Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 36 sur 36

Economie d'eau?




  1. #31
    boumboumjack

    Re : Economie d'eau?

    l'eau des fleuves on l'utilise pas...
    Peut être que vous faite juste erreurs de la façon dont cette eau est pompée. L'eau des fleuves et rivières est généralement pompée par des puits... se situant à une centaine de mêtres du cour d'eau (cf, la vallée du Rhône et de la Saone...)

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Cécile

    Re : Economie d'eau?

    L'eau n'a pas besoins d'être économisée partout. Mais à certains endroits et à certaines périodes, oui. Néanmoins, utiliser moins d'eau potable est utile : c'est moins d'énergie gâchée pour la potabilisation et le traitement, moins de produits chimiques utilisés...
    Cependant, le problème de l'eau en France n'est pas tant une question d'usage domestique qu'une question d'irrigation. Continuer à produire des tonnes de maïs dans le sud-ouest, région déficitaire en eau en été, c'est une connerie.
    Quant au dessalement, il y a des posts là dessus à relire. Je considère que sauf cas spécial (île isolée par exemple), c'est à bannir. On manque déjà d'énergie dans le monde, alors utiliser l'énergie pour avoir de l'eau, c'est vraiment stupide.
    Mieux vaut s'adapter à l'eau présente sur notre territoire. Faut-il constuire des golfs en Andalousie ? Faut-il produire du maïs dans le sud-ouest ? Faut-il accueillir 100 000 personnes dans une station de montagne l'hiver (là, le problème est davantage celui de l'assainissement) ? Bref, faut-il plier la nature à notre volonté ou s'adapter à ce qu'elle offre (sans pour autant refuser les avantages de la modernité) ? C'est une question philosophique, à laquelle Pierre-Ernest répond à sa façon (dessalons !). Vous aurez compris que je donne une autre réponse.
    Visiblement, Pierre-Ernest refuse la "pénurie" ("Remarquons alors que le domaine des stations d'épurations est le seul domaine où on répond à la demande par le rationnement... étrange. On pourrait aussi essayer avec les lignes téléphoniques pour voir si ça marcherait aussi bien (et pourquoi pas avec les hôpitaux ?)". Or, comme l'a souligné Yoghourt, c'est pourtant la règle. Le mythe du "faisons ce qu'on veut, on pourra toujours fournir" comment à sérieusement dater. Et il a fait des dégâts.
    D'autre part, ce serait gentil d'arrêter avec les dénigrements, qui n'ajoutent rien à vos propos : "lorsqu'on se met à parler d'économie d'eau, la logique disparait totalement", "Aussitôt qu'on parle d'eau, les meilleurs esprits se ferment à la logique, et le passionnel prend le dessus"
    Et pas la peine d'utiliser les arguements d'autorité genre "je suis ingénieur chimiste" (tu l'as mis deux fois... on le saura !). Ce qui compte, c'est la solidité des arguments, pas le diplôme.

  4. #33
    streshydrique

    Re : Economie d'eau?

    Je pense qu'il faut s'eparé les problemes des differents utilisateur de l'eau, car on melange un peut tout.
    Les diferents utilisateur n'on pas besoin de la meme exigence de qualité de l'eau, pour ma part j'etait plutot partis sur la consomation humaine en eaux (la plus exigente).

    Par exemple une eaux contenant un fort taux de nitrate pourra etre impropre a la consomation humaine mais "bonne" pour l'irigation, l'agriculteur pourra meme faire des economie d'engrais.

    Un autre exemple, la qualité de l'eau pour hydroelectricité n'est pas un probleme il suffit de mettre une grille pour evité les branche et autre grosse matiere....

    En france on puise pour la production d'eau potable dans les nappe aluvial ou phreatique qu'en c'est possible, l'eau étant de bien meilleurs qualité qu'en riviere, le cout de potabilisation étant faible, Pour paris l'eau provient a peu prés a part egale de nappe et de riviere (marne et seine) comme le montre ce lien:http://www.paris.fr/portail/Environn...ortlet_id=3238

    Il faut noter que la ville de paris dispose aussi d'une nappe multicouche profonde, que l'on garde comme reserve strategique en cas de probleme majeur, la recharge n'etant pas suffisante pour toute la consomation parisienne. plus d'info ici: http://www.drire.gouv.fr/ile-de-fran...x.html#annexe1

  5. #34
    Tilleul

    Re : Economie d'eau?

    Je ne connaissait pas ce postulat qui s'applique au domaine de l'énergie. Maintenant que je le connais, je constate que si vous l'appliquez strictement au domaine de l'eau, il consiste à dire que les économies d'eau conduisent à un accroissement de la consommation, et non pas à une diminution... ce n'est pas exactement ce que vous voulez prouver, je suppose, en le citant..., ou alors vous ne l'avez pas exactement compris...
    Evitez wikipedia surtout si c'est pour lire en diagonale... Le postulat de Khazzoom Brookes ne s'applique pas aux économies d'énergie (moins de consommation de la ressource), il s'applique à l'EFFICACITE énergétique (consommation de la ressource plus performante). Deux notions totalement différentes... C'est pour ça que je vous dis qu'en l'absence de mesures d'ECONOMIE d'eau, augmenter l'efficacité avec laquelle on la capte ne changera rien à la situation.

    C'est pourtant ce que je fait (l'eau de la Seine, traitée) comme des millions de Français.
    Je suis prêt à vous prendre au mot et vous ramenez un grand verre d'eau de Seine, parce que ce que vous décrivez ce n'est pas de l'eau de surface, c'est de l'eau de distribution.

    Ensuite, seulement 25 % de l'eau consommée en France est utilisée comme eau potable. Le reste est utilisé par l'industrie (4 %), la production d'énergie (22 %) et l'irrigation (49 %). Ces 3 derniers domaines utilisent l'eau de surface sans traitement de potabilisation.
    Vous suggérez que c'est de l'eau souterraine. Ben non, justement, les grandes utilisations (production d'énergie, irrigation) utilisent essentiellement l'eau de surface. Vous glissez insensiblement vers la consommation domestique et les eaux souterraines, en prenant toujours les chiffres de l'ensemble des utilisations, ce qui constitue un biais important
    Sauf que si vous prenez les eaux souterraines la part de l'usage domestique passe à 50%... Sur les 6 milliards de m^3 (la moitié pour des usages non potables comme les sanitaires ou le nettoyage des sols) que consomme les usages domestiques on en a 3,5 milliards qui proviennent des eaux souterraines... Le reste c'est moitié moitié entre l'irrigation et l'industrie...

    Excusez moi de me parler des problèmes que peuvent aider à résoudre le grand public sur un forum grand public...

    Et si je suis obligé d'être synthétique et de balayer plein de domaines c'est parce que l'utilisation de l'eau c'est pas quelque chose qui se gère de façon simpliste... Il y a plein d'utilisation de l'eau et il y a plein de milieux naturels différent (surtout en France où l'on change de paysages tous les 100 km).

    Image poétique, mais statistiquement fausse :
    pour ne parler que des eaux souterraines, le réservoir aquifère français est estimé à 2000 km3. Or, 120 km3 d'eau le traverse chaque année, ce qui fait un temps de traversée moyen (de la pluie vers la mer) de 16,6 années, et donc, s'il y a prélèvement au milieu du circuit, un temps de séjour moyen de 8,3 ans. (on est bien loin de vos milliers d'années).
    Mais bien sur, l'Afrique du Nord, tous le centre des Etats Unis, l'Australie, la Sibérie, la péninsule Arabe, la Sibérie, c'est pas sur terre (lisez mes phrases en entier merci)... Vous allez me faire croire que le grand bassin artésien il a mis une quinzaine d'années à se former ?

    Et c'est bien joli les statistiques en France mais vous êtes en train de faire une moyenne entre des phénomènes qui selon l'endroit vont mettre entre quelques jours et plusieurs centaines d'années à se produire... La pertinence d'une moyenne pour dire "oh regarder il y en a plein on peut faire ce qu'on veut n'importe où sans se préoccuper des conditions locales" se justifie difficilement...

    Relisez mon post : cette comparaison s'appliquait au rapport entre les rejets de saumure par le dessalement et le volume total des océans, pour montrer que cette dernière n'était pas un problème, compte tenu des volumes en cause.
    Ok... Alors je vais peut être vous l'apprendre mais un océan c'est pas un becher avec un agitateur magnétique dedans... L'argument serait valide si jamais on dispersait sur l'ensemble de l'océan des millions d'usines des désalination qui produisait juste quelques m^3 d'eau... Ce n'est pas le cas.

    La désalination de l'eau c'est sur les cotes urbanisées pour fournir de larges quantité : grosse concentration dans petits volumes = maxi problèmes...

    Vous ajoutez donc à une tendance de fond globale (acidification de l'océan) un problème local qui va amplifier encore plus ses effets... D'autant plus que c'est pas chez les pauvres pour des besoins de pauvres qu'on dessale l'eau de mer, c'est chez les riches pour des besoins de riches...

    Oui, sauf que ne pas gaspiller ne constitue en aucun cas la solution pour les empêcher de crever de faim, mais plutôt une manière élégante d'esquiver le problème : "ils meurent, mais ce n'est pas ma faute..."
    Screenshot or it did not happen... Qui a dit qu'éviter de gaspiller l'eau en France est un moyen de résoudre la faim dans le monde ? Citations ?

    Je suis ingénieur chimiste et je viens de terminer un rapport sur l'eau en France pour un homme politique connu. Je suis effaré par le nombre de poncifes répétés sur le WEB au sujet de l'eau.
    Ingénieur chimiste, oui. Personnellement si j'avais à commander un rapport sur l'eau j'irais plutot m'adresser à une équipe de PhD en hydrologie et en science de l'environnement.
    Keep it in the Ground !

  6. #35
    Cécile

    Re : Economie d'eau?

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    Je pense qu'il faut s'eparé les problemes des differents utilisateur de l'eau, car on melange un peut tout.
    Les diferents utilisateur n'on pas besoin de la meme exigence de qualité de l'eau, pour ma part j'etait plutot partis sur la consomation humaine en eaux (la plus exigente).
    La plus exigeante, mais aussi la plus faible. Quand on parle de manque d'eau, du moins en France, c'est rarement (voire jamais) à cause de l'usage domestique. Mais plutôt à cause de l'agriculture.
    D'autre part, il ne faut pas uniquement regarder la consommation totale sur l'année, mais aussi la période de consommation. Certaines cultures posent problème car elles ont besoin d'eau au moment où les niveaux sont au plus bas.

    Par exemple une eaux contenant un fort taux de nitrate pourra etre impropre a la consomation humaine mais "bonne" pour l'irigation, l'agriculteur pourra meme faire des economie d'engrais.
    Le problème des eaux riches en nitrate, c'est l'eutrophisation des rivières, bien plus que l'aspect "consommation d'eau".

  7. #36
    streshydrique

    Re : Economie d'eau?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    La plus exigeante, mais aussi la plus faible. Quand on parle de manque d'eau, du moins en France, c'est rarement (voire jamais) à cause de l'usage domestique. Mais plutôt à cause de l'agriculture.
    D'autre part, il ne faut pas uniquement regarder la consommation totale sur l'année, mais aussi la période de consommation. Certaines cultures posent problème car elles ont besoin d'eau au moment où les niveaux sont au plus bas.

    Le problème des eaux riches en nitrate, c'est l'eutrophisation des rivières, bien plus que l'aspect "consommation d'eau".
    Cécile, j'était sur un point qualitatif et non quantitatif, je suis d'accord avec toi sur les cuture d'été comme le mais. On peut avoir abondament de l'eau mais ne pas pouvoir l'utiliser.

    L'eutrophisation des riviere est, plus liée au phosphate (facteur limitant dans la production algale) plus qu'au nitrate. Pourquoi certaine commune de bretagne ne peuvent pas boire l'eau (et la c'est souvant toute l'année), a cause des nitrate...

    La solution de traitement des nitrate étant le plus souvant la dilution avec une eaux moins pollué, encore faut il l'avoir cette eaux de dilution.

    Mais, il est vraie que les nitrate de l'alimentation sont bien plus importante...

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Économie d'eau et ballon d'eau chaude
    Par patanca dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 36
    Dernier message: 07/06/2013, 22h42
  2. économie d'eau
    Par pierrerichard dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 28
    Dernier message: 03/01/2009, 10h36
  3. economie d'eau
    Par DB2TE dans le forum Technologies
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/09/2007, 08h24
  4. Problème de pression d'eau dans ma salle d'eau
    Par fish dans le forum Dépannage
    Réponses: 13
    Dernier message: 26/11/2006, 17h25