers et/ou en camion) mangeaient et s'habillaient dans les poubelles. L'un d'eux avait même aménagé tout son camion en recup (a part les vis et 2 tubes de colle). Mais si tu en parles au bio ce n'est pas lié au tourisme qui accapare le travail des ouvriers mais à leur consommation d'alcool ou de drogue, qui quand elle existe est plus souvent la conséquence que la cause du mépris... Par rapport à ces choses j'ai parfois moins envie d'acheter bio mais sur certains produits la différence de goût est quand même grande, et malgré les défauts l'impact sur la nature est sûrement moindre. Je viens de regarder "eaux troubles" de national geographic qui pointe bien le problème...

    Par contre je ne sais pas si c'est prouvé scientifiquement mais alors qu'aucun dentifrice n'avait résolu des problèmes d'encrassage dentaire j'en ai essayé un bio à l'argile et en moins d'un mois le mimi le rara le miracle. Mais c'est peut-être psychosomatique va savoir.
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  28. #1584
    f6bes

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Pour ce qui est du maïs sous vide je crois qu'il s'agit d'une date de préférence

    Par contre je ne sais pas si c'est prouvé scientifiquement mais alors qu'aucun dentifrice n'avait résolu des problèmes d'encrassage dentaire j'en ai essayé un bio à l'argile et en moins d'un mois le mimi le rara le miracle. Mais c'est peut-être psychosomatique va savoir.
    Bjr à toi,
    Bref tu ne fais que "CROIRE", mais tui n'en sais rien...objectivement !
    Comme disais Coluche (à propos de journalistes) lorqu'on n'en sait pas plus on ferme sa g......!
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  29. Publicité
  30. #1585
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Parmis ces bio gaspillages que j'ai du mal à comprendre je demande à plusieurs boutiques ces jours ci s'ils ont des patates germées pour les replanter et plusieurs m'ont dit les avoir déjà jetées ! Pourquoi ne pas les mettre dans une cagette devant le magaqin avec un écriteau "patates germées pour le potager" ??


    Une autre chose qui m'étonne chez beaucoup de bio c'est leur réticence à la pêche/chasse alors que certains maintient sponsorisent des activités touristiques comme la canoë/kayak. Sous des apparences ecolos (pas de moteurs) la fréquentation massive des rivières fait parfois plus de dégâts que la pêche en effrayant la faune ou en detruisant les frayères à grands coups de rames.

    Pour revenir au sujet scientifique est-ce qu'il est vraiment concret de faire des monocultures bio ? Un grand nombres de pommiers d'ornements ou dans des jardins de villas inoccupés sont laissés à eux même et vont très bien là où il faut s'en occuper en monoculture. Pourquoi ne pas plutôt faire des plantations mixtes ?
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  31. #1586
    Mickey-l.ange

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Pas qu'en allemagne d'ailleurs, même si le Maire "vert" d'une commune ( très ) proche de Bordeaux ayant connu le même problème auprès de certains de ses administrés a toujours botté en touche ( = graines fautives ).
    Bonjour,

    D'après les articles que j'ai pu trouver, il n'est pas spécifié qu'il s'agissait de plantes bio. Elles venaient de chez Jardiland, à ma connaissance pas spécialement bio.

    http://www.leparisien.fr/bordeaux-33...11-1508206.php
    http://www.lexpress.fr/actualites/1/...s_1006031.html
    http://www.sudouest.fr/2011/06/24/di...34897-2780.php

  32. #1587
    f6bes

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    z beaucoup de bio c'est leur réticence à la pêche/chasse alors que certains maintient sponsorisent des activités touristiques comme la canoë/kayak. Sous des apparences ecolos (pas de moteurs) la fréquentation massive des rivières fait parfois plus de dégâts que la pêche en effrayant la faune ou en detruisant les frayères à grands coups de rames.

    Pour revenir au sujet scientifique est-ce qu'il est vraiment concret de faire des monocultures bio ?Un grand nombres de pommiers d'ornements ou dans des jardins de villas inoccupée sont laissés à eux même et vont très bien là où il faut s'en occuper en monoculture. Pourquoi ne pas plutôt faire des plantations mixtes ?
    Bjr à toi,
    Ben voyons: une villa INOCCUPEE... et qui va faire des plantations mixtes : l'inoccupant (va bien etre emm.... vu qu'il n'est pas là !!)
    ou tu t'octroies la possibilté de pénétrer chez autrui SANS autre forme de proçés !! Ca germe vite chez toi !
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  33. #1588
    da23real

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Non mossieurs il y a des gens qui achètent du terrain pour éviter l'impôt sur la fortune et acceptent que des itinérants s'y posent. Parfois même ça les arrangent... comme pour eviter les dépôts sauvages...
    Ensuite il y a des villas de vacances avec un seul arbre et là tu demandes au maire qui appelle les proprios et dans 90% des cas c'est oui pour recolter les pommes, les prunes ou les figues. Et ces arbres sont généralement ni taillés ni traités et ils vont très bien.

    Enfin j'imagine bien qu'on ne peut pas remplacer tout les arbres d'un coup. Mais au renouvellement peut-être que ça serait mieux de privilégier l'alternance...
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  34. #1589
    f6bes

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Non mossieurs il y a des gens qui achètent du terrain pour éviter l'impôt sur la fortune et acceptent que des itinérants s'y posent. ..
    Remoi,
    Moi le plus souvent je lis :
    http://p4.storage.canalblog.com/46/1...2/58699744.jpg
    Et parfois on te propose du " calibre 12 , plomb de 16 "!!
    Avoir du TERRAIN pour éviter l'impot sur la fortune...demande donc à un berger de l'ile de Ré !!
    Il gueule à tout vent qu'on l'aasasine !
    Bref ENCORE une belle affirmation de ta part.
    A+
    Dernière modification par f6bes ; 14/07/2017 à 09h19.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  35. #1590
    f6bes

    Re : Agriculture bio - analyse critique

    Remoi, (suite)
    Avec du terrain on paye pas l'impot sur la fortune que tu dis :
    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j...u5tscjxccCWPUg
    Mais bref UN FOIS de plus c'est hors des clous !!!Comme à ton habitude.
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

Page 53 sur 54 PremièrePremière 53 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Agriculture Bio : + de vitamines?
    Par Muesli dans le forum Biologie
    Réponses: 31
    Dernier message: 07/12/2015, 06h33