Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

Métier : Quelles études ?




  1. #1
    GoGo AsTrO

    Question Métier : Quelles études ?

    Bonjour,

    Je souhaite :

    - M'occuper de la sauvegarde des espèces animales les plus menacés,
    - Recenser, suivre, observer, enregistrer des données d'espèce d'un milieu en terme de biodiversité.

    Je pense que ce métier est appelé naturaliste mais je ne suis pas sûr (dites moi si je me trompe car entre biologiste, naturaliste, écologiste je me perds un peu)

    Donc j'aimerai savoir quelles études et combien d’année je dois faire pour parvenir à ça.

    Merci. A bientôt.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    wizz

    Re : Métier : Quelles études ?

    Bonjour.

    C'est bien de vouloir travailler dans un domaine qui te passionne....mais encore faudrait il que tu le puisses. As tu fait des recherches concernant les débouchés après tes études, le nombre d'offre d'emploi concernant cette branche si spécifique.

    Ce serait domage de constater aucun débouché après 5 ans d'effort à l'université, et devoir travailler comme caissière au supermarché en attendant, en attendant encore et encore...

  4. #3
    _Mayou_

    Re : Métier : Quelles études ?

    Bonjour,

    Naturaliste n'est pas un métier. Etre naturaliste c'est en gros connaître la nature, les espèces présentes, les milieux..

    Ce dont tu parles peut se rapprocher du métier d'ingénieur écologue. Je te conseille de regarder le site des réseaux TEE, qui te donnera pas mal d'informations sur les métiers liés à l'environnement, ainsi que sur les débouchés offerts.

    Sinon oui les débouchés ne sont pas énorme mais heureusement qu'il existe encore des gens pour se lancer dans le domaine...sinon je n'imagine même pas comment on vivrait si tout le monde faisait des trucs "rentables". Il faut parfois savoir aller au bout de sa passion.
    Et pas se dire "je vais faire du commerce parce que ça marche"....
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France


  5. #4
    wizz

    Re : Métier : Quelles études ?

    Si l'Etat réduit le budget de fonctionnement du CNRS, alors peu de chance qu'il y ait de nouveaux embauches, ni même remplacer les départs à la retraite...

    De même, si l'Etat réduit le budget correspondant à cette discipline, alors tu ne trouveras pas de débouché. point barre. A moins que des entreprises privées financent ce genre de recherche naturalisme, mais on revient toujours au même point de départ, c'est à dire si cette entreprise réduit aussi leur subvention....

    Pensez à certaines personnes qui ont fait des études très poussées, du genre doctorat en physique nucléaire....et que le CNRS est incapable de les embaucher par manque de budget.

    La question n'est pas de savoir si je veux faire ceci ou faire cela.
    La question est de savoir qui paiera mon salaire pour que je puisse faire ceci ou faire cela.

  6. #5
    GoGo AsTrO

    Re : Métier : Quelles études ?

    Je pense que vu l'état du monde dans lequel on vit il y aura toujours des débouchés car de plus en plus d'espèces sont menacées et disparaisse donc pour ça je me fais pas trop de soucis.

    Pour le réseau TEE malheureusement la fiche concernant ce métier n'a pas été faite donc ...

    En tout cas merci de vos réponses.

    Si d'autre peuvent me renseigner y'a pas de problème.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    wizz

    Re : Métier : Quelles études ?

    il y a des espèces menacées, mais QUI VA FINANCER le budget permettant de t'embaucher (ainsi que d'autres)?

    Par exemple la médecine et ses recherches. Il y a des milliers de maladies différentes dont des centaines de maladies orphelines.

    Du point de vue des laboratoires privées:
    On ne va pas se alncer dans ces domaines. Ce n'est pas rentables. On n'amortira jamais nos frais de recherches.

    Du point de vue de l'Etat.
    On n'a pas un budget illimité. Pour cette somme disponible, il y a un choix à faire.
    Financer des recherches concernant des maladies de masse et pouvoir sauver un grand nombre de personnes (en sacrifiant le très peu de personnes concernées par chaque maladie orpheline)
    ou
    Financer la recherche sur ces maladies orphelines en laissant des gens mourrir du cancer par millions.

    Donc pour un jeune étudiant en médecine. C'est beau d'être philantrope. C'est beau de vouloir se lancer dans la recherche sur les maladies orphelines. Mais il n'y aura pas ou pas assez de budget pour qu'il puisse être embauché.

    Le médecin pourra alors se convertir dans la recherche "conventionnelle".
    Mais toi, spécialiste dans un domaine très particulier, en cas de non débouché, que pourrais tu faire d'autre? Quelles reconversions possibles?

    Enfin. C'est mon point de vue. Si tu veux te lancer de dans. Libre à toi.
    N'ayant pas de recul suffisant sur ce domaine très particulier et de ses débouchés, tu peux par contre te renseigner sur d'autres domaines "mineurs" comme des études de philo, d'art... Que sont ils devenus ces étudiants? Ont ils tous pu devenir ce dont ils en avaient rêvé?

  9. #7
    _Mayou_

    Re : Métier : Quelles études ?

    Pour info, en écologie, tout n'est pas financé par l'état et loin de là. Les bureaux d'études (donc pour les ingénieurs écologues) ce sont des entreprises comme les autres.

    Faut se renseigner avant de dire des bêtises

    Sinon même s'il n'y a pas de fiche sur ce métier sur les réseaux TEE, on en trouve un peu partout ailleurs. Fais une petite recherche tu trouveras sûrement.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  10. Publicité
  11. #8
    wizz

    Re : Métier : Quelles études ?

    et qui passe commande à ces bureaux d'études?

  12. #9
    _Mayou_

    Re : Métier : Quelles études ?

    Tout le monde, état (disons plutôt terrains gérés par l'état) comme privé. Pas mal de privé d'ailleurs. Je ne saurait pas te dire les proportions, je pense que ça dépend de l'activité du bureau.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  13. #10
    wizz

    Re : Métier : Quelles études ?

    - M'occuper de la sauvegarde des espèces animales les plus menacés,
    - Recenser, suivre, observer, enregistrer des données d'espèce d'un milieu en terme de biodiversité.
    Qui passe ce genre de commande, et combien?
    Est ce qu'il y aura une augmentation de commandes justifiant l'embauche d'un nouveau venu pour absorber ce surplus de travail?
    Ou est ce que notre ami devra attendre le départ en retraite d'une personne pour postuler à son remplacement?

  14. #11
    teteph

    Re : Métier : Quelles études ?

    Bonjour,

    Je vais donner mon avis personnel

    Je pense que le nombre de ces postes d'ingénieur écologue est en augmentation ... Vous n'etes pas sans savoir la place prépondérante qu'ont pris les études d'impact en environnement par exemple dans tous les projets autoroutiers, ou les grands ouvrages.

    Même si les postes dans des parcs nationaux ou réserves (CREN et autres) apparaissent bouchés, je pense qu'il y a un avenir dans ce milieu, du moins je l'espère ... car je compte bien m'y insérer.

    On voit également qu'un certain nombre d'associations embauchent (cf réseau TEE) des connaisseurs en biodiversité/suivi des milieux etc.

  15. #12
    _Mayou_

    Re : Métier : Quelles études ?

    J'aurai répondu la même chose !!
    Les études d'impact sont en pleines expension, et vous avez bien cité le réseau autoroutier (et les transports en général) qui en demandent de plus en plus !!

    Mais oui en effet il ne faut pas s'attendre à trouver facilement une place dans une réserve par exemple, mais pour un bureau d'étude, il y a de plus en plus de boulot.

    Seulement les gens ont tendance à oublier cet aspect, qui est peu connu du public.
    En fait un ingénieur écologue c'est comme un mini-chercheur, dont les travaux vont servir directement pour un plan de gestion, une amélioration à porter sur quelque chose pour éviter qu'on fasse n'importe quoi avec la nature.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  16. #13
    pilouflo

    Re : Métier : Quelles études ?

    Bonjour,

    J'ai déjà répondu à de nombreux message sur cette interrogation : quelle formation, quel cursus pour faire de "naturaliste" son métier.
    Il n'y a pas, à ce jour de formation ad'hoc, mais une multitude de formations qui, seules, ne valent pas grand chose sur un CV. Filières courtes, longues, ingé ou fac... il faut avant tout soigner les à côté.
    Sur un poste scientifique de type suivis, inventaires et rédaction de plans de gestion de milieux naturels, nous recevons environ 400 CV, dont les 2/3 ne valent rien, mais dont 1/3 semble correspondre en terme de cursus. Là, la différence se fait sur un seul et unique critère : la passion. Les candidats ayant une expérience forte en asso naturaliste, des passions précises sur certains domaines (batraco, bota, enthomo, herpéto, etc...) et des plus de type participation à des études, des campagnes nationales d'inventaires, de baguage, etc... sont les seuls à être gardés pour un entretien. et là on a encore 20 ou 30 cv. Les formations ? BTS, MST, ingé, etc...peut importe, à ce jour aucune formation ne donne la qualification recherchée.
    Ces métiers sont trop jeunes et trop vieux à la fois. les formations naturalistes on disparu des cursus fac depuis longtemps (les museum s'en pleignent...).

    Pour avoir une idée plus précise, les principaux embaucheurs sont actuellement, pour la préservation du patrimoine naturel remarquable :
    Les associations,
    Les gestionniares de réserves natuelles (Cf le site de RNF)
    Les conservatoires d'espaces naturels (site d'ENF)
    Les collectivités et tout particulièrement les CG (politiques ENS) et les régions (mise en place des réseaux des RNR)
    les organismes public ou privés travaillant à la mise en oeuvre de N2000, tant dans la rédaction des docob que dans l'animation, ceux travaillant sur l'ensemble des mesures agri-environnementales, etc...
    à 90 %, les postes sont en association.

    Après il y a les bureaux d'études, mais, là, c'est plus l'usine et moins connecté à la réalité de la biodiversité et à sa gestion. C'est plus ponctuel.

    Bref, bon courrage, et travaille ton CV, adhère au conservatoire de ta région, implique toi, prend des contacts, fait toi connaitre, et après fait ta formation avec des stages cohérents sur des domaines naturalistes pointus, spécialise toi, par tes propre moyen sur certains groupes, etc...

  17. #14
    pilouflo

  18. #15
    _Mayou_

    Re : Métier : Quelles études ?

    Juste une remarque : les muséums se plaignent du manque de naturalistes Mais quand on voit la formation proposée au MNHN, il est bien précisé que les gens doivent arriver AVEC les connaissances naturalistes et que ce n'est pas la formation qui doit les apporter.

    Personne ne fait donc d'effort, et c'est vraiment pas facile quand on cherche à apprendre sur la nature, de le faire par soi même (j'en sais quelque chose..) ni de trouver des assos qui font réellement quelque chose, et pas trop loin de chez soi.

    Il n'est absolument rien fait pour améliorer la situation. C'est déplorable. Et pourtant on en demande toujours plus dans le boulot. Et c'est certain, un diplôme sans les connaissances naturalistes "à coté", ça ne sert à rien.
    Je suis sur Montpellier, qui est censée être un pôle en écologie. Pas une seule fois les profs ne nous ont parlé de la nécessité de se faire une culture naturaliste, pas une seule fois on nous a cité des assos...
    Donc il faut se débrouiller tout seul, avec ses petits bouquins naturalistes et quelques personnes sympas qu'on rencontre au fur et à mesure....
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  19. #16
    GoGo AsTrO

    Re : Métier : Quelles études ?

    Merci beaucoup pour vos réponses, vous m'avez beaucoup aidez ;

    Par contre je pense mettre mal exprimé car je ne compte pas rester en France (car la France n’est pas assez fourni en biodiversité, pour héberger des ours en France c'est déjà tout un programme )
    mais plus aller dans des hauts lieux de la biodiversité Afrique, Inde, Amazonie.

    Mais les liens fournit par pilouflo mon beaucoup servis merci.

  20. #17
    Cécile

    Re : Métier : Quelles études ?

    Je pense que c'est en effet un secteur très bouché. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas t'y lancer. La différence se fera à la motivation. Il faut donc prouver dès à présent que tu es motivé, en te liant à des associations, en faisant des stages (gratuirs, dans ce domaine, difficile d'espérer un stage payé), en apprenant par toi-même, etc.
    Cela a trois avantages : tu vérifies que c'est bien ce qui te passionne (il y a souvent un écart entre le métier rêvé et la réalité de ce métier), tu apprends plein de choses (c'est sur le terrain qu'on apprend, aux côtés de gens compétents), et tu étoffes ton CV.

  21. #18
    Tilleul

    Re : Métier : Quelles études ?

    Par contre je pense mettre mal exprimé car je ne compte pas rester en France (car la France n’est pas assez fourni en biodiversité, pour héberger des ours en France c'est déjà tout un programme )
    mais plus aller dans des hauts lieux de la biodiversité Afrique, Inde, Amazonie.
    Ce qui tombe plutot bien vu qu'il y a une partie de l'Amazonie qui est française et des iles en Afrique australe qui le sont également... (mince si on avait gardé Pondicherry j'aurais pu faire le grand slam !).

  22. #19
    _Mayou_

    Re : Métier : Quelles études ?

    Pour info, un des hot spots de la biodiversité, c'est la Méditerranée...
    Sauvegarder la biodiversité, c'est pas implanter/réimplanter des espèces.. je crois que tu as une vision très très très réductrice des choses !!!

    Renseignes toi un peu et tu verras que dans ce domaine on ne fait pas grand chose, peu importe où tu iras. L'essentiel est surtout de mieux connaître et préserver ce qui est présent actuellement.
    C'est effrayant de voir les gens se désinteresser pour les endroits où ils vivent.. à croire que seule la forêt tropicale est intéressante ! Mais bon..c'est ton choix !!

    Bon courage.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  23. #20
    GoGo AsTrO

    Angry Re : Métier : Quelles études ?

    Excuse moi mais qu'a fait la France avec les ours ... Elle les a réimplantés et ouai et maintenant ils sont massacrés par des bergers qui comprennent pas que ce n’est pas les centres du monde, il faut voir en Asie ils permettent aux 300 derniers lions restants d'attaquer leurs animaux d'élevage pour préserver l'espèce.

    Alors excuse moi mais la France est loin d'être un exemple, donc ta version réductrice des choses si ça t'arrange de penser ça tant mieux pour toi. Et si la France s'occupait de sa biodiversité y'aurait encore des débouchés, c’est pas nous qui pourrons les créer alors si il y a plus de place en France je préfère aller ailleurs, d'ailleurs cite moi quelques grands mammifères vivant en France à part le loup (et encore...), l’ours et quelques cervidés. Je te souhaite bon courage.

    Ensuite un des hots spots de la biodiversité, c'est la Méditerranée. Je suis d'accord mais la méditerranée ne s'arrête pas à la France...

    Préserver ce qui est présent actuellement je suis également d'accord avec toi mais c'est un peu le but de ce métier mais bon...

  24. #21
    _Mayou_

    Re : Métier : Quelles études ?

    Les grands mammifères....encore une fois tu as une vision plus que réductrice des choses. Une vision d'enfant émerveillé devant les grands animaux exotiques si fascinants. La biodiversité c'est en grande partie les invertébrés vois tu...

    Mais bon, tu finiras bien par te réveiller Quand la France ne sera faite que de béton parce que les forêts tropicales "c'est mieux"...
    Enfin, tout ceci est dû au fait que tu n'as sûrement pas commencé tes études dans le supérieur et n'a pas encore élargi ta vision des choses....
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  25. #22
    wizz

    Re : Métier : Quelles études ?

    Bonsoir.

    Supposons qu'un employé gagne 2000€ net par mois. Ça veut dire qu'il coute à son employeur quasiment 4000€ par mois (salaire brut de l'employé + cotisations patronales).
    Soit 48000€ par an.
    Si on rajoute divers frais de déplacement, d'équipement, alors on arrive à 50000e par an.

    Soit c'est une association qui touche des subventions de l'Etat ou des entreprises, alors cette association doit trouver 50000€ par an pour payer cette personne.

    Si c'est un cabinet d'étude, alors cette personne doit générer un chiffre d'affaire de 50000€ minimum pour justifier sa présence dans ce cabinet d'étude.

    Je veux bien passer 4 an en Afrique ou en Amazonie pour étudier la faune et la flore. Le plus dur est de trouver 200000€ qui correspond à ce que je coute pendant cette période à mon association ou à mon cabinet d'étude.
    Et si c'est un cabinet d'étude. Il faudrait que mon travail soit indispensable ou profitable pour que l'entreprise qui a passé un contrat avec mon cabinet d'étude puisse justifier une dépense de 200000€

    -indispensable, par exemple: pas de bilan d'étude, pas de permis pour contruire la route.
    -profitable, par exemple: pas de bilan d'étude, pas de permis pour exploiter la mine d'or.

    Quelle est la différence entre projet et budget?
    Le projet est ce que j'avais voulu faire, le but de ma vie, etc...
    Le budget est ce qui m'a empêché de le faire.

  26. #23
    _Mayou_

    Re : Métier : Quelles études ?

    En quoi l'écologie ne serait-elle pas rentable ? Tu aurais posé la question à un commercial ? Non. Pourtant il coûte tout aussi cher...

    Regarde ce qu'il se fait dans les bureaux d'études. Les études pour le réseau autoroutier par exemple, c'est pas pour faire joli. Si les entreprises le font c'est parce qu'elles doivent le faire.
    Je n'ai pas spécialement envie de le rechercher, mais il y a une estimation de ce que la biodiversité apporte comme avantages financiers (ou un truc comme ça), et donc tout ce qu'on perdrait à ne pas faire attention. Ca représente des sommes astronomiques. Et c'est pas bien compliqué à comprendre...

    Ensuite tout le monde ne pense pas "super bénéfices"...
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  27. #24
    GoGo AsTrO

    Re : Métier : Quelles études ?

    5 500 milliard d'euros la planète rapporte par ans, je n'ai pas les chiffres pour la biodiversité.

    Je suis conscient que la biodiversité ne se résume pas aux mammifères encore heureux, je sais pas où tu as cherché ça dans mes propos .Les grands animaux exotiques tu vas un peu loin parmi les mammifères il n'y a pas que des grandes bêtes .

    A ce jour d'après les estimations seul 0.2 % de la biodiversité a été découverte et les 99.8 % qui reste ne sont surement pas des mammifères pour dire le boulot qui reste car la recherche sur la biodiversité peut servir la médecine (cancer, sida).

    Pour avancer, il faut chercher, un? Wizz même si les bénéfices arrivent beaucoup plus tard.

  28. #25
    FT12

    Re : Métier : Quelles études ?

    Bonjour à tous,
    Cela fait 10 ans que je bosse en tant que chargé d’études dans une agence régionale de l’environnement (donc financé par des collectivités territoriales) et malheureusement, je n’ai pu constater qu’une faible évolution de l’intérêt pour la préservation de la biodiversité. Enormément d’étudiants veulent travailler dans des emplois liés à la préservation des espèces et des milieux naturels mais les chiffres sont là (source : IFEN), les emplois dans le domaine de « l’environnement » sont crées dans les secteurs des déchets et de l’eau (bientôt peut-être de l’énergie). Les métiers liés à la préservation de la biodiversité sont très peu nombreux et sont en régression. Je ne dis pas que c’est bien, je dis juste que les chiffres montrent cette situation. Je pense que cette situation ne va pas s’arranger car à l’issue du grenelle de l’environnement, beaucoup de réflexions vont être menées sur les axes majeurs liés à l’énergie (ce qui n’est pas un mal, on s’entend…). La biodiversité a toujours été le parent pauvre de l’environnement en France et je crains que cela ne continue encore un bout de temps. Maintenant, reste à savoir s’il faut tout de même s’engager dans de telles études. Mon cœur me dit « oui » mais clairement, la raison et l’expérience me crient « surtout pas ! ».
    J’ai l’expérience de 2 amies qui ont poursuivie leurs études après le DEA et qui sont maintenant docteurs en écologie. L’une est spécialiste des fourmis, l’autre des termites. Résultat : pas de postes disponibles donc enchainement avec un post-doc et au final, départ pour l’étranger pour les deux avec, au final…toujours pas de poste fixe !!…*réflexion*
    Quant à la protection des grands mammifères ou à la grande faune en général, alors là, c’est clair qu’il ne faut pas compter rester en France. Ou alors…exercer sa passion dans une association… Ca fait 15 ans qu’on dit qu’il va manquer cruellement de naturalistes en France et des études ont été réalisées pour analyser le gisement d’emplois liés aux filières naturalistes. Visiblement, le résultat de ces études n’a pas convaincu nos dirigeants et les filières universitaires naturalistes sont plus que jamais mourantes…

  29. #26
    Tilleul

    Re : Métier : Quelles études ?

    Allez je me permets de faire une parenthèse dans cette discussion...

    Contrairement à ce que le sens commun prétend je pense qu'en fait on parle de moins en moins d'environnement ces derniers temps et plus du tout d'écologie.

    A l'époque de Cousteau et autre Haroun Tazieff, les sujets environementaux c'était la protection des fonds marin, la couche d'ozone, les espèces menacés, la pollution, les gaspillages, etc... Bref on était vraiment dans la connaissance de l'environnement.

    Maintenant la protection de l'environnement ne se résume plus qu'à une mesure du nombre de grammes de CO2 émit chez soi (et tant pis pour tout ce qui se passe en dehors des frontières, de toute façon c'est pas comptabilisé par Kyoto)... A se demander à quoi a servi la conférence de Rio...

    La biodiversité fait partie du patrimoine (c'est pas parce que le prix du m² à Paris est prohibitif qu'on va raser les tuileries pour installer un parking... Alors pourquoi chercher à tout prix à faire disparaitre les papillons du continent européen ?) et en plus peut effectivement rapporter de l'argent... Personnellement je remercie les chinois d'avoir garder quelques plants d'armoise amère vu que ça m'a potentiellement sauvé la vie...

    D'un autre coté, j'ai déjà pu voir a des exemple de développement autour du biomimétisme (ingénierie qui s'inspirent de la nature) : capteur solaire thermique qui s'inspirait des nervures d'une feuille (vu au Franhoffer Institute), batiments s'inspirant des matériaux utilisés par les termites et de leur architecture pour la ventilation, recherche de stratégie d'évacuation en cas d'incendie en s'appuyant sur le comportement des fourmis... Peut-être que ce genre de démarches si elles se généralisaient peut permettre de trouver des débouchés ... (ok même moi j'y crois pas à ce que j'écris)

  30. #27
    GoGo AsTrO

    Re : Métier : Quelles études ?

    Toutes ces réponses me font un peu peur.

    Au début je voulais travailler dans l'informatique mais rester toute une journée sur une chaise ce n’est pas trop mon truc.

    Avec les diverses émissions (Ushuaia Tv notamment), et les différentes informations que trouvé sur le net, je n'ai jamais vu la chose de cette façon, c’est le métier que j'ai toujours voulu faire et à 18 ans changer d'envi va être difficile ;

    FT12 Tu peux me donner le cursus complet de tes amis stp. Merci.

  31. #28
    Cécile

    Re : Métier : Quelles études ?

    Rien ne t'empêche d'avoir un boulot et de t'impliquer parallèlement dans une association de protection de la biodiversité.

    Tilleul, tu as à la fois raison et tort. Raison car on ne s'intéresse pas assez à la biodiversité. Mais tort parce que la lutte contre l'effet de serre me semble la priorité numéro un en matière de biodiversité : si la température de la Terre augmente de plusieurs degrés, le nombre d'espèces qui s'éteindront sera énorme, bien plus qu'avec toutes les autres conneries qu'on peut faire en matière de biodiversité.

  32. #29
    Tilleul

    Re : Métier : Quelles études ?

    Rien ne t'empêche d'avoir un boulot et de t'impliquer parallèlement dans une association de protection de la biodiversité.

    Tilleul, tu as à la fois raison et tort. Raison car on ne s'intéresse pas assez à la biodiversité. Mais tort parce que la lutte contre l'effet de serre me semble la priorité numéro un en matière de biodiversité : si la température de la Terre augmente de plusieurs degrés, le nombre d'espèces qui s'éteindront sera énorme, bien plus qu'avec toutes les autres conneries qu'on peut faire en matière de biodiversité.
    Si la théorie Gaïa se révèle exacte, l'activité de la biomasse permet la régulation de la planête et faire des conneries avec les mécanismes de cette régulation est tout aussi fatale... Mais même si ce n'est pas le cas je trouve tout de même plus pertinent de considérer que la sauvegarde de la biodiversité, ou disons plutot la sauvegarde des écosystèmes naturels (en opposition à la biodiversité maintenu en vie artificiellement qui envoye des pandas faire le tour du monde pour s'accoupler dans des zoos), est une stratégie plus pertinente que la simple lutte contre les gaz à effet de serre.

    La lutte contre l'effet de serre ça n'est pas acceptable comme projet. Pourquoi ? Parce que dans un projet on doit définir des indicateurs qui vont permettre de valider la réussite ou non de l'entreprise suivant une observation. Quelle est l'indicateur qui va nous permettre de savoir si oui ou non les politiques de lutte contre l'effet de serre sont efficaces ? Le fait que dans 20 ans l'humanité existera encore... Pas terrible pour rectifier le tir sur les mauvaises pratiques et identifier les bonnes...

    L'avantage de prendre comme objectif la sauvegarde des écosystèmes c'est qu'on se retrouve avec des critères directement observables sur le terrain qui permettent de corriger les mauvaises pratiques ou de valider les bonnes. Soit les papillons reviennent coloniser un site, soit ils crevent tous... Il n'y a pas de discussion politique et d'intervention de lobby possibles comme c'est le cas sur les calculs théoriques qui sont la base des mécanismes de Kyoto...

    D'après ce que j'ai déjà vu des politiques mise en place qui cherche à rétablir les écosystèmes naturels (IBGE de Bruxelles ou Parcs et Jardin de Lille), cela revient à mettre en place des mesures qui sont aussi bénéfiques pour le climat et peut être même de façon plus pertinente car plus réfléchie : la meilleure gestion de l'éclairage c'est de l'économie d'énergie, la recherche du moindre impact des infrastructures favorise la relocalisation de l'économie, la limitation de l'usage des produits phytosanitaires c'est aussi des gaz à effet de serre en moins dans l'atmosphère, etc... etc...

  33. #30
    wizz

    Re : Métier : Quelles études ?

    Bonsoir.

    A moins que je ne me trompe, j'ai l'impression que GoGo AsTrO veut faire dans "le préservement de l'environnement" son métier, qui lui permet de vivre, d'acheter sa maison, d'acheter sa voiture, de manger, de payer les factures. Je n'ai pas l'impression qu'il veut faire une prépa math sup puis école d'ingénieur pour bosser au technocentre de renault la semaine pour vivre, et de passer ses week end dans une association écologique pour exercer sa passion. De même, je ne pense pas non plus qu'il veuille faire une école financière, ou informatique, ou autre qui constituerait sa source de revenu financier. Dans ce cas, c'est tout sauf facile. C'est comme tout ce qui fait tourner le monde, ça se repose sur l'argent.

    A moins que je ne me trompe aussi, quand je regarde les pratiques des sociétés pharmaceutiques, je n'ai pas l'impression qu'ils font un suivi de la faune et de la faure. C'est davantage une course contre la montre (de leur concurents!!!). C'est un razzia pour trouver les molécules intéressantes avant les autres.
    Je prélève. J'analyse. Si pas intéressant, alors je passe à l'espèce suivante....

    Quand on dit que "l'écologie est rentable", c'est surtout parce que la loi dans "nos pays civilisés" oblige à faire une étude préliminaire. Sans cette obligation, je ne pense pas qu'une société voudrait dépenser quelques millions d'euros à faire l'étude de l'impact d'une autoroute 2*3 voies.
    Pour preuve, quelle société ingineering a dépensé des sommes astronomiques pour l'étude de l'impact écologique de son activité en Amazonie, en Afrique, en Asie.... On rase les arbres, on pose la couche de cailloux et en avant les camions. Les seules études qu'ils font consistent à savoir si la route risque d'être inondée ou non, risque de glissement de terrain ou non, donc non praticable, donc business interrompu. Quant à savoir si ça risque de nuire à la faune et à la flore.....

    GoGo AsTrO
    Ce que tu voudrais faire est une très noble cause.
    Je souhaite :
    - M'occuper de la sauvegarde des espèces animales les plus menacés,
    - Recenser, suivre, observer, enregistrer des données d'espèce d'un milieu en terme de biodiversité.
    Mais si tu comptes en faire un métier qui te permet de vivre, alors ça risque d'être un parcours du combattant avec des fins de mois difficiles, des périodes creuses qui durent....

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Hydrogéologie, quelles études?
    Par seble007 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 32
    Dernier message: 09/04/2014, 20h47
  2. ethnopharmacologie: quelles études ??
    Par Ta0 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/03/2008, 15h42
  3. Faire des langues après un Bac L, quelles études et quel métier ?
    Par Miniiou dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/09/2007, 10h20
  4. quelles études????
    Par math29 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/02/2007, 10h49
  5. La magistrature quelles études???
    Par pusse dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/11/2006, 14h08